Navigation – Plan du site
Françoise Héritier In Memoriam

Un héritage en partage

Sylvie Fainzang
p. 23-26

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du texte

La façon la plus juste de rendre hommage à quelqu’un est sans doute de reconnaître ce qu’on lui doit. L’entreprise n’est toutefois pas aisée s’agissant de Françoise Héritier, tant elle a inspiré mes réflexions bien au-delà des objets et des champs qu’elle a elle-même investigués.

Par mon passé d’anthropologue africaniste, j’eus très tôt recours à ses travaux. Alors que je menais mes premières recherches sur les Bissa du Burkina-Faso, je découvris en effet que cette population avait, avec celle des Samo (qu’avait étudiée Françoise), une origine et une histoire communes. Toutes deux parlaient une langue de la famille mandé et elles entretenaient des relations de « parenté à plaisanterie » qui, à la différence de celles existant entre d’autres groupes ethniques où elles sont destinées à assurer la paix sociale entre eux, s’enracinaient dans une véritable parenté originelle, coïncidant avec leur même appartenance à l’histoire du peuplement mandé. Cela conduisait les Bissa et les Samo à s...

Haut de page

Pour citer ce document

Référence papier

Sylvie Fainzang, « Un héritage en partage », L’Homme, 225 | 2018, 23-26.

Référence électronique

Sylvie Fainzang, « Un héritage en partage », L’Homme [En ligne], 225 | 2018, mis en ligne le 15 mars 2018, consulté le 18 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/lhomme/30720

Haut de page

Auteur

Sylvie Fainzang

Institut national de la santé et de la recherche médicale – Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société (Cermes 3), Villejuif – sylvie.fainzang@orange.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • OpenEdition Journals