Navigation – Plan du site

Évaluation, développement professionnel et organisation scolaire

Romuald Normand, Jean-Louis Derouët (dir.), « Évaluation, développement professionnel et organisation scolaire », Revue française de Pédagogie, n°174, Janvier-Mars, 2011, Lyon, ENS Éditions, ISBN : 9782734212034.
Notice publiée le 06 juillet 2011

Présentation de l'éditeur

Les études internationales convergent sur l’idée que le progrès des systèmes éducatifs repose sur l’amélioration du fonctionnement de chaque établissement. La France est engagée dans une politique de projets d’établissement depuis le début des années quatre-vingt mais celle-ci marque le pas. Ce dossier propose de reprendre cette question en tirant profit de l’expérience de pays anglo-saxons. Plusieurs ont développé des politiques volontaristes dans le domaine de la littératie et de la numératie, fondées sur la capacité des établissements à réajuster leur action pédagogique à partir des indications qui leur sont fournies par l’évaluation. Le CPRE (Consortium for Policy Research in Education) a coordonné un programme de recherche dont le but était de confronter les résultats de différents pays, notamment les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. En 2009, l’INRP a organisé à Lyon la rencontre annuelle de ce réseau avec le soutien de l’ENS-LSH. La Revue française de pédagogie a retenu les contributions qui ont exploré les conditions de la construction d’une intelligence collective au sein des établissements.
La première est l’association de l’ensemble des acteurs, les personnels d’encadrement et les enseignants bien sûr, mais aussi les personnels administratifs, les parents, les partenaires territoriaux, etc. La tradition anglo-saxonne de l’enquête des acteurs sur leur propre pratique apparaît très féconde. Ensuite, l’analyse des résultats et le travail de réajustement demandent un accompagnement du développement professionnel des enseignants. Enfin l’engagement des partenaires suppose une nouvelle répartition des responsabilités au sein des établissements, que les Anglo-Saxons appellent le leadership distribué.


L’objectif de ce dossier n’est évidemment pas d’importer sans précautions des propositions conçues dans des contextes politiques et pédagogiques sensiblement différents, mais d’enrichir le débat français en élargissant son horizon. Il espère aussi contribuer à une relance de la politique de projet d’établissement et à la mise en place de stratégies efficaces pour atteindre les objectifs du socle commun.

 

Dossier : Évaluation, développement professionnel et organisation scolaire (coordonné par Romuald Normand & Jean-Louis Derouet)

  • Romuald Normand & Jean-Louis Derouet – Évaluation, développement professionnel et organisation scolaire
  • Brian Annan – L’amélioration continue des établissements scolaires : l’ingénierie mise en place en Nouvelle-Zélande
  • Helen Timperley – Le développement professionnel des enseignants et ses effets positifs sur les apprentissages des élèves
  • Gordon Stobart – « L’évaluation pour les apprentissages » : d’une expérimentation locale à une politique nationale
  • Marian Robinson – Associer obligation de résultats et amélioration des compétences des établissements de New York
  • Leslie Nabors Oláh – Les évaluations intermédiaires des élèves dans le cadre des cycles d’amélioration continue de l’enseignement
  • Matthis Behrens – Les transformations de l’organisation scolaire : retour vers la qualité de l’enseignement

 

Varia

  • Brigitte Belmont, Éric Plaisance & Aliette Vérillon – Conditions d’emploi des auxiliaires de vie scolaire et qualité de l’accompagnement des élèves handicapés
  • Guillaume Escalié & Sébastien Chaliès – Vers un usage européen du modèle des communautés de pratique en formation des enseignants

 

NOTE DE SYNTHÈSE

  • Virginie Albe – Finalités socio-éducatives de la culture scientifique

 

NOTES CRITIQUES

Haut de page