Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivreComptes rendus à paraîtreProvincialiser la langue

Provincialiser la langue

Provincialiser la langue

Langage et colonialisme
Cécile Canut, Provincialiser la langue. Langage et colonialisme, Paris, Amsterdam Editions, 2021, 320 p., ISBN : 9782354802325.
Notice publiée le 06 septembre 2021

Présentation de l'éditeur

Lorsqu’ils ont colonisé l’Afrique, les Européens y ont imposé leur conception idéologique du langage. Pour eux, les pratiques langagières ne pouvaient être appréhendées qu’au prisme d’un ordre de la langue instituant l’essor d’une culture nécessairement nationale. Cette idéologie s’est traduite par la mise en œuvre d’un véritable impérialisme linguistique : outre l’imposition des langues européennes, les missionnaires, puis les administrateurs coloniaux ont façonné des « dialectes africains », catégorisés comme tels afin de mieux les reléguer au bas d’une fantasmatique hiérarchie des langues.
Si une telle vision, relayée par une partie des élites africaines et confortée, aujourd’hui encore, par les institutions de la Francophonie, a largement survécu aux indépendances, elle n’a jamais cessé d’être contestée – avec succès. C’est précisément de ce succès que Cécile Canut tire toutes les conséquences théoriques et politiques : en mettant au jour les biais inhérents aux approches prétendument scientifiques qui ont dominé l’étude du langage tout au long du XXe siècle, elle nous invite à provincialiser la notion même de langue, ce modèle décharné d’une supposée modernité.

Haut de page

Auteur

Cécile Canut

Cécile Canut est sociolinguiste et cinéaste, professeure à l’université de Paris. Spécialiste des pratiques langagières et des imaginaires ­linguistiques, elle a notamment publié Langue aux éditions Anamosa.

Publications du même auteur

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search