Navigation – Plan du site
Graffiti de résistants

Graffiti de résistants

Sur les murs du fort de Romainville 1940-1944
Thomas Fontaine, Sylvie Zaidman, Joël Clesse, Graffiti de résistants. Sur les murs du fort de Romainville 1940-1944, Lyon, Editions Libel, 2012, 160 p., ISBN : 978-2-917659-20-5.
Notice publiée le 25 juin 2012

Présentation de l'éditeur

L'histoire oubliée d'un camp allemand en France

Une inscription sur un mur, un nom retrouvé, une histoire qui se dessine. Celle de Raoul Sabourault, probablement auteur de ce message, résistant, passé par le camp d'internement en 1942 puis déporté à Mauthausen et décédé à Gusen le 3 août 1944.
Le site du fort de Romainville  est resté presque en l'état depuis la seconde Guerre mondiale. Il constitue une source exceptionnelle pour connaître l'histoire de ce lieu et celle des résistants qui y furent internés sous l'Occupation.

Une histoire sensible de la Résistance et de la déportation

Les auteurs nous font partager une visite du site, à la lumière de l'ensemble des archives et témoignages disponibles, pour terminer par une analyse des inscriptions de détenus encore lisibles sur les murs de la casemate n°17.
Éclairés par l'analyse historique, les graffiti retrouvent un sens. Ils deviennent le message fragile et émouvant de résistants désireux de laisser une trace de leur passage en ce lieu avant de braver le destin que leur réservent les autorités allemandes.

Haut de page