Navigation – Plan du site
Travail & domination

Travail & domination

Annie Bidet-Mordrel, Emmanuel Renault (dir.), « Travail & domination », Actuel Marx, 49, Avril 2011, 221 p., PUF, ISBN : 9782130586982.
Notice publiée le 21 juin 2011

Présentation de l'éditeur

Après avoir été réduit à une politique de démantèlement de l'État-providence, le néolibéralisme est progressivement apparu comme un nouveau modèle social dont les conséquences sur le travail attirent de plus en plus l'attention. Après avoir été longuement éclipsé par la question de l'emploi (chômage de masse, chômage de longue durée, précarité de l'emploi), le travail comme tel, ou l'activité de travail, resurgit sur le devant de la scène en même temps que la question de la domination au travail.

Quelles sont les incidences du néolibéralisme sur les rapports de domination et les relations de pouvoir qui structurent l'activité de travail ? Quelle est la conception de la domination susceptible de les décrire ? Par quelles voies les dynamiques de précarisation et de flexibilisation, d'individualisation et de personnalisation du travail peuvent-elles conduire à la résistance plutôt qu'au consentement ? Quelle critique sociale pour la nouvelle question sociale du travail ? Ces questions sont considérées ici du point de vue de la sociologie et de la psychologie du travail, mais aussi dans leurs enjeux politiques et philosophiques.

Sommaire

Présentation

Dossier : Travail et domination

Coordonné par Annie Bidet-Mordrel et Emmanuel Renault

Emmanuel Renault, Comment Marx se réfère-t-il au travail et à la domination ?

Claude Gautier, En sociologie, la domination n’est-elle qu’une fiction

Bernard Lahire, Kafka et le travail de la domination

Stephen Bouquin, La question des résistances au travail dans la sociologie du travail française

Jean-Philippe Deranty, Travail et domination dans le néolibéralisme contemporain

Danièle Linhart, De la domination et son déni

Natacha Borgeaud-Garciandia, et Bruno Lautier, La personnalisation de la relation de domination au travail : les ouvrières des maquilaset les employées domestiques en Amérique latine

 

Interventions

Urs Lindner, Revisiter la « coupure épistémologique ». Avec et contre Althusser

Franck Fischbach, Les mésaventures de la critique. Réflexions à partir de Jacques Rancière

Kim-Sang Ong-Van-Cung, Critique et subjectivation. Foucault et Butler sur le sujet

 

Débat 

Tony Andréani et Yves Vargas débattent avec Yvon Quiniou, Quelle ambition morale pour la politique ?

Haut de page