Navigation – Plan du site
Qu'ils reposent en révolte (des figures de guerres)

Qu'ils reposent en révolte (des figures de guerres)

Sylvain George, Qu'ils reposent en révolte (des figures de guerres), Noir Production, 2010.
Notice publiée le 07 mai 2012

Présentation de l'éditeur

Qu’Ils reposent en révolte (Des figures de guerres) est un film consacré aux politiques migratoires en Europe et aux mobilisations sociales. Composé de fragments qui se renvoient et se télescopent les uns avec les autres, créant ainsi de multiples jeux de temporalité et de spatialité, ce film montre sur une durée de trois ans (juillet 2007- novembre 2010), les conditions de vie des personnes migrantes à Calais.

Par là-même, il montre comment les politiques engagées par les États policiers modernes débordent le cadre de la loi, et font surgir des zones grises, des interstices, des espaces d’indistinction entre l’exception et la règle. Les individus (et au premier chef, comme énonciation des « vaincus », parias ou plèbe contemporaine : les réfugiés, les déplacés, les immigrés, les sans-papiers, mais aussi les chômeurs, les jeunes de banlieue...), se voient ainsi traités comme des criminels, sont dépouillés, « dénudés » des droits les plus élémentaires qui font d’eux des sujets de droit, et réduits à l’état de « corps purs », ou « vie nue ».

[Présentation : France Culture]

Haut de page

Notes de la rédaction

N&B, 150min.

Haut de page