Navigation – Plan du site

AccueilNuméros60Dictionnaire mwan-français

Dictionnaire mwan-français

Mwan–French Dictionary
Муан-французский словарь
Elena Perekhvalskaya et Moïse Yegbé

Résumés

Cette publication est un dictionnaire bilingue (mwan-français), qui contient les informations suivantes sur les unités lexicales de la langue mwan: la forme phonologique du mot, sa signification lexicale, la partie du discours, la valence, la caractéristique stylistique et les schémas d’utilisation. Les tournures idiomatiques dans lesquelles le mot est utilisé sont données à la fin de l'entrée. Certains mots sont dotés des synonymes et des quasi-synonymes. De nombreuses entrées comportent des exemples illustratifs.
L'orthographe utilisée a été élaborée en 2009, les tons sont marqués avec des signes diacritiques.
Le dictionnaire est basé sur les dialectes des villages Bambaluma et Kongasso, les données ont été collectées pendant la période de 2003 à 2018. Le dictionnaire des noms propres inclut des toponymes et des anthroponymes.
La préface au dictionnaire fournit les informations nécessaires sur la grammaire de la langue mwan.

Haut de page

Notes de la rédaction

Avec la collaboration de : Vincent Yegbé [contributeur]

Texte intégral

Avant-propos

1. Informations générales

1La langue mwan (hhbib lgcode : Mwa ; ISO 639-2 [moa]) appartient au groupe mandé-sud de la famille linguistique mandé. Les Mwan vivent dans 21 villages dans les sous-préfectures de Kongasso et Kounahiri (région de Béré). Environ un tiers d’entre eux vit dans des centres urbains en dehors de la région, l’immigration interne des Mwan considérablement augmenté pendant la période de la guerre civile (2002-2011). Le mwan est parlé par plus de 20.000 personnes (Simons & Fennig 2018).

2La majorité des Mwan vivant dans les villages parlent aussi le gouro et le dioula qui sont des langues importantes et prestigieuses. Certains Mwan, sourtout des hommes, parlent aussi le français. L’occupation principale des Mwan est aujourd’hui la plantation de noix de cajou, et toutes les interactions commerciales se font en dioula ou en français.

3Les données de ce dictionnaire ont été recueillies au cours de notre travail entre 2003 et 2018. Les auteurs tiennent à remercier les assistants de langue mwan, Antoine Yegbé, Too Yegbé, Amos Gogbé et de nombreux habitants des villages mwan (surtout de Bambalouma et Kongasso) pour leur aide inestimable et leur volonté de nous aider dans notre travail.

4Nous exprimons également nos remerciements à la branche ivoirienne de la Société Internationale de Linguistique, et tout particulièrement à Mme Margrit Bolli.

2. Lettres et sons

52.1. Le pied

6L’élément prosodique principal du mwan est le pied, unité d’un niveau supérieur à la syllabe, cf. (Vydrine 2005 ; 2010). C’est l’unité prosodique qui peut se composer d’une ou deux syllabes qui se comportent phonétiquement comme une structure unique. Le pied en mwan est porteur du ton ; il est caractérisé aussi par la nasalité / oralité et l’harmonie des voyelles (dans un pied, une voyelle semi-ouverte, /ɛ/ ou /ɔ/, ne peut pas se combiner avec une voyelle semi-fermée, /e/ ou /o/).

7Le mwan a les types de pieds suivants : V, VV, CV, CVV, CvLV, CVŋ, CvLvŋ.

82.2. Voyelles

92.2.1. Le système vocalique comporte 7 voyelles orales, 5 voyelles nasales, et en plus, le phonème /ŋ/, voyelle à aperture zéro, qui est également considérée comme une voyelle sur des motifs combinatoires, ce qui ramène l’inventaire vocalique à 13 unités.

10Les voyelles se distinguent par le point d’articulation (antérieures, centrales et postérieures), l’aperture (fermées, mi-fermées, mi-ouvertes, ouvertes) et la nasalisation. Les voyelles postérieures sont arrondies.

Tableau 1. Les voyelles

orales nasalisées
antérieure postérieure ŋ antérieure postérieure
fermée i u
mi-fermée e o ɛ̰ ɔ̰
mi-ouverte ɛ ɔ
ouverte a

112.2.2. Voyelles longues. Phonétiquement, toutes les voyelles sauf ŋ peuvent être brèves ou longues. Les voyelles longues sont considérées comme des combinaisons des voyelles identiques. Il y a des paires minimales : bō ‘rester’ – bōō ‘belle-famille’ ; dɔ̰̄ ‘abcès’ – dɔ̰̄ɔ̰̄ ‘trachée’ ; fē ‘butte’ – fēē ‘écale de noix’ ; gbā ‘offrande’ – gbāā ‘cadavre’.

12Les voyelles longues sont désignées par les lettres redoublées.

132.2.3. Nasalisation. En mwan la nasalisation est un trait pertinent du pied entier, c.-à-d. que dans un pied nasalisé, l’ensemble des voyelles et des consonnes sont nasalisées. À l’écrit, la nasalisation n’est marquée dans le pied qu’une seule fois. Il y a deux façons différentes pour marquer la nasalité vocalique : 1) par l’utilisation des lettres « m » et « n » pour les pieds nasaux avec les phonèmes / ɓ / ou / ɗ / ; 2) par la lettre « n » après une voyelle : / ɓɛ̰̄ɗɛ̰̄ / ‘serpent’ est écrit mlɛ, la nasalité du pied étant notée par la lettre « m ». De même, / kɛ̰́ɗɛ̰́ / ‘pays’ est écrit klɛ́n, la nasalité étant marquée à la française par la lettre « n » après la voyelle correspondante. Dans la transcription scientifique, les voyelles nasalisées sont désignés par le signe « ̰ » au-desous de la lettre : a̰. 

142.3. Consonnes

15Les consonnes peuvent occuper deux positions dans le pied. Toute consonne peut occuper la position initiale (pieds CV, CVV, CvLV) ; seul le phonème /ɗ / est autorisé en position médiane dans un pied de types CvLV, CvLVŋ.

Tableau 2. Les consonnes

labiale apicale palatale vélaire labio-vélaire
occlusive non voisée p t k kp
voisée b d g gb
fricative non voisée f s
voisée v z
implosive et sonore ɓ [ɓ, m] ɗ [l, n] j [j, ɲ] w [w, w̰]
affriquée non voisée ʧ
voisée ʤ

16Les sonantes [m], [n], [ɲ] et [w̰] n’ont pas de statut phonémique, étant les réalisations positionnelles des phonèmes non nasaux. Les réalisations nasales ou orales des phonèmes /ɗ /, /ɓ/, /j/ et /w/ dépendent de la qualité nasale / orale du pied. Dans l’orthographe mwan l’allomorphe non-nasal de l’implosive /ɗ / est représenté par la lettre « l ».

172.4. Les tons

18La langue mwan comporte trois tons phonologiques de base : haut (H), moyen (M) et bas (B). Dans la transcription scientifique, les tons sont désignés par des signes diacritiques : le ton haut par l’accent aigu (v́) ; le ton moyen par le macron (v̄) ; le ton bas par l’accent grave (v̀).

19Exemples de triplets minimaux :

  • kùè ‘ratel’, kūē ‘néré’, kúé ‘fardeau’ ;
  • kàà ‘lime’ ; kāā ‘poisson’, káá ‘gratter’.

20Les pieds de types CVV, ClVV, CVŋ peuvent porter neuf combinaisons de tons : HH (v́v́), MM (v̄v̄), BB (v̀v̀), HB (v́v̀), BH (v̀v́), MH (v̄v́), MB (v̄v̀), HM (v́v̄) et BM (v̀v̄) : kpàà ‘sec’, kpáā ‘arbre (sp.)’, kpáá ‘hangar’ ; tàà ‘grand-père’, tā ‘ou (particule)’, tā ‘il faut’ ; wɛ̀ɛ̀ ‘chercher’, wɛ́ɛ̄ ‘combien’ ; kɔ̀ɔ̀ ‘main’, kɔ̀ɔ́ ‘nous’.

212.5. Orthographe

22L’orthographe utilisée dans le dictionnaire a été proposée en 2009.

232.5.1. Alphabet

24Trois lettres supplémentaires, par rapport à l’alphabet latin standard, ont été introduites : « ɔ » et « ɛ » pour les voyelles semi-ouvertes, et « ŋ » pour la voyelle nasale complètement fermée.

25Les consonnes implosives sont marquées comme suit : /ɓ/ est désigné par le digraphe « bh » ou la lettre « m » selon l’oralité / nasalité du pied ; l’implosive /ɗ / est marquée par « l » ou « n ». Les consonnes bifocals sont marquées par les digraphs « gb » et « kp ». Les consonnes palatales sont marquées comme suit : /ʧ/ par « c », /ʤ/ par « j », /j/ par « y ».

26L’alphabet mwan :

a b bh c d e ɛ f g gb i j k kp l m n ŋ o ɔ p r s t u v w y z

272.5.2. Désignation des tons

28Les tons haut et bas sont marqués par des signes diacritiques, le ton moyen n’est pas marqué :

ton haut H accent aigu (v́) ;
ton moyen M (v) ;
ton bas B accent grave (v̀).

292.5.3. Règles de lecture : de la lettre au son

Tableau 3. Lecture des lettres

Lettre Son Exemple Remarques
A a /a/ ca /ʧā/ ‘dette’
Bb /b/ bie /bīē/ ‘éléphant’
Bh bh /ɓ/ bhlele /ɓɗēɗē/ ‘manger’ consonne implosive bilabiale
C c /ʧ/ càn /ʧà̰/ ‘or’ affriquée palatale sourde
D d /d/ do /dō/ ‘un’
E e /e/ yele /jēɗē/ ‘voir’
Ɛ ɛ /ɛ/ fɛ́ /fɛ́/ ‘maison’ voyelle ouverte antérieure
F f /f/ flɛ́ /fɗɛ́/ ‘peau’
G g /g/ gaan /gā̰ā̰/ ‘pied’
Gb gb /gb/ gbaan /gbā̰ā̰/ ‘babouin’ labio-vélaire bifocale sonore
I i /i/ yì /jì/ ‘eau’
J j /ʤ/ jiè /ʤìè/ ‘grand-mère’ affriquée palatale sonore
K k /k/ kaa /kāā/ ‘poisson’
Kp kp /kp/ kpéé /kpéé/ ‘ventre’ labio-vélaire bifocale sourde
L l /ɗ/ lɔ̀le /ɗɔ̀ɗē/ ‘acheter’ consonne implosive alvéolaire / sonante lateral
M m /m/ mlɛɛ̰̄ɗɛ̰̄/ serpent sonante nasale
N n /ɗ/n/ nɛɛ /ɗɛ̰̄ɛ̰̄/ ‘mère’ consonne implosive alvéolaire / sonante nasale
Ŋ ŋ /ŋ/ ŋ́ /ŋ́/ ‘moi’
O o /o/ koo /kōō/ ‘dos’
Ɔ ɔ /ɔ/ gɔ̀ /gɔ̀/ ‘chimpanzé’ voyelle ouverte postérieure
P p /p/ pɔ́nle /pɔ̰́ɗē/ ‘percer’
R r /r/ rájó /ráʤó/ ‘radio’ dans les mots empruntés
S s /s/ sàà /sàà/ ‘natte’
T t /t/ tɛ́n /tɛ̰́/ ‘rouge’
U u /u/ du /dū/ ‘buffle’
V v /v/ vɛ̀ /vɛ̀/ ‘fromager’
W w /w/, /w̰/ wɛ /wɛ̄/ ‘sel’, wɛ̀ɛ̀n /w̰ɛ̰̀ɛ̰̀/ ‘vin de palme’ sonante sonante nasale
Y y /j/, /ɲ/ yàà /jàà/ ‘igname’, yanle /jā̰ɗē/ ‘finir’ sonante sonante nasale
Z z /z/ zi /zī/ ‘chemin’

302.6. L’orthographe précédente. L’alphabet créé par la Société Internationale de Linguistique (Orthographe 2000) a été utilisée dans plusieures publications mwan, et surtout dans la traduction du Nouveau Testament (2011).

31La nécessité du changement d’orthographe a pour le but de trouver une solution aux problèmes suivants.

32Dans l’orthographe 2000, le marquage des tons des mots dissyllabiques était ambigu. Si les deux voyelles portent le même ton, seul le ton de la première voyelle était marqué : ‘peni /pénḭ́/ ‘dard’ ; bie /bīē/ ‘éléphant’ ; -vakɔ /vàkɔ̀/ ‘canne à sucre’. Si le ton de la première voyelle est bas et le ton de la seconde est « plus haut » (H ou M), le mot est suivi d’une apostrophe : -gbaan’ /gbà̰ā̰/ ‘chien’ ; -soo’ /sòó/ ‘cheval’. Si le ton de la première voyelle est haut, et le ton de la deuxième est « plus bas » (B ou M), la fin du mot est marquée par un trait d’union : ‘pubɔ- /púbɔ̄/ ‘saluer’ ; ‘kpata- /kpátà/ ‘claie’.

33Pour les mots de trois ou plus de trois syllabes seul le ton de la voyelle initiale est noté : -amasrɔyi /àmā̰srɔ̀yí/ ‘parce que’ ; laanima /lāānḭ́mā̰/ ‘en haut’ ; ‘ŋkɛna /ŋ́kɛ̀nà̰/ ‘bonjour’.

Tableau 4. Phonèmes et leur représentation orthographique

Son Lettre Exemple orthographe 2000 orthographe 2009
Voyelles
/a/ a /ʧā/ ‘dette’ /sàà/ ‘natte ca -saa ca sàà
/ɛ/ ɛ ɛɛ /fɛ́/ ‘maison’ /bɛ̄ɛ̄/ ‘fourré’ ‘fɛ bɛɛ fɛ́ bɛɛ
/e/ e ee /jē/ ‘voir /ɓēē/ ‘piège’ ye bhee ye bhee
/i/ i ii /jì/ ‘eau /síí/ ‘clan’ -yi ‘sii yì síí
/ɔ/ ɔ ɔɔ /gɔ̀/ ‘chimpanzé’ /gbɔ̀ɔ̀/ ‘ancêtre’ -gɔ -gbɔɔ gɔ̀ gbɔ̀ɔ̀
/o/ o oo /tó/ ‘laisser /kōō/ ‘dos ‘to koo tó koo
/u/ u uu /dū/ ‘taureau’ /fúú/ ‘sueur’ du ‘fuu du fúú
/a̰/ m, n + a, an /ɓā̰ā̰/ ‘poulet’, /ʧà̰/ ‘or’ maa -can maa càn
/ɛ̰/ m, n + ɛ, ɛn /ɗɛ̰̀/ ‘enfant’, /pɛ̰́/ ‘siffler’ -nɛ ‘pɛn nɛ̀ pɛ́n
/ḭ/ m, n + i, in /ɓḭ́/ ‘moi (Emph.)’ /gbḭ̀/ ‘chasser’ ‘mi -gbin mí gbìn
/ɔ̰/ m, n + ɔ, ɔn /ɗɔ̰́ɗɔ̰́/ ‘lait’ /tɔ̰́ɗɔ̰́/ ‘oreille’ ‘nɔnɔ ‘trɔn nrɔ́ trɔ́n
/ṵ/ m, n + u, un /ɓṵ̄/ marqueur de pluriel /kṵ́/ ‘attraper’ mu ‘kun mu kún
/ŋ/ ŋ /ŋ́/ ‘je, moi’ ‘ŋ ŋ́
Consonnes
/ɓ/ [ɓ] – bh [m] – m /ɓlē/ ‘manger’ /ɓlɛ̰̄/ ‘serpent’ bhle mlɛ bhle mlɛ
/ɗ/ [ɗ/l] – l [r] – r [n] – n /ɗɔ̀/ ‘acheter’ /dīɗī/ ‘vache’ /ɗɛ̰̄ɛ̰̄/ ‘mère’ -lɔ dri nɛɛ lɔ̀ dri nɛɛ
/j/ y /jàà/ ‘igname’ /ɲā̰/ ‘finir’ -yaa yan yàà yan
/w/ w /wɛ̄/ ‘sel’ /w̰ɛ̰̀ɛ̰̀/ ‘vin de palme’ wɛ -wɛɛn wɛ wɛ̀ɛ̀n
/p/ p /pɔ̰́/ ‘percer’ ‘pɔn pɔ́n
/b/ b /bīē/ ‘éléphant’ bie bie
/f/ f /fɛ́ɗɛ́/ ‘peau’ ‘flɛ flɛ́
/v/ v /vɛ̀/ ‘fromager’ -vɛ vɛ̀
/t/ t /tɛ̰́/ ‘rouge’ ‘tɛn tɛ́n
/d/ d /dō/ ‘un’ do do
/s/ s /sàà/ ‘natte’ -saa sàà
/z/ z /zī/ ‘chemin’ zi zi
/k/ k /kṵ́/ ‘attraper’ -kun kún
/g/ g /gā̰ā̰/ ‘pied’ gaan gaan
/kp/ kp /kpéé/ ‘ventre’ ‘kpee kpéé
/gb/ gb /gbā̰ā̰/ ‘babouin’ gbaan gbaan
/ʧ/ c /ʧà̰/ ‘or’ -can càn
/ʤ/ j /ʤìè/ ‘grand-mère’ -jie jiè

342.6.1. Exemples de texte écrit dans les différents systèmes orthographiques

  • Transcription phonologique :
    • Jì zāɗā ɛ́ jéɗè dùà dṵ́ɗṵ́ɲá̰ ɛ́ tā, ɓɛ́ɛ̀ wī ɓṵ̄ ɛ́ dō kpɔ́ yɛ́ɗɛ́ ɗáá jàà jì ɓā̰, ké wà ɓḭ̄. Ɓɛ̰́ɗɛ̰̄, ɓɛ́ɛ̀jí ké kúɗē é w̰ɛ̰́ɗɛ̰́ɗé ɓɛ́ɛ̀ ké è gēɗè jì gḭ̀ɗḭ̀ɗɛ̄ kpè ɛ́ tā.
  • L’orthographe 2009 :
    • Yì zra ɛ́ yélè dwà drúnyán ɛ́ ta, bhɛ́ɛ̀ wi mu ɛ́ do kpɔ́ yrɛ́ láá yàà yì ma, ké wà mi. Mɛ́nɛ, bhɛ́ɛ̀yí ké Kúle, é wlɛ́ɛ́nlé bhɛ́ɛ̀ ké è gelè yì glìnlɛ kpè ɛ́ ta.
  • L’orthographe 2000 :
    • -Yi zra ‘ɛ ‘yele- -dwa ‘drunyan ‘ɛ ta, ‘bhɛɛ- wi mu ‘ɛ do ‘kpɔ ‘yrɛ ‘laa -yaa -yi ma, ‘ke -wa mi. ‘Mɛnɛ, ‘bhɛɛyi ‘ke ‘Kule- ‘e ‘wlɛɛnle ‘bhɛɛ- ‘ke -e gele- -yi -glinlɛ’ -kpe ‘ɛ ta.
  • Traduction :
    • C’était la sécheresse partout dans le monde et tous les animaux ne pouvaient pas trouver d’eau à boire. Ma chère, c’est ainsi que Tortoise s’est levée et est allée chercher de l’eau dans la brousse.

3. Composition du dictionnaire

35L’objectif de ce Dictionnaire est d’inclure toutes les couches du vocabulaire de la langue mwan, y compris les néologismes, les emprunts ainsi que les différents registres stylistiques. Sont exclus du Dictionnaire les mots de circonstance, y compris des emprunts occasionnels (surtout du français) que les citadins, surtout éduqués, emploient couramment, mais qui ne sont pas encore bien enracinés dans la langue mwan.

363.1. Sources

37Nous avons utilisé les publications en mwan, surtout les livres éducatifs de la SIL, et les ouvrages linguistiques suivants : les dissertations de Caroline Fleming (1995) et d’Antoine Yegbé (2000) ; l’article sur la phonologie mwan de Margrit Bolli et Eva Flik (1978). La majeure partie de l’information a été recueillie au cours du travail avec des assistants de langue en 2003-2018. Des aspects différents de la grammaire mwan sont décrits dans les publications de l’un des auteurs (Perekhvalskaya 2004 ; 2007 ; 2010 ; 2011 ; 2014 ; 2016 ; 2017). Dans le travail sur ce dictionnaire, les auteurs se sont inspirés par les autres dictionnaires des langues mandé-sud, en particulier, (Vydrine & Kességbeu 2008).

383.2. Formes dérivées et composées

39Les formes dérivées sont présentées comme des entrées séparées. Les dérivés réguliers (ceux dont le sémantisme est en correspondance directe avec le sémantisme des composants, sans qu’un sens supplémentaire y soit rajouté) ne sont pas indiqués. Il s’agit surtout des formes dérivées par les suffixes et les suffixoïdes comme :

  • nɛ̀ – à valeur diminutif (de nɛ̀ ‘enfant’)
  • le – féminin (des êtres humains ; de le ‘femme’)
  • da – féminin (des animaux ; de da ‘femelle’)
  • gwlɛɛn – du sexe masculin (de gwlɛɛn ‘mâle’)

403.3. Marques des parties de discours (catégories grammaticales)

41Les homonymes lexico-grammaticaux sont donnés sous des entrées différentes :

  • lìì n 1. rn (contr) bouche ◊ yinlìì narine ; yɔ̀nlíí mamelle 2. porte ◊ fɛ́ ɛ́ líí la porte de la maison
  • lìì pstp (contr) 1. en, dans 2. sur (juste une partie de l’objet est en contact avec la surface) yɔ̀ɔ̀ gboo ɛ́ yòò zi ɛ́ líí une partie du tronc d’arbre est sur le chemin

42Marques des parties du discours en mwan :

  • adj – adjectif
  • adv – adverbe
  • art – article
  • conj – conjonction
  • cop – copule
  • det – déterminant
  • ideof – idéophone
  • intrj – interjection
  • n – nom
  • num – numéral
  • onomat – onomatopée
  • part – particule
  • pstp – postposition
  • pron – pronom
  • v – verbe

433.3.2. Les verbes sont distingués par rapport à la présence ou l’absence du complément d’objet direct :

  • vi – verbe intransitif ;
  • vt – verbe transitif (le critère formel de la transitivité est la présence du complément d’objet direct devant le verbe) ;
  • vr – verbe réfléchi (verbe dont le sujet et le complément d’objet direct coïncident).

44Les autres valences des verbes sont présentées de façon explicite autant que possible : la postposition qui marque souvent la fonction d’un complément d’objet indirect est placée entre parenthèses et précédée d’une préposition française qui en indique le sens approximatif, par ex. :

  • pele vt… dire (à – ni)

45Si l’équivalent français comporte une préposition qui n’est pas mise entre parenthèses, cela veut dire que l’argument introduit par la préposition française correspond en mwan au complément d’objet direct, par ex. :

  • lɛ̀pále vp… 3vi rencontrer (qui – lé)

463.3.3. Pour les noms, deux marqueurs sont utilisés pour indiquer les types de valence différents :

  • rn – « nom relationnel » : substantif qui entre dans une construction génitive-possessive comme second élément sans être précédé par la marque possessive a, par ex. : le gbe ‘la main de la femme’ – cf. « nom libre » le a dunɛ̀ ‘le vêtement de la femme’.
  • n – « nom libre » : substantif autosémantique. Dans le dictionnaire, tout nom qui n’est pas marqué comme rn est a priori un « nom libre ».

