Navigation – Plan du site

AccueilNuméros241À Propos“Comme un champ après la moisson”...

À Propos

“Comme un champ après la moisson” : le passé retrouvé des Aborigènes australiens face au spectre de l’évolution sociale (Partie I)

“Semblance of a Hay-Field” : Australian Past Regained and the Specter of Social Evolution (Part 1)
Rémi Hadad et Jessica De Largy Healy
p. 103-124

Notes de la rédaction

À propos de Bruce Pascoe, Dark Emu. Aboriginal Australia and the Birth of Agriculture, Melbourne, Scribe, 2018 [2014], et des débats qui suivirent sa parution.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

La présence du passé en pays aborigène
L’agriculture aborigène : généalogie d’une controverse
Nouvelle “guerre de l’histoire ” ou révolution scientifique ?

Aperçu du texte

On peine à saisir, depuis l’Europe, l’intensité des controverses publiques qui secouent actuellement la recherche sur l’Australie précoloniale. On peine surtout à apprécier à quel point elles débordent du cadre étroit que les industries médiatique et culturelle réservent d’ordinaire à l’archéologie, comme aux Aborigènes. C’est sans doute le premier mérite du livre de l’écrivain australien Bruce Pascoe que d’avoir cristallisé des tensions qui travaillaient jusque-là en souterrain la réception de ces sujets, aussi bien auprès d’un large public que des spécialistes. Car sa lecture ne peut se faire indépendamment des réactions épidermiques qu’a provoquées, chez les uns comme chez les autres, l’énoncé iconoclaste selon lequel les Aborigènes auraient été des agriculteurs sédentaires avant l’arrivée des Européens. De toute évidence, Pascoe a touché un nerf. Et il l’a fait avec suffisamment de cohérence et de perspicacité pour éviter ce silence gêné que l’on accorde d’ordinaire au fabuliste...

Haut de page

Pour citer ce document

Référence papier

Rémi Hadad et Jessica De Largy Healy, « “Comme un champ après la moisson” : le passé retrouvé des Aborigènes australiens face au spectre de l’évolution sociale (Partie I) », L’Homme, 241 | 2022, 103-124.

Référence électronique

Rémi Hadad et Jessica De Largy Healy, « “Comme un champ après la moisson” : le passé retrouvé des Aborigènes australiens face au spectre de l’évolution sociale (Partie I) », L’Homme [En ligne], 241 | 2022, mis en ligne le 30 mars 2022, consulté le 19 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/lhomme/42245 ; DOI : https://doi.org/10.4000/lhomme.42245

Haut de page

Auteurs

Rémi Hadad

Fondation Fyssen – UCL Institute of Archaeology, London (United Kingdom) – Technologie et ethnologie des mondes préhistoriques (TEMPS), Nanterre – remi.hadad@gmail.com

Du même auteur

Jessica De Largy Healy

Centre national de la recherche scientifique – Laboratoire d’anthropologie et de sociologie comparative (LESC), Nanterre – jessica.delargyhealy@cnrs.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search