Navigation – Plan du site

Présentation

Revue semestrielle avec comité de lecture à diffusion nationale, Littératures a été fondée en 1952 à la Faculté des Lettres de Toulouse. Elle est consacrée principalement à la littérature française (roman, nouvelle, théâtre, poésie, essai), mais s’ouvre aussi aux littératures francophones, à la littérature comparée et aux rapports entre littérature et arts (cinéma, musique, arts plastiques). Chaque numéro présente un dossier formé d’une douzaine de contributions coordonnées sur un même sujet (vues synthétiques sur une période, un auteur, une œuvre, un thème…), suivi de varia consacrés à d’autres sujets littéraires ou artistiques et de comptes rendus d’ouvrages théoriques ou critiques. Les numéros 1 à 41 sont disponibles sur Persée.

Dernier numéro en ligne
78 | 2018
Territoires autobiographiques : récits-en-images de soi

Couverture Littératures 78
Informations sur cette image
Crédits : Tristan L’Hermite, Le Page disgracié, Paris, Toussaint-Quinet, 1643 (frontispice de la première partie) © BnF

Qu’elle soit peinte, graphique, photographique, filmique, l’image semble entretenir aujourd’hui des relations privilégiées avec le récit autobiographique, dont elle contribue à redéfinir les contours. Si la photographie, écrit Daniel Grojnowski, est bien « médiatrice de fable », le rapport de celle-ci à la vérité est toujours problématique, et l’on sait combien Christian Boltanski ou Sophie Calle ont joué de cette indécision. Reflet, projection ou invention de soi, l’image (photo)graphique oscille entre expérience réflexive et échappée vers la fiction.

Nous proposons de ré-ouvrir ces questions dans une perspective chronologique large – du Moyen Âge à nos jours – et d’explorer dans la diversité des époques, des médiums et des techniques – du journal manuscrit au cinéma – les extensions et limites du territoire autobiographique et les modalités, usages et finalités du récit-en-images de soi. À l’aune des constructions rhétoriques passées, il s’agit de penser les conditions d’un nouveau « pacte autobiographique » et d’élaborer, dans cet empire de la visibilité médiatique que nous connaissons aujourd’hui, de nouvelles (dé)constructions identitaires.

  • Logo Presses universitaire du Midi
  • OpenEdition Journals