473.3.4. Pour les pronoms personnels, la série est indiquée (cf. Tableau 6). Là où des pronoms de séries différentes ont la même forme, ils sont présentés dans la même entrée, par exemple :

  • ŋ́ pron 1. je (1 pers. sg., la série sujette de base) ; 2. me (1 pers. sg., la série non-sujette)

48Les formes contractées des pronoms sont données dans la même entrée, quoique formées de différentes composantes.

49Pour les pronoms français, seules les formes masculines sont indiquées. Ainsi, dans l’entrée suivante, il correspond à il, elle :

  • pron il (3 pers. sg. ; série sujet de base)

503.4. Le sémantisme du mot polysémique (et de chaque homonyme lexico-grammatical) est donné par sens, dont chacun est marqué par un chiffre arabe.

  • gbɛ n 1. rn bras, patte avant (d’animal, d’insecte), aile (d’oiseau)… 2. branche (d’arbre)… 3. côté… 4. manière, façon

513.4.1. Là où cela est nécessaire, l’équivalent français peut être précisé par un commentaire entre parenthèses et en italiques (une sémantisation). Chaque sens du mot mwan est traduit par un équivalent français ou par plusieurs synonymes. Si un mot n’a pas d’équivalent français, son sens est interprété par un commentaire en italiques.

  • mɔ́sɔ́n n boule magique (médicament traditionnel : des petites boules de couleur noir ou brun foncé)

52Si l’équivalent français lui-même a plus d’un sens ou si sa correspondance au sens du mot mwan n’est qu’approximative, il peut être accompagné de commentaires spécifiants (des sémantisations) qui sont mis entre parenthèses et en italiques.

  • nòó rn trompe (d’éléphant)

533.4.2. Le « sens » peut avoir aussi les subdivisions suivantes : marque d’usage, [commentaires ethnographiques et encyclopédiques] ; (commentaires grammaticaux).

  • matɔ́n <ma+tɔ́n> adj 1. aigre, tourné, gâté (des aliments)… 2. Fig. mécontent, qui a l’air mécontent (de personnes)
  • sɔ n 1. tissu ◊ sɔtànmi tisserand [traditionnellement, parmi les Mwans il n’y pas de tisserands, le tissage est généralement fait par les Dioula]
  • ómɔɔ pron 1. nous (1 pers. pl. excl., série emphatique)

543.4.3. Les unités phraséologiques et phrases plus ou moins figées sont précédées du signe de diamant ◊

  • màyà n lutte (sportive)màyà dánle lutter

55Les exemples de l’usage sont précédés par le signe « ▫ » : l’exemple mwan est donné en italique ; la traduction française est donnée en caractères réguliers :

  • a gbɛɛ̀n convenablement, comme il faut à bhle a gbɛɛ̀n! mange comme il faut !

563.4.4. Les synonymes sont notés Syn. :

  • lezipɛ <le+zi+pɛ> n dot (les biens donnés selon le contrat de mariage pour l’épouse)… Syn. flú

573.4.5. Les noms de faune et de flore sont accompagnés des noms latins en italiques (à l’exception de ceux qui n’ont pas encore été identifiés) et d’un commentaire entre parenthèses. Le terme français est indiqué si disponible.

  • sáa n 1. Alestes marcolepitodus aleste (poisson)

583.5. Traduction

59Les sens des mots polysémiques sont présentés, selon l’histoire dérivative, en hiérarchie. La place du sens particulier dans cette hiérarchie est codée par des chiffres arabes.

60Si les verbes diffèrent par leur transitivité, les sens sont indiqués par des chiffres arabes suivis de parenthèse : 1), 2) etc.

  • siánle v (mob) 1) vr éternuer 2) vt faire éternuer

613.5.2. Les expressions idiomatiques et les exemples servent à illustrer l’usage des mots. Les commentaires grammaticaux en italiques sont donnés si le mot est caractérisé par des irrégularités de forme ou d’usage.

62Les unités idiomatiques sont disposées conformément à leur complexité et à leur sémantisme : les syntagmes attributifs sont donnés en premier lieu ; puis suivent les locutions verbales.

633.6. Caractéristiques stylistiques

64Tous les registres du vocabulaire mwan sont inclus dans le dictionnaire. Le but est de fournir à chaque mot et expression mwan un équivalent français le plus proche possible par son sémantisme et ses caractéristiques stylistiques. Uniquement pour le vocabulaire des niveaux les plus bas (vocabulaire vulgaire et obscène), nous avons eu recours à des traductions françaises du registre neutre. Tous les mots et expressions qui ne sont pas de style neutre sont indiqués par les marques appropriées. Si la marque précède l’équivalent français, elle se rapporte au mot mwan ; si elle suit l’équivalent français, elle est indicative des caractéristiques stylistiques de l’équivalent français.

653.6.1. La liste des marques de style et d’usage :

  • Animist. – mot/sens courant dans le langage du milieu animiste ;
  • Arch. – archaïque (mot, sens ou emploi de l’ancienne langue, incompréhensible ou peu compréhensible de nos jours et employé pour obtenir un effet stylistique) ;
  • Afr. – français africain (mot, sens ou emploi caractéristique du français africain) ;
  • Christ. – mot/sens courant dans le langage du milieu chrétien ;
  • Fig. – figuré ;
  • Iv. – français ivoirien (mot, sens ou emploi caractéristique de l’usage ivoirien du français) ;
  • Trad. – mot/sens courant dans le langage du milieu traditionnel (il s’agit surtout des termes concernant les croyances traditionnelles des Mwan) ;
  • Vulg. – vulgaire.

4. Structure de la langue

664.1. Une caractéristique typologique

67Le mwan est une langue isolante avec des éléments du synthétisme. Par le type d’expression des valeurs grammaticales, c’est une langue analytique ; les formes synthétiques sont caractéristiques des pronoms et du verbe.

68Les morphèmes dérivatifs et flexionnels sont agglutinants, il y a des cas de fusion.

694.2. L’ordre des mots est très strict. Il suit le modèle suivant : S (aux) Od V Oi

70Ex. :

(1) Zákì gɔ̀lí ná-zī nī.
Jacques Cop argent donner-Prog 2Sg Dat
‘Jacques est en train de te donner de l’argent’.

71L’ordre des mots est stable et grammaticalement significatif ; toutes les positions syntaxiques obligatoires doivent être remplies, et aucune omission d’éléments n’est admise.

72Les circonstances de temps, de lieu, de manière etc. peuvent occuper la position avant le sujet au début de la phrase ou à la fin de la phrase après l’objet indirect mais avant les particules pragmatiques.

73Les particules pragmatiques (interrogative, admirative, marqueur d’action irréelle) sont toujours à la fin de la phrase.

5. Tableaux grammaticaux

745.1. Pronoms

755.1.1. Pronoms de base

Tableau 5. Pronoms de base : personnel, démonstratif, anaphorique

Singulier Pluriel
1 2 3 1 excl 1 incl 2 3
Sujet ŋ́ kɔ̀ɔ́ ká
Non-Sujet
Réfléchi
Emphatique mí ɓ yéē ómɔ̄ɔ̄ kɔ̀ɔ́mɔ̄ɔ̄, kɔ̀ɔ́mū kámɔ̄ɔ̄, ká mū wóō (mū)
Impératif 0 kà
Contrastif Démonstratif ɓɛ́ mú
Anaphorique

76La distinction entre les formes sujette et non-sujette est manifestée uniquement pour les formes de 3Sg (les pronoms de base, réfléchi et anaphoriques). Les autres personnes utilisent les mêmes formes sans tenir compte du rôle syntaxique du participant codé.

775.1.2. Formes fusionnées. Les pronoms personnels forment des unités fusionnées avec certains mots fonctionnels (voir Tableau 6). Toutes les formes ne sont pas tout à fait morphologisées ; la plupart d’entre elles peuvent être défusionnées lorsqu’elles sont prononcées lentement.

Tableau 6. Pronoms personnels fusionnés

Élément fusionné Singulier Pluriel
1 2 3 1 excl 1 incl 2 3
Fusionné avec la copule ŋ́óò yóò wóò kɔ̀ɔ́ ò ká ò wòò
Négatif lāā lāā náá yáá wáá kɔ̀ɔ́ láá ká láá wāā
Négatif avec copule lāā náá ò yáò yā wáò kɔ̀ɔ́ láò ká láò wā
Négatif avec copule et pronom non sujet 3SG lāā ò à náà yáà yā wáà kɔ̀ɔ́ láà ká láà wā
Possessif ā ̰ yá yāā wáā kɔ̀ɔ́ ā ká ā wāā

785.1.3. Les pronoms focalisés sont formés par la contraction des pronoms de base avec les marqueurs de focus (sujet) et (non-sujet).

Tableau 7. Pronoms focalisés (personnel, démonstratif et interrogatif)

Singulier Pluriel
sujet non-sujet sujet non-sujet
Pronoms personnels (3 personne) yélè yélà wólè wólà
Contrastifs démonstratifs ɓɛ́lè, ɓɛ́ɛ̀ ɓɛ́là múlè múlà
Pronoms interrogatifs dè ‘qui’ ; mɛ̀ ‘que’ dèlè mɛ̀lè dèlà mɛ̀là

795.1.4. Pronoms portemanteau sujet-objet (voir Tableau 8). Certaines combinaisons sont prévisibles, mais pas toutes. Certaines de ces formes sont grammaticalisées (dans le tableau elles sont présentées en gras) ; dans les autres cas, la prononciation séparée est également acceptable.

Objet →
Sujet ↓
kɔ̀ɔ́ ká
ŋ́ ŋ́ ŋ́ ŋ́éé ̰ ŋ́ ó ŋ́ kɔ̀ɔ́ ŋ́ ká ŋ́ ò
yéŋ́ yéé yá yéó é kɔ̀ɔ́ é ká yéò
yèŋ́ yèé yà yòó è kɔ̀ɔ́ è ká yòò
wóŋ́ ó é wá wóó ó kɔ̀ɔ́ ó ká wóò
kɔ̀ɔ́ kɔ̀ɔ́ ŋ́,kɔ̀ŋ́ kɔ̀ɔ́ é kɔ̀á kɔ̀ɔ́ ó kɔ̀ɔ́ kɔ̀ɔ́ kɔ̀ɔ́ ká kɔ̀ɔ́ ò
ká ká ŋ́ ká é káá ká ó ká kɔ̀ɔ́ ká ká káò
wòŋ́ wò é w à wò ó ò kɔ̀ɔ́ ò ká wòò

80Tableau 8. Pronoms portemanteau

815.2. Nom

825.2.1. Constructions génitives-possessives :

  • 1) GN + a + GN (deux noms sont reliés par la postposition ā).
  • 2) GN + GN (deux noms se suivent directement).

83La première construction est utilisée avec des noms autosémantiques en deuxième position ; la seconde est utilisée avec les noms relationnels.

845.2.2. Constructions d’attribut nominal

85Dans les constructions d’attribut nominal le nom dépendant est préposé au nom principal et lui sert de modificateur (2b).

86Une construction génitive-possessive :

  • (2a) tùàbù a srɔàsé ‘soldat d’un Blanc’.

87Une construction d’attribut nominal :

  • (2b) tùàbù srɔàsé ‘soldat blanc’.

885.2.3. Structure du groupe nominale

Tableau 9. Structure du groupe nominale

modificateur de pré-noyau Noyau Périphérie
modificateur ā GN principal ATTR PL NUM kplɛ̰̀ kpɔ́ té lɛ́ɛ̀ ART FOC REL bèbè sā kpɛ̰́ ké
-2 -1 0 +1 +2 +3 +4 +5

895.2.3.1. Le Noyau lexical d’un groupe nominal peut être constitué d’un groupe nominal (simple ou complexe) et d’une épithète suivant le groupe nominal.

905.2.3.2. La position +2 (nombre) peut être occupée par le marqueur de pluriel ou par un numeral cardinal.

915.2.3.3. La position +3 (spécificateurs de nombre) n’est présente que lorsque la position 2 est occupée par un numeral cardinal. Les spécificateurs des numeraux sont : kpɔ́ ‘seulement, juste’, kplɛ̀n ’seulement (un)’, ‘exactement, précisément’.

925.2.3.4. La position +4 (statut pragmatique) est occupée par les éléments suivants : démonstratif lɛ́ɛ̀ ‘ceci’ ; article ɛ́ ; marqueurs de focus (sujet) et (non-sujet) ; relativisateur ‘lequel’.

935.2.3.5. La position +5 est occupée par des quantificateurs : bèbè ‘beaucoup’, ‘peu’, kpɛ́n ’tout’, ‘plusieurs’.

(3) Gbàgbō ā màfá glɔ̀ mū ɛ́ kpɛ̰́ síɛ́-là.
3PL Gbagbo POSS fusil dur PL ART tout casser-PRF
-2 -1 0 +1 +2 +4 +5
‘Ils ont détruit tout l’armement lourd de Gbagbo’.

945.3. Verbe

955.3.1. Tout verbe, sauf dans la construction du 2 Sg Impératif, doit être précédé d’un sujet.

96Les verbes transitifs doivent avoir le complément d’objet direct ouvertement exprimé, à la limite, par un élément fictif (pronom non-Sujet 3Sg à, les mots pɛ̄ ‘chose’, mɛ̄ɛ̄ ‘personne’ etc.).

97Les verbes réfléchis ont le complément d’objet direct exprimé par un pronom personnel correspondant au sujet ou par le pronom réfléchipour les formes de 3 Sg.

985.3.2. Le prédicat peut être exprimé par 1) un verbe fini, 2) une construction copulaire, 3) des formes verbales non finies (prédications dépendantes).

995.3.3. Formes verbales non-finies :

Nom verbal V-lē
Supin V-lɛ̄
Converbe conjonctif V-lé/lè

1005.3.4. Constructions prédicatives :

habituel S Od V̄ (ton moyen)
perfectif S Od V (forme perfective)
progressif S Od V-zí (forme progressive)
futur S nū Od V-lɛ̄
résultatif Od V-lē
impératif Od V

 

Tableau 10. Conjugaison du verbe à lɔ̀ ‘acheter’

Forme affirmative Forme négative
2 Sg 3 Sg 2 Sg 3 Sg
Habituel yá lɔ̄ yà lɔ̄ yáá lɔ̄ yāā lɔ̄
Perfectif yá lúà yà lùà yáá lɔ́lɛ̄ yāā lɔ̀lɛ̄
Progressif yá lɔ́ zī yà lɔ̀ zí yáà lɔ̀ zí yāā lɔ̀ zí
Futur é nū à lɔ̀lɛ̄ è nū à lɔ̀lɛ̄ yáá nū à lɔ̀lɛ̄ yāā nū à lɔ̀lɛ̄
Resultatif é lɔ̀lē à lɔ̀lē é lɔ̀lē lā à lɔ̀lē lā
Imperatif à lɔ̀ - yáá lɔ́lɛ̄ -

1015.3.5. Modèles de modifications tonales

102Les mots mwans affichent trois types de changements du ton selon le ton du mot précédent, s’ils sont liés syntaxiquement.

  • 1) Modèle constant : le ton du mot ne change pas.
  • 2) Modèle contrastif :
Ton du mot précédent Ton du mot suivant
Haut Haut
Moyen lexical
Bas Haut
  • 3) Modèle coordinatif :
Ton du mot précédent Ton du mot suivant
Haut Tombant
Moyen lexical
Bas Bas

103Ces modèles de changement du ton en fonction du ton de mot précédent sont caractéristiques de toutes les classes de mots sauf les pronoms.

  • Modèle constant :
    • Maní gbɛ ‘la main de Mani’, ŋ́ gbɛ ‘ma main’, ò gbɛ ‘leur main’.
  • Modèle contrastif :
    • Maní lú ‘la fille de Mani’, le lù ‘la fille d’une femme’, Zalè lú ‘fille de Zale’.
  • Modèle coordonné :
    • Bòònɛ́ drwânɛ̀ ‘neveu de Boné’, Gɔɔnɛ drwànɛ̀ ‘neveu de Goné’, à drwànɛ̀ ‘son neveu’.

104Pour les noms, les postpositions, les adverbes et les prépositions, le modèle de changement du ton est indiqué : contrastif (contr) ou coordonné (coord). L’absence d’indication d’un modèle de changement indique un modèle constant (le ton du mot ne change pas).

  • lù rn (contr) fille
  • drùanɛ rn (coord) neveu (fils de sœur : pour l’homme qui est l’oncle maternel ti)

105Pour des verbes on indique le type du paradigme tonal : constant (const) ou mobile (mob). Les verbes du paradigme constant ne modifient leur ton lexical, des verbes du paradigme mobile changent leur ton selon le ton du mot précédent par des règles complexes (les modèles contrastif et coordonné sont utilisés en différentes formes aspecto-temporels).

  • klìŋle v (mob) 1) vi 1. se coincer…
  • zinàle v (const) 1) vi descendre…

Abréviations

1 pers. première personne
adj adjectif
adv adverbe
Afr. français africain
Animist. mot/sens courant dans le langage du milieu animiste
Arch. archaïque
ART l’article défini
aux mot auxiliaire
B ton bas
const verbe du paradigme constant
Christ. mot/sens courant dans le langage du milieu chrétien
conj conjonction
cop copule
Dat postposition à valeur d'adressée
det déterminant
excl. exclusif
Fig. figuré
FOC focalisateur
FUT futur
GER nom verbal
H ton haut
ideof idéophone
incl. inclusif
intrj interjection
IRR irréel
Iv. français ivoirien
mob verbe du paradigme mobile
M ton moyen
n nom
NEG négation
num numéral
Od complément d’objet direct
Oi complément d’objet indirect
onomat onomatopée
OPT optatif
part particule
PERF perfectif
pl. pluriel
POSS marqueur possessif
PRF perfectif
PROG progressif
pron pronom
pstp postposition
REL marqueur relatif
rn nom relationnel
S sujet
sg. singulier
Trad. mot/sens courant dans le langage du milieu traditionnel
V, v verbe
vi verbe intransitif
vr verbe réfléchi
vt verbe transitif
Vulg. vulgaire

Références

106Bolli, Margrit & Eva Flik. 1978. La phonologie du Muan. Annales de l’université d’Abidjan, Sér. H (Linguistique) XI(1). 59‑96.

107Fleming, Caroline B. 1995. An introduction to Mona grammar. Arlington: University of Texas Masters thesis.

108Perekhvalskaya, Elena. 2004. La morphologie verbale du mwan (Côte-d’Ivoire). Mandenkan 39. 69‑85.

109Perekhvalskaya, Elena. 2007. Les propositions relatives en mwan. Mandenkan 43. 47‑59.

110Perekhvalskaya, Elena. 2010. Pronouns and pronominal compounds in Mwan. In Konstantin Pozdniakov, Valentin Vydrin & Alexander Zheltov (eds.), Personal pronouns in Niger-Congo languages: International workshop. St. Petersburg, September 13‑15, 2010. Abstracts and papers: Working materials, 114‑120. St. Petersburg: St. Petersburg University Press.

111Perekhvalskaya, Elena. 2011. Nominalization in Mwan. Mandenkan 47. 57‑75.

112Perekhvalskaya, Elena. 2014. Mwan language : dictionary and corpus of texts. ACL Anthology A Digital Archive of Research Papers in Computational Linguistics. http://www.aclweb.org/​anthology/​W14-6509 (4 December, 2018).

113Perekhvalskaya, Elena. 2016. Les moyens anaphoriques du récit traditionnel : un cas du mwan. Mandenkan 55. 175‑188.

114Perekhvalskaya, Elena. 2017. Mwan jazyk (Муан язык) [Mwan]. In Valentin Vydrin, Yulia Mazurova, Andrej Kibrik & Elena Markus (eds.), Jazyki mira: Jazyki mande (Языки мира: Языки манде) [Languages of the world: Mande languages], 718‑765. St. Petersburg: Nestor‑Historia.

115Simons, Gary F. & Charles D. Fennig (eds.). 2018. Ethnologue: Languages of the World. 21st ed. Dallas, Texas: SIL International. https://www.ethnologue.com/​ (4 December, 2018).

116Vydrine, Valentin. 2005. Quelques recommendations méthodologiques concernant la description des langues mandé-sud. Mandenkan 41. 1‑22.

117Vydrine, Valentin. 2010. Le pied métrique dans les langues mandé. In Franck Floricic (ed.), Essais de typologie et de linguistique générale. Mélanges offerts à Denis Creissels, 53‑62. Lyon: ENS Éditions. http://halshs.archives-ouvertes.fr/​halshs-00715537.

118Vydrine, Valentin & Mongnan Alphonse Kességbeu. 2008. Dictionnaire Dan-Français (dan de l’Est) avec une esquisse de grammaire du dan de l’Est et un index français-dan. St. Petersburg: Nestor-Istoria. http://halshs.archives-ouvertes.fr/​halshs-00715560.

119Yegbé, Koffi Antoine. 2000. Processes of nominalization in Mwan. Nairobi: Nairobi Evangelical Graduate School of Theology Masters thesis.

Dictionnaire mwan-français

A – a, comme a, á, à, à zɛ̀ɛ́ lè

120a conj marqueur de la possession kɔ̀ɔ́ a gba notre champ

121pron série contastive focalisée le, lui (3 pers. sg., en position de complément d’objet direct ou indirect)

122pron série non-sujet 1. le, la (3 pers. sg., en position de complément d’objet direct ou indirect) ò nwà à glìŋlɛ ils sont venus le regarder 2. son (le possesseur avec un nom en relation) è jà à gbe púbɔlɛ tùàbù trɛ́ ta il est allé visiter son fils en ville ◊ à bhɛ̀ɛ̀ké autre

123à zɛ̀ɛ́ lè n cause ◊ à zɛ̀ɛ́ lè, bhɛ́ɛ̀ zɛ̀ɛ́ lè, yélà zɛ̀ɛ́ lè c’est pourquoi, pour ça

124aa part particule emphatique è bhɛ́ cíɛ ɛ́ kpɛ́n gwà bhɛ́ ma pléŋpléŋ aa elle l’a plumée entièrement !

125áà, áá, part est-ce que, n’est-ce pas ? (marque de question rhétorique ou de précision) ŋóò à pelè bhí ni áà ? est-ce que c’est à toi que je dois le raconter ? Zàle maa ɛ́ gwàn áá ? Zalé a vendu le poulet, non ?

