Navigation – Plan du site
Conférence Lévi-Strauss
Commentaires

Un journal de lecture

Pierre Antoine Fabre
p. 141-146

Notes de l’auteur

Commentaires sur la conférence de Aparecida Vilaça, « Le diable et la vie cachée des nombres : traductions et transformations en Amazonie », prononcée le 13 octobre 2017 au Collège de France, à Paris, et publiée dans L’Homme (2018, 225 : 149-170). Je remercie très chaleureusement Cléo Carastro et Caterina Guenzi de m’avoir offert de lire ces pages de hautes culture et inspiration. Cette lecture précieuse est évidemment ici un préalable à ce qui suit.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

L’entrée par les mathématiques
“1 + 1 = 3”
La pauvreté en nombre
Seul, “tout seul”
L’un et le multiple : du “tout seul” à l’“Un tout”
Dualités chrétiennes
Corps humain, corps animal
Retour à Noé
La fin de l’époque contemporaine

Aperçu du texte

Règle du jeu : je lis la conférence de Aparecida Vilaça en fonction de ce qui, dans cette lecture, fait le plus immédiatement écho à mes propres savoirs, à mon propre travail et, tout en même temps, peut contribuer à construire un lieu commun, qui devient presque nécessairement celui de l’aujourd’hui.

L’entrée par les mathématiques

Les mathématiques, « une entrée peu habituelle » dans les « processus de christianisation des peuples natifs », note Aparecida Vilaça. L’ironie est un peu vertigineuse, si l’on se rappelle l’entrée royale – au propre comme au figuré – que représentèrent les mathématiques dans l’histoire, certes incertaine, de la christianisation de la grande Chine. Les jésuites du Grand Siècle ne marquent-ils pas le sommet de leur gloire impériale en prenant la direction du Tribunal des mathématiques, instrument au service des anticipations calendaires de l’empereur Kang Xi ? Tout est finalement dit ici, en peu de mots, de la pluralité des mondes et, à tout le moins, de la ...

Haut de page

Pour citer ce document

Référence papier

Pierre Antoine Fabre, « Un journal de lecture », L’Homme, 226 | 2018, 141-146.

Référence électronique

Pierre Antoine Fabre, « Un journal de lecture », L’Homme [En ligne], 226 | 2018, mis en ligne le 20 juin 2018, consulté le 23 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/lhomme/31719

Haut de page

Auteur

Pierre Antoine Fabre

École des hautes études en sciences sociales – Centre d’études en sciences sociales du religieux, Paris – pafabre@ehess.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • OpenEdition Journals