Navigation – Plan du site

Catherine Bouve, Catherine Sellenet, Confier son enfant. L’univers des assistantes maternelles

Pierre Brasseur
Confier son enfant
Catherine Bouve, Catherine Sellenet, Confier son enfant. L'univers des assistantes maternelles, Paris, Editions Autrement, coll. « Mutations », 2011, 203 p., ISBN : 9782746714878.
Haut de page

Texte intégral

1Alors que les lois et textes législatifs sur le métier d’assistante maternelle se sont multipliés ces dernières années, Catherine Bouve et Catherine Sellennet proposent dans leur livre Confier son enfant, l’univers des assistantes maternelles de revenir sur le quotidien de ces femmes dont le métier est la garde des enfants. La loi de 2002 sur les assistants maternels ainsi que le décret du 20 février 2000 relatif aux établissements d’accueil des enfants de moins de six ans ont complexifié le paysage de la garde des enfants : multiplication des vérifications, des formations, des statuts intermédiaires… Entre représentations collectives et compétences fantasmées, les auteures prennent le pari de revenir à travers leurs propres recherches et celles de leurs collègues sur les évolutions de ce métier à la fois si proche et si complexe.

2Le livre débute en restituant l’histoire des représentations des métiers de la garde d’enfant depuis l’Antiquité, en mobilisant des références à la fois universitaires et littéraires (de Maupassant à Zola en passant par Bécassine) : vaste programme, auquel les auteures parviennent à répondre en une vingtaine de pages. C’est tout d’abord une histoire de terminologie : on passe de la nourrice, la pauvresse qui va nourrir l’enfant d’une autre, à la nounou, celle qui va aider la mère à élever son enfant, sans le nourrir. La place de l'allaitement va être fondamentale dans l'évolution de ce métier : le lait est considéré, notamment sous l’ancien régime, comme agent de transmission et peut alors représenter un risque à la pureté de la “race”, si l’on confie cette tâche à des femmes issues d’autres milieux1. L’analyse des discours montre que la nounou va être tour à tour représentée comme lascive, cupide, galante ou futile. D’une façon plus globale, l’histoire du métier va être fondamentalement liée à la place de la femme dans la sphère productive.

3La suite du livre va s’attacher à dresser un portrait type de l’assistante maternelle, premier mode de garde plébiscité par les parents. D’après les derniers recensements, on compterait environ 377 000 assistantes maternelles en France2. La plupart d’entre elles sont « âgée [s] de 45 ans, mère [s] de trois enfants au moins […], dans un couple traditionnel […], réorientée [s] vers cette profession secondairement et […] titulaire [s] d’un niveau BEPC ». (p.39). Le chapitre III va se tourner vers les relations parents/assistante maternelle : de quelle façon choisit-on une assistante maternelle ? ; Comment faire pour réduire l’incertitude face à ce « manque de confiance a priori à l’égard de ce mode d’accueil » ? ; Quelles sont les compétences attendues chez l’assistante maternelle ?… À gros traits, les parents vont insister sur l’importance du hasard dans le fait de trouver, ou non, une assistante maternelle - la rumeur et le bouche-à-oreille ayant un grand rôle à jouer. Nombreux sont ceux qui vont relever aussi les spécificités positives de ce mode de garde – et notamment la possibilité de création de liens affectifs privilégiés (la relation entre l’enfant et la professionnelle se rapprochant d’un lien familial) – tandis que d’autres vont insister sur le registre pratique, comme la facilité et la proximité de la relation de travail permettant une gestion plus flexible du temps de travail, surtout en cas de maladie de l’enfant.

4Le métier d’assistante maternelle va alors répondre à des enjeux politiques transversaux : politiques de l’emploi, de la famille, etc. Leur niveau de qualification, normalement assuré par la nécessité d’un agrément pour exercer, va alors représenter de nombreux enjeux. Diverses compétences sont attendues : la maîtrise du français oral, des conditions d’accueil de l’enfant permettant d’assurer sa sécurité, sa santé, son épanouissement, etc. Cet agrément s’accompagne d’une formation initiale et continue, dont les modalités peuvent varier selon les départements.

5Les trois derniers chapitres du livre portent sur des modes de garde alternatifs comme les Relais Assistante Maternelle (R.A.M.) ou encore les crèches familiales visant à réintégrer l’assistante maternelle au sein d’un collectif en favorisant les regroupements ponctuels d’assistantes maternelles dans un local. On compte parmi les autres dispositifs le multi-accueil collectif (MAC), les crèches satellites ou encore les nouveaux dispositifs de « microcrèches », de maisons d’assistantes maternelles et de jardins d’éveil. Cette multiplication des modes de garde alternatifs vient perturber l’identité même du métier d’assistante maternelle. Même si ces regroupements permettent de favoriser l’émergence de collectifs, ils tendent à mettre en concurrence les dispositifs et les personnes qui s’y attachent, bien souvent en faisant fluctuer le coût du travail. Ainsi, certaines solutions comme les jardins d’éveil vont être considérées comme un mode de garde à moindre prix, nécessitant un personnel moins qualifié et moins nombreux. Enfin le livre se termine par un tour du monde des dispositifs d’accueil des jeunes enfants.

6Ce livre reste de par la diversité des enquêtes mobilisées, un outil précieux tant pour les universitaires que pour les professionnels de la petite enfance qui souhaitent avoir un panorama complet sur un métier en continuelle métamorphose.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Pierre Brasseur, « Catherine Bouve, Catherine Sellenet, Confier son enfant. L’univers des assistantes maternelles », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2012, mis en ligne le 25 janvier 2012, consulté le 24 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/lectures/7343

Haut de page

Rédacteur

Pierre Brasseur

Doctorant en sociologie, CLERSE - UMR CNRS 8019, Université Sciences et Technologies de Lille 1

Articles du même rédacteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Lectures - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction / Any replication is submitted to the authorization of the editors

Haut de page