126àànni intrj oui, si (réponse affirmative à une question négative ou affirmative) yáá pɛbhlelɛ lì ɛ́ɛ̀ ? – ààni n’as-tu pas encore mangé ? si é pɛbhlà gban ɛ́ɛ̀ ? – ààni est-ce que tu as déjà mangé ? oui

127ah intrj ah ! (soupir de souffrance, douleur, fatigue)

128álì conj même si

129álìké conj même si, bien que, malgré (souvent avec la particule oo) ; álìké la ò banzí oo, nɛ̀ mu ò fɛ tɔflà ɛ́ ba bien qu’il pleuve, les enfants se baignent dans le marigot

130àlùkú n danse (de l’ethnie bété)

131àma adv absolument, exclusivement è blàán pɔn là bhlà àma il n’a mangé que du foutou banane Zàle yáláà Mànì kɔ́ɔ́ àma Zalé dois épouser Mani absolument (la dot est déjà payée)

132àmasrɔ̀yi <Dioula k’à mǎsɔ̀rɔ> conj parce que, car waa mí yé lɛ àmasrɔ̀yí mí mí magàànnà ils ne m’ont pas vu parce que je m’étais caché

133án <ŋ́+ à> pron je le (1 pers. sg., série contractée « sujet-objet direct ») intrj oui

134án <ŋ́+a> pron mon (1 pers. sg., série possessive)

135Aoobààdɛ intrj bonjour, bonsoir (réponse d’une femme à la salutation d’un homme)

136Aoobàànɛ̀ intrj bonjour, bonsoir (la réponse d’une femme à la salutation d’une femme)

137àyìlè adv alors

B – b, comme ba, bàà, bààle

138ba n 1. dioula (ethnie, langue) ba mu a fɛ́tí yi lè tabasakíì lé La Tabaski est la fête des Dioulas 2. musulman

139ba n 1. espace à l’intérieur de qqch 2. domicile, demeure (d’une personne) Zínì ba lre c’est joli chez Jules 3. période de temps vɔɔ bla ba laa sɔ ŋ́ ni je n’aime pas la saison de l’harmattan

140ba pstp 1. dans, à l’intérieur (dans un liquide, un feu, ou un milieu homogène) yì ba dans l’eau ŋ́ dɛ sukalo klàà yaa gáfé yí ɛ́ ba mon père a mis du sucre dans son café kaa ò bàá ɛ́ ba il y a du poisson dans le riz préparé 2. parmi gbàádúá plɛ yàà maa mu ɛ́ ba il y avait deux canards parmi les poulets 3. chez, avec kɔ̀ɔ́ ba mwa ta chez nous les Mwans ŋ́ ge lè Lèòníì ba je veux aller chez Leonie 4. en (du temps), pendant ga mɛɛ kun vɔɔ bla ba les gens tombent malade pendant l’harmattan ◊ wáátí kpɛ́n ba toujours

141bà rn poche (d’un vêtement ou d’un sac) [dans le vêtement traditionnel, souvent devant, sur le ventre] gɔ̀lí ò é bà yí l’argent est dans ta poche

142bàà n habillement, parure

143bàá n riz (préparé) [est considéré comme le repas préféré pour un visiteur respectable, en particulier servi avec du poulet] ŋ́ bàá bhle tɔ́ lé je mange le riz avec la cuillère ◊ bàáyí baka (bouillie de riz avec du sucre) ò bàáyí mi zrɔan là zi ébèbèlé c’est le matin qu’on a l’habitude de consommer le baka ; gbànglàn bàá purée de banane plantain mélangée avec de l’arachide grillée et pilée

144bàá rn venin ◊ mlɛ bàá venin de serpent

145bààle v 1) vt habiller, parer, saper mí ŋ́ lú bààlà dunɛ̀ drɛ ɛ́ lé j’ai bien habillé ma fille avec une nouvelle robe 2) vr 1. se parer, se vêtir mí ŋ́ bààlà je me suis paré ◊ bàà gbɛya manière de s’habiller, vêtements ba mu bàà gbɛya laa ò mùà mu bàà gbɛya gbɛɛ̀n les Dioulas s’habillent autrement que les Mwans ; bàà pɛ parure 2. se moquer (deta) gblànɛ̀ ɛ́ yà bààzí ŋ́ ta la fille est en train de se moquer de moi

146baán rn supplément, ajout, augmentation ga ɛ́ baán ò klázií à ba sa maladie s’aggrave la ɛ́ baán ò nuzí la pluie est en train d’augmenter ◊ ŋ́ baán mon associé mɛɛ plɛ nu nulɛ, bhɛ́ɛ̀ mu klɛ ŋ́ baán lé deux personnes vont venir et ils se joindront à moi

147bààpɛ n vêtement élégant, toilette de fête, parure ké sró tán yi bhwà ò bààpɛ bèbè lɔ quand le jour de danse arrive, on achète beaucoup de toilettes élégantes

148báfù <Fr. baffle> n tambour (espèce) [droit en forme, souvent bilatéral, sa carcasse peut être de bois ou de métal, son son est plus bas que le son des autres tambours ; il est consideré comme un instrument moderne]

149baglìnle <ba+glìnle> vt observer, examiner ò kàkàó baglin pé pɔ́lì ta bhɛ́ɛ̀ wà lɔ à zan kɔ̀ɔ̀ on examine d’abord le cacao au port et on l’achète chez son propriétaire

150bagole <ba+gole> vt trier ó wáa kaa mu ɛ́ bago yì gɔɔn ɛ́ ta nous trions nos poissons sur la rive de la rivière 2. choisir le yaga lá gɛ̀ ò bagole la ŋ́ ta il est difficile pour moi de choisir parmi ces trois filles

151bajanwole <ba+jan+wole> vt parler du comportement de qqn (avec un peu de critique) è mí là bajanwozí c’est de moi qu’il parle Màní à drwànɛ̀ Táátoo bajanwozí à dɛ ni Mani discute le comportement de son neveu Tato avec son père

152bakánle <ba+kánle> vt éclairer (rendre compréhensible) yá jàn ɛ́ bakán ! éclaire ta parole ! sois lucide dans ta parole ! 2. s’éclaircir yrɛma ɛ́ bakààn le ciel s’est éclairci ◊ à yrɛ́ bakààn il a quitté l’étape de bébé

153bákì <Fr. bac> n baccalauréat ◊ bákì yele avoir le baccalauréat

154balàle, baale v 1) vi tomber ◊ balàle ò être couché (après être tombé) magròó balàle ò le manguier est tombé 2) vt 1. laisser tomber ŋ́ tásá bàláá j’ai laissé (fait) tomber la cuvette 2. terrasser klùnɛ́ ɛ́ mɛɛ gbɔɔn ɛ́ bàl màyà dan yrɛ nɔɔ le nain a renversé le géant dans la lutte

155bàlí <Fr. baril> n baril

156bàlì n victoire

157bàlíkóŋ <Fr. baril+kóŋ> n baril

158bàlò <Dioula> n causerie, bavardage ◊ bàlò klɛle bavarder, causer

159bàloŋ̀ <Fr. ballon> n ballon

160bàloŋ̀zɔnmi <bàloŋ̀+zɔn+mi> n joueur de football ŋ́ dìŋ mi ɛ́ gbe ò bàloŋ̀zɔnmi gbɛ̀nɛ̀ lé le fils de mon voisin est un grand joueur de football

161bami <ba+mi> n 1. Dioula (représentant de cette ethnie) 2. musulman yaa yàà zi bhíì è klɛ bami lé il ne voulait pas devenir musulman

162bándí <Fr. bandit> n bandit

163banɛ̀ >> banɛ̀ gàmà <ba+nɛ̀> n sauterelle ◊ banɛ̀ gbàkpu Zonocerus Orthoptera sauterelle (parasite des champs) Syn. gàmà

164banle v 1. vi pleuvoir yòò bhla zi la ban ébèbè lé pendant la saison des pluies il pleut beaucoup 2. se jeter (sur – ta) sròónɛ̀ bààn mɔɔ ta le chat s’est jeté sur la souris ké ò pɛbhle ɛ́ dùláá, yáá banlɛ à ta, ká kpɛ́n a pɛ lè kɛ́lè quand on dépose la nourriture, ne te jette pas dessus, elle appartient à tous

165bàŋlí n Argemona mexicana argémone, figuier infernal, pavot épineux

166baya <ba+ya> n 1. traditions des Dioula 2. Islam [les Dioula sont des musulmans prototypiques pour les Mwan] le ɛ́ yálàá bami ɛ́ kɔ́ɔ́, bhɛ́ɛ̀ è wlàà baya yí la femme s’est mariée avec un Dioula et elle est devenue musulmane

167bèbè adj nombreux gɔ̀ do laa yàà lè, gɔ̀ bèbè lè yàà ce n’était pas un seul chimpanzé, il y avait beaucoup de chimpanzés ò kààloŋ gɔn ébèbè lé Bíjàn plɛ́ mu yí on vend beaucoup de crabes sur les marchés d’Abidjan

168bébé n moucheron (petit, qui irrite avec son bourdonnement)

169béní n canne

170beŋ́ n grenier

171bɛɛ n petite forêt (d’arbustes et d’herbes, en lisière de forêt) savane Syn. wáwá

172bɛ̀ɛ̀ rn poitrine (de personne, d’animal)bɛ̀ɛ̀ dɛle se frapper la poitrine (se vantant de bravoure)

173bɛ́ɛ́gbɛ́ n Arch. tissu (industriel), coupon (de tissu)

174bɛ́ɛ́goli biviàn n Perodicticus potto potto Syn. twà

175bɛɛnle v 1) vi trembler, grelotter, tressaillir à gblààn gbɛya yɔ̀ɔ ɛ́ kɔ́ɔ́, è bɛ̀ɛ̀nnà il a eu tellement peur qu’il a tremblé 2) vt ébranler, agiter plòò làànɛ́ mu ɛ́ bɛɛnzí le vent fait trembler les feuilles

176bɛ̀ɛ̀nle vi s’approcher (de – dìŋ) mí ŋ́ bɛ̀ɛ̀nlà wà ɛ́ dìŋ je me suis approché du village

177bɛ́lì <Fr. beurre> n beurre

178bɛ̀nwóle < ?+wole> v 1. vi arriver à temps 2. s’accorder, se mettre d’accord (sur – ta) wáa plɛ́ɛ́ gɔn jan ɛ́ wóle blaan, ó bɛ̀n wòà après la discussion concernant notre commerce, nous nous sommes mis d’accord ó pegéé pólisíé mu é bɛ̀nwòà gɔ̀lí wáádo gbawole là ta les policiers et moi, nous sommes tombés d’accord sur l’amende de cinq mille francs

179bì n fleur [traditionnellement les fleurs n’ont pas de signification symbolique]bì klɛle, bì kánle être en fleur, fleurir lɛɛ là kwlɛ́ɛn bì kààn ébèbè lé cette année le coton a donné beaucoup de fleurs

180bì n nuit (quand il fait sombre : de 19 à 5 heures)bìpɔ́le faire (de la nuit), s’anuiter, être surpris par la nuit mɛɛ mu ɛ́ bì pwà gba la les gens étaient surpris par la nuit au champ ; bì pwà la nuit est tombée (il fait nuit) ; bì lá zan bhe la nuit suivante ; bì kpɛ́n zi toute la nuit ; bì dodo zi chaque nuit

181bi part 1. comme (condition irréelle) ké mí lè bi lɛ́ɛ́mi lé, ŋ́ yáà nu golɛ lɛ̀ɛ̀ya ɛ́ yí si j’étais le président, j’aurais la tête à l’envers 2. marqueur de contrafactif Zàan á gbú makɔ̀ɔ̀là wáátí ké ba ómɔɔ yàà ó kpéé lɛ́ɛ́danzí bhíì è yàà nu mɛɛ vìn mu là makɔ́ɔ́ lɛ bi Jean s’est défendu lui-même, alors que nous pensions qu’il défendrait plutôt les autres

182bíbí n oricou, aigle bíbí sɔ mɛɛ sílé l’aigle peut emporter un homme

183bie bèlì wó yrì <calque du dioula sàmá bèrì> n arbre (esp. : si souple que l’éléphant ne peut pas le casser)

184bie, biye n Loxodonta africana éléphant bie nɛ̀ enfant d’éléphant ◊ bie sɔ́n ivoire ; bie zikùŋ les fesses d’éléphant (de qqn qui n’a pas de fesses)

185bielenɛ̀, biele n souris (très petite) [est considérée mangeable ; on les prépare en brochettes sur le feu ou dans les marmites ; les enfants les chassent en creusant leurs trous, d’abord on fait du feu devant le trou et on souffle sur le feu pour que la fumée les étouffe] ó vòtànɛ́ ɛ́ jà tɛ́pléŋ̀ ta bhɛ́ɛ̀ è bielenɛ̀ bèbè dìà notre cadet est allé à la chasse et il a tué beaucoup de petites souris

186biì part est-ce que (marque de question avec une nuance de doute) ŋ́ yáà wà la wáátí lá yí Záàn jàn lá wóà é bhɛ́ yáán go biì ? est-ce que tu sais ce que Jean a dit quand j’étais au village ? mɛ̀lè klà yée Yríé láá nulɛ, è rúsì mu ɛ́ núle ɛ́ máà biì pourquoi Irié n’est pas venu, n’a-t-il pas appris l’arrivée des Russes ?

187biile v (mob) 1) vt 1. tordre, tourner nɛ̀ ɛ́ yè án wla ɛ́ lɛ́ bììlà l’enfant a courbé le bout de mon couteau sɔ ɛ́ bii é zi bhɛ́ɛ̀ ká lòŋmlí ɛ́ kan mets le pagne autour de tes reins et et allez cueillir les oranges 2. tourner, tordre maa ɛ́ bhlɔ́ bii ! tords le cou du poulet yà gbɛ bììlà il a tordu le bras 3. bander, enrouler 4. tourner (cheval, vélo) ŋ́ sòó ɛ́ bhlɔ biilà gbɛ kòò ta j’ai tourné le vélo à gauche 2) vi 1. se courber, être courbé án wlà ɛ́ bììlà mon couteau s’est tordu 2. tourner, tordre, se rouler zi ɛ́ yòò biizí le chemin tourne à koo biile ò son dos est tordu ◊ à kpéé bii son estomac tourne (fait mal)

188bíkì <Fr. bic> n stylo (à bille)

189binàle vt (const) soulever (des choses lourdes, des parties du corps) nɛ̀ ɛ́ fúú láá sɔ yrì gboo ɛ́ binàle ta l’enfant est incapable de soulever le tronc d’arbre mí ŋ́ gaan bina bhɛ́ɛ̀ án kpa tàbàlí ɛ́ ta bhɛ́ɛ̀ wòŋ́ gaan ma bhɛ ɛ́ tɛ́kpa je soulève mon pied, je le mets sur la table pour qu’on soigne la plaie qui est desus

190biŋle vt (const) enterrer (personne, animal)mɛɛbiŋyrɛ cimetière mùà ta ò yàà mɛɛ mu biŋ fɛ́ zànta autrefois chez les Mwans on enterrait les gens derrière les maisons

191bísì <Fr. (auto)bus> n autobus mɛɛ kpɛ́n bɔ bísì yí Bíjàn à Abidjan tout le monde prend le bus

192bla n 1. course bla ɛ́ yààn la course est terminée víɔ̀n ɛ́ si bla lè ké bhɛ kan maanɛ̀ ta l’avion est plus rapide que l’oiseau ◊ blasanle courir, fuir mlɛ blasààn le serpent s’est évadé 2. vitesse

193blà n plante épineuse, « faux bambou ». [les fibres qui sont extraites de ses feuilles sont utilisées pour faire les jupes des masques mwan]blà bùu fibre de « faux bambou » ò gbàgba dìní klɛ blà bùu lé la jupe du masque est faite de fibres de « faux bambou » ; blà yí vin de « faux bambou »

194blalè, blaalè adv tout de suite, rapidement

195blaale vi grossir, être en forme le blaale lè sɔ mwan gwláan mu ni les hommes mwan aiment les femmes en forme

196blaale vt éplucher (fruit, légume) súglùú blaa ! épluche le manioc !

197blaan rn 1. trace, empreinte ◊ à gaan blaan ses traces de pas ; à gbɛ blaan son écriture, la main de ; blaan gɔ̀ɔ̀nle imiter la manière (des personnes, animaux) 2. blaan ta conséquence à blaan ta nu klɛlɛ à ma éyɔ̀ɔ lé les conséquences seront mauvaises pour lui (lit. sur lui)

198blàán, blàànná n banane (surtout plantain)blàán bhɛ do une banane ; blàán diiŋ bananier, régime de bananes ; blàán vlɔ̀ɔ̀ main de bananes ; tùàbú blàán banane (douce) ; blàán gba plantation de banane ; blàán kplóò banane bouillie ; blàán yáále chips de banane ; blàán pɔn foutou de banane

199blaan, blan pstp 1. après gwle blaan pɛbhle plɛ́ɛ́ klâ après la guerre la nourriture est devenue plus chère 2. sans náá sɔ yewolè bhí blaan je ne peux pas travailler sans toi ◊ bhɛ́ blaan à part ça

200blàángbakpámi <blàán+gba+kpá+mi> n cultivateur de bananes

201bláká <Dioula> n force, santé

202blàkɔ n tige de « faux bambou » [s’utilise pour la fabrication des chaises, des lits et des jouets] ŋ́ gòŋ nɛ̀ do klà ŋ́ vòtànɛ́ ni blàkɔ lé j’ai fabriqué une petite voiture à mon frère cadet avec du « faux bambou »

203blaŋ n caleçon traditionnel (mâle) [pièce d’étoffe que l’on porte drapée autour des hanches et qui couvre le sexe des hommes]

204blaŋdrɛyí <blaŋ+drɛ+yí> adv minuit, à minuit, nuit profonde

205blasanle <bla+sanle> v courir

206bléŋ, béní n bâton, canne yrɛ̀wimu ɛ́ tááwo béní ma les aveugles marchent à l’aide d’un bâton

207blɛ̀, blɛ̀ɛ̀ n Arachis hypogaea arachide [légumineuse annuelle, cultivée pour son fruit, la cacahouète, qui constitue sa graine et qui se développe sous terre]blɛ̀ yí ziɛn sauce d’arachide ; blɛ̀ pii pâte d’arachide ; blɛ̀ gole déterrer l’arachide ; bɔ̀nyí blɛ̀ Desmodium adscendens arachide de brousse [non mangeable]

208blinà loc gorge, dans la gorge kaa bhɛlɛ́ dwà à blinàn l’arrête est coincée dans sa gorge ŋ́ blinàn ò làzí ma gorge me fait mal fɛ́tí ɛ́ ta bamu bhlàà bèbè blinàn kààn pendant la fête, les Dioulas ont égorgé beaucoup de moutons ◊ blinàyiɛn tristesse ; è jàn wo à blinà il mâche les mots

209bliŋ rn gorge (partie extérieure ; de personnes, animaux)bliŋ kúnle saisir la gorge, serrer la gorge

210bliŋle, blinle vt (mob) lancer, jeter Táatóo kpoti blìnnà Blo ɛ́ ba Tato a lancé le caillou dans la rivière de Béré

211bliŋta loc à la décharge, aux ordures [il y en’a dans chaque village] Màní klélé bliŋ bliŋta Mani jette des ordures à la décharge

212blò adv ideo boum (son de chute)

213blòo n Thryonomys sp. aulacode, agouti (Afr.) [gros rongeur dont la chair est très appréciée, préfère la fraîcheur et l’humidité, ravage souvent les champs de riz] blòo mu siɛ mlɔ̀ bhɔle ma les agoutis ravagent les plantations de riz

214bloole v 1) vi 1. manquer (de – avoir besoin ma) ó bloole laa ò pɛbhle ma nous ne manquons pas de nourriture mɛɛ bèbè wi dià bɔ̀n ma, bhɛ́ɛ̀ mí blòòlà beaucoup de personnes ont tué du gibier à la chasse et moi, je n’ai rien eu 2. priver, dépouiller (de – ma) ŋ́ pɛbhle bloo é ma je te prive de nourriture

215bloole vi 1. être débrousaillé (chemin) 2. casser, labourer, débroussailler (espace nouveau avec la machette, houe)zi bloole frayer le chemin ké ò zi kpáàlé ò yrɛ ma bloo còŋyò lé quand on fraye un chemin, on débroussaille une place avec la machette

216blòwóle vt 1) 1. pétrir (pâte, argile avec la pelle) ò pɛ̀ɛ̀ blòwo bhɛ́ɛ̀ wà klu bhɛ́ɛ̀ wà dɔ fɛ́ lé on pétrit l’argile, on la roule et on en construit des maisons 2. brûler à cloques (les mains etc.) gbɔ tɛ́le ɛ́ ŋ́ gbɛlàà ɛ́ blòwòà le canari chaud m’a brûlé les mains à cloques 2) se brûler à cloques ŋ́ gbɛlàà ɛ́ blòwòà ma main s’est brûlée à cloques

217blɔ̀n I n singe (poilu comme un mouton, avec une queue blanche)

218blɔ̀n II adv pas du tout, pas l’ombre, pas une goutte

219blɔɔle v 1) 1. vt coller nɛ̀gwláannɛ̀ ɛ́, yaa wɛ̀ɛ̀n sí kplo ɛ́ pɔ́n yrɛ ɛ́ líí blɔ̀ɔ̀là dàan yì lé le vieil homme a collé le trou de sa gourde de vin avec du caoutchouc 2. attacher fortement kplo ɛ́ blɔɔle ò sòó ɛ́ ma la goude est attachée au vélo 2) vi 1. se coller làànɛ̀ ɛ́ blɔ̀ɔ̀là tásá ɛ́ ma la feuille s’est collée à la cuvette ◊ yrɛ̀ líí blɔɔ les yeux se collent ; è blɔɔ zà ma il exagère ! 2. être attaché fortement 3. coller ma) nɛ̀ mu blɔɔ ò nɛɛ mu ma les enfants se collent à leurs mères

220blú, brúú <Fr. boule> n pain [surtout un pain long]blú yrí baguette ; blú yrí do un pain ; blú pii farine

221bluŋ I rn nombril ◊ bluŋ bhɔle avoir une hernie ombilicale nɛ̀ ɛ́ blun bhɔle ò ce petit a une hernie ombilicale

222bluŋ II n jachère ŋ́ gòò bɔlè lɛɛ là án blun ɛ́ ta cette année je vais semer du maïs sur mon terrain en jachère

223bole v (const) 1) vi 1. rester bo fɛ́ lɛ́ ma reste à la maison ! 2. vivre è bo wàla mlɛ do là il reste au village un mois (tous les ans) ◊ bole trɛ́ ta vivre 3. prospérer bhɛ́ nɔ́ɔ̀ bo àà ? ça va chez vous au village ? 4. rester en vie, se préserver mɛɛ yaga kpɔ́ lè bwà il n’a que trois personnes qui sont restées zà ké do kpɔ́ láá bolɛ sàyaàn mu ɛ́ kánle blaan ŋ́ dɛ a fálà rien n’est resté dans la maison de mon père après le passage des assaillants 5. surveiller, veiller (surba) bo nɛ̀ ɛ́ ba surveille l’enfant 6. garder en mémoire (de quikpéé) sɔ̀ za mu ɛ́ bèbè bwà ŋ́ kpéé j’ai gardé en mémoire beaucoup de pratiques d’autrefois 7. è bùà sa ké presque (lit. il restait un peu que) è bwà sa ké ŋ́ báláá j’ai failli tomber 2) vi rester ŋ́ nɛ̀ ɛ́ bo Bíjà mon enfant va rester à Abidjan

224bòníjazí n danse (un des types de) [danse de réjouissance sans masques accompagnée de plusieurs instruments musicaux y compris la guitare ; venue des Baoulés ; les jeune filles non-mariées prennent part à cette danse activement]

225bòò adj immature, non formé (fruit)bòònɛ́ immature et petit mángròó ɛ́ wòò ébòònɛ́ lé ces deux mangues sont petites et non-formées

226boo bɛ̀nɛ̀ n Sterculia tragacantha sterculia (arbre aux larges feuilles)

227boo rn 1. beau-parent (de l’homme ; plus agé) 2. beau-père, belle-mère (d’homme)boogwlɛɛn beau-père (d’homme) ; boole belle-mère (d’homme) ; boomu beaux-parents (d’homme) 3. père du beau-fils ou de la belle-fille, mère du beau-fils ou de la belle-fille

228boolà adv après, plus tard ké yá pià à ni boolàzi ŋ́ gbú lè nu à kpɛ́n yɔɔndɛlɛ si tu le lui racontes, moi-même je traduirais après ◊ na boolazimi femme cadette (en famille polygame) ; wóò boolazi à bientôt !

