Navigation – Plan du site
La complexité culturelle

La complexité culturelle

Etudes de l'organisation sociale de la signification
Hannerz Ulf, La complexité culturelle. Etudes de l'organisation sociale de la signification, A la Croisée, coll. « Cultures publiques et mondes urbains », 2010, 357 p., trad. Alain Battegay, Pascale Joseph, Daniel Mandagot et Hervé Maury, Avant-propos d'Alain Battegay, EAN : 9782912934215.
Notice publiée le 26 septembre 2011

Présentation de l'éditeur

La complexité culturelle constitue une tentative de parvenir à la compréhension de la culture par une voie consistant à ouvrir le concept, à le rendre processuel et flexible en terme d'échelle plutôt que statique ; et à tenir les barrières culturelles pour relatives, problématiques et, par conséquent, objets d'investigation plutôt qu'absolues et simplement déjà données.

Ulf Hannerz propose ici des outils conceptuels et méthodologiques pour une approche anthropologique de la complexité culturelle contemporaine, plus précisément pour une macro-anthropologie d'inspiration interactionniste attentive autant au flux culturel mondial et à ses implications sur les processus de significations qu'à la culturalité d'interactions socialement situées.

Loin de s'en tenir à l'image récurrente de l'individu seul face à la mondialisation de la culture, La complexité culturelle accorde une large place aux approches des cadres de distribution culturelle (formes de vie, États, marchés, mouvements), à des aperçus d'économie politique de la culture qui soulignent les contraintes canalisant un flux loin d'être libre, à l'exploration des lignes de tension entre sens commun, connaissances spécialisées et discours critique. Des analyses de dynamiques micro-culturelles éclairent le rôle particulier des villes comme centres de production culturelle. Une conception distributive de la culture, socialement ancrée, oriente l'ensemble de ces considérations que la seconde partie de l'ouvrage met en oeuvre en procédant à l'étude de cas de laboratoires urbains de production culturelle (Vienne, Calcutta, San Fancisco à certains moments de leur histoire), ainsi qu'à l'étude de formes contemporaines de créolisation culturelle dans le contexte des interactions mondiales.

Haut de page