Navigation – Plan du site
Sport à tout prix ?

Sport à tout prix ?

Critique de la socialisation sportive
« Sport à tout prix ? Critique de la socialisation sportive », Le sociographe, n° 38, mai 2012, 128 p., IRTS-LS, ISBN : 9782918621096.
Notice publiée le 30 avril 2012

Présentation de l'éditeur

Le sport pour lutter contre l’exclusion ? Cela semble devenu une évidence pour les milieux associatifs et politiques : respect des règles, esprit d’équipe, dynamisme... autant de valeurs favorisant le « vivre ensemble ». Pourtant, plus compétition que solidarité, plus contrôle qu’émancipation, plus élitiste qu’ascenseur social, le sport ne doit pas être idéalisé par les professionnels de l’intervention sociale.
Ce numéro tente de déconstruire ce lieu commun d’un sport socialisateur, où le mythe égalitaire l’emporte souvent surla réalité sélective.

Dossier coordonné par Catherine Tourrilhes


Sommaire


1/ Penser le sport ?

Parce que la compétition n’est pas un jeu... (David et Oblin)
Le sport ressasse, en les glorifiant, les caractéristiques clés de la modernité
capitaliste (compétition, performances, classements...). Critique de l’éducation par le sport.

Quand sport et féminité ne font pas bon ménage... (Buhuon et Quin)
Les femmes « pratiquent » moins que les hommes et continuent de voir
leurs performances sportives « extraordinaires » remises en question. Processus d’exclusion dans le sport de haut niveau.

2/ Le sport au secours du travail social ?
Un voyage en bateau... Une expérience d’insertion de jeunes (Tourrilhes)

Quand des jeunes de banlieues embarquent sur un bateau. Retour sociologique sur une Opération prévention Eté.

Sport  et  éducation  spécialisée.  Prévenir  la  délinquance  ? (Lefèvre)
Entre travail social et sport, une hybridation des pratiques ?

3/ Le travail social au secours du sport ?
Quand le foot se prend pour un ascenseur social (Privet)
Dans un centre de préformation de football. Sur la sélection «naturelle»
de jeunes footballeurs professionnels.

Tolérance zéro dans les stades ? Répression ou prévention pour les supporters extrêmes (Hourcade)
Une politique sécuritaire contre les hooligans est en place, mais quid d’une prévention sociale, comme il en existe ailleurs en Europe ?

4/ Des contradictions irréductibles ?
Des formations incertaines. La difficile insertion par le sport (Falcoz)
Se former pour intégrer un groupe ou sortir du lot pour se distinguer ; comment les formations utilisant le sport comme outil d’intégration s’en sortent ?

Des corps incertains. Redynamisation des chômeurs par le sport (Le Yondre)
Quand le sport s’invite dans les stages pour chômeurs. Afin que la longue durée du chômage ne déqualifie (disqualifie ?) pas les corps en dépit de l’inactivité.

5/ Ailleurs
Les polonais du fer. Des footballeurs à Potigny (Calvados) (Médot)

Une histoire d’intégration par le foot dans un village bas-normand
Photographiquement : En ASE, un sport de combat ?

Haut de page

Notes de la rédaction

Dossier coordonné par Catherine Tourrilhes

Haut de page