Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivreComptes rendus à paraîtreEssai d’épistémologie pour les sc...

Essai d’épistémologie pour les sciences sociales

Essai d’épistémologie pour les sciences sociales

Alain Testart, Essai d’épistémologie pour les sciences sociales, Paris, CNRS, coll. « Biblis », 2021, 180 p., EAN : 9782271134363.
Notice publiée le 06 septembre 2021

Présentation de l'éditeur

Cet essai part d’un constat paradoxal : alors que, depuis deux siècles, les sciences sociales ont accumulé un savoir considérable, on leur conteste encore trop souvent un statut de science à part entière. Alain Testart bat en brèche bien des idées reçues. Parcourant l’histoire de l’optique géométrique ou de la théorie de la relativité, il montre que si toute réflexion en science débute par la subjectivité, aucune ne saurait s’y cantonner. Les sciences sociales ne font pas exception : pour peu qu’elles s’efforcent de « désubjectiviser leur objet » et parviennent à développer, par un comparatisme ciblé, leurs capacités théoriques et explicatives, elles pourront dépasser l’état où se trouvait l’astronomie avant Galilée et Newton. Telle est la thèse centrale de cet essai puissant et jubilatoire.

Haut de page

Auteur

Alain Testart

Alain Testart (1945-2013) était anthropologue au CNRS. Ses premiers travaux ont porté sur les Aborigènes d’Australie, et son œuvre, mobilisant érudition historique et méthode comparative, a poursuivi l’ambition théorique d’une sociologie générale. Il est l’auteur de nombreux livres désormais classiques : Les chasseurs-cueilleurs ou l’origine des inégalités (1982) ; Critique du don (2007) ; Avant l’histoire (2012) ; L’Amazone et la cuisinière (2014) ; Art et religion. De Chauvet à Lascaux (2016) ; L’institution de l’esclavage (2018).

Publications du même auteur

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search