Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivreComptes rendus à paraîtrePrendre soin de l’informatique et...

Prendre soin de l’informatique et des générations

Prendre soin de l’informatique et des générations

En hommage à Bernard Stiegler
Anne Alombert, Victor Chaix, Maël Montévil, Vincent Puig (dir.), Prendre soin de l’informatique et des générations. En hommage à Bernard Stiegler, Limoges, FYP éditions, coll. « Nouveau monde industriel », 2021, 272 p., ISBN : 978-2-36405-212-3.
Notice publiée le 26 novembre 2021

Présentation de l'éditeur

Lorsque les technologies numériques sont mises au service de l’économie des données, leur design et leur fonctionnement exploitent les attentions, afin d’orienter, voire de contrôler, les comportements des utilisateurs. Réduits à un ensemble de processus cognitifs et de réactions réflexes, ils se voient dépossédés de leurs savoirs, alors même que, dans nos sociétés en situation de crise sanitaire, sociale, politique et écologique, le partage et la transmission des savoir-faire, des savoir-vivre et des savoir-penser sont plus que jamais nécessaires.

Comment concevoir et réaliser des plateformes numériques au service des relations sociales et intergénérationnelles, aujourd’hui menacées par les applications addictives et l’économie des données ? Comment intégrer dans les dispositifs computationnels des fonctions délibératives et interprétatives ? Comment transformer les technologies numériques en supports de mémoire et de savoirs ? Comment mettre les algorithmes au service de l’intelligence collective ? En un mot, comment prendre soin de l’informatique pour les générations actuelles et à venir ? Ce livre interroge la manière dont les supports techniques configurent nos capacités psychiques et nos relations collectives, et propose des solutions pour concevoir de nouveaux dispositifs et de nouvelles pratiques, afin de mettre les technologies numériques au service de la production et de la transmission de savoirs, ainsi que des liens entre les générations.

Haut de page

Auteurs

Anne Alombert (dir.)

Anne Alombert est enseignante-chercheuse en philosophie à l’Université Catholique de Lille, au sein de la chaire « Éthique, technologie et transhumanismes ». Ses recherches portent sur les relations entre savoirs et techniques, ainsi que sur les enjeux anthropologiques des transformations technologiques contemporaines. Elle est auteure d’une thèse de philosophie effectuée à l’Université Paris Nanterre sous la direction de François-David Sebbah, qui porte sur la question des rapports entre vie, techniques et esprits dans les travaux de Gilbert Simondon et Jacques Derrida. Elle est co-auteure du livre Bifurquer, co-écrit avec le philosophe Bernard Stiegler et le collectif Internation. Elle a participé à la conception et l’élaboration du programme de recherche contributive « Plaine Commune Territoire Apprenant Contributif » dirigé par Bernard Stiegler, dans le cadre de l’association Ars Industrialis.

Victor Chaix (dir.)

Maël Montévil (dir.)

Maël Montévil est chargé de recherche au CNRS, à la République des savoirs, USR 3608, École Normale Supérieure. Il est biologiste théoricien travaillant au carrefour de la biologie expérimentale, des mathématiques et de la philosophie. Il a développé le cadre de la clôture entre contraintes et travaillé sur l’historicité biologique et ses implications pour la théorie et la modélisation. Ses travaux portent aussi sur des problématiques actuelles telles que les perturbateurs endocriniens et, plus généralement, les disruptions du vivant dans l’Anthropocène et nos réponses à celles-ci. Maël Montévil est l’auteur de plus de vingt-cinq articles dans des revues internationales et d’une monographie avec Giuseppe Longo : Perspectives on Organisms.

Vincent Puig (dir.)

Vincent Puig est praticien des relations culture, recherche et industrie depuis 1993 (directeur de la valorisation scientifique à l’Ircam, directeur Adjoint du Départment de Développement Culturel du Centre Pompidou). Il fonde en 2008 avec Bernard Stiegler, l’Institut de recherche et d’innovation du Centre Pompidou. Il est membre du conseil d’administration d’Ars Industrialis, vice-président de la commission services de Cap Digital, et membre du conseil scientifique de l’Institut Méditerranéen de Recherches Avancées d’Aix-Marseille (IMéRA).

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search