Navegación – Mapa del sitio

InicioNuméros16

16 | 2019
1801-1840 – Haïti, entre Indépendance et Restauration

Bajo la dirección de Bernard Gainot y Frédéric Régent
Le Serment des ancêtres
Informaciones sobre esta imagen
Créditos: Musée national, Haïti

La proclamation de l’indépendance de Haïti le 1er janvier 1804 aux Gonaïves est insérée de façon telle dans le récit de la révolution de Saint-Domingue qu’elle en fournit la clef tout en en révélant le sens. C’est l’écriture d’une Parousie laïque. Ce faisant, la marche chaotique, diversifiée, et souvent contradictoire, des événements, entre 1789 et 1803, est simplifiée et réduite à la préfiguration de l’inéluctable rupture entre la métropole qui tourne le dos à son héritage révolutionnaire et l’ancienne colonie qui prend en mains son destin.
Le colloque à l’origine de ce dossier (qui s’est tenu les 19 et 20 mai 2017 à Paris) avait pour objectif premier d’inscrire l’avènement de Haïti dans une perspective chronologique plus large que la seule époque révolutionnaire. Le second objectif était de mettre la focale sur le premier xixe siècle, là où l’avenir s’engage entre les héritages du passé et les contraintes du présent.

Notas de la redacción

 

  • Logo Institut d'histoire moderne et contemporaine
  • Logo Institut d’histoire de la Révolution française
  • Logo École normale supérieure (ENS)
  • Logo Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • OpenEdition Journals
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search