Navigation – Plan du site

AccueilNuméros234-235VariaObserver les relations raciales

Varia

Observer les relations raciales

Les enquêtes de Charles Wagley et de ses élèves au Brésil dans les années 1950
Observing Racial Relations : Charles Wagley and His Students in the Field in Brazil in the 1950’s
Christophe Brochier
p. 181-210

Résumés

Cet article vise à décrire le déroulement, les conclusions principales et la postérité des recherches entreprises par Charles Wagley et ses élèves, au Brésil dans les années 1950, dans le cadre du programme de l’Unesco « La question des races ». Entre 1950 et 1952, Wagley a en effet dirigé trois doctorants (Marvin Harris, Harry Hutchinson et Ben Zimmerman) sur le terrain dans des bourgades rurales de l’État de Bahia. Aidés d’assistants brésiliens, les trois jeunes chercheurs ont réalisé des études de communauté en accordant une attention particulière aux relations raciales. L’ouvrage collectif publié par l’Unesco sur cette base rend compte de ces recherches, ainsi que de l’enquête plus ancienne de Wagley en Amazonie en partie sur le même thème. Nous cherchons à montrer comment les enquêteurs ont travaillé sur le terrain, quels étaient leurs buts, leurs idées préalables et les effets possibles sur leurs travaux des relations qu’ils ont entretenues entre eux et avec leurs assistants. Nous tenterons ensuite de comprendre le succès limité et rapidement déclinant de leurs conclusions chez les spécialistes brésiliens et étasuniens, en particulier dans le contexte du développement, à partir des années 1960, de théories faisant du racisme un élément structurel des relations sociales au Brésil. Nous montrons enfin l’intérêt de relire avec attention les travaux de Wagley et de ses élèves, dans la mesure où ils nous permettent de problématiser la façon d’étudier les relations raciales d’un point de vue théorique (la construction de l’objet) et pratique (l’approche ethnographique par rapport à des approches quantitatives).

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Les enquêtes de Wagley au Guatemala et en Amazonie
Les enquêtes menées dans l’État de Bahia
Le prolongement des enquêtes bahianaises dans les années 1960 et leur postérité
Repenser l’apport de Charles Wagley et de ses étudiants

Aperçu du texte

Au début des années 1950, l’Unesco organise et finance, par le biais de son Département des sciences sociales, une série de recherches comparatives sur les relations interraciales au Brésil. Cette initiative s’inscrit dans un programme plus vaste (« La question des races ») dont fut chargé Alfred Métraux (Maurel 2006). L’idée est de démontrer, avec l’exemple vivant du Brésil, qu’une cohabitation harmonieuse entre différentes communautés ethniques peut exister. Des équipes de chercheurs brésiliens et étrangers participèrent ainsi à des enquêtes sociologiques dans les grandes cités de la côte Atlantique, Rio de Janeiro, São Paulo et Recife, auxquelles s’ajoutèrent des études dans les zones rurales de l’État de Bahia. Dans cette région, l’anthropologue américain Charles Wagley (1913-1991) coordonna les recherches de terrain de trois de ses doctorants de Columbia : Marvin Harris, Harry Hutchinson et Ben Zimmerman. Ces derniers entreprirent, avec l’aide de collaborateurs brésiliens, des ...

Haut de page

Pour citer ce document

Référence papier

Christophe Brochier, « Observer les relations raciales », L’Homme, 234-235 | 2020, 181-210.

Référence électronique

Christophe Brochier, « Observer les relations raciales », L’Homme [En ligne], 234-235 | 2020, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 28 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/lhomme/37372 ; DOI : https://doi.org/10.4000/lhomme.37372

Haut de page

Auteur

Christophe Brochier

Université Paris 8 – Centre de recherche et de documentation des Amériques (CREDA, IHEAL, Paris 3), Aubervilliers – chrisbrochier@yahoo.com

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search