Navigation – Plan du site

Une vision économique du bois chez les théoriciens des Temps modernes ? Une vision pratique

An economic vision of wood among modern theorists ? A practical vision”
Eine wirtschaftliche Perspektive des Holzes bei den Theoretikern der modernen Epoche ? Eine praxisorientierte Sichtweise“
Hélène Rousseau-Chambon
p. 9-15

Résumés

Les textes théoriques, les conférences et les leçons enseignées à l’Académie royale d’architecture se reflètent dans les constructions pratiques et dans l’utilisation du bois. À une connaissance parfaite du matériau, ils ajoutent des outils mathématiques et juridiques qui permettent une meilleure maîtrise de la construction. Ce sont les prémisses de l’industrialisation des siècles suivants.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

Mesurer le bois pour une plus grande exactitude
Des coûts de construction estimés plus justement
Une mise en œuvre à l’économie

Aperçu du texte

Dans un article paru en 1991, J.-M. Pérouse de Montclos s’était penché sur le lien, au cours des Temps modernes, entre approvisionnement en bois et innovations techniques dans la charpente, un des éléments du bâti le plus gourmand en bois. Il montrait combien l’absence de bois de grande portée avait conduit à une évolution technique au XVIIIe siècle, phénomène admis généralement aujourd’hui. Depuis, Rachel Touzé a relevé les thématiques récurrentes dans les textes théoriques des Temps modernes – qualité des bois, essences, période de coupe notamment. En effet, tout architecte devait avoir des connaissances quant aux essences les plus à même d’être utilisées dans l’architecture, leur coupe qui dépend de la saison, de l’âge du bois et de la lunaison, et leurs usages dans l’architecture – la terminologie spécifique à la charpenterie étant alors précisée ; les théoriciens se démarquaient d’ailleurs parfois des propositions de Vitruve et des théoriciens italiens de la Renaissance. Mais R...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hélène Rousseau-Chambon, « Une vision économique du bois chez les théoriciens des Temps modernes ? Une vision pratique », Livraisons de l'histoire de l'architecture, 34 | 2017, 9-15.

Référence électronique

Hélène Rousseau-Chambon, « Une vision économique du bois chez les théoriciens des Temps modernes ? Une vision pratique », Livraisons de l'histoire de l'architecture [En ligne], 34 | 2017, mis en ligne le 15 décembre 2019, consulté le 22 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/lha/782 ; DOI : 10.4000/lha.782

Haut de page

Auteur

Hélène Rousseau-Chambon

Hélène Rousseau-Chambon, professeur d’histoire de l’art moderne à l’université de Nantes, s’intéresse à différents aspects de l’histoire de l’architecture et de la construction des Temps modernes. Après un livre sur Le Gothique des Temps modernes (Paris, 2003), et l’édition des Édifices antiques de Rome [1682] de Desgodets (Paris, Picard, 2008), elle a publié un ouvrage sur L’Enseignement à l’Académie royale d’architecture (PUR, 2016). Elle a aussi édité de nombreux actes de colloques dont Philippe de La Hire, entre architecture et sciences (Paris, Picard, 2013), ou Victor-Lucien Tapié, relire « Baroque et classicisme » (PUR, 2015). Adresse électronique : rousteau.chambon@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés à l'Association LHA

Haut de page
  • OpenEdition Journals