229booya <boo+ya> n relations entre les beaux-parents

230bòsó <Dioula> n 1. pêcheur Syn. kaadɛmi 2. bozo (ethnie, langue)

231bɔ̀ɔ́ n Bambusa vulgaris bambou (de Chine)

232bɔ̀ɔ̀ n forêt (tropicale)bɔ̀ɔ̀ ti forêt dense

233bɔɔle v vr se transformer (en – lé) [seulement en sorcellerie] mí ŋ́ bɔ̀ɔ̀là jàrà lé je me suis transformé en lion srɔ́ɔ́nníí lè sɔ é bɔɔlè pɛ kpɛ́n lé c’est le sorcier qui peut se transformer en toute chose

234bɔ́ɔ́wóle v gagner, profiter bhɛ́ bɔ́ɔ́wóà c’est lui qui a profité

235bɔle v (const) 1) vt 1. mettre (dans qqch) ŋ́ yá gòŋ ɛ́ bwà garazì yí j’ai mis ta voiture au garage 2. mettre (sur le poignet : bracelet, montre etc.) kà ŋ́ mágbɛ, mí án mɔ́trɔ́ bɔ ŋ́ gbɛ ta attendez-moi, je vais mettre ma montre ◊ drɔ́n bɔle emprunter Màní gɔ̀lí drɔ́n bwà à nàágwlɛn kɔ́ɔ́ Mani a emprunté de l’argent à son grand frère ; win bɔle envoyer qqn án wín bwà gɔ̀lí sí yrɛ nɔɔ̀ je l’ai envoyé pour chercher de l’argent ; ŋgblo bɔle opiner de la tête ; wee bɔle frétiller de la queue, remuer la queue ; zruŋ bɔle enrouler, s’enrouler mlɛ á zruŋ bɔ le serpent s’enroule ; wàànnì bɔle jouer à l’awalé ; wànmi bɔle préparer des beignets de banane ; bàlò bɔle bavarder, causer 2) vi 1. monter (cheval, bicycletteta) ŋ́ bɔ sòó ta je monte à vélo ◊ bɔle gwláan mu ba passer l’initiation náágwlɛɛn gbe bwà gwláan mu ba gban le fils de mon grand frère est déjà initié ; làkluù yí bɔle être scolarisé 2. se poser, se placer gòŋ ɛ́ bɔ gàràzì yí d’habitude la voiture est dans le garage

236bɔ̀mɔ́ɔ́ <Fr. bonbon> n bonbon

237bɔ̀mɔ́ɔ́yàànní n Mantis religiosa mante religieuse (insecte)

238bɔ̀n I n 1. savane, brousse ◊ bɔ̀nyí sauvage, de brousse ; gele bɔ̀nma aller à la chasse mɛɛ mu ɛ́ jà bɔ̀n ma les hommes sont allés à la chasse ; bɔ̀n klɛle faire la chasse 2. herbe ò wà kpéé bɔ̀n ɛ́ kpɛ́n go kóókò mlɛ mu laa wlalɛ fálà mɛɛ mu zi on arrache toute l’herbe dans le village afin que des serpents n’entrent pas dans les maisons

239bɔ̀n II rn 1. cerveau, cervelle (d’homme, d’animal) ò blòo ŋ́gblò wi bhɛ́ɛ̀ wà bɔ̀n bhle on casse la tête d’agouti et on mange sa cervelle 2. moelle (d’arbre ; des arbres à la moelle molle)

240bɔ̀n pú n herbe (nom générique pour toutes sortes de grandes herbes vert claires)

241bɔnle vi pourrir (de viande, fruits, légumes) yromazi bhɔle pleŋ̀ wi ɛ́ nu bɔnlɛ la viande va se gâter vers le soir wi ɛ́ bwàn bhee ɛ́ líí l’animal a pourri dans le piège

242bɔ̀nmatɛ́ <bɔ̀n+ma+tɛ́> n chenille (esp. : couleur de feuilles, le contact est urticant)

243bɔ̀nmlɛ n Dendroaspis viridis mamba vert (petit serpent vert : venimeux et très dangereux) mlɛ yɔ̀ɔ le bɔ̀nmlɛ lé àmasrɔ̀yí waa madɔ veŋ̀ bhɛ́yaɛ́yí à flɛ ɛ́ yrɛ́ pegéé bɔ̀n yrɛ́ ò do bhɛ́ɛ̀ yaa mɛɛ sɔ́nkpále ò éyɔ́ɔ lé le mamba vert est un serpent très dangereux, parce que il est de la même couleur que l’herbe, et c’est très difficile de le remarquer, tandis que sa morsure est très dangereuse pour les hommes bɔ̀nmlɛ waa bhɛ́ bhle le mamba vert, on ne le mange pas

244bɔ̀tɔ̀ <Dioula> n sac ◊ mlɔ̀ bɔ̀tɔ̀ sac de riz ; bɔ̀tɔ̀nɛ́ sachet, porte-monnaie (traditionnel) ; gbɛyí bɔ̀tɔ̀ sac qui est accroché au bras

245bu rn tombe, tombeau ◊ bu kwléle enterrer mwà ta sɔ̀ ò yàà mɛɛ bu kwle fɛ́ too zi, bhɛ́ɛ̀ ò yàà nɛ̀ mu bu kwle bɔ̀n yí autrefois les Mwans enterraient les adultes derrière la maison, les enfants étaient enterrés dans la brousse

246búàtí <Fr. boîte> n boîte (de conserve)

247bùkéŋge n tortue d’eau bùkéŋge mu ò ó ba wàla Blo ba, ké wóò kwân, wóò dɔcíe bhɛ́ɛ̀ wóò bhle il y a des tortues dans notre rivière de Béré, quand nous les attrapons, nous les faisons frire et les mangeons

248bùŋbhàà, bùmàà n 1. étoile la plus brillante (peut être une planète) 2. étoile du matin

249bùsábùsá adv ideo grand

250bútèlí <Fr. bouteille> n bouteille

251bùtìkí, bùtíkì <Fr. boutique> n boutique

252bùu n 1. tille (d’un bois) 2. fibre (d’un bois ou tissu) 3. planure, sciure (déchets de coupe)

253búùnɛ́ n piège à poisson

254bùzii <Fr. bougie> n bougie

255bwee, bwe n 1. poussière (sur la surface)bwe gblɛ̀ɛ̀n poussière en air (lit. odeur de poussière) vɔɔ bhla zi bwe gblɛ̀n ò ébèbè lé il y a beaucoup de poussière pendant l’harmattan 2. sable (sec qui couvre la terre)

256bwele v 1) vt réveiller nɛɛ á nɛ́ ɛ́ bùèlà la mère a réveillé son enfant 2) vi se réveiller wàla mɔ kpɛ́n bwe éplɛ́ɛlé on se réveille tôt au village

Bh – bh, comme bhaa, bhaa yá táá ɛ́ nráa

257Bhaa é dɔ <bhaa+é+dɔ> intrj bonne chance !

258bhaa n fruit (d’arbre), noix kpáko bhaa noix de coco ◊ yrì bhaa fruit

259bhaa part marqueur d’optatif

260bhaa rv fructifier, porter des fruits (de plantes) máŋgròó é bhaa le manguier porte fruits án páá ɛ́ yà bhààlà do kpɔ́ ma calebasse a déjà porté des fruits

261bhaa yá táá ɛ́ nráa <soi+ton+route+Art+bon> intrj bon voyage

262bhaagbezu n oiseau (esp. : petite poule de brousse à plumage roussâtre qui chante avant la pluie)

263bhaama adv 1. pour rien, sans aucune raison ◊ bhɛ́ láá sánlɛ bhaama cela n’a commencé pour rien (le debut d’un conte traditionnel) 2. gratuitement ŋ́ saflée nàà à ni bhaama je l’ai donné du savon gratuitement

264bhaaplɛŋ <bhaa+plɛŋ> n être humain

265bhaapú <bhaa+pú> n albinos [la naissance d’un albinos est considérée comme un malheur] le ɛ́, è bhaapú do yàà la femme a mis au monde un albinos

266bhàkúú adv ideo édenté

267bhe adv 1. ici (par rapport à l’interlocuteur) 2. particule de discourswáátí lá ba bhe dans le temps quand

268bhee n funérailles, obsèques, commémoration d’un mort ◊ bheekpàle funérailles

269bhee n piège, lacs (de liane, de corde)glùyí bhee un piège posé à l’intérieur d’un trou (pour les animaux plus gros)

270bhèèle v (mob) 1) vt 1. guérir (par un médicament, un remède) [dans la vision mwan, ce n’est pas le médecin, mais son médicament qui guérit] nivakínì ŋ́ bhéélà la nivaquine m’a guéri mɛɛ bhèèle ɛ́ è jà à ba fɛ́ lɛ́ ma l’homme guéri est parti chez lui ◊ bhèèza l’affaire de guérison 2. sauver ◊ Christ. bhèèza salut ; Bhèèmi Sauveur 2) vi être guéri gadɛmi ɛ́ ò bhéézií le malade va mieux

271bhɛ́ klɛ ké conj ça veut dire, par conséquent, donc ké wi ɛ́ vɛn dwà bhɛ́ klɛ ké à síɛ́le ò si la viande pue, ça veut dire qu’elle est gâtée

272bhɛ n 1. rn grain (du riz, maïs, sorgo), noyau (de mangue, d’avocat), tubercule (de manioc, d’igname)màfá bhɛ balle ; gbɛnɛ̀ bhɛ doigt ; gaannɛ̀ bhɛ orteil 2. partie en fer (d’un instrument tranchant)wla bhɛ lame d’un couteau 3. un (indique la singularité des objets formant une paire ou des objets perçus comme une masse)zrɔ̀ bhɛ une abeille ; yrɛ̀ bhɛ do un œil 3. particule qui unit les numéraux des vingtaines avec les unitésmia plɛ bhɛ vu ta srwáplɛ cinquante sept

273bhɛ n plaie Nɛ̀nɛ́ a bhɛ mláánà la plaie de Nené a enflé

274bhɛ́ pron 1. celui-ci, celui-là (3 Sg ; série contrastive démonstrative) nɛ̀ ɛ́ tásì ɛ́ bàláá bhɛ́ɛ̀ bhɛ́ wíà l’enfant a laissé tomber la cuvette et elle s’est cassée 2. ce ◊ bhɛ́zà ma en effet, à cause de ça ; bhɛ́yí donc kà ge bhɛ́yí allez donc !

275bhɛ rn ami, amie, camarade (d’habitude partie d’un mot complex)bhɛgwlɛn ami ; ŋ́ bhɛnɛ̀ mu mes petites amies

276bhɛ́ɛ̀ <bhɛ́+là> pron celui, susmentionné pronom anaphorique contracté avec le marqueur du focus

277bhɛ́ɛ̀ conj et, ensuite án klâ bhɛ́ɛ̀ gààngáán ɛ́ wèà j’ai fait parler le perroquet mí jà bhɛ́ɛ̀ è yi dìà je suis allé et il s’est endormi

278bhɛɛɛ̀, bhà onomat bêlement (le cri de mouton)

279bhɛ̀ɛ̀ké det (contr) autre (pas celui à qui on s’attend) mɛɛ bhɛ̀ɛ̀ké do kpɔ́ lè nwâ ŋ́ ta c’est une seule personne qui est venue chez moi (pas celle qui était attendue) mɛɛ bɛ̀ɛ̀ké nɛɛ lè kɛ́lè c’est la mère d’une autre personne ◊ bhɛ̀ɛ̀ké do l’autre (des deux), bhɛ̀ɛ̀ké nále, bhɛ̀ɛ̀ké pwɛ́le rembourser (rendre l’équivalent de ce qui avait été pris) ŋ́ Táatóo à mlɔ ɛ́ bhɛ́ɛ́ké náà J’ai remboursé le riz à Tato

280bhɛ́ɛ̀male conj c’est pourquoi

281bhɛ́ɛ̀yílè conj donc, c’est pourquoi ŋ́ gɔ̀lí bèbè yà bhɛ́ɛ̀yílè ŋ́ fɛ́ gbɛ̀ntɛ̀n do dwà j’ai gagné beaucoup d’argent, c’est pourquoi j’ai construit une grande maison

282bhɛ́ɛ̀zɛ̀ɛ́lè conj c’est pourquoi

283bhɛgwlɛɛn <bhɛ+gwlɛɛn> rn 1. ami, camarade 2. copain, amant (d’une femme)

284bhɛgwlɛɛnya <bhɛ+gwlɛɛn+ya> n amitié

285bhɛ́láálè <bhɛ́+láa+lè> conj ou, sinon

286bhɛ́lè <bhɛ́+lè> pron c’est lui, c’est ça Màní pe káá mwan ta kaadɛgbɛ ɛ́ bhɛ́lè gɛ̀, ò kaa biná leyrɔŋ lé yì lâ Mani dit qu’en pays mwan, la manière de pêcher est comme ça : on repêche les poissons dans le fleuve avec les épuisettes

287bhɛle <bhɛ+le> rn 1. amie 2. copine, amante

288bhɛlɛ́ n os (d’homme, d’animal)wi bhɛlɛ́ os d’animal ; drɛyí bhɛlɛ́ colonne vertébrale

289bhɛ́malè, bhɛ́ɛ̀malè <bhɛ́+ma+lè> conj c’est pourquoi, à cause de ça ga yàà à ma bhɛ́malè yaa yàà sɔ yewolè il était malade, c’est pourquoi il ne pouvait pas travailler

290bhɛnɛ̀ n 1. rn beau-frère (frère cadet du mari), [« mari à plaisanterie » qui est le mari potentiel en cas de décès du mari] 2. belle-sœur (femme du frère aîné), [« femme à plaisanterie »] Syn. gbàànɛ̀

291bhɛ́yaɛ́yí <bhɛ́+ya+ɛ́+yí> conj car, en effet, puisque waa madɔ veŋ̀ bhɛ́yaɛ́yí à flɛ́ pegéé bɔ̀n yrɛ́ ò do on ne le (serpent) repère pas tout de suite parce que la couleur de sa peau est la même que celle de l’herbe Syn. àmasrɔ̀yí

292bhɛ́yí <bhɛ́+yí> adv ainsi, en effet, donc

293bhɛzàmalè conj c’est pourquoi, à cause de ça

294bhí pron toi (série emphatique)

295bhíì conj comme (pareil) à ŋ́gblo ò bhíì kpákò bhaa sa tête est comme une noix de coco ◊ yòò bhíì il semble, comme si à ta ò édɔ̀ɔ̀lé zɔ̀n, yòò bhíì ga à ma il est atonique aujourd’hui, on dirait qu’il est malade ◊ yòò bhíì épegéé il faut que yòò bhíì épegéé ŋ́ ge il faut que je parte

296bhíì pron te (2 pers. sg., série emphatique non-sujet)

297bhìle v (mob) 1) vt allumer (lampe, électricité, gaz), mettre en marche (l’ordinateur ou qqch qui produit de la lumière) ŋ́ gàà ɛ́ bhi je mets le feu à la paille (pour donner de la lumière) 2) vi s’allumer gàà ɛ́ bhi élrelé la paille donne beaucoup de lumière

298bhlà manger (Perf. bhle)

299bhla mensonge ◊ bhla pele mentir bhla pele ò éyɔ́ɔ lé mentir est mauvais ; bhla kpále calomnier, diffamer (qui – ma) ŋ́ ma bhlakpámi nwà l’homme qui parle mal de moi est venu ; bhlapemi menteur bhlapemi do à piâ ŋ́ ni káá bie mu si un menteur m’a dit que les éléphants savaient voler

300bhla, mla n bêtise, manque de bon sens (propre aux enfants) [les enfants ne distinguent pas entre ce qu’on peut dire et ce qu’on ne peut pas dire ; ils ne savent pas retenir leur gloutonnerie]bhla ò é yí tu es bête gblànɛ̀ ɛ́ fálà jàn kpɛ́n pwɛ pɛ́ɛ lìì ; bhla laò à yì sa la jeune fille raconte tous les secrets de la maison, elle est trop bête

301bhla n temps, moment pɛbhle bhla bhwà il est l’heure du déjeuner ◊ bhla ɛ́ dèla ba quand ? à quel moment ? é nu yáà ye ɛ́ lɛ́yan lɛ bhla ɛ́ dèla ba quand auras-tu achevé ton travail ? ; bhla ké ba souvent ; bhla ɛ́ kpɛ́n ba toujours Syn. wáátí

302bhlà, bhlàà n mouton, brebis flámu bhlà gblee les Peuls élèvent des moutons ◊ bhlààda brebis ; bhlààgwlɛɛn mouton ; bhlàànɛ́ agneau ; bhlàgblèèmi éleveur de moutons

303bhlààtagbìnmi <bhlàà+ta+gbìn+mi> n Christ. pasteur Syn. pàsɛlì

304bhlè n termite ◊ bhlènáa reine des termites Syn. bhlèwíŋ kpàà

305bhlele vt (mob) manger ◊ pɛbhlele manger (vi) ; gɔ̀lí bhléle gaspiller (argent) ; yrɛ̀n bhléle souffrir ; lɛ̀ bhléle bouger les lèvres (d’habitude des animaux) ; lìì bhléle faire semblant de manger en remuant les lèvres

306bhlemazi rn bordure (de chemin, champ, rivière)

307bhlèŋgbè n 1. dirigeant, chef [autrefois, un chef sacré qu’on transportait en hamac] 2. Christ. roi Syn. fùábhlèŋgbèle reine ; bhlèŋgbè fɛ́ palais ; bhlèŋgbè kpe trône 3. richard

308bhlèŋgbèya n Christ. royaume án bhlèŋgbèya, yaa yrɛ laa ò gɛ̀ ; án bhlèŋgbèya, yaa yrɛ ò laanííma mon royame n’est pas ici, il est dans les cieux

309bhlepɛ <bhle+pɛ> n aliment, (qqch mangeable) zo lè bhlepɛ lé ɛ́ɛ̀ ? est-ce que le margouillat est mangeable ?

310bhlewi <bhle+wi> n viande, animal (mangeable) bhlewi láá kwlɛn lé le caméléon n’est pas mangeable

311bhlèwíŋkpàà n reine des termites waa bhlè bhle dúŋ ò bhlèwíŋkpàà bhle, bhɛ́ɛ̀ bhɛ́ nra on ne mange pas termites, mais on mange la reine des termites, elle est bonne au goût Syn. bhlènàà

312bhlɛ n 1. corde Táatóo dri yrèlà bhlɛ lé Tato a attaché la vache avec une corde ◊ zruŋbhlɛ coussinet (un morceau d’étoffe roulé en rond pour supporter une charge qu’on porte sur la tête) ; gbɔ̀nbhlɛ intestin ; bhlɛ bɔle attacher avec la corde (à – ma, surta) 2. amulette au cou (cordon en cuir)

313bhlɛ́ n Cephalophus sp. céphalophe (petite antilope)

314bhlɛklɔ <bhlɛ+ ?> n liane (grosse)

315bhlɛ́n zro n Tragelaphus angasi nyala (antilope de taille moyenne)

316bhlíŋgán-bhlíŋgán adv ideo ça et là (de qqn se roulant par terre)

317bhlo adj très jeune gòò diin ɛ́ bhlo nɛ̀ lè c’est un très jeune plant de maïs

318bhlo n assiette (en argile) mwà mu bhlo lɔ gbàtɔ́ le mu kɔ̀ɔ̀ les Mwans achètent les terrines des femmes sénoufo

319bhlòó adv ideo miam (en mangeant à pleines poignées)

320bhlòòle vt (mob) presser, tordre ◊ yì bhlóóle presser, extraire le jus, tordre (vêtement) ; lɛ̀ bhlóóle presser le bout de tissu mouillé

321bhlɔ n 1. rn cou (d’homme, d’animal)gbɛbhlɔ poignet ; gaanbhlɔ cheville 2. guidon (de vélo, moto)sóò bhlɔ attelage de chevaux

322bhlù n vipère [mangeable ; la viande est parmi les plus recherchées ; totem des Yahiri et de certains autres clans] ŋ́ bhlù yrɛn bhlà, bhlù yrɛn nana j’ai mangé les œufs de la vipère, ses œufs sont bons

323bhlùwlɛ̀nnɛ́ n chenille-vipère (esp.)

324bhlùzúŋ̀ n Channa obscura lotte (poisson)

325bhóbhó n muet, sourd-muet (personne) bhóbhó plɛ ò ó ba wàla il y a deux sourds-muets dans notre village ◊ bhóbhónɛ́ muet

326bhodrùú n Tilapia aurea tilapia bleu (poisson)

327bhóflótò n pain rond, beignet (boules de farine frites à l’huile)

328bhoo n cabri, chèvre (générique)bhoo nàà chèvre (féminine) ; bhoo gwlɛɛn cabri

329bhòòlaplɛ n mercredi ◊ bhòòlaplɛ ma le mercredi

330bhɔ̀kú-bhɔ̀kú adv ideo mou, moelleux (du pain, fruit très mûr, coussin, fauteuil etc.)

