Skip to navigation – Site map

HomeIssues236Les fins de l'égalitarismeUn cosmos connecté « pair à pair »

Les fins de l'égalitarisme

Un cosmos connecté « pair à pair »

Les sociétés de chasseurs-cueilleurs au-delà de l’opposition « égalitaires/hiérarchiques »
A Peer-to-Peer Connected Cosmos : Beyond “Egalitarian/Hierarchical” Hunter-Gatherer Societies
Nurit Bird-David
p. 77-106

Abstracts

The intimate kinship basis of minuscule hunter-gatherer communities extends to non-humans, who are often regarded as kin of sorts rather than as different sorts of persons. This paper addresses the limits of approaching the worlds of hunter-gatherers starting from the binary terms « egalitarian » and « hierarchical ». These concepts impose onto their communities economic and political modern issues, as well as the notion that society is constitutive of commensurate individuals who can be compared and evaluated, and thus be regarded as equal (or not). I argue here that hunter-gatherers form more-than-human « kinship communities » composed of multiply-connected and incommensurate heterogeneous members. Hunter-gatherers figure society in a local kinship idiom, where their sense of kinship approximates what the term would signify if we read its suffix -ship as « skill » (as in horsemanship) rather than « position » (as in dictatorship). Their kinship communities subsist in skillful connection-work, which involves an open-ended network whose various members are constituted by participative cooperation itself. The end of « egalitarianism », I propose, opens our attention to a hunter-gatherer connective alternative, a « peer-to-peer » connected cosmos.

Top of page

Author's notes

Ce travail n’aurait pas pu être mené à terme sans l’aide précieuse et les commentaires de Hans Steinmüller, Natalia Buitron, Lara Martens, Ariel Appel et ceux de trois évaluateurs anonymes. Je leur en suis très reconnaissante.

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2023.
Read it

Outline

Sociétés égalitaires : une incommensurablité d’échelles
Des communautés de parenté humaines
Des communautés de parenté « plus qu’humaines »
Au-delà de l’opposition « égalitaire/hiérarchique » : un cosmos connecté pair à pair

First lines

Les sociétés de chasseurs-cueilleurs sont-elles « égalitaires » ? De quel genre d’« égalité » sont-elles le nom ? Quels sont les mécanismes économiques, politiques et idéologiques qui sous-tendent leur égalitarisme ? Que nous enseignent ces structures sur nos possibilités et potentiels humains, et sur la façon dont nous nous sommes développés en tant qu’êtres humains ? Comment et pourquoi l’égalité a-t-elle évolué et cédé la place à la hiérarchie dans la société humaine ? De telles questions ont donné lieu à de nombreuses recherches interdisciplinaires depuis la fin du xxe siècle, et ce, dans les domaines de l’anthropologie sociale, biologique, écologique, archéologique et évolutionniste. Lorsque, pour avoir une idée de l’étendue de cette littérature, on effectue une recherche avec l’expression egalitarian hunter-gatherer societies (« sociétés égalitaires de chasseurs-cueilleurs ») sur Google Scholar, on trouve 279 articles pour les cinq premiers mois de 2020 (3729 références depuis...

Top of page

References

Bibliographical reference

Nurit Bird-David, « Un cosmos connecté « pair à pair » », L’Homme, 236 | 2020, 77-106.

Electronic reference

Nurit Bird-David, « Un cosmos connecté « pair à pair » », L’Homme [Online], 236 | 2020, Online since 03 January 2023, connection on 25 February 2021. URL : http://journals.openedition.org/lhomme/38073 ; DOI : https://doi.org/10.4000/lhomme.38073

Top of page

About the author

Nurit Bird-David

University of Haifa – Department of Anthropology, Haifa (Israel) – nurit.birddavid@gmail.com

Top of page

Copyright

© École des hautes études en sciences sociales

Top of page
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search