Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivreComptes rendus à paraîtreEconomies morales de l'injustice

Economies morales de l'injustice

Economies morales de l'injustice

Terrains maghrébins et français
Dir. : Imed Melliti
Imed Melliti (dir.), Economies morales de l'injustice. Terrains maghrébins et français, Tunis, Karthala, IRMC, coll. « Hommes et Sociétés », 2022, 230 p., ISBN : 978-2-38409-003-7.
Notice publiée le 04 mai 2023

Présentation de l'éditeur

Issu d’un programme de recherche hébergé par l’IRMC et consacré aux économies morales et aux sentiments d’injustice, cet ouvrage comprend une dizaine de textes nourris de terrains maghrébins et français, avec pour ambition de contribuer modestement à la réflexion actuelle sur les économies morales à partir de perspectives inédites. Il essaie de rendre compte de manière analytique d’un large spectre de sentiments d’injustice indexés sur des situations sociopolitiques différentes, allant du contexte colonial à celui des transitions démocratiques et politiques au Maghreb.
Certains des articles qui composent le volume placent au centre de l’analyse les subjectivités des acteurs, leurs compétences critiques et leur aptitude à jouer la partition des principes de justice. D’autres textes exploitent des données d’enquêtes réalisées auprès de collectifs et mettent en lumière diverses manières d’agir et de se mobiliser autour de ces mêmes principes. Qu’il s’agisse d’émeutes « spontanées », de groupes politiques structurés (Action Directe) ou de corporations organisées, de « coordinations » de défense des droits des chômeurs ou d’association de défense de militaires déchus, les enquêtes en question révèlent la capacité des acteurs, individuels ou collectifs, de mobiliser des répertoires idéologiques ou rhétoriques, des dispositifs institutionnels ou des espaces d’opportunités politiques pour tracer la frontière entre le juste et l’injuste et revendiquer des droits à partir d’une certaine définition de la justice.

Haut de page

Auteur

Imed Melliti (dir.)

Imed Melliti est professeur de sociologie à l’Université de Tunis El-Manar, et président de l’Association internationale des sociologues de langue française (AISLF). Il s’intéresse depuis 2011 aux « économies morales » et aux sentiments d’injustice en relation avec les dynamiques de recompositions politiques en Tunisie et dans le monde arabe. Il a dirigé un ouvrage collectif intitulé La fabrique du sens. Écrire en sciences sociales (Riveneuve, 2016), et codirigé, avec Hayet Moussa, l’ouvrage Quand les jeunes parlent d’injustice. Expériences, registres et mots en Tunisie (L’Harmattan, 2018).

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search