Navigation – Plan du site

AccueilLireLes livres2023À la recherche de l'écologie temp...

À la recherche de l'écologie temporelle

À la recherche de l'écologie temporelle

Vivre des temps libérés dans les collectifs néo-paysans autogérés : une analyse anthropologique
Madeleine Sallustio, À la recherche de l'écologie temporelle. Vivre des temps libérés dans les collectifs néo-paysans autogérés : une analyse anthropologique, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Essais », 2022, 441 p., ISBN : 978-2-7535-8766-3.
Notice publiée le 04 novembre 2022

Présentation de l'éditeur

Dans un contexte de crise climatique, d'attaques croissantes des droits des travailleurs et du durcissement de la société de surveillance, la perspective du « retour à la terre » gagne en popularité. Si les justifications écologiques de ce phénomène social ont fait couler beaucoup d'encre, celles liées à la réappropriation d'un « temps choisi » sont en revanche moins étudiées. À travers une recherche anthropologique portant sur les rapports au temps, cet ouvrage propose une porte d'entrée originale sur les enjeux idéologiques et politiques des collectifs agricoles du sud-est du Massif central français.

Sur la base d'un terrain d'observation participante, l'autrice développe une analyse temporelle de la critique sociale qui anime ces collectifs néo-paysans, mais également les modalités de l'organisation du travail, la mise en concurrence de la cyclicité agricole avec les aspirations à un travail libéré, ainsi que les tensions et les contraintes liées à la professionnalisation et aux trajectoires de vie.

Cette approche apporte un éclairage empirique nécessaire aux travaux socio-anthropologiques qui prônent l'existence des temporalités multiples et porte un regard nuancé sur le phénomène néo-paysan, embrassant le principe selon lequel les sociétés humaines s'accomplissent de façon dynamique et que leurs objectifs sont sans cesse négociés, divers et pluriels.

Haut de page

Auteur

Madeleine Sallustio

Madeleine Sallustio est docteure en sciences politiques et sociales, spécialisée en anthropologie. Diplômée à l'Université libre de Bruxelles, elle est aujourd'hui chargée de recherche au Centre de sociologie des organisations à SciencesPo. Elle s'intéresse aux formes contemporaines de l'utopie, de la dystopie, de la nostalgie, ainsi qu'aux idées anarchistes, aux dynamiques rurales et aux alternatives à l'exploitation salariale.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search