Navigation – Plan du site
L'organisation délétère

L'organisation délétère

La SST au prisme de l'organisation
Michel Monteau, L'organisation délétère. La SST au prisme de l'organisation, Paris, L'Harmattan, coll. « Dynamiques d'entreprises », 2010, 375 p., ISBN : 9782296138148.
Notice publiée le 20 mai 2011

Présentation de l'éditeur

Dans l'entreprise d'aujourd'hui, l'organisation devient-elle délétère ? Les risques actuels - du risque technologique majeur aux risques psychosociaux - ont-ils leurs origines dans des organisations qui se complexifient, se normalisent et se déshumanisent sans limite ? Quels sont les facteurs de risques organisationnels connus, et comment sont-ils identifiés ? Mais c'est l'évolution du travail et la tertiarisation massive qui font apparaître, les aspects délétères de certains modes d'organisation.
Troubles musculo-squelettiques et risques psychosociaux sont désormais les défis à relever même si les connaissances disponibles sont déjà considérables. Pour autant, la connaissance acquise se transforme-t-elle aussitôt en actions de prévention alors que des freins de tous ordres inhibent l'action ? Les aléas du contexte sociétal, des logiques d'action contradictoires et des modes de management inopérants, peuvent ainsi engendrer des blocages de l'action prévention, et une inefficacité globale de l'entreprise.
Cette dernière doit désormais développer trois fonctions essentielles à l'action, en l'occurrence à la prise en charge de SST (Santé Sécurité au Travail) : régulation, réflexivité et résilience.

Haut de page