Navigation – Plan du site
Diasporas

Diasporas

« Diasporas », Tracés. Revue de sciences humaines, n° 23, 2012, 250 p., Lyon, ENS Éditions, ISBN : 9782847883763.
Notice publiée le 29 novembre 2012

Présentation de l'éditeur

Alors que ne cessent de se multiplier les usages contemporains du mot diaspora, faisant parfois douter de la pertinence du terme, ce numéro de la revue Tracés cherche à en circonscrire l'intérêt analytique et heuristique à travers quelques grandes questions auxquelles les études diasporiques sont aujourd'hui confrontées. Comment se tissent, se tendent et se distendent les liens diasporiques ? En quoi la diaspora invite à penser l’historicité des migrations ? Comment emboîter diverses échelles d’observation (locale, nationale/régionale, globale) pertinentes pour l’étude des différents groupes diasporiques ? Les auteurs de ce numéro examinent tour à tour des foyers, des communautés, des sentiments, des relations diasporiques, en proposant de dépasser des approches considérées comme antagoniques (diasporas centrées vs. diasporas hybrides, approche critérielle vs. approche métaphorique, définition « ouverte » vs. définition fermée). Les enquêtes portent sur des populations issues de diverses aires géographiques : les Grecs en Méditerranée (Mathieu Grenet), les Chinois en Polynésie (Anne-Christine Trémon), les Arméniens en Éthiopie (Boris Adjemian), les Africains à l’échelle du globe (Patrick Manning), ainsi que sur différentes périodes historiques, de la période la plus contemporaine (Sonja Pilz, Delphine Pagès-El Karoui) à l’Antiquité (Irad Malkin). La thématique de la diaspora se trouve également rattachée à des champs de recherche plus larges tels que les études sur les conflits et la mondialisation (Brigitte Beauzamy) ou les pratiques touristiques (Jennifer Bidet et Lauren Wagner). En outre, ce numéro offre pour la première fois au public francophone la traduction de deux textes fondateurs des études diasporiques : la tentative de théorisation sociologique de la diaspora entreprise par Robert Hettlage et le texte pionnier d’Abner Cohen sur les diasporas commerçantes, présenté par Claude Markovits. À la lecture de ces articles, la notion de diaspora apparaît comme un outil d’analyse fécond pour penser ensemble l’histoire des appartenances et des processus d’identifications, la nature des connexions migratoires, en même temps que l’articulation des échelles micro et macro.

 

ÉDITORIAL
Diaspora(s) : liens, historicité, échelles
par Guillaume Calafat et Sonia Goldblum

ARTICLES
Appartenances régionales, expérience diasporique et fabrique communautaire : le cas grec, fin XVIe- début XIXe siècle
par Mathieu Grenet
L'invention d’un homeland arménien en Éthiopie. Exil et sédentarité dans l’écriture d’une mémoire d’hôtes en diaspora
par Boris Adjemian
« Notre terre » et « ta ville » : le judaïsme progressiste et sa liturgie dans l’Allemagne d’aujourd’hui
par Sonja K. Pilz
Les diasporas dans les conflits à l’épreuve des études sur la mondialisation
par Brigitte Beauzamy
Égyptiens d’outre-Nil : des diasporas égyptiennes ?
par Delphine Pagès-El Karoui
Vacances au bled et appartenances diasporiques des descendants d’immigrés algériens et marocains en France
par Jennifer Bidet et Lauren Wagner
Diasporicité et problématique diasporique : réflexions à partir du cas chinois
par Anne-Christine Trémon

TRADUCTIONS
Des « diasporas commerçantes » aux circulations marchandes : à propos d’un texte d’Abner Cohen
par Claude Markovits
Stratégies culturelles dans l’organisation des diasporas commerçantes
par Abner Cohen
(traduction : Guillaume Calafat)
Diaspora : esquisse d’une théorie sociologique
par Robert Hettlage
(traduction et présentation : Sonia Goldblum)

ENTRETIENS
Pour une histoire mondiale de la diaspora africaine
Entretien avec Patrick Manning
par Stéphane Dufoix
Diaspora, réseau : le poids des mots, le choix des images
Entretien avec Irad Malkin
par Julie Delamard
 

Haut de page