Navigation – Plan du site

AccueilNuméros249En QuestionLe génocide des « Nomades » : fig...

En Question

Le génocide des « Nomades » : figures du déni

Genocides of « Nomads » : Figures of Denial
Lise Foisneau
p. 113-130

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2027.
Consulter cet article

Plan

Classer, regrouper, laisser mourir
Nommer et caractériser le génocide
Un massacre lent

Aperçu du texte

« On a voulu nous exterminer, on a voulu nous rayer de la carte » (Léon Alfred Wenterstein, ancien interné du camp de concentration de Montreuil-Bellay).

Il y a des luttes qui passent inaperçues alors même qu’elles ne sont ni occultées, ni refoulées, ni oubliées. Ce sont des batailles invisibles. La qualification des persécutions à l’encontre des collectifs romani et voyageurs pendant la Seconde Guerre mondiale en France est l’une d’entre elles.

Il ne sera pas ici question de l’absence de reconnaissance par l’État du « génocide des Tsiganes », laquelle n’a jamais eu lieu, mais de la saisie, par les historiens, de l’intention génocidaire qui sous-tend et anime la persécution des « Nomades » en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Disons-le d’emblée, cette bataille invisible n’est pas sémantique. Le refus de qualifier de « génocide » les mesures anti-nomades appliquées sur le territoire français a eu et a encore des conséquences très concrètes sur la vie des survivants et de leurs...

Haut de page

Pour citer ce document

Référence papier

Lise Foisneau, « Le génocide des « Nomades » : figures du déni »L’Homme, 249 | 2024, 113-130.

Référence électronique

Lise Foisneau, « Le génocide des « Nomades » : figures du déni »L’Homme [En ligne], 249 | 2024, mis en ligne le 05 avril 2024, consulté le 19 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/lhomme/48415 ; DOI : https://doi.org/10.4000/lhomme.48415

Haut de page

Auteur

Lise Foisneau

Centre national de la recherche scientifique – Institut d’ethnologie et d’anthropologie sociale (IDEAS), Aix-en-Provence

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search