Navigation – Plan du site

AccueilNumérosvol. 21-n°55

vol. 21-n°55 | 2023
« And then I woke up » : No Country for Old Men, monde de fossoyeurs et de faussaires

“And then I Woke up”: No Country for Old Men, a world of coiners and gravediggers
Sous la direction de Stéphanie Noirard et Jennifer Golliger
Couverture LISA n°21-55, janvier 2023
Informations sur cette image
Crédits : © Jennifer Johnson-Goliger

En adaptant No Country for Old Men de Cormac McCarthy, les frères Coen lui redonnent son aspect originel de script mais en font en même temps une œuvre personnelle qui reprend, développe ou insère, quoique sous d’autres modes, des thématiques similaires comme la violence, la critique parfois burlesque de la culture américaine, le déterminisme, l’argent ou la faillite personnelle. Ce numéro de la Revue LISA/LISA e-journal, dont les contributions analysent le roman et/ou le film dans leurs aspects stylistiques, structurels, métanarratifs et thématiques, se propose d’interroger la représentation de la société américaine véhiculée par les deux œuvres. Ce faisant, il met en évidence les phénomènes de discrimination, d’étoffement ou d’hybridation qui ont cours lors du passage de l’écrit à l’écran.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search