Navigation – Plan du site

AccueilNuméros241À ProposDu thé, des fromages et des cocho...

À Propos

Du thé, des fromages et des cochons : les “lieux” de qualité en anthropologie de l’alimentation

Tea, Cheese and Pigs : Places of “Quality” in the Anthropology of Food
Simon Gérard
p. 139-156

Notes de la rédaction

À propos de : Brad Weiss, Real Pigs. Shifting Values in the Field of Local Pork, Durham, Duke University Press, 2016 ; Heather Paxson, The Life of Cheese. Crafting Food and Value in America, Berkeley, University of California Press, 2012 (« California Studies in Food and Culture ») ; Sarah Besky, The Darjeeling Distinction. Labor and Justice on Fair-Trade Tea Plantations in India, Berkeley, University of California Press, 2013 (« California Studies in Food and Culture ») et Tasting Qualities. The Past and Future of Tea, Berkeley, University of California Press, 2020 (« Atelier. Ethnographic Inquiry in the Twenty-First Century »). Toutes les citations extraites de ces ouvrages ont été traduites par mes soins.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Une bonne tasse de thé
De bons fromages
De vrais cochons
À produits de luxe, concepts de luxe ?

Aperçu du texte

Au début des années 2000, Chaia Heller (2002), Elizabeth Barham (2003), puis Cristina Grasseni (2004) ont rendu compte dans leurs travaux de la place croissante occupée par la notion de « local » dans les transformations des pratiques alimentaires. Leurs recherches témoignaient des turbulences qui secouaient alors les sphères de la production et de la consommation mondiales (réactions des classes moyennes supérieures à l’industrialisation, luttes paysannes et autochtones, épuisement des sols…). Plus récemment, David Beriss a avancé, dans un article de synthèse publié dans l’Annual Review of Anthropology, l’idée que la notion d’« espace » est aujourd’hui centrale dans les études anthropologiques sur l’alimentation. Selon lui, toute discussion portant sur les liens entre lieu et alimentation devrait commencer par le concept français de terroir (2019 : 62). Dans son acception contemporaine, le « terroir » postule l’existence de relations entre les caractéristiques sociales et environne...

Haut de page

Pour citer ce document

Référence papier

Simon Gérard, « Du thé, des fromages et des cochons : les “lieux” de qualité en anthropologie de l’alimentation », L’Homme, 241 | 2022, 139-156.

Référence électronique

Simon Gérard, « Du thé, des fromages et des cochons : les “lieux” de qualité en anthropologie de l’alimentation », L’Homme [En ligne], 241 | 2022, mis en ligne le 30 mars 2022, consulté le 20 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/lhomme/42255 ; DOI : https://doi.org/10.4000/lhomme.42255

Haut de page

Auteur

Simon Gérard

École des hautes études en sciences sociales – Centre de recherche et de documentation sur l’Océanie (CREDO), Marseille – Simongerard44@gmail.com

Du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search