331bhɔle v (mob) 1) vi 1. pousser (des plantes), germer 2. arriver ò gòà blasànle ɛ́ lé Bíjà ò bhwà gban Tùmòdí ils ont quitté Abidjan en courant, et ils sont déjà arrivés à Toumodi 3. arriver (de temps, saison) 4. aider (à – ba) Màní nwâ án fɛ́ ɛ́ lâ kóókò ké è bhɔ ŋ́ ba Mani est venu à ma maison pour m’aider ◊ bhɔ́ŋ́bami aide, Christ. diacre 2) vt 1. faire posser (des plantes) 2. tourner (une toupie), conduire (moyen de transport ; ne se dit pas de monture ni de bête de trait) ŋ́ gòŋ bhɔle daanzí j’apprends à conduire la voiture ◊ trɛ́bhɔle être fatigué ; tɔ́bhɔle Christ. glorifier kɔ̀ɔ́ Zèzú tɔ́bhɔ́, Wàànbhaa gbe lè glorifions le nom de Jésus, le fils de Dieu

332bhu adj nombreux ŋ́ mɛɛ bhu mu yà j’ai vu beaucoup de personnes Sòbísì nránɛ̀ mu ò ébhulé les petits-enfants de Sobisi sont nombreux

333bhulàle v 1) vi se courber, se pencher le mu bhùláá mlɔ kán yrɛ nɔɔ̀ les femmes se sont courbées pour moissonner le riz 2. couver (d’oiseau) maa bhulá á yrɛn ta la poule couve ses œufs 2) vt 1. courber, pencher, faire se courber, faire se pencher 2. couvrir (un récipient) ŋ́ tásá ɛ́ bhúlàá gbɔ ɛ́ líí j’ai renversé la cuvette et couvert la marmite

334bhwèle rn Péjor. coépouse (du même homme)nɛɛ bhwèle marâtre, autre femme du père (dans la famille polygame)

335bhwèle v (mob) 1. vt manquer, louper (cible) ŋ́ maanɛ̀ ɛ́ bhwélà án maanɛ̀ dɛ dàan ɛ́ lé j’ai loupé l’oiseau avec mon lance-pierre 2. laisser échapper (du piège) án gaŋyan ɛ́ blòo ɛ́ bhwélà mon piège a laissé échapper l’agouti

C – c, comme ca, cácó, can

336ca n dette (de ce qu’on rembourse sans le rendre : argent, nourriture, etc.)ca kpále prêter Táatóo mlɔ̀ ca kpàà ŋ́ ma Tato m’a prêté du riz ; ca gbawole rembourser une dette ŋ́ Táatóo à ca ɛ́ gbawòà j’ai remboursé Tato ; ca lé à crédit

337ca diiŋ n Blighia sapida pommier d’aki, akée [arbre au tronc épais, dont les fruits sont très appréciés par les tisserins, qui y font leurs nids] càcà intrj attention ! (avertissement)

338cácó n cigarette (improvisée), [les feuilles sèches du tabac écrasées et enroulées dans des feuilles sèches de bananier]

339can n 1. conte, récit (imaginaire)can bɔle raconter des contes ; glawò pegéé loonɛ̀ a can le conte de l’hyène et du lièvre 2. Fig. événement irréel ◊ yòò bhíì can c’est comme un conte

340càn n or (métal précieux et objets en or)càn bhɛ grain d’or

341cárá n entonnoir [traditionnellement fait de feuilles de manguier ou de calebasses]

342cɛ́ adv 1. calmemant, sans bruit ŋ́ nɛ̀ plɛ yaàle ye cɛ́ je vois deux enfants assis calmemant bo cɛ́ ! soi calme ! 2. soigneusement, avec précaution Zàle ò cɛ̀kɛ́ tásá ɛ́ dulàzí cɛ́ Zalé place doucement la cuvette d’atiéké

343cɛ́cɛ́ adv d’une manière ordonnée, comme il faut mɛɛ lá bhe, è zà klɛ cɛ́cɛ́ cet homme, il fait toutes choses de façon ordonnée

344cɛ̀kɛ́ <Baulé> n atiéké (Afr.) [sorte de couscous de manioc râpé et fermenté ; traditionnellement inconnu des Mwans, ils l’ont emprunté aux peuples akan du sud]

345cɛ̀mɔ̀ɔ̀ <Dioula> n vieux

346Cɛ̀saà n mardi

347ciè diiŋ n Piliostigma thonningii pied-de-boeuf (arbre)

348ciee adv sur le feu (en préparation)

349cié, ciéé n 1. invité, étranger (Iv.)cié klɛle accueillir, honorer kùŋlii ɛ́ yè ŋ́ cié klâ élrele le chef m’a bien accueilli 2. étranger

350ciéya <cíé+ya> n hospitalité ◊ cíéya klɛle bien accueillir

351ciɛ rn 1. poil (d’animal, sur le corps humain) [les poils sur le corps sont vus comme un signe de beauté], piquants (de porc-épic) le mu gwláan cíɛ kle mu manra káá ò flɛ́ ma ò bhíì mlɛ ; ò cíɛ bhɛ do kpɔ́ láò ò ma les femmes se moquent des hommes sans poil, elles pensent que leur corps ressemble à celui du serpent, privé de poil ◊ lɛ̀ta cíɛ moustache ; lɛ̀zàà cíɛ barbe ; gààma cíɛ favoris ; à wíŋ cíɛ crinière, frange (de cheval, d’âne) ; cíɛ bhɛ do un poil 2. plume ◊ maa cíɛ bhɛ do une plume d’oiseau 3. aile (d’insecte)

352ciɛ, ciɛɛ n panier (y compris des paniers pour la pêche) [souvent fabriqués par les aveugles]

353ciɛ́n, ciɛ́ɛ́n rn héritage (qu’on laisse après sa mort) [chez les Mwans l’héritage est distribué entre les enfants, par ordre d’âge (la part de l’aîné est plus importante), on ne fait pas de testaments. On hérite des champs de café, de cacao, des vetêments, et des fétiches, le plus souvent, l’argent n’est pas considéré comme objet d’héritage] à ciɛ́n kpɛ́n bòà à lù ni tout son héritage est revenu à sa fille

354ciɛ́nle v 1) vt casser (en deux un objet long et dur, e.g. bras, bâton, pain dur) le mu yɔ̀ɔ̀ ciɛn les femmes cassent des fagots 2) vi se casser (d’objet long dur) à gbɛ ɛ́ ciɛ́nlà il s’est cassé le bras

355cílo n voir kílo

356cóŋ-cóŋ onomatop tchaс-tchaс (bruit produit lorsqu’on coupe du bois)

357còŋyò, cuŋcuŋ, còŋgò n machette (de fabrication industrielle)

358cɔ́ adv même

359cɔ́ intrj bon ! bravo ! absolument ! (expression d’approbation) cɔ́ ! é sɔ cɛ̀kɛ́ klɛlè ! eh oui ! tu sais faire de l’atiéké !

360cùŋcùŋ n Arch. machette

D – d, comme da, dàan, dàancèŋeènɛ́

361da n femelle (d’animal) Syn. nàà

362dà n Hibiscus sabdariffa hibiscus (plante herbacée) [les feuilles fraîches sont la base de la sauce]dà tɛ́ŋ bissap (Afr.)

363dàan n 1. caoutchouc, plastique (matériaux élastiques et articles qui en sont faits) 2. lance-pierre ◊ maanɛ̀dɛ dàan lance-pierre pour chasser les oiseaux 3. seau en caoutchouc

364dàancèŋeènɛ́ n Ficus elastica caoutchoutier, plante à caoutchouc (de brousse) [plant à feuilles larges, épaisses et luisantes, utilisé pour produire le caoutchouc]dàancèŋeènɛ́ yí jus du caoutchouc (utilisé comme colle)

365daanlè v 1. vt enseigner qqn (faire qqch – Verb-le lé) yà daanzí bhee bɔle lé il lui apprend à poser des pièges 2. apprendre qqch (ou faire qqch) ŋ́ mùà wli daan j’apprends la langue mwan ŋ́ bɔle daanzí sòófàlí ta j’apprends à monter à cheval ◊ daanleya éducation ; sɛ́wɛ́ daanyrɛ centre d’alphabétisation

366daanlɛrɛ n Acacia ataxacantha acacia (esp. piquant)

367daanmi <daan+mi> n maître, enseignant ◊ tùàbù wlí daanmi enseignant en langue française

368dáású n Hystrix sp. porc-épic, hérisson (Afr.) [est chassé pour sa viande qui est très appréciée. Il est considéré un animal dangereux à cause de ses piquants qu’il lance dit-on quand on l’approche]

369dáású wééwénɛ́, dáású wéléwélé n Atherurus africanus petit porc-épic, hérisson (Iv.) [le poids 3-4 kg, mangeable, il est chassé pour sa viande qui est très appréciée]

370dágbɛ́ <Dioula> n 1. Hippotragus equinus coba, rufifron, antilope-cheval

371dáídai adv ideo s’étalant, se vautrant (le façon d’être assis)

372dale v 1. vi venir de, revenir de ŋ́ dazí wáa wà ɛ́ ta je reviens de notre village 2. être issu de, descendre lenɛ̀ ɛ́ da wàla ké kwé lé cette femme vient du village avec des vivres 3. dale+yrɛ nɔɔ̀ venir de (marqueur du passé proche) Màní dazí Zàle a dunɛ̀ drɛ plɛ lɔ̀ yrɛ nɔɔ̀ Mani vient d’acheter deux nouvelles robes pour Zalé

373dáma <Dioula> adv plusieurs

374dàn, dàŋ rn limite, mesure ◊ kánle dàn ta dépasser la mesure (Fig.) è kààn dàn ta zɔ̀n, àmasrɔ̀yí yaa tólɛ mí zwàn wó ɛ́ bhɛ́ ta, yèŋ́ nɛɛ zwàn wòà il a dépassé les limites aujourd’hui car il ne s’est pas limité à m’injurer, il a insulté ma mère ; ékánle dàntalé dépassant les limites, outre mesure ŋ́ nɛɛ zwàn wó ɛ́ síà ŋ́ yí ékánle dàn ta lé l’injure de ma mère m’a blessé trop

375dángán <Dioula> n malédiction

376danle vt (const) 1. peser, mesurer án mlɔ̀ bhɛ ɛ́ dan ! pèse mon riz ! ◊ danle kíló ta peser sur une balance 2. goûter náá kutuku danlɛ lì do je n’ai jamais goûté de koutoukou ◊ gwle danle se battre, lutter ; danle à ŋ́gbhlo yì imaginer, planifier yá pɛ ye lá bhí bhɛ́ dààn é ŋ́gbhlo yì ye bhe le travail que tu as planifié

377dàwàà adv ideo étendu sur la terre (à la renverse)

378dàwlí <Dioula> rn ruse, subterfuge ké é dàwlí ò zà láá é bhle si tu es malin, tu n’as pas de problème

379dàwlíya <dàwlí+ya> n ruse, malice Loonɛ̀ a dàwlíya laò sa la ruse du Lièvre est énorme

380dayrɛ <da+yrɛ> n nouvelles (de la maison, de village) é dayrɛ pe ó ni donne-nous de tes nouvelles

381dè pron qui ?

382dèlà <dè+là> pron 1. qui (complément d’objet direct ou indirect) è cùŋcùŋ drɔ́n bwà dèlà ba ? à qui a-t-il emprunté la machette ? é dèlà yezí laale ? qui vois-tu là-bas ? 2. quel ? à qui ? dèlà nɛ̀ lè gɛ̀ ? à qui est cet enfant ?

383dèlè <dè+lè> pron qui ? (en fonction sujet) dèlè yá fɛ́ ɛ́ dwà ? qui a construit ta maison ? ◊ dèlè kɛ́lè ? c’est qui ?

384 rn 1. père ◊ ŋ́ dɛ zèzè mon propre père ; dɛ mu parents ; nɛ̀ dɛ père d’enfant ; dɛ ná femme du grand frère du père 2. Resp. père (adresse aux hommes de la génération des parents)

385dɛ́ adv attention ! (avertissement) yáá baàlɛ dɛ́ ! prends garde de tomber ! ké é gɔ̀lí ɛ́ tóà gɛ̀ è nu à fáánlɛ dɛ́ attention, si tu laisses l’argent ici, il le volera

386dɛ̀ɛ̀dɛɛ̀ n tracteur, bulldozer

387dɛgblan <dɛ+gblan> rn oncle (grand frère du père)

388dɛle vt (const) 1. tuer ◊ kaa dɛle pêcher ; wi dɛle chasser ; yrì diin dɛle mettre le feu autour d’un gros arbre (pour le faire sécher en vue de faire un nouveau champ) ; yɔɔn dɛle écrire ; yi dɛle dormir ; sɔ́n dɛle se faire tatouer les gencives (Afr.) [pour des raisons d’esthétique ; cette pratique des femmes mwans repandue auparavent était empruntée aux Dioulas] ; dɛwi animal (pour l’abattage) 2. battre, frapper ◊ plin dɛle jouer le tambour ; gbɛ dɛle frapper dans ses mains, battre des mains, applaudir

389dɛleya <dɛle+ya> n maladie, mal

390dɛ̀mɛ̀dɛmɛ́ n ideo débrouille ◊ dɛ̀mɛ̀dɛmɛ́ wóle se débrouiller

391dɛnɛ̀ <dɛ+nɛ̀> rn frère paternel (fils du même père), sœur paternelle

392dɛnɛ̀ya <dɛ+nɛ̀+ya> rn parenté paternelle Zòzɛ́fù pegéé mí ò dɛnɛ̀ya yí, àmasrɔ̀yí ó nɛɛ laa ò do Joseph et moi, nous sommes démi-frères, car nous ne sommes pas de même mère

393di n inquiétude ◊ di kan mú kpɛ́n yí ils deviennent tous inquiets

394dì n lance, sagaie ◊ dì bhɛ sagaie, fer de lance

395diin n 1. plante tùàbù yaannɛ̀ diin la plante de pomme de terre ◊ yrì diin arbre 2. régime (de banane, dattes etc.)

396dímí n frustration ◊ à dímí ò mɛɛ ma personne frustré

397dìní rn gencive ◊ dìní zɔn noircir les gencives [les femmes noircissent leurs gencives pour des raisons d’esthétique]

398dìní rn jupe du masque (des hommes) [jupon de fibres faites de palmier raphia ; ce jupon peut être long ou court selon le type de masque]

399dìŋ n espace à côté, espace près de qqch fɛ́ ɛ́ dìŋ ɛ́ tríŋ ò à côté de la maison c’est sale ◊ dìŋmɛɛ, dìŋmi voisin ; dìŋle voisine ; à dìŋ sɔ sous-vêtements

400dìŋ pstp 1. à côté de vɛ̀ diin dìŋ́ à côté du fromager

401diŋ onomat boum ! (bruit produit par qch. qui tombe)

402dìŋmɛɛ n voisin

403dìskó <Fr. disco> n disco (type de la danse moderne)

404Dìwì n fétiche (on lui offre un chien comme sacrifice) [en forme de cloche en fer avec une manche ; un des féticheurs sonne le fétiche et les autres tuent le chien ; le sang du chien est versé sur le fétiche ; la viande du chien est préparée et consommée par toute l’assistance] Dìwì gba mu waa yo gba gbàan lé ceux qui adorent le Diwi lui offrent un chien comme sacrifice

405do num un ◊ do ɛ́, do kpɔ́ ɛ́ unique mí án dunɛ̀ pú lréle do ɛ́ síà j’ai mis mon unique joli habit blanc

406do det 1. quelque, certain ◊ mɛɛ do quelqu’un, une personne ; do kpɔ́ un seul, aucune (avec négation) mɛɛ do kpɔ́ láá núlɛ aucune personne n’est venue 2. un... autre le mu yalá gbɛ do, gwláan mu yalá gbɛ do les femmes s’assoient d’un côté, et les hommes s’assoient de l’autre côté 3. le même yée wɛ̀ɛ̀n do ɛ̀ yélè kan bhɛ́ zi ɛ́ zi c’est le même bangui qui est servi à ces occasions

407do do <do+do> det chaque ◊ kpɛ́n do do chaque, chacun nɛ̀ bèbè ò ŋ́ kɔ́ɔ́ bhɛ́ɛ̀ ò kpɛ́n do do ò làkluù yì j’ai beaucoup d’enfants, et chaqun va à l’école

408dó n danse (danse des hommes ; intensive et difficile à exécuter)

409dòò n courge

410dóó n douche (à ciel ouvert), toilettes (là où on urine) [située derrière la maison au village ; clôturée par un mur de feuilles de palmier, de bois ou de pellicule plastique]

411doo n perdrix, poulet de brousse

412dòòle <dòò+le> rn sœur aînée, grande sœur (Afr.)

413dosò <Dioula> n 1. chasseur Syn. widɛmi

414dòwá ỳri n Holarrhena floribunda holarrhène du Sénégal

415 rn 1. membrane, bloc, barrage (de passage dans des trous d’animaux) dɔ mɔɔ ɛ́ dɔ lìì place-toi devant la sortie de secours de la souris 2. hymen ◊ dɔ pɔ́nle déflorer

416 rn part

417dɔ̀ɔ̀ adj 1. humide dùnɛ dɔ̀ɔ̀ vêtement mouillé ◊ dɔ̀ɔ̀ bole mouiller 2. frais (et humide : plantes, herbes, légumes, vent, temps) plò dɔ̀ɔ̀ kánzií un vent frais souffle è dà dɔ̀ɔ̀dɔ̀ɔ̀ ɛ́ yâ gba ɛ́ yí il a vu l’oseille de Guinée fraîche dans le champ 3. Fig. sain, en bonne santé Zalè ò édɔ̀ɔ̀ lé Zalé est en bonne santé 4. clément, calme (personne) Màní ta ò édɔ̀ɔ̀ lé zɔ̀n Mani est calme aujourd’hui ◊ dɔ̀ɔ̀ bole être tranquille, Christ. être en paix bhaa é dɔ̀ɔ̀ bo ! sois en paix ! 5. agréable, plaisant

418dɔɔ conj 1. que (introduit le discours direct) è pe dɔɔ : il dit que : ◊ dɔɔ ká dɔɔ que 2. je dis, il dit (marqueur reportatif)

419dɔɔ n Isoptera termite ailé

420dɔcièle v 1) vt préparer (repas) le ɛ́ súgrùú pɔn dɔcièlà à nɛ̀ ni la femme a préparé du foutou de manioc pour son enfant 2) vi être préparé (nourriture) pɛ ɛ́ dɔcièlà gban la nourriture est préparée

421dɔɔle v 1) vi 1. être droit, devenir droit zi ɛ́ dɔɔle ò c’est un chemin droit zi ɛ́ dɔɔzí le chemin devient droit 2. être correct, être juste à gbe plɛmi ɛ́ dɔ̀ɔ̀là son deuxième fils s’est redressé 2) vt redresser

422dɔ̀ɔ̀má <Dioula> dtm la plupart

423dɔɔn rn trachée, œsophage [les Mwans ne distinguaient pas les voies respiratoires de l’œsophage] yì ɛ́ káàn à dɔɔn yí il a bu de travers yì ɛ́ bwâ à dɔɔn yí il s’est étranglé avec de l’eau

424dɔɔndɔɔn n Sphecidae guêpe-maçonne dɔɔndɔɔn a fɛ́ kpa la guêpe-maçonne fait son nid

425dɔɔnle vt mettre en tas ò kwlɛ́ɛn dɔɔn gba bhlemazi le coton est mis en tas en bordure du champ

426dɔgbɛ n forme (aspect extérieur)dɔgbɛya vue externe ; dɔgbɛ drɛ wole modeler, façonner, construire è yaa fɛ́ gwe ɛ́ dɔgbɛ drɛ wòà il a reconstruit son ancienne maison

427dɔ̀ké adv dɔ̀ké... oo sans aucun doute, probablement, peut-être bi pwà gban, dɔ̀ké kɔ̀ɔ́ dɛ ò zan zi líí oo la nuit est déjà tombée, notre père est probablement en train de venir dɔ̀ké è nu à lɛ̀pálɛ oo sans doute, il va le rencontrer

428dɔle v 1) vt 1. mettre (sur une surface qui n’est pas plate), accrocher (sur le mur) pɛ ɛ́ dɔ fɛ́ gwlɛ ma ! mets ça au mur ! ◊ dɔle à wíìŋ charger sur la tête de qqn nu à dɔ ŋ́ wíìŋ viens me le charger sur la tête ; dɔle à là être d’accord, approuver, accepter è dùà dùtiì a kítí ɛ́ lâ il a approuvé le jugement du chef ; dɔ à zita soutenir qqn ; dɔle kpéé se rappeler (après avoir oublié) Màní a le síle zà dùà ŋ́ kpéé je me suis souvenu du mariage de Mani ; yrɛ̀badɔle faire attention, examiner ; kpɛdɔle rassasier bàá ŋ́ kpɛ dɔ le riz me rassasie 2. construire ŋ́ dɛ lè fɛ́ lɛ́ɛ̀ dwà c’est mon père qui a construit cette maison 3. mettre (lunette, ceinture, foulard) à dɔ é yrɛ́ ta mets-la (lunette) sur tes yeux yá jrà ɛ́ dɔ é dìŋ mets ta ceinture ! 2) vi 1. s’arrêter mɛɛ ɛ́ dɔle ò vɛ̀ diin là l’homme est arrêté sous le fromager 2. être plus âgé (que – lɛ̀ɛ̀) è dɔ ŋ́ lɛ́ɛ́ il est plus âgé que moi 3. être bâti (de ville, village) Bíjà dɔzí wɛyì dìŋ Abidjan est construite au bord de la mer

429dɔle vt (const) connaître, savoir (expérience personnelle) náá mɛɛ lɛ́ɛ̀ dɔ je ne connais pas cette personne ◊ zàdɔle intelligence án zà dɔle yìya ŋ́ bhɛ́gwlɛn ni je suis plus intelligent que mon ami ; zàdɔwɛ́ɛ́ regret

430dɔn n furoncle, abcès

431dɔ̀n rn pâteuse élastique, pâteuse gluante (qqch qui file : salive, fromage fondu, sauce gombo)dɔ̀n kánle vt abréger, couper (pâteuse gluante) zìɛ̀n ɛ́ dɔ̀nkán ! coupe la sauce ! yá jàn ɛ́ dɔ̀nkán sois bref !

432drà n mare (dans la brousse ; petite avec de l’eau stagnante)

433dré n Ricinus communis palmcrist [les feuilles servent comme base de sauce]

434drɛ, drɛɛ adj nouveau, neuf án sɔ ò édrɛ lé mon pagne est neuf ◊ gbɛ drɛ wo de nouveau, une fois encore jàn ɛ́ wó gbɛ drɛ wo répète ta parole !

435drɛɛyí rn milieu, centre, taille ◊ à drɛɛyí yí au milieu de qqch ; drɛɛyí bhɛlɛ́ colonne vertébrale ; drɛɛyí bhlele danse (espèce de)

436drɛyí gbèè rn nageoire dorsale

437dri n bœuf, vache (générique) [les Mwans n’élèvent pas de vaches]gàà dri pile de paille

438dridɛmi n boucher

439drikɔɔn n Auchenoglanis occidentalis poisson-chat

440driyɔɔnle klo n Anthia Carabidae carabe

441drɔ̀ <Dioula> n vin rouge

442drɔ n buffle

443drɔɔ́n adv 1. tout à fait, seulement, même à klɛ drɔɔ́n fais seulement ça (ne te distrais pas) 2. du tout (avec négation) bɔ̀ɔ̀ fíɛ́ntrɔ̀nnɛ́ lè, waa vli ye à yì drɔɔ́n c’est une petite forêt, on n’y trouve même pas un rat

444drɔ̀drɔ́ɔ̀ <Fr. docteur> n médecine, traitement (du type européen)drɔ̀drɔ́ɔ̀ bhɛ pilule, comprimé ; drɔ̀drɔ́ɔ̀mi médecin ; drɔ̀drɔ́ɔ̀ fɛ́ hôpital

445drɔ́n n dette (argent, riz etc., qu’on rembourse par la même somme ou la même quantité)drɔ́nbɔle emprunter ; drɔ́nkpále prêter

446drùanɛ rn (coord) neveu (fils de sœur : pour l’homme qui est l’oncle maternel ti)

447drùanɛ̀le rn nièce (fille de la sœur ; par rapport à un homme ; la sœur du neveu drùanɛ̀)

448drúnyán, drúyan <Dioula> n 1. monde (univers) 2. avenir (de qqn) Yóò é kpéé lɛ́-danzí yaa drúyán maà ? penses-tu à son avenir ?

449drɔàle, drwàle v (mob) 1) vi être froid, se refroidir yì drwâle na ŋ́ ni donne-moi de l’eau froide yrɛma ɛ́ drwâlà il a fraîchi 2) vt réfrigérer, refroidir ò yì drwa flizìdɛɛ̀ yí tùàbù trɛ́ ta en ville, on fait refroidir l’eau dans des frigidaires

450du n 1. Syncerus caffer buffle 2. Connochaetes taurinus gnou

451dúàmásá <Dioula> n Gyps rueppellii gyps de Rüppell

452dulàle v (const) 1) vi 1. s’arrêter ◊ dulà sa attends un peu ; dulàle ò être debout ; dulàle yrɛ Math. multiplier plɛ dulà yrɛ plɛ, bhɛ́ klɛ yiziɛ deux fois deux font quatre 2) vt 1. arrêter ó ye ɛ́ dùláá yrèkpáa nous avons arrêté le travail à midi 2. vt mettre, poser (sur la surface) nɛɛ tásá dùláá tàbàlí ta ma mère a mis la cuvette sur la table

453dúléŋ́ <Dioula> n ligne ◊ dúléŋ́ bhɛ hameçon ; dúléŋ́ yrí canne à pêche, ligne de pêche ; dúléŋ́ bɔle pêcher à la ligne ò yàà gezí yì ɛ́ ta kóŋ ɛ́ yí, ké ò ge dúléŋ́ ɛ́ bɔle lé ils allaient sur l’eau dans la pirogue en pêchant à la ligne

454dúmá <Dioula> n bénédiction

455dunɛ̀ n vêtement (d’extérieur : chemise) dunɛ̀ ɛ́ dè lè à sɔ é ni ? quelle chemise te plaît ? ◊ dunɛ̀ gbɔɔn boubou (longue tunique ample, traditionnelle pour dioula, gouro et d’autres ethnies), robe ; dunɛ̀ kpeteekpe camisole (Afr.)

