Navigation – Plan du site

Les enjeux intellectuels et esthétiques de la technique dans les expertises de l’Académie royale d’architecture (1750-1790)

Intellectual and aesthetic issues of technology in the expertise of the Royal Academy of Architecture (1750-1790)”
Die geistigen und ästhetischen Fragestellungen der Technik in den Begutachtungen der Académie royale d’architecture (1750-1790)“
Valérie Nègre
p. 27-38

Résumés

L’article prolonge les réflexions récentes sur les expertises techniques de l’Académie d’architecture en étendant l’observation aux discours et aux pratiques des inventeurs qui la sollicitent. Les procédés d’assemblage des bois proposés par le charpentier du roi Jean-Claude-François Taboureux en 1753 et 1789 offrent l’occasion de confronter différents avis de spécialistes de l’architecture : entrepreneurs du roi, experts jurés, maîtres de forge, et d’autres institutions de premier plan, comme la Compagnie des architectes experts. Il s’agit de montrer par cette approche l’effet déformant que peut produire l’étude de sources exclusivement tirées des institutions architecturales. Le parti permet de révéler les enjeux professionnels, intellectuels et esthétiques de la technique.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

Première expertise. Où s’expriment les rivalités professionnelles et intellectuelles entre académiciens, experts jurés et entrepreneurs du roi (1753-1763)
Deuxième expertise. Où se dessine une esthétique de l’expérimentation (1789)

Aperçu du texte

Deux publications sont récemment revenues sur l’une des activités récurrentes de l’Académie d’architecture : l’examen de procédés techniques. On sait que les missions de cette institution étaient multiples : établir et diffuser les règles du bon goût, mais aussi assurer le rôle de conseil et d’expertise dans le domaine du bâtiment, tant auprès du roi que des particuliers. Sur ce point, la tâche des académiciens consistait à formuler des avis et des recommandations. À partir des années 1770, les commissaires furent sollicités par un nombre croissant d’inventeurs. Les rapports montrent « le sérieux et l’honnêteté » avec lesquels ils s’acquittent de leur tâche : comme leurs collègues de l’Académie des sciences, ils visitent les ateliers, assistent à des démonstrations, font réaliser des essais. La plupart du temps, l’Académie donne son agrément en s’appuyant sur les critères communs d’utilité, de solidité, d’économie et de sûreté ; elle « recommande » la structure ou le matériau qui lu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Valérie Nègre, « Les enjeux intellectuels et esthétiques de la technique dans les expertises de l’Académie royale d’architecture (1750-1790) », Livraisons de l'histoire de l'architecture, 34 | 2017, 27-38.

Référence électronique

Valérie Nègre, « Les enjeux intellectuels et esthétiques de la technique dans les expertises de l’Académie royale d’architecture (1750-1790) », Livraisons de l'histoire de l'architecture [En ligne], 34 | 2017, mis en ligne le 15 décembre 2019, consulté le 19 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/lha/809 ; DOI : 10.4000/lha.809

Haut de page

Auteur

Valérie Nègre

Valérie Nègre est professeur d’histoire des techniques à l’université Paris I-Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur les interactions entre architecture, technique et société (XVIIIe-XIXe siècle) et en particulier sur le livre technique, les savoirs artisanaux et les représentations visuelles de la technique. Elle a édité avec R. Carvais, A. Guillerme, J. Sakarovitch, Nuts and Bolts of Construction History. Culture & Technology (Paris, Picard, 2012) et récemment publié L’Art et la matière. Les architectes, les artisans et la technique (1770-1830) (Paris, Classiques Garnier, 2016) et Le Livre technique avant le XXe siècle. À l’échelle du monde (dir. avec L. Hilaire-Pérez, D. Spicq, K. Vermeir), Paris, éd. CNRS, 2017. Adresse électronique : valerie-negre@wanadoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés à l'Association LHA

Haut de page
  • OpenEdition Journals