Navegación – Mapa del sitio

Sylvain Quidot, La conversation banale : représentation d’une sociabilité quotidienne

Edison Ferreira de Macedo
La conversation banale
Sylvain Quidot, La conversation banale. Représentations d'une sociabilité quotidienne, L'Harmattan, col. « Espaces discursifs », 2011, 220 p., ISBN : 9782296139589.
Inicio de página

Texto completo

1Réparti en cinq chapitres bien équilibrés sur deux parties distinctes, l’étude de Sylvain Quidot se propose premièrement d’approcher de façon paradigmatique et esthétique la place de la conversation banale dans le quotidien et deuxièmement, met le banal en perspective au travers de « notions clés comme l’ordinaire et le populaire ». La discussion est complétée d’une liste de sources et d’une bibliographie commentée pertinente. De plus, le texte lui-même donne bien à connaître les conditions de vie des acteurs, sujets et objets de cette étude, s’adonnant à la conversation banale. Nous apprenons que des lieux et des situations sont propres à pousser à la conversation que Sylvain Quidot définit comme banales. L’auteur accomplit par son récit un parcours centré sur le phénomène du langage populaire et de l’échange éphémère entre inconnus.

2L’auteur développe son argumentation en recourant, comme il se doit, aux méthodes propres à ce type d’enquête de terrain : témoignages et récits de vies, notes de terrain rédigées en situation d’observation participante. Sa démarche méthodologique présente des éléments remarquables qui nourrissent son expérience de vie, offre un retour à la pensée, et propose une certaine pratique.

3Ainsi nous restitue-t-il, avec un sens aigu du réel concret, des détails qui ne s’inventent pas sur la vie quotidienne des « gens », ces petits gestes communicatifs populaires qui nous concernent tous et nous interpellent tous, cette façon que l’on a de s’exprimer ordinairement au jour le jour, avec un « voisin, un inconnu» de passage. On pense alors, en lisant ce livre, à ce qu’ont pu nous apprendre sur la question du courant de réalisme social dans leur littérature, qu’elle soit nationale ou internationale des auteurs érudits comme Balzac, Eugène Sue, Dickens, Victor Hugo, Zola, Gorki, qui font grande place à l’expression populaire, à cette parole quotidienne qui devient témoin de l’histoire, une banalité actrice de l’Histoire. Pour autant, l’auteur sait replacer son expérience de terrain dans des contextes différents. Il nous rappelle alors fort pertinemment que ce qu’il a personnellement étudié in situ et qu’il propose dans son ouvrage présente un contenu structurel, apparaît comme une ouverture aux études pluridisciplinaires des Sciences Humaines et une alternative aux cadres éthométhodologiques et interactionnistes, une pensée très utile à nos consciences académiques.

4L’auteur élargit spatialement la compréhension de son sujet en pratiquant des comparaisons sur le terrain à l’échelle nationale. Sylvain Quidot, avec une grande originalité, articule sa propre étude à partir de son travail de terrain et des problématiques intellectuelles et sociologiques qu’il en rapporte. Son parcours rencontre des paroles diverses en des situations géographiques éloignées (Londres, Paris, New-York). Le travail scientifique est agréablement construit, il nous engage avec finesse dans une recherche sur la citoyenneté rurale et urbaine. Nous félicitons aussi l’auteur de s’être aidé de grands littérateurs interdisciplinaires.

5L’approche « herméneutique » empruntée par l’auteur se traduit comme un instrument nécessaire pour comprendre le parcours de son étude en ce qui concerne les récits des vies. Il nous montre que la première orientation au sens de l’herméneutique, instrument de la recherche scientifique, réside dans le fait « d’exprimer », « d’affirmer », « de dire ». Ainsi faut-il savoir utiliser l’interprétation des choses et la façon de les dire ; le « dire » étant lié à l’interprétation du réel. Dans son enquête, Sylvain Quidot a su faire advenir la présence de personnalités populaires et singulières, d’acteurs sociaux, à l’intérieur de mécanismes complexes du milieu social. Ainsi le champ du singulier se voit-il confronté à la volonté d’humanisme plurielle de la conversation au quotidien.

6En lisant l’ouvrage La conversation banale : représentations d’une sociabilité quotidienne nous apprécions le sens aigu du réel concret qu’il dépeint, la restitution de détails sur la vie quotidienne, qui nous fait réfléchir à la thématique du langage à partir des divers axes du domaine scientifique choisis.

7L’ouvrage de Quidot est d’autant plus intéressant qu’il encadre, par les discours populaires, l’approche des savants, elle même encadrée par une réflexion très forte sur la pratique vécue par son auteur sur le terrain. L’auteur décompose son travail, passant des aspects théoriques de l’histoire, de la sociologie, aux relations de genre puis à l’esthétique de la conversation banale, en posant des résultats. Il conduit adroitement une analyse de ces résultats et offre des pistes de travail. L’auteur s’appuie sur plusieurs concepts de quotidien de la conversation banale qui incorporent les dimensions communicationnelles de la conversation banale, posent des questions d’identité du peuple et intérroge les relations de genre. Nous soulignons particulièrement ces concepts parce qu’ils sont universels et peuvent avoir un caractère invraisemblable tout en proposant un autre regard sur la société.

8En tant que chercheur et enseignant dans le domaine des arts et de l’histoire à l’Université brésilienne, ce qui a le plus retenu notre attention dans cet ouvrage, c’est son contenu didactique qui rend possible une interaction entre plusieurs champs scientifiques de la recherche.

Inicio de página

Para citar este artículo

Referencia electrónica

Edison Ferreira de Macedo, « Sylvain Quidot, La conversation banale : représentation d’une sociabilité quotidienne », Lectures [En línea], Reseñas, 2011, Publicado el 31 octubre 2011, consultado el 16 septiembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/lectures/6689

Inicio de página

Redactor

Edison Ferreira de Macedo

Docteur en Histoire Professeur université du Recife - Brésil - Chercheur Université de Rouen - laboratoire GRIS

Artículos del mismo autor

Inicio de página

Derechos de autor

© Lectures - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction / Any replication is submitted to the authorization of the editors

Inicio de página