456dunudu adv ideo Péjor. gros (personne, animal, insecte) Zàle ò kpeteekpe bhɛ́ɛ̀ yòò dunudu Zalé est petite et grosse Syn. blaale

457dùŋ adj profond (eau, réservoir)yì dùŋ l’eau profonde tɔflà ɛ́ dùŋ klâ le fleuve est devenu profond

458dúŋ conj mais Fɔ́nsì yaa gòŋ srá ɛ́ bhɛ́ síà gban, dúŋ yaa nulɛ lì Alphonse a déjà pris son transport, mais il n’est pas encore arrivé

459dùŋnùŋbá, dùnùbá <Dioula> n tambour (esp. : cylindrique, à deux membranes)

460dùŋtɛ́ n Diceros bicornis rhinocéros

461dùté <Fr. du thé> n thé ◊ dùté yí thé (boisson)

462dùtiì <Dioula> n chef de village [désigné par le propriétaire de terre trɛ́ zan]

463duu adv ideo de grande ouverture

464duunle v 1) vt accrocher, pendre, suspendre mí án bɔ̀tɔ̀ ɛ́ dùunlà yrì ɛ́ ma j’ai accroché mon sac à l’arbre 2) vi être accroché, être suspendu wòò dun yrì ma le singe s’accroche à l’arbre dunɛ̀ ɛ́ dunle ò la chemise est accrochée

465dwà n tourterelle

466dwàléŋ <Dioula> n 1. miroir ◊ dùàléŋ yí dans un miroir 2. vitre, verre (substance)

467dwani, dwanii n araignée (venimeuse) duani a páálà bhɛ́ɛ̀ nììní kláà à ta il a été piqué par une araignée et il a la fièvre

E – e, comme é, é taá, éblaan

468pron 1. tu (2 pers., sing. ; série sujet de base) 2. te, ton (série non-sujet)

469 pron lui-même (3 pers., sing. ; pronom réfléchi)

470 pron il (3 pers. sg. ; série sujet de base)

471é taá <Dioula> n il faudra que tu... (formule de politesse) náwé, é taá ge fɛ́tí bhlélɛ ŋ́ ba grand frère, il faudra que tu viennes à notre fête

472éblaan <é+blaan> adv encore, aussi, de nouveau (répétition d’action) Syn. gbɛ drɛ wo

473éke <é+ke> n l’un l’autre wòò éke ye ils se voient gaanle sɔ nɛ̀ mu ni éke lɛ̀ɛ̀ les enfants aiment se cacher les uns des autres ò zàblɛ́ klɛ éke ni ils se font des cadeaux ◊ éke lɛ̀yéle se rencontrer Syn. ké

474ékelé pron ensemble (deux participants d’action)

475ékezi pron ensemble, tout le monde ensemble (plusieurs participants d’action) ò sró kpa éke zi leglízì fálà on chante ensemble dans l’église

476épegéé prep comme, comme si c’était mɛɛ do ɛ́ bhɛ́ láàbɔ épegéé nɛ̀ l’autre le soulevait comme on soulève un bébé

477éyáà adv hier

478éyáàgɛ̀ adv la dernière fois

479éyatoma adv avant-hier

480ézìŋ adv encore, aussi, de nouveau (répétition d’action) Syn. gbɛ drɛ wo

Ɛ – ɛ, comme ɛ́, ɛ́ɛ̀

481ɛ́ det le, la (article défini)

482ɛ́ɛ̀ part est-ce que marque de question générale gɔ̀ mu yàà ye ɛ́ɛ̀ ? est-ce qu’il y avait des chimpanzés ?

F – f, comme fáá, fààn, fáánle

483fáá n chapeau (de l’homme) [le chapeau mwan traditionnel était le bonnet cousu de tissu traditionnel de coton]fáá wlále mettre un chapeau

484fààn n vol (cambriolage) ŋ́ fààn tɔ́ kpáà à ma je l’ai accusé de vol ◊ fààn wóle voler, commettre un vol ; fàànwómi voleur ; fàànma pɛ chose volée

485fáánle vt 1. voler (chiper) 2. détrousser qqn náá yàà yáán go bhíì wò ŋ́ dìŋmi ɛ́ fáánnà bi je ne savais pas que mon voisin avait été cambriolé

486fàànníí, fàànní n voleur Syn. fàànwómi

487fáázan <fáá+zan> n policier, militaire

488fàfà n matelas, natte (traditionnelle, grosse, faite de feuilles de palme) [utilisée aux champs pour le repos] Pɔ yɔ fàfà là tan à yilàpɛ lé Po tresse une natte de feuilles de palme pour dormir

489fálà <fɛ́+ɛ́+là> loc 1. espace à l’intérieur de la maison, plancher lenɛ̀ ò fálà fɛ́zií la femme est en train de laver le plancher de la maison 2. dans la maison, à la maison

490fàlí rn sabot

491fán n calao (oiseau) [possédant un bec très long ainsi qu’un plumage vivement coloré].

492fánɛ n Eutropius niloticus eutropius (esp. de poisson)

493fansí <Eng. fancy> n tissu de coton, fancy (Afr.)

494faŋgàn rn force (physique) ŋ́ faŋgaǹ yíya é ni je suis plus fort que toi

495farínì <Fr. farine> n farine (surtout la farine de blé importée)

496fe n butte ◊ fe yì kpále biner des buttes yòò fe yì kpází il est en train de biner des buttes

497Fe pá mlɛ n mai (le mois de faire des buttes)Fe pá mlɛ lé au mois de mai

498féé adv ideo un peu (en perçant une ouverture, un trou) bhɛ́ pɔ́nle ò gèé féénɛ́ ceci est percé comme cela tout petit

499fee n écale (de noix comestible), la première couche de la branche de palmier

500fèlà rn sabot (d’animal) Syn. fàlígaan fèlà sabot de derrière ; gbɛ fèlà sabot de devant

501féŋ-féŋ adv ideo entièrement, complètement (de qqch fini, dépensé, consommé)

502fétɛ̀n n poinçon (instrument pour percer le palmier pour prendre sa sève)

503fɛ́ n maison, immeuble (la forme contractée avec l’article : fá)fɛ́líí porte de la maison (baie) ; fɛ́kpéé chambre ; fɛ́wíìŋ toit ; pɛgɔŋfɛ́ boutique ; làkluù fɛ́kpéé do classe (à l’école)

504fɛ́dɔmi <fɛ́+dɔ+mi> n maçon

505fɛ́ɛ́ntrɔ̀n adj petit

506fɛ́gwlɛ <fɛ́+gwlɛ> n mur mwà mu waa fɛ́gwle dɔ pɛ̀ɛ̀ lé les Mwan construisent les murs avec de l’argile piibhɛ fɛ́gwlɛ mur en fer

507fɛ́láma <fɛ́+lá+ma>, fɛ́lɛ́ma <fɛ́+lɛ́+ma> n famille, ménage

508fɛ́le v 1) vt laver ◊ lìì fɛ́le se brosser les dents 2) vr se laver mɛɛ mu kpɛ́n mú fɛ zrwanzi tout le monde se lave le matin ◊ fɛ́le yì ba se baigner (dans le fleuve)

509fɛ́lííkóŋ <fɛ́+líí+kóŋ> n porte (en bois)

510fɛŋgɛtɛ adv ideo faible (homme, animal), léger (objet)

511fɛ́ti <Fr. fête> n fête (pas traditionnelle)

512fɛ́yrɛ <fɛ́+yrɛ> n douche, lavabo

513fiɛ́n adj petit

514fiɛ́nnɛ̀ <fiɛ́n+nɛ̀> adj petit

515fii diin n arbre (esp. : donne des fruits mangés par les oiseaux)

516finɛ́tì <Fr. fenêtre>. n fenêtre [il n’y a pas de fenêtres dans les maisons traditionnelles des Mwans]

517fitràn n lampe à huile (traditionnelle)fítràn kpá gbɔnɛ̀ jatte de la lampe à huile

518flá n peul (ethnie, langue)flámi Peul (représentant de cette ethnie)

519flálron n varan (grand lézard carnivore)

520flán rn 1. personnes de même âge (personnes qui avaient fait l’initiation ensemble)flánmado personne de même âge 2. génération

521flànàflòlò n 1. Anomalurus sp. anomalure, écureuil volant (rongeur arboricole de la famille des anomaluridés, à queue écailleuse, vivant en Afrique tropicale et pouvant effectuer des vols planés) 2. hermaphrodite 3. Fig. homme irrésolu (qui ne peut pas faire le choix ; âne de Buridan)

522flanɛ̀ n Abelmoschus esculentus gombo flanɛ̀ ziɛn sɔ mɔ kpɛ́n ni tout le monde aime la sauce gombo

523fláóflao adv = tɛ́n fláóflao orange, jaune (feux de circulation)

524flééle v 1) vi être propre, devenir propre mí tríŋ dwà, bhí fléélà moi, je suis sale, toi, tu es propre 2) vt rendre propre ŋ́ yáa dunɛ̀ ɛ́ fléélà j’ai rendu ton habit propre

525fleŋ̀ adj (contr) vide ◊ yì fleŋ̀ vide à l’intérieur bútèlí ɛ́ yí fléŋ̀ ò la bouteille est vide klɔ̀ŋ glù ɛ́ yí fléŋ lè yàà le puits était vide ; ma fleŋ nu ; ta fleŋ̀ dénudé (à torse nu) ; dìŋ fleŋ sans caleçon, à derrière nu ; kɔ́ɔ́ fleŋ pauvre (pas riche) zà la kɔ́ɔ́ fléŋ mu ta la vie est dure pour les pauvres ; kɔ́ɔ́fleŋmi pauvre, indigent

526flɛ́, flɛ́ɛ́ rn peau bhlàà flɛ́ ɛ́ go enlève la peau du mouton ◊ yrɛ̀flɛ́ paupière ; lɛ̀flɛ́ bout des lèvres, lèvres ; à lɛ̀flɛ́ ò il est bavard

527flíŋ n Digitaria exilis fonio [céréale cultivée dans le Sahel, qui donne un grain très fin et dont on prépare le couscous et des bouillies]

528flísáflisaa adv ideo crépuscule ◊ zrwanzi flísáflisaa crépuscule de matin

529flizìdɛɛ̀, flìzìdɛɛ̀ <Fr. réfrigérateur> n réfrigérateur

530flóŋ intrj nez percé ! (injure : signe d’esclave) Vulg. é flóŋ tu as le nez percé !

531flùgbà n personne paralysée, paralytique è baàle yrì ɛ́ yí ké è klɛlè flùgbà lé il est tombé de l’arbre et il est devenu paralysé

532fóŋ̀ rn faute é fóŋ̀ lè gɛ̀ c’est ta faute ◊ fóŋ ta de la faute de, à cause de, de la fait de (qqn) à fòŋ́ ta tɛ́ bùà gba ɛ́ yí c’est de sa faute si le feu s’est allumé dans le champ

533fóó adv ideo largement (en perçant une ouverture, un trou) án pwàn fóó j’y ai percé un grand trou

534fòró <Fr. fourreau> n fourreau boîte ◊ táklá fòró boîte d’allumettes

535fótó n banane (sorte : qui se colle) [banane plantain de forme spécifique ; tabou pour certain groups totémiques]

536fòtoò <Fr. photo> n 1. rn photo, photographie 2. portrait, image yòò griinɛ̀ gèé, bhɛ́ɛ̀ mɛɛ fòtoò ò à ta ce sont des petits ronds avec un portrait d’un homme à la surface 3. écran (de télévision)

537fɔ́, fɔ́ɔ́ prep 1. sauf náá we mɛɛké zi fɔ́ bhí je ne parle à personne sauf toi 2. mais Pɔ a fɛ́ ɛ́ yaa ò gàà fɛ́ lé fɔ́ tólí fɛ́ la maison de Po n’est pas une paillotte, mais une maison en tôles 3. jusqu’à (Afr.) è ge yɔkɔpɛ ɛ́ kánlɛ fɔ́ɔ́ fɛ́ mu ɛ́ zànta il va couper des branches de palme jusqu’à derrière les maisons

538fɔ̀ɔ̀fɔ́ɔ́ n poumon

539fɔ́ké conj 1. sans que mɛɛ laa ómɔɔ lɛ̀mazaabɔ dɔɔ káá dɔɔ fɔ́ké wá dɛ sáánbhe personne ne discute avec nous sans que nous ne le tuions sur place 2. si... ne, sauf si (Afr.) ŋ́ nu à zɔnlɛ fɔ́ké è gwà wà ɛ́ ta je vais le frapper s’il ne quitte pas le village

540fɔ̀kú-fɔ̀kú adv ideo doux (pas dur)

541fɔ́nfɔ́nɛ́ n Causus maculatus vipère de nuit [fréquente autour des villages]

542fɔ̀ŋ adv doucement, lentement ◊ fɔ̀ŋnɛ́ minutieusement, doucement ; à klɛ fɔ̀ŋ ! sois prudent, fais attention ! à klɛ fɔ̀ŋ yáá baàlɛ fais attention, ne tombe pas !

543fɔ́pé prep sauf fɛ́láma mɛɛ mu ɛ́ kpɛ́n jà Kòŋgòpla, fɔ́pé Zàle toute la famille est allée à Kongasso, sauf Zalé

544frɔ̀ <Dioula> rn Vulg. bourses, scrotum (peau qui enveloppe les testicules)

545frɔ́sɛ́ <Fr. forcé> n travail forcé

546frú, frúú rn dot (biens payé par la famille de l’homme pour l’épouse)frú wole payer la dote ; frú kúnle accepter la dot yà lù frúú ɛ́ kwân il a accepté la dot de sa fille Syn. lezipɛ

547frúú adv ideo vite

548fùá n roi Syn. bhlèŋgbè

549fúŋwóle n plante (esp. ; les feuilles sont utilisées dans les sauces) fúŋwóle kpéé go élrèlé « funwolé » est bon pour le ventre

550fúú n 1. rn force, capacité, possibilité ◊ fúú ò ŋ́ ta j’ai de la force ; ŋ́ fúú sɔ é ta je peux te battre mɛɛ lá fúú ò, waa bhɛ́ lííwɛɛ ébèbè lé on ne provoque pas souvent celui qui est fort à fúú swâ sánle ta yɔ ɛ́ yí il est arrivé à grimper jusqu’en haut du palmier à fúú láá ò sɔ́lé bhoo ɛ́ kúnle ta il n’est pas capable d’attraper le cabri (lit. : il n’arrive pas) ; à fúú dɔle mɛɛ ta encourager, exhorter qqn

551fúú n sueur fúú bhɔ yewomi mlɛ̀ ma la sueur apparaît sur le front du travailleur ◊ fúú ò ŋ́ ma j’ai chaud fúú vɛn ò é ta tu sens la sueur

552fwaŋ n aluminium, étain (métaux légers différents ou objets qu’on en fait)

G – g, comme ga, gàà, gààbà

553ga n maladie ◊ ga ò à ma il est tombé malade ké ga ò mɛɛ ma yaa pɛ bhle si quelqu’un est malade, il ne mange pas ◊ ga kpàà à ma il est devenu malade dwani Dávidì páàlà bhɛ́malè ga kpàà à ma une araignée venimeuse a piqué Davide et il est tombé malade

554gàà n 1. herbe de brousse (esp.) [herbe dont les jeunes pousses sont très piquantes] 2. paille, chaume ◊ gàà fɛ́ maison à paille fɛ́ ɛ́ wiŋ̀ kpále ò gàà lé le toit de la maison est de chaume 3. toit (de chaume)

555gàà rn joue ◊ kaa gàà branchies ; gààma cíɛ favoris ; gààdɔle gifler Christ. ké wò é gbɛ kòo ta gàà dwà, é gbɛyìɛta gàà dɔ ò ni si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l’autre

556gààbà rn joue ronde nɛ̀ ɛ́ gààbà láò sa cet enfant est très joufflu

557gààbhɛlɛ́ rn mâchoire

558gààkpámi <gàà+kpá+mi> n couvreur (spécialiste des toitures en chaume)

559gààle vi 1. être comme il faut, convenir ba)à gààle ò ŋ́ ba ça me convient é jàn lá wózií bhe, bhɛ́ gààle laò é ba ce que tu dis ne te va pas ◊ ò gààle ò éke yí ils se conviennent bien 2. aller (de vêtement ; à qui – ba) yá dunɛ̀ ɛ́ gààlà é ba ton vêtement te va 3. être conforme (à – ba)

560gaankpoŋgbo <gaan+ ?> n talon

561gaan rn pied (homme, objet), jambe (homme), patte de derrière ◊ gaannɛ̀ bhɛ orteil, doigt de pied ; gaanbhlɔ cheville ; gaanwààn astragale ; gòŋgaan roue ; gaan glù trace è sòó gaan glù yà il a vu la trace d’un vélo

562gààngáán n cloche, gong [dans cette fonction on utilise souvent n’importe quel objet métalique, par example, des jantes des vieilles voitures] ò gààngáán dɛ bhɛ́ɛ̀ lèglízì mɛɛ mu ɛ́ nu lèglízì fálà dìmànsí ma on frappe le gong, et les paroissiens viennent à l’église le dimanche

563gààngáán n perroquet [la peste des champs de sorgo, maïs etc.]

564gaanlè v 1) vt cacher (de – lɛ́ɛ́) 2) vr se cacher nɛ̀ mu ò gàànnà kpe ɛ́ lâ les enfants se sont cachés sous la chaise

565gaanma <gaan+ma> adv à pied yàà gaanma il est à pied

566gaanyrɛ rn cachette

567gadɛmi <ga+dɛ+mi> n personne malade

568gàfé, kàfé <Fr. café> n café ◊ gàfé yí café (boisson) ; gàfé diin caféier

569gàgú adv gban (ethnie, langue)gàgúmi Gban (représentant de ce groupe ethnique)

570galè vi (const) 1. mourir mɛɛ mu lá gàà, ò mú biàn ceux qui sont morts, on les a enterrés 2. sécher (des plantes) 3. être paralysé (des parties du corps) à gbɛ gàà son bras est paralysé

571gálí <Fr. gare> n gare

572gàmà n sauterelle ◊ maanɛ̀ gàmà grande sauterelle volante Syn. banɛ̀ gbàkpu

573gàmà bò mɔ́ɔ́nɛ n grillon (mimétique au feuillage vert)

574gàní n scorpion

575gàní ŋgblokpápìtì n perce-oreille

576ganyan n piège (aussi en métal)ganyan lììpɛ appât ; ganyan lɛ̀gbaanle tendre un piège

577gáŋ onomat gan (le cri du oiseau bagbezu)

578gaŋgle n Numida meleagris pintade

579gàsì <Dioula> n respect, estime ◊ gàsì kpále respecter (qqn – lɛ̀ɛ̀) ŋ́ gàsì kpa dosò mu lɛ̀ɛ̀ j’ai du respect pour les chasseurs ; gàsì dɔ a ma grâce à lui

580gàtoò <Fr. gâteau> n gâteau

581gàzɛ̀ɛ̀ n danse (type de)

582gèé adv comme ça, de cette façon-ci, ainsi à klɛ ò klɛ gbɛya gbɛɛ̀n gèé fais comme ils le font

583gele v (const) 1. s’en aller, partir ◊ gele à lé emporter, partir avec è sɔ gelè án lɛ́trɛ́ ɛ́ lé ɛ́ɛ̀ ? est-ce qu’il peut emporter ma lettre ? 2. être sur le point de faire qqch ŋ́ gezí maa kúnlɛ je vais attraper un poulet

584genu n enfant qui ressemble à un autre enfant de la même famille qui est mort [s‘utilise aussi comme nom propre]

585gesè n fil (fait du coton filé manuellement)

586geza rn départ Màní á geza pìà ŋ́ ni Mani m’a annoncé son départ

587gɛ̀ adv 1. ici (proche au locuteur)ká ba gɛ̀ chez vous ici 2. machin (remplace un mot oublié) ké wóo, gɛ̀ mu ɛ́ púɛlé, sàyaàn mu ɛ́ et ils, les machins... ils ont surgi, les assaillants

588gɛn n melon è gɛn zikààn il a coupé la queue du melon

589gigliŋ adv ideo titubant

590giŋ́ n Myrianthus arboreus grand wounian, arbre à pain indigène (arbre)

591glà n 1. indigo [arbrisseau duquel on extrait une matière colorante de couleur bleue]glà bɔ̀ɔ̀ bosquet d’indigo 2. indigo (matiére colorante)glàba sɔ pagne indigo

592glaan n veuvage ◊ glaanle veuve [après la mort du mari la veuve ne sort pas de la maison pendant 7 jours ; le mariage préférable pour la veuve est celui avec le frère cadet du mari] ; à na glaanle sa veuve ; glaan sàà temps de deuil yòò glaan sàà yí elle est en deuil ; glaanya veuvage

593glaán rn cadeau (envoyé par qqn)wi glaán « cadeau sans timbre » [viande enveloppée dans une feuille au champ et envoyée à qqn au village]

594glàànle v 1) vt 1. tirer, entraîner ŋ́ wáa fɛ́tí ta bhlà ɛ́ glàànzí bhlɛ ma j’entraîne le mouton de notre fête par la corde 2. arracher (les main) fàànníí ɛ́ bɔ̀tɔ̀ ɛ́ glàànlà gblànɛ̀ ɛ́ kɔ́ɔ́ le voleur a arraché le sac des mains de la jeune fille 2) rv se traîner ◊ glàànle à zru ta ramper ; glàànle à zi ta ramper sur les fesses 3) vi se précipiter, aller (précipitemment)

595glawò, glaò n Hyaena striata hyène ◊ glawò klogbɛ̀nɛ̀ l’hyène est une grosse bête

596glè n grelot, clochette (un instrument musical et une décoration) mɛɛ ɛ́ glè wézií l’homme est en train de sonner à la clochette ◊ gaanma glè grelot de pied

597glèŋ́ rn gratin (partie d’un mets qui reste attachée au fond d’un plat, d’une casserole)bàá glèŋ gratin de riz

598glèŋgbààn n arc-en-ciel glèŋgbààn ɛ́ káàn l’arc-en-ciel est apparu

599glèpeŋ rn aine

600glèwààn, grèwààn n hévéa (sauvage) [dont la sève sert de colle]

601gligata adv ideo gros (corde, liane) bhɛgwlɛɛnya bhlɛ ò gligata, yaa mɔn takánmi la corde de l’amitié est grosse, mais elle est facile à rompre

602glii, grii n (contr) chose petite et ronde yòò griinɛ̀ gèé c’est une chose ronde et petite comme ça (pièce de monnaie)

603glìnle vt 1. regarder 2. chercher è ye glìŋzí il cherche du travail ◊ lìì glìnle provoquer

604glòló n Dictyoptera cafard

605glòló tɛ́n n coléoptère (esp.)

