Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivrePublications reçues2022L'état du luxe

L'état du luxe

L'état du luxe

Dir. : Marc Abélès
Marc Abélès (dir.), « L'état du luxe », Communications, n° 111, 2022, 216 p., Paris, Seuil, ISBN : 978-2-02-148775-6.
Notice publiée le 06 décembre 2022

Présentation de l'éditeur

Au tournant du XXIe siècle, le luxe est devenu une puissante industrie planétaire. La création de grands conglomérats, la réorganisation de ce secteur sous l’égide de puissants investisseurs, la conquête de nouveaux publics liée à l’ouverture de nouveaux marchés, notamment en Chine, témoignent de cette expansion. Le commerce du luxe est aujourd’hui celui qui engendre les profits les plus spectaculaires, et il a connu ces vingt dernières années une croissance exponentielle. Le luxe semble incarner le triomphe du matérialisme, avec l’exaltation et l’ostentation de la richesse. Au luxe, on associe la dépense, l’excès, la transgression.
Toutefois, le fait d’être devenu une industrie de masse menace en permanence une autre de ses composantes, la rareté. La mondialisation du luxe induit en effet une tension entre des formes d’uniformisation et la réémergence d’un registre de diversité thématisé par les acteurs en termes de patrimoine, d’identité, d’authenticité, de savoir-faire spécifiques. Cette relation complexe entre élitisme et banalisation oblige dès lors à une réinvention permanente qui le caractérise.
Pour autant, le luxe ne se donne pas seulement à voir à travers un univers d’images et de symboles. Il produit en permanence sa propre réflexivité dans le récit qu’il tisse autour de ses productions. Ce récit met en jeu un ensemble beaucoup plus large de représentations qui s’attachent à l’état du monde, au statut de la personne et aux rapports entre nature et culture. Loin d’être une bulle imperméable aux évolutions du monde, le luxe alimente l’imaginaire social et entre en résonance avec l’histoire et les changements contemporains. La période récente en témoigne qui a vu la crise écologique et la crise sanitaire remettre en cause les effets délétères de la mondialisation en plaçant au premier plan la question de la survie et la valeur de durabilité.

SOMMAIRE
- Introduction – Marc Abélès
- « La perle est, sur la voie publique, le licteur de la femme » (Pline l’Ancien) : le système des signes du luxe antique à Rome (Ier siècle av. Jésus-Christ-IIe siècle apr. Jésus-Christ) – Pierre Schneider
- Du don des objets de luxe à la dette sacrée de la société envers les siens. La question du luxe pendant la période révolutionnaire (1789-1794) – Sophie Wahnich
- La Chine d’aujourd’hui : « paradis contrefait » ou « bel enfer » ? – Catherine Becker
- Le luxe des grands crus et les élites transnationales à Hong Kong – Boris-Mathieu Pétric
- « Frenchness in the city » : l’imaginaire du luxe hexagonal dans le monde marchand globalisé – Emmanuelle Lallement
- « Mes couleurs brillent sous le soleil de l’hippodrome. » Posséder un pur-sang en Afrique du Sud – Sophie Chevalier
- Du caviar au vin : la question du luxe sur le mont Athos (XIXe-XXIe siècle) – Katerina Seraïdari
- L’architecture comme marque du luxe contemporain : un état des lieux – Matteo Stagnoli
- Des maisons de couture aux cathédrales – Olivier Assouly
- Fiat Luxe – Mariette Darrigrand
- Manières de faire des modes – Benjamin Simmenauer
- Préférence, influence : le monde enchanté des it girls – Marc Abélès
- Ciné-luxe : les films de marques à l’ère de l’économie des plateformes – Nick Rees-Roberts
- Précaires de luxe – Giulia Mensitieri
- De l’économie circulaire à l’upcycling : le cas d’un vêtement engagé – Aurélia Gualdo
- La tentation du luxe en politique – Lynda Dematteo
- La Première dame et la princesse. Usages du luxe chez Eva Perón et Diana Spencer, entre style et politique – Valerio Coladonato
- Le luxe, une pathologie de la limite ? – Sara Guindani

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search