Navigation – Plan du site

AccueilNumérosXII(1-2)Les chroniquesNotes de lectureRosemary Elizabeth Galli, People'...

Les chroniques
Notes de lecture

Rosemary Elizabeth Galli, People's Spaces and States Spaces. Land and Governance in Mozambique

Oxford, Lexington Books, 2003, 328 p.
Marion Gret
p. 279
Référence(s) :

Rosemary Elizabeth Galli, People's Spaces and States Spaces. Land and Governance in Mozambique, 2003, Oxford, Lexington Books, 328 p., ISBN : 07-391-0632-5.

Texte intégral

1Rosemary Galli nous plonge dans l’histoire sociale, économique et politique de quatre « petites » communautés rurales mozambicaines, des années 1930 à 2000 : les communautés de Kalanje dans le district de Sanga au nord du pays (province de Niassa), de Kanda au centre (district Gorongosa) et deux communautés Chaiva dans le district Mossurize, au sud du Mozambique. En effet, à partir des années 1990, l’auteure a accompagné neuf ans durant, au sein de l’Instituto nacional de desenvolvimento rural (INDER) financé par des bailleurs internationaux, un programme national de planification d’aide au retour à la terre des populations rurales réfugiées suite à la guerre civile.

2C’est une véritable histoire analytique des rapports entre un gouvernement, à la logique centralisatrice, et sa population que Rosemary nous livre. Les communautés rurales ont traversé les conquêtes coloniales en s’y adaptant, tout en préservant leurs caractéristiques organisationnelles, culturelles et économiques. Leur intégrité et leur cohésion historiquement conservées fondent leur grande flexibilité face aux changements intervenus du fait de la guerre. En se basant sur la capacité d’adaptation de ces communautés, l’auteure et son équipe imaginent une nouvelle façon d’appréhender la planification des retours et incitent le gouvernement à passer d’une gestion technobureaucratique à une approche plus participative. Celle-ci consiste à demander aux gens comment les aider à planifier eux-mêmes leur territoire. L’ouvrage démontre ainsi de manière très éclairante, à quel point l’implication des populations locales est nécessaire à l’implantation des programmes nationaux : sans cette participation décisive, le programme, dans sa conception originelle, aurait conduit au simple gaspillage de millions de dollars.

3Mai 2005

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marion Gret, « Rosemary Elizabeth Galli, People's Spaces and States Spaces. Land and Governance in Mozambique »Lusotopie, XII(1-2) | 2005, 279.

Référence électronique

Marion Gret, « Rosemary Elizabeth Galli, People's Spaces and States Spaces. Land and Governance in Mozambique »Lusotopie [En ligne], XII(1-2) | 2005, mis en ligne le 30 mars 2016, consulté le 15 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/lusotopie/1304

Haut de page

Auteur

Marion Gret

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Lusotopie

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search