606glɔ̀ n cerf blanc [antilope menue avec des cornes courtes et aigues]

607glɔ̀ɔ̀ adj 1. dur (rigide)kɔ́ɔ́ glɔ̀ɔ̀ les mains dures (d’une personne avare) le ɛ́ kɔ́ɔ́ ò églɔ̀ɔ̀ lé cette femme est avare ; zru glɔ̀ɔ̀ courageux, impitoyable ; wèle églɔ̀ɔ̀lé sonner fort 2. important mú a sɔ́ɔń glɔ̀ɔ̀ gbú ɛ́ yaga bhɛ́ lè bhe с’étaient leurs trois totems les plus importants

608glɔ̀ɔ̀le vt frotter, triturer, repasser lenɛ̀ ɛ́ yòò blɛ̀ píí glɔ̀ɔ̀zí ziɛ̀n klɛ pɛ lé la femme est en train de triturer des arachides pour la sauce ◊ gɔɔdɔ piibhɛ fer à repasser

609glɔn n saignement du nez glɔn kààn à yin zi il saigne du nez

610glɔ̀n, glɔ̀ɔ̀n rn sorte, façon waa bhɛ́ wi glɔ̀ɔ̀n mu lɛ́ɛ̀ bhle on ne mange pas des animaux de cette sorte ò sɔ mɔ kpɛ́n glɔ̀n yímálé quel que soit l’homme, on peut le comprendre

611glù, glùù n trou, creux yrìmà kpɔ̀kpɔ̀ glù kan yrì ma le pic creuse des trous dans le bois ◊ gboglù toilettes, latrine

612gluŋ-gluŋ adv ideo très profond

613glwáan, glɔ́an, gɔ́na n homme, mâle, garçon (Iv.)bɔle glwáan mu ba devenir un homme adulte (après des rites d’initiation) ; glwáanwɛɛle coureuse d’hommes ; le glìŋ glwáan coureur de femmes ; glwáandɔkle une vièrge

614glwɛ̀, glɔ̀ɛ̀ n Crocodilus niloticus crocodile ◊ gwlɛ̀ gbóŋgònɛ́ grand lézard terrestre

615glwɛ, glɔɛ rn mur ◊ wà glwɛ village natal Zɛ́íbàà à wà glwɛ village natal de Zeiba

616glwɛn, glɔɛn n 1. mâle 2. homme (dans les termes de parenté)gwlɛn síle se marier (pour une femme)

617glwɛnna, glɔɛnna loc mariée, au foyer ◊ yaale gwlɛnna se marier (pour les femmes)

618glwɛnnaya, glɔɛnnaya n mariage (des femmes ; la vie conjugale)

619gòfɛ́n n flûte, harmonica

620gole v (const) 1) vi quitter (une place – ta) ŋ́ gòà án wà ɛ́ ta j’ai quité mon village ◊ gole a yì se sauver de qqch mɛɛ ɛ́ gòà ga ɛ́ yí nivakínì kɔ́ɔ́ l’homme s’est sauvé de la maladie grâce à la nivaquine 2) vt 1. enlever lenɛ̀ ɛ́ yaan ɛ́ gòà tásá ɛ́ yí la femme a pris l’igname de la cuvette ◊ magole nettoyer ; lɛ̀magole essuyer la bouche ; gbàbhɛ gole castrer 2. récolter (recueillir les produits de la terre)yáán go connaître, comprendre

621gòmà n creux (en bas d’un arbre, termitière), grotte [souvent, la place où on adore les fétiches] ò yo gba wáátí ké ba vlɛ gòmà yí souvent on adore des fétiches dans la grotte

622gòŋ n voiture mí án gòŋ ɛ́ gwân j’ai vendu ma voiture ◊ gòŋsrá véhicule, moyen de transport ; mɛɛ sí gòŋnɛ́ taxi-brousse (Afr.)

623goŋgoŋ adv ideo superbe

624gòŋnrɛ́ɛ́mi <gòŋ+nrɛ́ɛ́+mi> n chauffeur, conducteur

625Gòò bɔ mlɛ n mars (le mois où l’on plante le maïs)

626goo n kola, cola [noix qui contient des alcaloïdes stimulants, utilisée dans la divination et dans de nombeux rites] ké gòò ɛ́ gbààmadwà wà pe é táà jɛli sɔ́nsízií si les noix de kola tombent « sur le dos », on dit que les esprits de tes ancêtres sont contents ◊ goo diin kolatier ; goo bhɛ plɛ deux colas

627gòò n maïs ◊ gòò yrí épi de maïs ; gòò diin pied de maïs gààngáan mu ɛ́ yaàle ò gòò diin ɛ́ yí les perroquets sont perchés sur les tiges de maïs

628gooba rn surveillance ◊ à gooba yaàle garder qqch, protéger qqn, surveiller ; klɛle à gooba surveiller ; goobami gardien

629gòòfɛ́ɛ́n n trompette

630gòòle v 1) vi devenir sec et fragile, se gercer (d’épiderme) ŋ́ gbɛ gòòlà vɔɔ ɛ́ kɔ́ɔ́ mes mains sont gercées par l’harmattan 2) vt faire sec et fragile vɔɔ ŋ́ gbɛ goo l’harmattan fait mes mains sèches et squameuses

631 n brassoir (bâtonnet en bois pour malaxer la purée, la sauce)gɔ dwà ŋ́ kpéé mon ventre tourne

632gɔ̀ n Pan troglodytes chimpanzé (grand singe)

633gɔɔ n queue (Afr.) (queue de cheval fixé au manche en bois ou en métal) [on estime qu’elle possède une force magique ; elle est utilisée dans la danse, surtout celle des filles qui ont passé l’initiation ; elle peut être placée dans le le cercueil d’un mort]

634gɔɔ yri n Terminalia glaucescens arbre (esp.)

635gɔ̀ɔ̀n diŋ n Borassus aethiopum rônier, palmier dattier [seulement des enfants en mangent les fruits]

636gɔ̀ɔ̀n n proverbe mɛɛ lá gɔ̀ɔ̀n dɔ, à zà sɔ mɔ kpɛ́n ni celui qui connaît des proverbes est très respecté par tout le monde ◊ gɔ̀ɔ̀n bɔle parler en utilisant des proverbes, dire des proverbes

637gɔɔn n rocher, montagne ◊ vlɛgɔɔn rocher, montagne ; yì gɔɔn berge, rive ; gɔɔnnɛ̀ petite montagne ; génie de la montagne ; gɔɔn gbamu adorateurs de la montagne

638gɔɔndɔ piibhɛ <gɔɔn+dɔ+pii+bhɛ> n fer à repasser

639gɔɔndɔle vt repasser (habits)

640gɔ̀kún n épée

641gɔ̀lí n 1. argent ké ŋ́ gɔ̀lí náà é ni, é pɛbhle lɔ si je te donne de l’argent, tu achètes à manger ◊ gɔ̀líbhɛ monnaie ; gɔ̀lí bɔ̀tɔ̀nɛ́ porte-monnaie (traditionnel) ; gɔ̀lí pú monnaie de nickel 2. cinq francs CFA ◊ gɔ̀lí kɛ̀mɛ̀do cinq cents francs (lit. cent) [quand on compte l’argent, le numéral désigne un nombre qui est cinq fois plus élevé]

642gɔn, gɔŋ n partie, côté án pɛ gɔn do na ! donne-moi ma part ! fɛ́ ɛ́ gɔn do klàláá un côté de la maison s’est renversé ◊ gɔn do un côté

643gɔ̀nɔ̀ voir gɔ̀ŋlɔ̀ faucille

644gɔnɛ̀ n manière (de faire qqch) ò blɛ̀ɛ̀ yí ziɛn klɛ gɔnɛ̀ lá gbɛɛ̀n, à zrɔn a ni montre-lui comment on fait la sauce arachide

645gɔnle v (const) 1) vt vendre ◊ gɔnpɛ marchandise ; pɛgɔnmi marchand, commerçant ; pɛ gɔnleya commerce 2) vi être en vente

646gɔnwi <gɔn+wi> n viande pour la vente

647gɔ̀ŋlɔ̀, gɔ̀nɔ̀ n faucille ò mlɔ̀ kan gɔ̀ŋlɔ̀ lé on coupe le riz avec la faucille

648grɛ n gueré (ethnie, langue)grɛmi Gueré (représentant de cette ethnie)

649gruu adv ideo en grand cercle

650Gù dɔ mlɛ n août (le mois de la disette)

651Gù n 1. Gou (masque emprunté à l’ethnie wan) [avec une large bouche ouverte par laquelle il voit ; il porte un jupon fait de liane et une peau d’animal sur le dos ; il se lupe le dos avec un bâton, et l’assembée crie autour de lui] 2. danse du masque Gou ◊ Gù tánle pratiquer la danse du masque Gou

652gu n chat noir (sauvage) [il est interdit de le consommer pour les clans qui ont la panthère ou le lion comme totem] gu ò bɔ̀n yí sròónɛ̀ wi lé « gou » est un chat sauvage

653gù n famine, disette ké gù dwà mɛɛ laa é zruma pɛ bhle pendant la disette on ne mange pas ce qu’on veut

654gùɛ̀ɛ̀n adv ideo d’un air moqueur

655gùmàsàsà n géant (un des génies de brousse) [génie de brousse de grand taille, cracheur de feu, qui est capable de voler les âmes des gens ; inspire une forte peur lorsque on revient de nuit du champ ; est censé être à l’origine des feux lointains vus dans la brousse la nuit] ké gùmàsàsà á lííplóólà tɛ́ wian si le géant ouvre la bouche, il y a un jet de feu

656gùn, gùŋ adv immédiatement, tout de suite, vite (surtout dans les ordres) kà ge gùŋ wàla allez au village vite ! kà é go gùŋ rájó ɛ́ dìŋ, ká dɛ ò zan éloignez-vous vite du poste radio, votre père arrive !

657gùú n Combretum racemosum fausse bougainville (esp. de buisson)

658gwà n chevrons (du toit de la maison africaine traditionnelle) [en rafia ou en bois] mùà ta ò gàà kpa fɛ́ gwà ta chez les Mwans les chevrons des toits sont couverts avec de la paille

659gwà n Chlorophora excelsa iroko [très grand arbre, dont le bois a une grande valeur]

660gwàànsɛńnɛ́ n Acinonyx jubatus guépard

661gwe adj 1. ancien (d’habitude pas par rapport à des personnes) 2. Péjor. vieille bique, vieux con ◊ à na gwe son ancienne femme (première mariée)

662gwè n chat de brousse (le poil est blanc et noir)

663gwèèle vt raser à wiŋ gwèèle ò il a les cheveux rasés ◊ win gwèèpɛ rasoir pour les cheveux ; lɛ̀zaa gwèèpɛ rasoir pour la barbe

664gwle, gloe n 1. bagarre ◊ gwle danle se battre gwláan pegéé le gwle dan un homme et une femme se battent 2. guerre ◊ gwle danpɛ arme 3. querelle, palabre, discussion, débat wàta mɛɛ gwe mu éke lɛ̀yâ gwle dan zà yí les anciens du village se sont réunis pour régler les querelles

665gwɛ tɛŋ bhɛ mɔɔ n Proteles cristatus protèle (mammifère insectivore de taille moyenne)

666gwɛlóonɛ̀ n lièvre (esp.)

667gwɛ̀nɛ̀ n petite houe

668gwɛ̀sɛ́ n Bitis nasicornis, Bitis gabonica vipère rhinocéros, vipère du Gabon

Gb – gb, comme gbà, gbaa, gbàádwáá

669gba n 1. offrande, don (à l’église) 2. amende [le chef du village et son administration infligent une amende à ceux qui violent les lois du village] ké é fàànwòà wàla, ò gba gbɛ̀nnɛ̀ bàláá é ta si tu voles au village, on t’inflige une grosse amende

670gba n champ, jardin ◊ gbabhɛ terrain de champ [la brousse est défrichée, brûlée et nettoyée et le terrain est prêt pour la culture] ; gbakpami cultivateur ; ziɛ̀n gba potager

671gbà rn pénis ◊ gbà kpu kán wlanɛ̀ couteau pour la circoncision ; gbà bhɛ gland (Anat.) ; gbà cíɛ ; gbà frɔ̀ testicules ; gbà pínàle avoir une érection ; gbà yí sperme ; gbà yí kláále éjaculer

672gbaa rn cadavre ◊ gbaama sɔ pagne pour couvrir le cadavre [dur et noir, fait de coton] ; gbaa wla... yì s’engourdir gbaa wlàà ŋ́ gaan yì j’ai la jambe engourdie

673gbàádwáá n canard

674gbààkɔ́ɔ́ n célibataire Syn. leklezan

675gbààma loc rn à la renverse ŋ́ yílàle ò ŋ́ gbààma je suis couché à la renverse ◊ gbààma dɔle être couché à la renverse (sur le dos face en l’air)

676gbaan n 1. babouin [peste des champs de maïs ; est consideré comestible] 2. Babouin (masque et danse) [pendant la danse le masque imite les manières des babouins]

677gbàan n chien [ne sont pas mangés par les Mwans, à la différence de certains groups éthniques voisins]widɛgbàan chien de chasse

678gbaandɛ v 1. vi grandir 2. vt faire grandir yaan pɔn ŋ́ gbaandìà c’est le foutou igname qui m’a fait grandir

679gbàànɛ̀ <gbàà+nɛ̀> voir bhɛnɛ̀ brother-in-law

680gbààngàà n poisson (esp. : poisson d’eau douce ; ces nageoires peuvent produire des piqûres douloureuses)

681gbaanle v 1) vt enfoncer, piquer yrì gbaan trɛ́ yí enfonce le piquet dans le sol ◊ yrì gbaanle piquet mí ŋ́ gbɛ gbàànlà à mlɛ̀ líí j’ai mis mon doigt sur son front ; gbaanle à kpɔ́ ta marcher à quatre pattes 2) vi courir après, marcher après (qqn – zi) ◊ nɛ̀ mu gbaan ò nɛɛ mu zi táŋ́ les enfants suivent toujours leurs mères

682gbààŋglò n vallée

683gbàbú <Dioula> n cuisine

684gbàgami <gbà+ga+mi> n homme impuissant [insulte pour un homme qui n’a pas d’enfants]

685gbàgba n masque (en général), l’homme qui porte un masque ◊ gbàgba ŋ́gbhlo masque (objet)

686gbáká <Dioula> n taxi-minibus (à itinéraire fixe)

687gbàkɔ́ɔ́ya <gbàkɔ́ɔ́+ya> n statut du non-marié

688gbàkpú n 1. Zonocerus orthoptera sauterelle (peste des champs) 2. Vulg. pénis coupé (en parlant des Dioula qui pratiquent la circoncision)

689gbale vt 1. se partager avec, partager (donner une partie de ce qu’on a) 2. sacrifier, adorer (un fétiche)

690gban adv déjà, tout à l’heure, juste maintenant Táátoo gbɛ̀n ɛ́ yâ gban ganyan ɛ́ líí Tato a juste vu l’écureuil dans le piège

691gbane n chauve-souris [comestible dans les sauces ; autrefois on les attrapait en mettant de la sève d’hévéa sauvage sur l’arbre où ils vivent]

692gbanegbɛlàà <gban-gbɛ-làà> n parapluie la ò banzí bhɛ́malè Màlií gbanegbɛlàà ɛ́ síà il pleut, c’est pourquoi Marie a pris une parapluie ◊ gbanegbɛlàànɛ́ petit parapluie

693gbaŋ n claie (pour sécher les plantes)

694gbàŋbháálú n Ardea cinerea héron cendré

695gbaŋbhlɛ n cravache [faite en corde de rafia, on l’utilise pendant les danses pour dispercer les gens afin de frayer le passage au masque]

696gbàŋbhlɛ̀ n rouquin [on les considère comme jolis, à la différence des albinos]

697gbàŋglànbàá n bouillie de banane et d’arachide (mélange de bouillie de banane et d’arachide grillée et broyée)

698gbaò n Viverra civetta civette (petit carnassier)

699gbàò onomat (bruit de coup de fusil)

700gbàtɔ́ n sénoufo (ethnie, langue)gbàtɔ́mi Sénoufo (représentant de cette ethnie)

701gbawole vt payer (à – ni ; pour – ma ; pour faire qqch – za yí) è gɔ̀lí wáádo gba wòà yaa sɔsràmi ni dunɛ̀ drɛ srá za yí elle a payé 5 000 francs à son tailleur pour la couture de sa nouvelle robe Màní wáá vu gba wòà sòó ɛ́ ma Mani a payé 50 000 francs pour le vélo

702gbe rn 1. fils 2. fils (forme d’adresse à un homme de la plus jeune génération, sans lien de parenté)

703gbe n bras de fer ◊ gbe tánle faire bras de fer sɔ̀ mɛɛ mu ɛ́ yàà gbe tan auparavant les gens faisaient le bras de fer

704gbè n cri (seulement d’homme)gbè kánle crier, exclamer

705gbee n piège (sorte de) [fait d’un caillou fixé sur un tronc vertical ; le caillou tombe sur le gibier]

706gbèè rn nageoire ◊ gbèè dɔle faire malin, prendre des airs yà gbèè dɔzí á ma il prend des airs d’importance

707gbèèsáàn n guêpe gbèèsáàn mɛɛ paa la guêpe pique l’homme

708gbèlúú adv ideo en biais, du coin de l’œil (regarder)

709gbèŋ n cour (à l’intérieur de la clôture)wláma gbèŋ cour commune (Afr.)

710gbètégbènɛ́ n génie de brousse [de petite taille, avec la peau jaunâtre et des cheveux longs, ils apparaissent pendant la nuit]

711gbɛ n 1. rn bras, patte avant (d’animal, d’insecte), aile (d’oiseau)gbɛsrɔ̀ ongle, griffe, serre ; gbɛnɛ̀ bhɛ doigt ; gbɛsàà paume (tendue) ; gbɛlàà paume (non tendue) ; gbɛkpùn poing ; gbɛ là aisselle ; mɛɛ gbɛkle l’homme au bras coupé ; gbɛdɔle refuser ; Christ. gbɛ kpále wiŋ̀ imposer les mains (pour faire un miracle, etc.) ; à gbɛ zi laa ò il est maladroit 2. branche (d’arbre)yrì gbɛ branche ; yrì gbɛnɛ̀ brindille 3. côté ◊ gbɛ do d’un côté ; gbɛ yìɛ ta à droite ; fɛ́ ɛ́ gbɛ kòo ta à gauche de la maison 4. manière, façon ◊ gbɛ drɛwole faire de nouveau ; án klɛ gbɛ drɛwoà je l’ai fait de nouveau ; ye gbɛ façon de voir

712gbɛ̀ n punaise (de lit)

713gbɛɛ n 1. fourche (bâton avec une crosse pour courber les branches, cueillir les fruits, etc.)piibhɛ gbɛɛ râteau 2. enfourchure, fourchure, bifurcation ◊ yrì gbɛɛle arbre avec bifurcation ; zi gbɛɛ carrefour, bifurcation de route

714gbɛ̀ɛ̀fìŋ n perles (parure traditionelle)

715gbɛɛlàà n Canna indica canna (plante fleurissante) [les feuilles servent pour l’emballage de la kola]

716gbɛɛ̀n n manière yaa dɔgbɛ klɛ bhíì mɛɛ dɔgbɛ gbɛɛ̀n il ne se comporte pas comme un être humain Màní kpále ò Zàan yí bhíì à gbú gbɛɛ̀n Mani a confiance en Jean comme en lui-même ◊ a gbɛɛ̀n convenablement, comme il faut à bhle a gbɛɛ̀n ! mange comme il faut ; yòò bhɛ́ɛ̀ gbɛɛ̀n c’est ainsi ; gbɛɛ̀kpɛ́nma en tout cas

717gbɛ̀ɛ̀yi n semaine ◊ gbɛ̀ɛ̀yi lá zan bhe la semaine prochaine ; gbɛ̀ɛ̀yi ɛ́ kpɛ́n ma chaque semaine

718gbɛkpále vt 1. plier ó án sɔ ɛ́ gbɛkpá ! plions mon pagne ! 2. arranger kà káa jàn ɛ́ gbɛkpá bhɛ́ɛ̀ ká Wàànbhaa púbɔ arrangez vos affaires et remerciez Dieu

719gbɛloŋ rn aile (d’oiseau, d’insecte) maanɛ̀ ɛ́ gbɛloŋ mu ɛ́ wòò éti lé les ailes de l’oiseau sont noires

720gbɛmadìní n Malapterurus electricus poisson-chat électrique, silure électrique, trembleur gbɛmadìní zɛn mɛɛ gbɛ yì le poisson électrique secoue la main de l’homme

721gbɛ̀n n Paraxerus palliatus rat palmiste [petit rongeur proche de l’écureuil, aux poils durs et épineux]

722gbɛnɛ̀ <gbɛ+nɛ̀> n doigts (de la main)gbɛnɛ̀ bhɛ doigt

723gbɛ̀ngbɛ̀nnì n Vulpes famelicua, Fennec Chama renard, fennec [ressemblant à un petit renard, pourvu de longues oreilles et habitant au Sahara et au sud du Sahara ; mesure environ 60 cm.]

724gbɛnle vt attendre, guetter sròónɛ̀ mɔɔ gbɛn glù ɛ́ líí le chat attend la souris près du trou ŋóò ŋ́ nɔ́ɔ̀ gbɛnzí zi ɛ́ líí j’attends mon mari sur la route ◊ zi gbɛn yrɛ barrage routier

725gbɛ̀nnɛ̀ adj grand ◊ jàn gbɛ̀nnɛ̀ parole sérieuse

726gbɛnta loc en voyage ◊ è jà gbɛnta il est allé en voyage ; gbɛnta ge mu voyageurs

727gbɛ̀ntɛ̀n adj grand

728gbɛ̀ntɛ̀nnɛ́ n Funisciurus pyrrhopus écureuil à pattes rouges, écureuil rouge

729gbɛ́ŋ n enclume tɔ̀nmi piibhɛ pii gbɛ́ŋ ta le forgeron bat le fer sur l’enclume

730gbɛpààloŋ rn épaule bhlè do ò é gbɛpààloŋ ta il y a une termite sur ton épaule

731gbɛ́wóle adj clair, juste, honnête (sans défaut moral)jàn gbɛ́wóle parole lucide

732gbɛwole vi refuser

733gbɛ́wóleya n justesse, honnêteté (absence de défauts moraux)

734gbɛya <gbɛ+ya> n façon (de faire qqch)kpo klɛ gbɛya façon de faire la cuisine

735gbìì adv ideo brrr ! (bruit d’oiseaux qui s’envolent)

736gbiiŋ, gbiŋ n rêve ◊ gbiŋdɛle rêver ŋ́ gbiŋdìà pòòmi lé j’ai rêvé d’untel ké mɛɛ gbiŋdìà ké yò wi bhlezí, bhɛ́ klɛ srɔ́ɔ́nníí mu ò à zi si quelqu’un rêve d’être en train de manger de la viande, cela veut dire qu’il est poursuivi par des sorciers ◊ gbiŋla en rêve mí ŋ́ ná yâ gbiŋ la j’ai vu ma femme en rêve

737gbìnle vt (const) chasser (éloigner) sranɛ̀ mu gbìŋ za yí, è màfá wíà laaníma pour chasser les tisserins il a tiré en l’air

738gbiŋnàle vi (const) rugir (lion), gronder (tonnerre), râler (personne malade) gblàn gbìnnáá le tonnerre a grondé

739gbla, gblaa n hernie

740gblà n jeune fille (pas mariée, qui n’a pas d’enfant)lù gblà jeune fille (non-mariée)

741gblàànle v 1. vi avoir peur, respecter (qqn – lɛ́ɛ́) le mu gblaan à nɔ̀ɔ̀ lɛ́ɛ́ les femmes ont peur de leurs maris ŋ́ gblaan dosò mu ma j’ai du respect pour les chasseurs 2. se méfier (de qqn – ma) sɔ̀ mɛɛ tí yàà gblaan tùàbù mu ma auparavant les Africains se méfiaient des Blancs

742gblà-gblà-gblà onomatop boum (bruit des bottes)

743gblàn n peur ◊ gblàndɔle faire peur à ò nɛ̀ mu gblàn yídɔ bìzi on fait peur aux enfants la nuit ; gblàn gole enlever la peur ké è gblàn gwà ŋ́ yí, ŋ́ nu gelɛ Dalowa s’il dissipe ma peur, j’irai à Daloa

744gblan, gblaan, gbana adj (contr) 1. grand, gros 2. important 3. Fig. adulte, vieux (respectueusement)nɛ̀ gblannɛ̀ vieillard ; le gblannɛ̀ vieille ; nɛɛ gblan grand-mère

745gblànluu n éponge (traditionnelle, en fibres de bois)

746gblanya <gblan+ya> n 1. orgueil Sètrán a gblanya ma Wàànbhaa á gbìàn à cause de l’orgueil de Satan, Dieu l’a rejeté 2. vieillesse lenɛ̀ ɛ́ le gblanya dìà la vieille femme a beaucoup vieilli

747gblàŋ n tonnerre ◊ gblàŋ pɛɛ il tonne ; gbláŋ bhóbhó éclair

748gblasata adv ideo haut et élancé (homme, arbre) Fig., Péjor.

