Navigation – Plan du site
En Question

L’énigme de l’hétéronomie

La religion selon Castoriadis
Bruno Karsenti
p. 237-256

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Pour l’anthropologie sociale, la question de la légitimité des normes ne peut être déliée de celle de l’autorité des origines. Le sens du juste et le rapport à l’origine peuvent bien être politiquement séparables pour une conscience sécularisée, tout particulièrement lorsqu’elle se traduit dans le discours de la philosophie politique moderne ; ils sont noués intérieurement pour l’anthropologue. Ce nœud reste un objet d’interrogation privilégié, sur une ligne qui fait figurer les faits religieux au rang de faits anthropologiques primordiaux. Les stratégies et les méthodes pour restituer la logique propre à ce domaine ne font certes pas l’unanimité dans la discipline, les controverses à ce sujet réfléchissant les grandes tendances qui la divisent, voire la fracturent aujourd’hui. Une prémisse demeure toutefois intouchée, comme une ligne de partage précédant tous les autres. ...

Haut de page

Pour citer ce document

Référence papier

Bruno Karsenti, « L’énigme de l’hétéronomie », L’Homme, 227-228 | 2018, 237-256.

Référence électronique

Bruno Karsenti, « L’énigme de l’hétéronomie », L’Homme [En ligne], 227-228 | 2018, mis en ligne le 01 octobre 2020, consulté le 22 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/lhomme/32578 ; DOI : 10.4000/lhomme.32578

Haut de page

Auteur

Bruno Karsenti

École des hautes études en sciences sociales – 
Laboratoire interdisciplinaire d’études sur les réflexivités (Lier), Paris – karsenti@ehess.fr

Du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • OpenEdition Journals