Navigation – Plan du site
Sociologie des super-héros

Sociologie des super-héros

Thierry Rogel, Sociologie des super-héros, Hermann, coll. « Sociétés et pensées », 2012, 254 p., ISBN : 9782705682590.
Notice publiée le 10 mai 2012

Présentation de l'éditeur

Ces dernières années, les super-héros ont envahi nos écrans de cinéma et semblent durablement installés dans l’univers de la culture populaire : cette nouvelle génération, portée essentiellement par le groupe Marvel, est née en 1961 avec notamment la création des « Fantastic Four ». Ces personnages tranchaient sur les Batman et Superman de la génération précédente par leur plus grande humanité et leur plus grande fragilité. Les jeunes lecteurs ne s’y trompèrent d’ailleurs pas et le succès des super-héros de « l’âge d’Argent » (1961-1973) a tenu au fait que ceux -ci « disaient quelque chose » sur la société des années 1960 et 1970. Mais nous disent-ils encore quelque chose en 2011 sur ce que nous devenons ?
Objets littéraires, les histoires de super-héros tiennent des contes d’antan et des récits mythiques mais également de la littérature populaire apparue aux xixe et xxe siècles. Objets sociologiques, ils nous informent sur les rêves et les tabous d’une société, sur notre rapport à la science et notre vision de l’individu dans la société contemporaine.

Haut de page