Navigation – Plan du site
Paradoxes de la transgression

Paradoxes de la transgression

Michel Hastings, Loïc Nicolas, Cédric Passard (dir.), Paradoxes de la transgression, CNRS, 2012, 300 p., ISBN : 978-2-271-07141-5.
Notice publiée le 22 novembre 2012

Présentation de l'éditeur

Mahomet caricaturé, tombes profanées, Marseillaise sifflée… De quoi la transgression est-elle le nom ? Comment définir cette notion qui envahit l’actualité, mobilise la réflexion des philosophes, des sociologues, des juristes, bouscule nos systèmes de représentations et interroge en profondeur les conditions du vivre-ensemble ? Voici le premier ouvrage de fond sur un sujet trop souvent réduit aux lieux communs, la somme de référence sur un concept d’une extraordinaire richesse pour les sciences humaines. La transgression s’apparente-elle à la désobéissance ? Que nous dit-elle sur la faute, le désir, le péché, l’ordre et la règle ? Sur la notion d’interdit et sur celle de déviance ? Sur la puissance des tabous et la force du refoulé ? Des pamphlets de l’Ancien Régime aux transgressions de l’art contemporain, de la sexualité à la profanation, de Sade à Freud en passant par Bataille et Caillois, cette réflexion plurielle sur un sujet majeur invite à repenser les limites du tolérable et la force des interdits.

Haut de page

Auteurs

Michel Hastings (dir.)

Michel Hastings est Professeur de science politique à l’Institut d’Études Politiques de Lille et membre du CERAPS-Lille 2.

Loïc Nicolas (dir.)

Loïc Nicolas est docteur en rhétorique et Chargé de recherches du F.R.S.-FNRS. Il est membre du GRAL de l’Université Libre de Bruxelles.

Publications du même auteur

Cédric Passard (dir.)

Cédric Passard est professeur agrégé de sciences sociales à l’Institut d’Études Politiques de Lille et membre du CERAPS – Lille 2.

Publications du même auteur

Haut de page