Navigation – Plan du site

AccueilNuméros241À ProposZones d’ombre dans les formes du ...

À Propos

Zones d’ombre dans les formes du visible

Grey Areas in Forms of the Visible
Arnaud Esquerre
p. 125-138

Notes de la rédaction

À propos de Philippe Descola, Les Formes du visible. Une anthropologie de la figuration, Paris, Le Seuil, 2021 (« Les Livres du nouveau monde »).

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Image, reconnaissance, interprétation
Figuration, religion et action
Structuralisme et Histoire

Aperçu du texte

Sous les infinies variations des images, existe-t-il une structure les organisant ? Ernst Gombrich ouvrait son ouvrage sur L’Art et l’illusion avec une question proche : « Comment se fait-il que le monde visible ait été représenté de tant de façons différentes, au cours de périodes diverses et par tant de peuples divers ? » (1996 [1960] : 3). Partant du constat que les méthodes historiques, et en particulier l’évolutionnisme, étaient incapables de répondre à une telle question, l’historien de l’art proposait, pour apporter quelques pistes susceptibles d’éclaircir l’énigme du style, de recourir à la psychologie de la représentation, c’est-à-dire, notamment, d’identifier des constantes sensibles face aux innombrables variations du monde que nous voyons. C’est à l’aune de cette interrogation de Gombrich que l’on peut prendre la mesure de l’ampleur de la proposition faite à son tour par Philippe Descola, non pas depuis l’histoire de l’art ni depuis la psychologie, mais depuis l’anthropo...

Haut de page

Pour citer ce document

Référence papier

Arnaud Esquerre, « Zones d’ombre dans les formes du visible », L’Homme, 241 | 2022, 125-138.

Référence électronique

Arnaud Esquerre, « Zones d’ombre dans les formes du visible », L’Homme [En ligne], 241 | 2022, mis en ligne le 30 mars 2022, consulté le 19 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/lhomme/42250 ; DOI : https://doi.org/10.4000/lhomme.42250

Haut de page

Auteur

Arnaud Esquerre

Centre national de la recherche scientifique – Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS), Aubervilliers – arnaud.esquerre@ehess.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search