Navigation – Plan du site

AccueilNuméros243-244Negative Ethics“To Give a Good Cambio”: Economic...

Negative Ethics

“To Give a Good Cambio”: Economic Affinity, Cheating and the Ambivalent Ethics of Barter in the Southern Andes

« Donner un bon cambio » : complicité économique, tromperie et éthique ambivalente du troc dans les Andes méridionales
Olivia Angé
p. 129-156

Résumés

Les textes classiques en anthropologie conceptualisent le troc comme une transaction matériellement intéressée, à la différence du don essentiellement destiné à créer des liens entre les partenaires. Par contraste, les études andines reconnaissent l’échange direct de produits agricoles comme un engagement réciproque, pilier de l’organisation sociale. Cet article revisite ces deux approches en examinant l’éthique ambivalente du cambio, une modalité de troc par laquelle les éleveurs des hautes terres et les cultivateurs des basses terres s’échangent leurs denrées dans les Andes argentines. Transmises depuis les ancêtres, les équivalences du cambio sont appréciées comme un geste d’équité entre les habitants de niches écologiques complémentaires. Pourtant, les « équivalences des ancêtres » font l’objet de polémiques et les accusations de tromperie abondent. L’ethnographie du cambio montre que la tromperie, en tant que régime discursif et pratique d’échange, n’est pas seulement un abus économique ou un affront interpersonnel mais bien une dimension constitutive des interactions de cambio. À la fois réprimées et normalisées, les pratiques et rhétoriques de tromperie tissent des relations d’identité et d’altérité qui composent un collectif agricole par la rencontre de deux communautés écologiques complémentaires. Ainsi, considérer conjointement l’expression du vice et de la vertu apporte un nouvel éclairage sur l’éthique du troc et souligne l’importance de l’échange utilitaire dans la composition des subjectivités éthiques.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

Livelihood and the Creation of Ethical Selves in the Argentinean Puna
Morality of Agricultural Exchanges
Modalities of Cambio at Fairs
“Barter” as an Anthropological Concept
Cambio Fairness and Idealised Affinity
Modalities of Cheating and Cheating Accusations
Cheating and the Making of an Agricultural Collective

Aperçu du texte

In The Wealth of Nations, first published in 1776, Adam Smith posited a propensity to barter as a universal feature of human beings in search of personal benefit. With this argument, Smith established barter as a transaction emanating from a human egoistic nature that operates at the margins of society—a fantasy that has infused popular theories of exchange (Dodd 2014: 20), as well as scientific ones (Humphrey 1985: 49; Servet 1994: 107). The view of barter as merely ruled by self-interest also pervades classic anthropological scholarship. Taken as an asocial transaction driven by material benefits, barter is aligned with commodities in opposition to gift-giving intended for social reproduction (Appadurai 1986; Chapman 1980; Graeber 2011: 32; Gregory 1982: 42; Mauss 2004 [1923-1924]: 150; Polanyi 2001 [1944]; Sahlins 1972 : 195). It was only in 1992 that the social import of barter was acknowledged in a ground-breaking collection by Caroline Humphrey and Stephen Hugh-Jones. They dre...

Haut de page

Pour citer ce document

Référence papier

Olivia Angé, « “To Give a Good Cambio”: Economic Affinity, Cheating and the Ambivalent Ethics of Barter in the Southern Andes »L’Homme, 243-244 | 2022, 129-156.

Référence électronique

Olivia Angé, « “To Give a Good Cambio”: Economic Affinity, Cheating and the Ambivalent Ethics of Barter in the Southern Andes »L’Homme [En ligne], 243-244 | 2022, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 03 février 2023. URL : http://journals.openedition.org/lhomme/43940 ; DOI : https://doi.org/10.4000/lhomme.43940

Haut de page

Auteur

Olivia Angé

Université libre de Bruxelles – Laboratoire d’anthropologie des mondes contemporains (LAMC), Bruxelles (Belgique) – Olivia.Ange[at]ulb.be

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search