Navigation – Plan du site
Oeuvres, textes, documents : lire pour apprendre et comprendre à l'école et au collège

Oeuvres, textes, documents : lire pour apprendre et comprendre à l'école et au collège

Elisabeth Nonnon, François Quet (dir.), « Oeuvres, textes, documents : lire pour apprendre et comprendre à l'école et au collège », Repères, n° 45, 2012, Lyon, ENS Éditions, ISBN : 9782847883671.
Notice publiée le 04 septembre 2012

Présentation de l'éditeur

Une mission prioritaire de l'école est de donner à tous les élèves les moyens d’accéder à une culture commune où les connaissances et démarches intellectuelles nécessaires à l’intégration passent par les médiations écrites et supposent d’en maitriser les usages. Elle doit pour cela admettre la pluralité des rapports à la lecture et des raisons de lire, et donner toute sa place à la lecture pour agir et apprendre. Cette visée épistémique sous-tend la lecture de documents, mais est aussi une dimension de la lecture de fiction qu’on ne peut minimiser.
Les pratiques de lecture dites fonctionnelles ne se réduisent ni à l’usage utilitaire d’écrits pratiques, ni au repérage d’informations. Comprendre des documents, construire et utiliser des connaissances à partir de cette lecture mettent en jeu un véritable engage-ment et des processus d’interprétation que les évolutions récentes, tant sur Internet que dans l’édition, rendent plus complexes : multiplicité et hétérogénéité des écrits, multimodalité, tâches scolaires exigeant la confrontation de sources différentes. Pour ajuster supports et tâches, il faut mieux comprendre les démarches et les difficultés des élèves dans ces situations et clarifier ce que suppose l’usage de documents dans les apprentissages.
Ce numéro vise à faire le point sur ces évolutions, à en cerner les enjeux et les obstacles, et à dégager les axes de travail pour que les activités de lecture puissent donner à tous les élèves des moyens de développer des connaissances et une réflexion sur le monde.

Sommaire

- Élisabeth Nonnon, « Dimension épistémique de la lecture et construction de connaissances à partir de l'écrit : enjeux, obstacles, apprentissages » ;

- Marie-Cécile Guernier, « L'orientation épistémique de la lecture. Selon comme nous poserons le problème nous n'enseignerons pas la même chose » ;
 

Textes épistémiques et documents : caractéristiques, modes de lectures, obstacles

- Élisabeth Bautier, Jacques Crinon, Catherine Delarue-Breton et Brigitte Marin, « Les textes composites : des exigences peu enseignées ? » ;

- Monique Lebrun et Nathalie Lacelle, « Le document multimodal : le comprendre et le produire en classe de français » ;
 

Pratiques scolaires autour des textes pour apprendre et dispositifs d'apprentissage

- Sylvie C. Cartier, Hélène Constant et Michel J. Janosz, « Appropriation de pratiques pédagogiques sur l'apprentissage en milieu défavorisé au Québec » ;

- Patrick Avel et Jacques Crinon, « Lire des textes pour apprendre en sciences et pour apprendre à comprendre. D’une lecture en contexte à une lecture instrumentalisée » ;

- Claire-Marie Greiner-Mourez, « Lire et exploiter des documents en classe de français. Apprentissage et difficultés autour de L’épopée de Gilgamesh : une contrée à explorer » ;
 

Pratiques interdisciplinaires autour des albums : savoirs mobilisés dans la compréhension des textes de la littérature de jeunesse

- Didier Cariou, « Littérature de jeunesse et enseignement de l’histoire au cycle 3 » ;

- Sylvie Considère et Christel Leduc, « Fiction littéraire et géographie au cycle 3 » ;

- Catherine Bruguière et Éric Triquet, « Des albums de fiction réaliste pour problématiser le monde vivant » ;

- Mohamed Soudani et Jean-Loup Héraud, « De la modélisation fictionnelle à la modélisation scientifique à travers la lecture problématisée de l’album Plouf ! ».

Haut de page