Navigation – Plan du site
Kurdish Lover

Kurdish Lover

Clarisse Hann, Kurdish Lover, Lesfilmsduprésent, 2011.
Notice publiée le 22 août 2011

Présentation de l'éditeur

« Le Kurdish lover, c’est Oktay, l’homme d’origine Kurde dont je partage l’existence. Nous sommes partis chez lui, dans une région sinistrée, figée par la guerre et la misère.
Comment les gens vivent-ils ensemble à cet endroit? C’est la question que pose ce film. Au Kurdistan, on vit dans une grande proximité physique et morale. L’amour se confond souvent avec l’emprise. Et c’est avec un humour souvent noir que les personnages du film trouvent le moyen d’affirmer qu’ils existent bel et bien, au milieu de leur communauté.
Un chamane entre en transe devant la télévision, une bergère habite au sommet de la montagne et voudrait en descendre, un ermite en manque de sexe rêve de se marier, des militaires surveillent le village, une vieille femme empêche sa belle-fille d’apprendre à lire, une brebis est sacrifiée et partagée entre les habitants d’un village, un homme venu d’Europe part demander la main d’une jeune fille avec sa mère...
A travers ces situations, on découvre des familles qui trouvent comme elles le peuvent, une façon de vivre ensemble, pour tirer le meilleur – ou le pire – de chaque instant. »

Haut de page

Notes de la rédaction

FICHE TECHNIQUE CREDITS

documentaire de création creative documentary
98 minutes, HD, 2011
coproduction : lesfilmsduprésent, Avanton Productions, 24 Images
visa d’exploitation n° 118. 654

réalisation, image, son direction, photography, sound : Clarisse Hahn
assistant artistique artistic assistant : Oktay Sengul
montage image image editing : Catherine Rascon
montage son et mixage sound editing & mixing : Janne Laine
étalonnage color grading : Samuel Dravet

Haut de page