Navigation – Plan du site
La vie sociale des émotions
7

Interactions sociales et réponses émotionnelles : spécificitésd’un contexte interculturel

Socials interactions and emotional answer: specificationof a interectual contex
Jacqueline Deguise-Le Roy
p. 141-158

Résumés

Les émotions ne peuvent être appréhendées que dans leur totalité et leur complexité, c’est-à-dire dans le triple jeu des interactions physiques, psychiques et sociales qui s’opèrent entre des variables endogènes et exogènes spécifiques. Les émotions s’inscrivent dans un système normatif qui régule les différentes cultures. Ainsi l’apprentissage linguistique représente un champ d’expérimentations où les contenus émotionnels sont d’autant plus repérables que les identités sont impliquées. Leur prise en compte joue un rôle déterminant dans la compréhension des cultures.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2019.

Plan

I – Un processus complexe bilatéral
L’exploration de nos émotions dans le cerveau
La place centrale des émotions entre le cerveau et les rapports sociaux
II - Les émotions et leurs interactions dans un contexte culturel et transculturel
La place des interactions
L’émotion et le langage, le langage de l’émotion

Aperçu du texte

Dans le langage courant, l’émotion se définit comme un « état de conscience complexe, généralement brusque et momentané, accompagné de troubles physiologiques (…) par extension, sensation (agréable ou désagréable) considéré d’un point de vue affectif (Le Robert, 2012, 744). Cette définition a pour mérite de mettre en évidence la notion de complexité qui est une des références incontournable de la sociologie contemporaine. Cependant la thématique des émotions représente un cadre pérenne d’analyse dans toute société. Déjà les Grecs avec Aristote, et à leur suite, de nombreux auteurs se sont interrogés sur l’expression et la provenance des émotions. Ainsi Descartes dans Les passions de l’âme établit des liens entre les organes et les passions qui expriment, selon lui, à la fois les sentiments et les émotions. Quant à l’âme, elle ne peut être que raison et exerce ses fonctions dans une glande située au centre du cerveau (Descartes, 1996). Darwin en 1872, dans « L’expression chez les hom...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacqueline Deguise-Le Roy, « Interactions sociales et réponses émotionnelles : spécificitésd’un contexte interculturel », Le Portique, 42 | 2018, 141-158.

Référence électronique

Jacqueline Deguise-Le Roy, « Interactions sociales et réponses émotionnelles : spécificitésd’un contexte interculturel », Le Portique [En ligne], 42 | 2018, document 7, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 17 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/leportique/3486

Haut de page

Auteur

Jacqueline Deguise-Le Roy

Jacqueline Deguise-Le Roy est sociologue indépendante, chercheure associée au Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales (2L2S) de l’Université de Lorraine. Elle a analysé principalement la solidarité, la générosité et leurs soubassements émotionnels et institutionnels dans des contextes interculturels.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals