Navigation – Plan du site
Nouveaux regards sur les pratiques culturelles

Nouveaux regards sur les pratiques culturelles

Contraintes collectives, logiques individuelles et transformation des modes de vie
André Ducret, Olivier Moeschler (dir.), Nouveaux regards sur les pratiques culturelles. Contraintes collectives, logiques individuelles et transformation des modes de vie, Paris, L'Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2011, 250 p., ISBN : 978-2-296-55557-0.
Notice publiée le 17 janvier 2012

Présentation de l'éditeur

Comment appréhender des pratiques culturelles sans cesse changeantes ? Quel est le défi lancé par elles à l'analyse sociologique de la culture ? Chacune à sa manière, les contributions que réunit cet ouvrage se posent ces questions. Elles reviennent à nouveaux frais sur le débat qui, en sociologie de la culture comme ailleurs, voit s'opposer diverses thèses, de la contrainte jamais démentie des déterminants sociaux - classe, genre, génération, etc. - sur les "pratiques culturelles" à leur individualisation croissante sous l'impact de nouveaux modes de vie. Tout choix d'approche et de méthode s'avère ainsi intimement lié au débat théorique, voire idéologique autour de ce qu'on nomme les "pratiques culturelles", un terme qui mérite d'être lui-même interrogé. Plusieurs des auteurs de ce livre jettent un regard critique sur les grandes enquêtes statistiques menées par le passé dans le sillage de La distinction de Pierre Bourdieu (1979), notamment au niveau national ou dans de grandes institutions culturelles. De nouvelles approches sont proposées en recourant à- voire en combinant - des démarches quantitatives et qualitatives, et ce sur des objets aussi variés que la visite muséale, les trajectoires de spectateurs de théâtre, les "carrières" de festivaliers, les "chèques culture" et la "culture de la gratuité", la création littéraire et la lecture, le recours à des outils cartographiques, le tatouage, ou encore l'usage détourné des graffitis. Informé et prospectif, cet ouvrage s'adresse aux chercheurs et spécialistes, aux politiques et décideurs dans le domaine culturel, aux créateurs, ainsi qu'à toute personne intéressée par les mutations qui affectent les "pratiques culturelles" et leur étude.

Haut de page