Navigation – Plan du site
L'ingénierie de la formation

L'ingénierie de la formation

Questions et transformations
Thierry Ardouin, Jean Clénet (dir.), « L'ingénierie de la formation. Questions et transformations », TransFormations. Recherches en éducation des adultes, n°5, juin 2011, Lille, Université Lille 1.
Notice publiée le 06 décembre 2011

Présentation de l'éditeur

Ce  numéro  de  la  revue  Transformations  est  consacré  à  l’ingénierie  de  la  formation.
Sous  l’apparente  uniformité  de  son  titre,  les  articles  qui  s’y  trouvent  révèlent  de  fortes
particularités de l’ingénierie, de ses conceptions, des pratiques associées et de leurs effets. On peut aussi y déceler de grandes questions. Celle qui semble émerger concerne les tensions -continuités -  ruptures entre des formes standardisées et applicables de l’ingénierie, impulsées par  de  nouvelles  politiques  de  formation  et  des  conceptions  originales,  parfois  inventives, d’organisations ou de dispositifs de formation.  

Les  recherches  présentées  dans  ce  numéro  mettent  au  jour  une  autre  question  qui
touche  à  la  qualité  des  organisations  et  des  apprentissages  autorisés  par  des  modèles d’ingénieries et leurs mises en œuvre. En effet, la majorité des auteurs mettent en contrepoint de  l’ingénierie  la  question  des  expériences,  des  parcours  personnels  –  professionnels,  de l’autonomie  des  sujets,  de  la  production  de  savoirs  et  cela  dans  différents  domaines (entreprise,  alternance,  éducation,  soin  -  santé,…),  ce  qui  n’est  probablement  pas  l’effet  du hasard. Ce numéro convoque aussi une approche critique et questionnante de l'ingénierie. Dès lors,   comment   traduire   ces   singularités   dans   des   cadres   parfois   homogénéisés   de l’ingénierie de  la  formation  ?  On  observe  que  la  complexité  inhérente  majoritairement  aux processus  humains  ne  peut  plus  être  confondue  avec  la  complication  structurelle  dont  on observe parfois qu’elle peut devenir contreproductive.

Un   petit   clin   d’œil   enfin   en   direction   du   titre   de   la   revue   Transformations.
L'ingénierie  est  transformation  et  traduction  ayant  pour  finalité  le  développement  des
apprentissages  sous  toutes  ses  formes.  L’ingénierie  des  transformations  est  ainsi  fort
présente dans  ce  numéro. Elle  concerne  les  modes  de  pilotage,  les  organisations,  les
partenariats, les rapports aux savoirs – travail – formation – professionnalisation et en final, la
qualité et la variété des apprentissages. Elle appelle à des co – constructions qui sollicitent des formes  à  renouveler  de  l’intervention tendues  entre  actions  –  recherches  –  formations  et accompagnements.  Elle  invite  enfin  à  interroger  les  épistémologies  des  recherches  en présence.  Les  lecteurs  nous  diront  alors  si  ce  numéro  participe  à  une  conceptualisation nécessaire de l'ingénierie de la formation.  
 
SOMMAIRE
   
Introduction
J. Clénet
 
- Vers quelles recompositions de « l'archipel de l'ingénierie de formation » ?
L. Brémaud
 
- Ingénierie,   complexité   et   ingenium   en   éducation.   La   méthode   à   l'œuvre   de   la
professionnalisation
C. Gérard
 
- La dynamique partenariale en contexte décentralisé : une conception de l'ingénierie au sein de l'expertise éducationnelle
S. Gasse
 
- Développer l'autonomie dans un master de formateurs de langues, un défi ?
M-J. Barbot et A. Rivens Mompean
 
- Une ingénierie de parcours dans le champ de l'insertion par l'activité économique
L. Bonnafous et J. Biarnès
 
- Former pour performer : vers une ingénierie de l'environnement
A. Dunberry  
 
- La législation sur la formation professionnelle continue à la rencontre de la complexité, effets
sur la pratique  
S. Alves
 
- L'ingénierie de formation : ce qui en relève et ce qui lui échappe
P. Hébrard
 
- Emergences ingénieuses en formation. La formation initiale et continue des soignants et des cadres hospitaliers
C. Guillaumin
 
- Apprendre par l'action en formation initiale : quels changements des pratiques pédagogiques et managériales ?
M. Rousseau
 
- Ecriture créative des carnets de route expérience d'une maladie chronique : une forme d'auto-éducation thérapeutique accompagnée
C. Baeza
 
Conclusion
T. Ardouin

Haut de page