Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivreComptes rendus à paraîtreReformatio ?

Reformatio ?

Reformatio ?

Les mots pour dire la réforme au Moyen Age
Dir. : Marie Dejoux
Marie Dejoux (dir.), Reformatio ? Les mots pour dire la réforme au Moyen Age, Paris, Éditions de la Sorbonne, coll. « Histoire ancienne et médiévale », 2023, 314 p., ISBN : 979-10-351-0882-3.
Notice publiée le 13 avril 2023

Présentation de l'éditeur

Incantatoire, le terme « réforme » oriente et sature discours et représentations politiques actuels, à l'opposé du Moyen Âge qui semble avoir fait un usage extrêmement limité de la forme longue du terme prévalant à l'époque : la reformatio. L’histoire du Moyen Âge occidental est pourtant tout entière narrée selon une trame « réformiste » : rois, papes ou évêques plus ou moins « réformateurs », réformes carolingienne, clunisienne, grégorienne, cabochienne, etc. sont autant de formules qui ont connu, ou connaissent encore, un vif succès, sans que le mot « réforme » ne soit toujours clairement défini et presque jamais historicisé. Que bon nombre de « réformateurs » médiévaux se soient définis comme des conservatores, des conservateurs, devrait pourtant nous interroger, d’une part, sur l’imaginaire politique que nous projetons sur leurs expériences institutionnelles, et, d’autre part, sur la direction et le sens que ces derniers entendaient originellement donner à leur entreprise.
Régressive, la démarche qui sous-tend cet ouvrage collectif vise ainsi à retracer l’histoire d’un terme aujourd’hui à succès – la réforme – et à identifier un vocabulaire « réformateur » proprement médiéval. Sans verser dans l’écueil du nominalisme et en laissant sagement de côté la « réforme » comme phénomène historique, les contributions qu’il rassemble resteront plus résolument au ras des mots, et, partant, au plus près des représentations politiques médiévales, tout en interrogeant les usages (et les mésusages) de ce paradigme par les médiévistes.

Les auteurs : Alexandra Beauchamp, Gaëtan Bonnot, Marie Dejoux, François Foronda, Claude Gauvard, Anne Lemonde, Carole Mabboux, Aude Mairey, Gisela Naegle, Nicolas Perreaux, Émilie Rosenblieh, Amable Sablon du Corail.

Haut de page

Auteur

Marie Dejoux (dir.)

Marie Dejoux est ancienne élève de l'École normale supérieure de Paris et agrégée d'histoire. Elle est aujourd'hui maître de conférences à l'université Paris 1 Panthéon Sorbonne, membre de l'Institut universitaire de France et s’intéresse au gouvernement médiéval et à la construction de l’État, en particulier à travers la justice et des enquêtes royales.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search