Navigation – Plan du site
La double réalité du monde sportif

La double réalité du monde sportif

William Gasparini, Michel Koebel (dir.), « La double réalité du monde sportif », savoir/agir, 15, mars 2011, 132 p., Editions du Croquant, ISBN : 9782914968874.
Notice publiée le 29 juin 2011

Présentation de l'éditeur

L’engouement sans précédent pour le sport fait l’objet d’investissements de plus en plus importants, tant financiers que politiques et symboliques. Grande célébration médiatique de la mondialisation, la dernière Coupe du monde de football en Afrique du Sud a révélé une fois de plus la double réalité du sport : d’une part la manifestation réelle (la compétition sportive stricto sensu), de l’autre, la manifestation symbolique, c’est-à-dire l’ensemble des représentations d’un spectacle mis en scène et diffusé par les médias. Le modèle sportif qui tend à s’imposer progressivement est fondé sur l’assujettissement plus direct du sport à la raison économique : s’éloignant des principes de l’éducation populaire, les organisations sportives (clubs, associations de loisirs, dispositifs sportifs municipaux) se transforment en services qu’elles doivent rendre aux usagers-consommateurs alors que dans le même temps, sous l’effet de la privatisation des télévisions et de l’émergence du sponsoring sportif, le sport spectacle (notamment le football) s’aligne sur le modèle néolibéral dominant en Europe.
Ce dossier tente de rassembler quelques voix dissonantes, qui ont du mal à se faire entendre dans cette orchestration médiatique généralisée et généralisante des vertus du sport, pour mettre en lumière des aspects moins connus de la réalité du sport : le monde du sport reste toujours fortement hiérarchisé, et ce d’autant plus quand des enjeux puissants sont présents ; « l’Europe du sport » se marchandise ; les travailleurs sportifs de l’ombre sont de plus en plus exploités et précarisés ; en imposant ses normes et principe d’efficacité aux ligues et comités sportifs régionaux, l’Etat entrepreneur crée une nouvelle culture du résultat ; les vertus « intégratrices » du sport sont loin d’être prouvées, pendant que le sport continue à générer dans l’ombre l’exclusion, le racisme et la violence.
 
Éditorial
Jusqu’où ira la vague révolutionnaire de 2011 ?
Frédéric Lebaron

Dossier

La double réalité du monde sportif
William Gasparini et Michel Koebel

L’État et le sport en France
Gildas Loirand

Quand les « valeurs du sport » fragilisent les sportifs
Manuel Schotté

Le football professionnel en dit moins sur la société qu’il n’en dit sur… lui-même !
Hassen Slimani

Les Jeux olympiques
Sébastien Fleuriel

Le sport, enjeu identitaire dans l’espace politique local
Michel Koebel

Un sport européen ?
William Gasparini

Regards sur la sociologie du sport
Jacques Defrance


Grand entretien avec Frédéric Lebaron
La croyance économique en crise

Paroles

« Je vivais comme un rat »
Xavier Schmitt

La rhétorique réactionnaire
Populisme (2)
Gérard Mauger

Chronique de la gauche de la gauche
Vers de nouvelles articulations entre lutte sociale et lutte politique
Louis Weber

Actualité
Négociation Unedic et mouvement des chômeurs
Évelyne Perrin

Idées

Pourquoi les dominés acceptent-ils leur sort ?
Louis Pinto

Europe

Reprendre le contrôle de la Politique agricole commune
Sylvie Constantinou

Politiques d’ailleurs

De la marginalité au consensus
Gilles Christoph et Marc Lenormand

Culture

Deux figures de l’ascension sociale
Gérard Mauger

Haut de page

Sujet

Économie

Inégalités

Pauvreté - précarité

Politique

Sports et loisirs

Travail

Violence

Haut de page