Navigation – Plan du site

AccueilNuméros239-240Expériences initiatiques du ...The Red and the Black II : retour...

Expériences initiatiques du genre

The Red and the Black II : retours croisés sur une expérience rituelle

“The Red and the Black Mark II” : Criss-Crossing Feedback from a Ritual Experiment
Elina Kurovskaya, Emma Gobin, Francesca Fanciulli, Jean Cittone, Klaus Hamberger, Leoni Unger, Mathilde Heslon, Maurizio Esposito La Rossa, Michael Houseman et Robin Salot
p. 25-58

Résumés

Dans les années 1990, Michael Houseman avait introduit dans ses cours un rite d’initiation appelé The Red and the Black. Conçu comme un dispositif expérimental et pédagogique pour étudier les dynamiques interactionnelles du rituel, il consistait à faire passer à des candidats masculins une série d’épreuves en présence d’un public féminin qui, tout en intervenant dans le rituel, restait suffisamment mis à l’écart pour que, comme dans un rite initiatique « classique », une partie des événements lui échappe. Une génération plus tard, en 2018, une nouvelle version du rite vit le jour, qui intégrait un volet complet d’initiation féminine. Les rapports de genre ne devinrent pas pour autant plus symétriques : la plupart des hommes ne se rendirent même pas compte qu’une initiation féminine avait eu lieu et les femmes se gardèrent de les mettre au courant. Cette asymétrie s’inscrivait dans une série de dispositifs spatiaux et interactionnels que les rites initiatiques mobilisent habituellement pour polariser les genres, et dont il s’agissait de comprendre les ressorts (sensoriels, affectifs, cognitifs) par une expérience de participation observante. Rédigé tantôt collectivement, tantôt séparément par les initié.e.s et les initiateurs/initiatrice du rituel, cet article multi-perspectif essaie d’éclaircir la dynamique – rituelle, pédagogique et ethnographique – de cette expérience, en se fondant sur les comptes rendus des participant.e.s. En transformant graduellement ces notes, souvenirs et réflexions personnels, intimes et dispersés en un texte collectif et public, la production de cet article soulève ainsi également la question du dévoilement de secrets. Il tente, ce faisant, d’élucider les rapports entre les genres et entre les générations mobilisés dans cette expérience, aussi bien par ce qu’ils donnent à voir que par ce qu’ils laissent dans l’ombre.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

La trame du rituel
Polarisations préliminaires : paroles et espaces
Polarisations liminaires : interactions et gestes
Polarisations réciproques : simulations et dissimulations

Aperçu du texte

Ce texte co-écrit à dix porte sur une expérience consistant à se soumettre à un rituel d’initiation, The Red and the Black. Introduit dans les années 1990 par Michael Houseman (2004) dans son cours à l’École pratique des hautes études, ce dispositif a d’abord un but pédagogique : permettre à ses participant.e.s de mener une observation relativement fine des processus à l’œuvre au sein d’un rite initiatique de type collectif et obligatoire. Il constitue ensuite un instrument de recherche qui vise à éclairer, par voie expérimentale, la dynamique propre aux initiations, ainsi qu’à faire valoir les ressorts interactifs et spatio-corporels de l’efficacité rituelle : si l’on réduit autant que possible le symbolisme et les fonctions sociales d’une initiation, peut-on reconnaître aux interactions qui la composent et à leurs conditions matérielles une capacité à engendrer, ...

Haut de page

Pour citer ce document

Référence papier

Elina Kurovskaya, Emma Gobin, Francesca Fanciulli, Jean Cittone, Klaus Hamberger, Leoni Unger, Mathilde Heslon, Maurizio Esposito La Rossa, Michael Houseman et Robin Salot, « The Red and the Black II : retours croisés sur une expérience rituelle », L’Homme, 239-240 | 2021, 25-58.

Référence électronique

Elina Kurovskaya, Emma Gobin, Francesca Fanciulli, Jean Cittone, Klaus Hamberger, Leoni Unger, Mathilde Heslon, Maurizio Esposito La Rossa, Michael Houseman et Robin Salot, « The Red and the Black II : retours croisés sur une expérience rituelle », L’Homme [En ligne], 239-240 | 2021, mis en ligne le 03 janvier 2024, consulté le 18 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/lhomme/40930 ; DOI : https://doi.org/10.4000/lhomme.40930

Haut de page

Auteurs

Elina Kurovskaya

École des hautes études en sciences sociales – Laboratoire d’anthropologie sociale (LAS), Paris – elina.kurovskaya@gmail.com

Emma Gobin

Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis – Laboratoire Architecture, ville, urbanisme, environnement (LAVUE) – Équipe ALTER, Saint-Denis – egobin@univ-paris8.fr

Du même auteur

Francesca Fanciulli

École des hautes études en sciences sociales – Laboratoire d’anthropologie sociale (LAS), Paris – francesca.fanciulli@aol.com

Jean Cittone

Sorbonne Université – École des hautes études en sciences de l’information et de la communication (CELSA), Neuilly-sur-Seine – jean.cittone@gmail.com

Klaus Hamberger

École des hautes études en sciences sociales – Laboratoire d’anthropologie sociale (LAS), Paris – klaus.hamberger@ehess.fr

Du même auteur

Leoni Unger

Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis – Département de sociologie et d’anthropologie, Saint-Denis – leoni.u@outlook.com

Mathilde Heslon

École des hautes études en sciences sociales – Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA), Paris – mathilde.heslon@ehess.fr

Du même auteur

Maurizio Esposito La Rossa

University of Cambridge – Department of Social Anthropology, Cambridge (England) – melr2@cam.ac.uk

Du même auteur

Michael Houseman

École pratique des hautes études – Institut des mondes africains (IMAF), Aubervilliers – jmichaelhouseman@gmail.com

Du même auteur

Robin Salot

École des hautes études en sciences sociales – Laboratoire d’anthropologie sociale (LAS), Paris – robin.salot@hotmail.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search