Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivreComptes rendus à paraîtreQuand les espèces se rencontrent

Quand les espèces se rencontrent

Quand les espèces se rencontrent

Donna Haraway, Quand les espèces se rencontrent, Paris, La Découverte, coll. « Les empêcheurs de penser en rond », 2021, 475 p., traduit de l'anglais (États-Unis) par Fleur Courtois-L'Heureux, EAN : 9782359250558.
Notice publiée le 17 septembre 2021

Présentation de l'éditeur

« Il y a maintenant presque huit ans, je me suis retrouvée de façon inattendue éperdument amoureuse d’une chienne rouge piment que j’ai appelée Cayenne. »
C’est en partant des gestes les plus ordinaires du quotidien et non pas de grands principes que Donna Haraway nous invite à penser notre relation aux espèces compagnes. Ces espèces avec lesquelles nous « partageons le pain », depuis les micro-organismes qui nous peuplent jusqu’aux animaux de compagnie.
Cet enchevêtrement nous conduit auprès de bouledogues français à Paris, à des projets concernant les prisonniers du Midwest, à des analyses coûts-bénéfices dans la culture marchande autour des chiens, à des souris de laboratoire et des projets de recherche en génétique, sur des terrains de baseball et d’agility, auprès de baleines munies de caméras au large de l’Alaska, sur des sites industriels d’élevage de poulets, etc.
Il s’agit ici non pas de domestication, de contrôle ou de rachat de la dette mais de contact. Quelle est la valeur ajoutée du contact ? Que nous apprennent à sentir et à faire les « zones de contact » ? Loin de tout retour romantique à une rencontre sauvage, dénuée d’intérêts et de contamination biopolitique, prendre soin du contact entre espèces « entraîne » à un perpétuel zigzag entre ce qui nous affecte, nous rattache, nous rend interdépendants, simultanément robustes et vulnérables.

Haut de page

Auteur

Donna Haraway

Professeure émérite à l'université de Californie à Santa Cruz.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search