Navegación – Mapa del sitio
Démocratie précaire

Démocratie précaire

Chroniques de la déraison d'État
Eric Fassin, Démocratie précaire. Chroniques de la déraison d'État, Paris, La Découverte, col. « Cahiers libres », 2012, ISBN : 978-2-7071-7136-8.
Anuncio publicado en 21 marzo 2012

Presentación del editor

La France est une démocratie. Or la politique menée à l'égard des « autres », immigrés ou Roms, mais aussi musulmans, s'autorise de l'identité nationale. Donc, des fichiers aux tests ADN, en passant par la chasse aux « mariages blancs », cette politique serait forcément démocratique. Tel est le syllogisme à la Ionesco dont l'absurdité permet à notre société de s'accommoder, tant bien que mal, d'une démocratie de plus en plus précaire.

D'où le nouveau « syndrome de Vichy » : c'est au nom de la démocratie qu'on interdit à ceux qui critiquent les dérives d'évoquer ces « années sombres »... Pourtant, ce passé hante aussi nos gouvernants ; mais c'est pour proclamer qu'on ne peut le comparer avec notre présent : ce n'est quand même pas le nazisme ; nous sommes donc bien en démocratie !

En mettant sans cesse en avant le « problème de l'immigration » ou la « question musulmane », une partie de la classe politique s'acharne à nourrir cette logique folle. Il faut raison garder, nous dit-on, mais la déraison d'État étourdit la raison démocratique. Et si l'aveuglement d'aujourd'hui nous menait demain à l'abîme ?

Dans ce livre introduit par un long essai rétrospectif en forme d'autopsie du régime, Éric Fassin a rassemblé des chroniques parues de 2006 à 2012. Pour ne pas s'enfermer dans les actualités, temporalité que partagent médias et politiques, il convient de penser l'actualité, soit un présent que traverse et travaille l'histoire.

Inicio de página