Navigation – Plan du site
Prix et distinctions

Hugues de Thé

Chaire Oncologie cellulaire et moléculaire
p. 56

Texte intégral

1Le Prix Sjöberg 2018 d’une valeur d’un million de dollars a été remis aux chercheurs en oncologie Zhu Chen, Anne Dejean et Hugues de Thé pour leurs travaux sur l’une des formes les plus mortelles de leucémie, et son traitement par l’arsenic et l’acide rétinoïque. Cette combinaison permet aujourd’hui une guérison définitive de plus de 90 % des patients. Ce traitement permet de soigner un cancer sans chimiothérapie car les deux agents ciblent directement la destruction de l’oncoprotéine PML/RARA, le moteur moléculaire de la maladie. L’association vise très spécifiquement les cellules cancéreuses et fait maintenant référence dans de nombreux pays. Cette avancée illustre comment les traitements du cancer deviennent de plus en plus ciblés, grâce à une meilleure compréhension des mécanismes moléculaires responsables de la maladie.

2Hugues de Thé est titulaire de la chaire Oncologie cellulaire et moléculaire du Collège de France et biologiste à l’Hôpital Saint-Louis.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Hugues de Thé », La lettre du Collège de France [En ligne], 44 | 2017-2018, mis en ligne le 21 mai 2019, consulté le 19 juillet 2019. URL : http://journals.openedition.org/lettre-cdf/4431

Haut de page

Droits d’auteur

© Collège de France

Haut de page