Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivrePublications reçues2022Les idées de l’anthropologie

Les idées de l’anthropologie

Les idées de l’anthropologie

Philippe Descola, Gérard Lenclud, Carlo Severi, Anne-Christine Taylor, Les idées de l’anthropologie, Paris, EHESS, coll. « EHESS poche », 2022, 400 p., 1re éd. 1988, préf. Grégory Delaplace, ISBN : 978-2-7132-2916-9.
Notice publiée le 20 mai 2022

Présentation de l'éditeur

Montrer que l’anthropologie est une science, reposant sur des attendus théoriques élaborés depuis plus d’un siècle, tel est le projet de ce livre. Il présente les principales notions mobilisées par les anthropologues dans leurs enquêtes : la cause, la fonction, la structure et l’histoire. L’ouvrage propose ainsi une réflexion épistémologique sur la construction intellectuelle d’une discipline qui a trouvé sa place au cœur des sciences de l’homme.

Initialement publié en 1988, ce livre écrit au début de leur carrière par quatre anthropologues aujourd’hui mondialement reconnus, Philippe Descola, Gérard Lenclud, Carlo Severi et Anne-Christine Taylor, est enrichi d’une introduction de Grégory Delaplace qui éclaire son actualité ainsi que d’une postface inédite.

Haut de page

Auteurs

Philippe Descola

Philippe Descola a fait des études de philosophie à l'Ecole normale supérieure de Saint-Cloud et d’ethnologie à l’Ecole pratique des hautes études (VIe section) où il a passé sa thèse sous la direction de Claude Lévi-Strauss. Après plusieurs années d'enquêtes ethnographiques en Amazonie, il a été nommé à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, d'abord en qualité de maître de conférences puis de directeur d'études. Il a été nommé professeur au Collège de France en juin 2000. Philippe Descola a reçu la médaille d'or du CNRS en 1996 pour ses travaux d’anthropologie sur les usages et les connaissances de la nature dans les sociétés tribales.

Publications du même auteur

Gérard Lenclud

Carlo Severi est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales et directeur de recherche au CNRS. Membre du laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France depuis 1985, il a travaillé d’abord sur la tradition chamanique des Indiens Kuna du Panama, en étudiant d’une part les théories indigènes de la maladie mentale et d’autre part les modalités de transmission du savoir chamanique. Il a ensuite développé une analyse comparative des arts de la mémoire, et formulé, avec M. Houseman, une théorie du rituel, fondée sur l’analyse relationnelle des actions. Il travaille actuellement sur les formes de subjectivité (définies par l'action, la parole et le regard) attribuées aux artefacts.

Publications du même auteur

Carlo Severi

Anne-Christine Taylor

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search