749gblè n baobab [fruits sont mangeables]gblè bhɛ fruit de baobab, pain de singe ; gblè diin le baobab

750gblèbà <Dioula> n chemin, route (grande), rue ◊ gblèbà gbɛ̀ntɛ̀n blɔɔle plɛ ɛ́ ta route à deux voies

751gblèèle vt 1. éduquer, élever 2. se charger de l’éducation d’un enfant, éduquer (un enfant d’une autre famille) è twénɛ̀ ɛ́ gblèèlà il a éduqué l’enfant orphelin 3. élever, domestiquer (animal, oiseau) ŋ́ bhle maa do nàà Màní ni bhɛ́ɛ̀ è maa ɛ́ gblèèlà j’ai donné le poulet à Mani pour manger, et il l’a apprivoisé

752gblèma kúùkúù n Polistes Vespidae, Hymenoptera frelon

753gblɛ̀n n 1. odeur pɛbhle ɛ́ gblɛ̀n nra l’odeur de la nourriture est bonne 2. matière en suspension ◊ tɛ́ gblɛ̀n fumée ; bwe gblɛ̀n poussière dans l'air

754gblɛ̀ŋ́ n Annona squamosa anone, pomme cannelle (arbuste) [arbre de la famille des anonacées, poussant dans les régions équatoriales et faisant penser au pommier ; fruit charnu aussi appelé pomme cannelle, sucré, parfumé, issu de cet arbre]

755gblɛŋ̀ pú n Chrysichthys nigrodigitatus mâchoiron (poisson d’eau douce)

756gblɛŋ̀ pú tɛ́n n Clarotes laticeps clarote (poisson)

757gbli bhaa le gwlɛɛ́n n Khaya grandifoliola acajou d’Afrique, acajou blanc

758gbliŋ n Python sebae, Eryx thebaicus python africain

759gblò n ténèbres, obscurité gblò wlàà les ténèbres sont tombées

760gblò rn cuisse

761gblúŋ n pilori, sabots en bois (pour les fous) [cadre en bois dur, avec des trous dans lesquels on met les pieds des fous]

762gbo n 1. rn excrément (des humains, des animaux)gbo glù toilettes ; gbo klì anus ; gbowole déféquer 2. déchet 3. sécrétion solide ◊ trɔ́n gbo cérumen ; yrɛ̀ gbo chassie, caca des yeux (Iv.)

763gbòflàà n caillou pour foyer (de couleur marron)

764gboglù rn toilettes, latrine, WC

765gbòŋ́ n toupie (fleur de fromageur qui sert de jouet aux enfants)gbòŋ́ bhɔ́le tourner la toupie

766gbóŋgbó n seau (métallique)

767gbòò n Phacochoerus africanus phacochère [cochon sauvage d’Afrique possédant deux défenses recourbées]

768gbòò n son, balle ◊ mlɔ̀ gbòò le son du riz ; yrì gbòò sciure de bois

769gboo rn corps mɛɛ gboo corps de personne ; yrì gboo tronc (d’un arbre tombé) ; vɛ̀ gboo fromager tombé è maa gboo do bhlà il a mangé le poulet entier

770gbòogbɛ n Heliosciurus gambianus écureuil (esp.)

771gbòòle v 1) vi être paralysé ◊ è gbòòlà il est paralysé 2) vt paralyser ga mɛɛ gboo la maladie peut paralyser une personne

772gbóóló, gbóló n serrure ◊ gbóóló bhɛ cadenas ŋ́ gbe án kàyàn gbóólóbhɛ nìà mon fils a perdu le cadenas du coffre

773gbòonɛ̀ n Xerus erythropus écureuil de terre [la peste des champs d’arachide]

774gbòsró n tabac (aussi la plante)gbòsró míle fumer ; gbòsró wlále chiquer du tabac ; gbòsró glɔ̀le chiquer de la feuille fraîche de tabac

775gbotakɔnɛ́ <gbo+ta+kɔnɛ́> n Heliocopris scarabaeidae scarabée gbota kɔnɛ́ gbo yroo le scarabée roule la boule de fumier

776gbotakwé <gbo-ta-kwé> n 1. Torgos tracheliotus vautour 2. Gyps bengalensis condor africain

777gbɔ n canari (Afr.), marmite, pot (en argile)yì klá gbɔ canari à eau, jarre

778gbɔ̀ɔ̀ rn ancêtre, aïeul (personne à l’origine d’une famille)gbɔ̀ɔ̀gwláan arrière-grand père ; gbɔ̀ɔ̀le arrière-grand-mère

779gbɔɔn adj 1. long, étendu (personne, vêtement, objet, chemin) zi ɛ́ yòò égbɔɔnlè le chemin est long ◊ dunɛ̀ gbɔɔn boubou, robe 2. éloigné (de – ma) bɔ̀n yí pɛnɛ̀ jà égbɔɔnlè wà ɛ́ ma sánsí gblɛ̀ɛ̀n ɛ́ kɔ́ɔ́ les esprits de brousse se sont éloignés du village à cause de l’odeur d’essence

780gbɔ̀gbɔ̀ quant beaucoup zààn gbɔ̀gbɔ̀ yàà làànɛ́ láá bhlézií zi ɛ́ líí beaucoup de gazelles mangeaient les feuilles d’arbre sur la route Syn. bèbè

781gbɔ̀lɔ̀kɔ́ n pian (maladie de peau contagieuse, se manifestant par des lésions cutanées).

782gbɔ̀lù adj terre infertile ◊ le gbɔ̀lù femme après l’âge de procréation

783gbɔn n faim ◊ gbɔn ò ŋ́ dɛzí j’ai faim ; gbɔ̀ndɛmi personne affamée

784gbɔn rn intestins ◊ gbɔnbhlɛ intestin ; kpéé gbɔn intestins ; maagbɔn spaghettis

785gbɔ̀nmlɛ́ŋ̀, gbòmlɛ rn file, rang yòò mɛɛ gbàmlɛ́ɛ̀ ɛ́ zànta il est à l’arrière de la file ◊ gbɔ̀nmlɛ́ɛ̀ ma par ordre ; dɔle éke gbɔ̀nmlɛ́ɛ̀ma disposer par ordre ; kà dɔ éke gbɔ̀nmlɛ́ɛ̀ ma alignez-vous ! è késú mu ɛ́ dùláá gbɔ̀nmɛ ma yìtakóŋ ɛ́ yí il a aligné les caisses dans la pirogue

786gbɔwì n lézard (venimeux)

787gbɔyrɔ̀ɔ́ n Labeo senegalensis carpe d’Afrique

788gbú adj même ŋ́ gbú ò nɛ̀ ɛ́ fɛ́lé je vais laver le bébé moi-même è klà mí gbú náágwlɛɛ́n do ni c’était arrivé à mon propre grand frère à gbú ò zrá gba ɛ́ yí lui-même est au champ de tabac

789gbù quant moitié ◊ à gbù lè c’est la moitié de qqch blɛ̀ tásá yàn do gbù demi-cuvette d’arachide loonɛ̀ bàá kòò ɛ́ bèbè bhlà, bhɛ́ɛ̀ yà gbù tòà le lièvre a mangé beaucoup de riz, et il en a laissé la moitié

J – j, comme jàrà, jàwà, jɛ̀kwàjó

790jàmànà <Dioula> n pays Mɛɛ ti jàmànà l’Afrique Syn. klɛ́n

791jàmàtiì <Dioula> n chef de canton [chef du group éthnique sur lequel l’administration coloniale s’appuyait]

792jàn, jan n parole ◊ jànwóle parler ò Zèzù là a jàn wózií c’est de Jesus qu’on parle ; jànwomi narrateur ; jànma táànɛ́ devinette

793jàrà, jààrà, jlà n lion ◊ jàràmá jàrà chef des lions (animal mythique qui est plus fort que le lion), « tigre »

794jàrànàmà <Dioula> n Christ. enfer ◊ jàrànàmà tɛ́ feu d’enfer

795jásá, jɔ́sɔ́ <Dioula> n palissade, clôture (en bambou, en roseau, en paille)

796jàwà <Dioula> n oignon

797jàwànì <Dioula> n henné [les femmes l’utilisent pour se teindre les pieds et les ongles selon les pratiques des femmes dioulas]

798jàwòflá, jààflá <Dioula> n oignon jàwòflá gblɛ̀n mɛɛ yrɛ yí bhɔ l’odeur de l’oignon donne des larmes aux yeux

799jɛ̀kwàjó <Gouro> n paludisme

800jɛ̀kwàjó diin n Newbouldia laevis hysope africaine

801jɛ̀kwàjódɛmi <jɛ̀kwàjó+dɛ+mi> n paludéen

802jɛsìŋ́ <Gouro> n dracunculose ◊ jɛsìŋ́bhɛ Dracunculus medinensis ver de Guinée (parasite)

803jiè, jièè rn grand-mère (paternelle et maternelle)

804Jìɛ, Jìɛɛ n 1. Djé (masque) [le plus dangereux masque sacré qui sort pendant les funérailles des hommes iniciés ; les femmes ne doivent pas le voir : la femme, qui a vu ce masque, meurt. C’est le seul masque qui est mis non dans le village, mais dans la forêt. Celui qui porte ce masque est capable de danser dans le feu et sur des charbons ardents.]

805jiɛɛbɔ̀ɔ̀ <Dje+bɔ̀ɔ̀> n forêt sacrée (des hommes) [place des masques sacrés où se font les cérémonies d’intiation des garçons]

806jiɛlii n Animist. 1. esprit, fantôme (principalement, l’esprit d’un ancêtre) mí ŋ́ táà jiɛlii yà j’ai vu l’esprit de mon grand père 2. Djé (homme en masque Djé) ké le jɛli yà è ga àma si une femme voit ce masque, elle va mourir absolument

807jilalè vi 1. partir, disparaître fàànníí ɛ́ jìlàà bhɛ́ɛ̀ à gbɛ nri laa bole le voleur est disparu sans laisser des empreintes digitales 2. partir (pour toujours)

808jìlɔ̀ŋ̀ adv très (noir) ◊ tí jìlɔ̀ŋ̀, tɛ́n jìlɔ̀ŋ̀ noir

809jìmàsí <Fr. dimanche> n dimanche

810Jòjàn <Dioula> n masque-géant, « Jojan » (masque échassier et sa danse)

811jómóró n balafon [instrument musical de type du xylophone formé de lames de bois]jómóró dɛle jouer du balafon ; jómóró dɛyrì baguette de balafon

812jóó rn comportement, conduite mɔ kpɛ́n pegéé mú jóó lè chacun a son comportement

813jɔ́sɔ́ n palissade

814jrà n ceinture (faite de tissu ou de fil de coton ; utilisée par les femmes)

815juwììnɛ́ n hérisson

K – k, comme kaa, kààlóŋ, kaamɔ̀ɔ̀

816ká pron vous (2 pers. pl., série sujet de base)

817ká láò (ká láá+ò) pron vous ne... pas (2 pers. pl., série négative avec la copule)

818kà pron vous (2 pers. pl., série impérative) kà tàbàlí ɛ́ tago ó zànta nettoyez la table après nous ◊ kà sí zà ! quel dommage !

819káa (ká+a) pron votre (2 pers. pl., série possessive)

820káá (ká+à) pron vous le (série contractée « sujet-objet direct »)

821káá (ká+laa) pron vous ne... pas (2 pers. pl.)

822káá conj que (de proposition explicative) Màlìì pe Zàle ni káá yà win yìgo Marie demande à Zalé de la coiffer Syn. káádɔɔ

823kàà n lime (instrument) ò wla lɛ̀kpa kàà lé on aiguise le couteau avec la lime

824kaa n poisson ◊ kaa wee queue de poisson ◊ kaa klo écaille ; kaa gàà branchies ; kaa dɛle pêcher ; kaadɛmi pêcheur

825kaabhle maanɛ̀ <kaa+bhle+maa+nɛ̀> n oiseau pêcheur

826kaadɛ ciɛɛnɛ̀ <kaa+dɛ+ciɛnɛ̀> n panier de pêche

827kaadɛ maanɛ̀ <kaa+dɛ+maa+nɛ̀> n oiseau pêcheur

828kaagblòó n Tilapia galilaea tilapia (poisson d’eau douce) Syn. tataanɛ̀

829kaale manɛ̀ n Ardea (goliath) héron (goliath)

830káále v 1) vt gratter mí ŋ́ lɛ̀zàà káázií je me gratte le menton 2) vi 1. démanger ŋ́ yin zi ò káázií le nez me démange 2. donner démangeaison gàà kaa la paille donne des démangeaisons

831kààlóŋ n écrevisse, crabe

832káámà <Dioula> pstp à cause de, contre (avec substantif, gérondif) ŋ́ nwâ é káámà je suis venu à cause de toi.

833kaamɔ̀ɔ̀ <Dioula kàramɔgɔ> n marabout (enseignant dans une école coranique ; l’homme savant)

834káánle vi marcher (des hommes, des animaux, de transport), se promener (des hommes) bísì mu kannáá tùàbù wà kpéé dans les villes européennes circulent des bus

835káárá n abri de chasseur

836kaatɔ n pêche

837káfé, café voir gafé café

838kàkàó, kàókàó n Theobroma cacao cacaoyer, cacao (fruit et graines du cacaoyer)kàkàóbhɛ grain de cacao

839kàlá rn voyoutisme, insolence ◊ kàlámɛɛ canaille, voyou yaa mɛɛ klɔ̀sì kun, kà à tó ye ! kàlá mɛɛ lè il ne respecte pas les gens, laissez-le ! c’est un voyou ! ; kàláya voyoutisme

840kálì <Fr. car> n bus

841kámɔɔ, ká mu pron vous (2 pers. pl., série emphatique)

842kànkàn adv >> tɛ́n kànkàn rouge

843kánle v 1) vi 1. passer à gbe kààn kɔ̀ɔ̀ diin ɛ́ lâ son fils est passé sous l’arbre de koo 2. ké... kán que (dans les constructions comparatives) Záan sɔ a gbú ni ké è kan mɛɛ vìŋ mu ta Jean s’aime plus qu’il n’aime les autres ŋ́ kwé kpíínle gbɛ̀nɛ̀ si ké bhɛ́ kan yée ta je peux soulever un fardeau plus lourd que lui ◊ kánle dàn ta dépasser la mesure (Fig.) 2) vt passer à travers, traverser ◊ yìkánle nager ; yìta kánle nager à la surface de l’eau

844kánle v 1) vt couper ◊ wànyán kánle faire la cicatrice 2) vi être coupé à gbɛ kpu kánle ò il a la main coupée

845kánpémá <Fr. campement> n campement

846kányaannɛ́ n Genetta sp. genette

847Káŋgɔplɛ n dimanche [jour de marché de Kongasso]

848kaŋkaŋ onomatop sonnerie (de la cloche)

849kariɛ <Fr. carrière> n loc carrière

850kàsò <Jura <Fr. prison> n prison wà bwà kàsò yí on l’a mis en prison ◊ kàsò fɛ́ prison

851Kawaa n Kaoua (masque) [appelle aux funérailles, on s’adresse à lui pour trouver le voleur]

852kàyàn <Dioula> n coffre (de metal)

853ké 1. certain, quelconque, quelque mángròó bèbè ò é kɔ́ɔ́, à ké ná ŋ́ ni tu as beaucoup de mangues, donne m’en une ! ◊ mɛɛ ké quelqu’un, personne (avec négation) ; pɛ ké quelque chose, rien (avec négation) ; pɛ ké láá ò ŋ́ ma je vais bien Syn. pɛ do

854ké conj si, quand ké yéŋ́ dià bhí pegéé dèlè nu yewolɛ ? si tu me tues, avec qui travailleras-tu ?

855ké prep 1. avec (comitatif) è sòófàlí náà do lwà ké sòófàlí nɛ́ do il a acheté une ânesse avec un ânon 2. en num. marqueur de connexion des noms de centaines et dizaines kɛmɛyaga ké mia do bhɛ vu ta srwáa trois cent trente huit 3. partie de la construction équative ke... lé

856kébhɛ́láálè conj sinon gbanegbɛlàà ɛ́ sí ké bhɛ́ láálè la ɛ́ nu é dɔ̀ɔ̀ bolɛ prends le parapluie sinon la pluie te mouillera

857kɛ́ pron ce

858kɛ́lá <ké+a+lá> pron 1. lequel (pronom relatif) ó jà máŋròó kán yrɛ nɔɔ̀, ó gbɛ swà kɛ́mulá ma, mú lè gɛ̀ nous sommes allés cueillir des mangues, voici celles que nous avons pu trouver 2. quel ? (pronom interrogatif) é gwà kɛ́lá gbɛɛ̀n wà ɛ́ ta ? de quelle façon as-tu quitté le village ?

859kɛ́lè <ké+à+lè> pron 1. avec cette chose ké é jà nu kɛ́lè si tu viens, viens avec lui 2. c’est ◊ mɛ̀lè kɛ́lè ? qu’est-ce que c’est ?

860kèlíkèlí adv ideo à grandes enjambées

861kɛ̀mɛ̀ num cent ◊ kɛ̀mɛ̀ do ké mia plɛ cent quarante ; gɔ̀lí kɛ̀mɛ̀ do cinq cents francs (lit. cent)

862kɛmɛdomi adj centième

863kɛŋgrɛ, kɛŋglɛ n igname (varieté dure, très apprécièe)

864kíkí adv ideo (contr) plein (complètement) (de – kɔ́ɔ́) kòò ɛ́ yòò kíkí kaa ɛ́ kɔ́ɔ́ le panier est plein de poissons jusqu’aux bords fɛ́ ɛ́ pále ò mɛɛ lé kìkì la maison est bien pleine de gens

865kíló <Fr. kilogramme, kilomètre> n 1. kilogramme 2. kilomètre 3. balance ◊ danle kíló ta monter sur la balance ; kíló gbana bascule

866kítí n jugement (moderne ou traditionel, effectué par le chef de village)kítí kánle juger dùtiì ɛ́ Màní na a kítí kánzií le chef du village est en train de juger la femme de Mani

867klá n Tauritragus derbianus, Alcelaphus major bubale, élan du Cap

868Klàágò n vendredi

869kláále v 1) vi se renverser, chavirer (pirogue) kóŋ ɛ́ klálàá la pirogue s’est renversée 2) vt verser, mettre mlɔ̀ ɛ́ klálá bàlíkóŋ ɛ́ yí verse du riz dans le baril !

870klàfà n qui est confié ◊ klàfà kpále donner pour garder, transmettre, confier Zàle Sítà nɛ́ ɛ́ kláfà kpáà Dwàlè ma Zalé a confié l’enfant de Sita à Duale

871klàgbà n Siphunculata 1. pou de corps ◊ wiyí klàgbà puce (des animaux) 2. punaise

872klàkla adv ideo vite

873klàkó n petite galette ronde [fait d'un mélange de pâte de banane et de farine de manioc ; frite dans l'huile de palme dans une poêle spéciale avec des cavités]

874klále vi 1. mettre ◊ klále à ba surprendre ò gele wàla ɛ́ kláà ŋ́ ba leur départ pour le village m’a surpris ; klále éke ba se rassembler, se rencontrer ò klàà éke ba ye ɛ́ wó za yí il se sont rassemblés pour faire le travail 2. porter è dunɛ̀ gbɔɔn kla a ta táŋ, bhɛ́ɛ̀ è dunɛ̀ kpeteekpe klàà à ta zɔ̀n il porte habituellement un boubou, mais aujourd’hui il a mis une chemise à manches courtes 3. ajouter ŋ́ wɛ ɛ́ké klàà à ba j’y ai ajouté du sel ; trɛ́ klále couvrir de terre sròónɛ̀ trɛ́ kla gbo ta le chat couvre ses excréments avec du terre

875klálekéta n groupe d’assistance mutuelle (pour un travail en commun dans les champs)

876klànklánnɛ̀ n moucheron

877kláyrɛ nile <klá+yrɛ+nile> être gagné par la panique du mu ɛ́ kláyrɛ níà ò ni les buffles se sont dispersés en panique

878kláyrɛkeba <kpá+yrɛ+keba> n lieu de rassemblement

879kle n message (oral, envoyé par qqn à qqn)kle bɔle envoyer un message, faire une commission (Iv.) ŋ́ kle bɔ Màní ta Zàle ni j’envoie un message à Zalé par Mani

880kle part 1. sans (particule privative)sròónɛ̀ wee klee un chat sans queue ; zà yaan dɔ kle idiot 2. non (négation non verbale) à maza ò wɛ̀ɛ̀nmími kle gwláan do ma il a besoin d’un homme qui ne boit pas d’alcool

881kléé adv fort (de sons, bruit) gbèkánle kléé des cris forts

882klélé n balayures, ordures ◊ klélé kláá jeter des ordures ò klélé klaláá bliŋta wà ma égbɔɔn lè on jette les ordures loin du village

883klɛ̀dɔ̀ɔ̀ n pie lenɛ̀ ɛ́ lɛ́ ma nra bhíì klɛ̀dɔ̀ɔ̀ les lèvres de la femme sont sucrées comme celles d’une pie (elle parle beaucoup)

884klɛ̀ɛ̀loŋ <Fr. clairon> n trompette

885klɛgbɛya <klɛ+gbɛ+ya> n manière, façon (de faire qqch) yaa kpo klɛgbɛya sa façon de faire la cuisine

886klɛ̀klɛ̀ n piment klɛ̀klɛ̀ sra le piment pique

887klɛle 1) vt 1. faire, fabriquer kpe klɛ ŋ́ ni fabrique-moi une chaise ◊ dɔgbɛ klɛle se comporter 2. faire (qn faire qch) tuàbù mu mwà mu klà sìlìkúŋ yewomi lé les Blancs ont contraint les Mwans aux travaux forcés 2) vi 1. être (au futur, progressif, imperatif, optatif), exister Táatóò nu klɛlɛ Yòpúgɔɔ̀n gbɛ̀ɛ̀yi lá zan bhe Tato sera à Yopougon la semaine prochaine 2. devenir (que – lé) nɛ̀ gwláan lɛ́ɛ̀ nu klɛlɛ mɛɛ daanmi lé ce garçon sera enseignant klɛ élré lé sois gentil ! ◊ ŋ́ klâ ŋ́ ta j’ai tressailli de surprise

888klɛmɛtɛnnɛ̀ adv ideo maigre, décharné

889klɛn adv >> dɔle klɛn être sur ses gardes, être vigilant

890klɛ́n n excision ◊ klɛ́n klɛle Trad. exciser ò le mu a klɛ́n klɛ mwà ta les femmes étaient excisées chez les Mwans

891klɛ́n n pays, territoire gwle nwà CI klɛ́n yí la guerre est venue en Côte d’Ivoire Syn. jàmànà

892klɛ́nbɔ̀ɔ̀ <klɛ́n+bɔ̀ɔ̀> n forêt sacrée (où l’on fait l’excision des femmes)

893klɛ́njɛ̀ɛ̀ <klɛ́n+jɛ̀ɛ̀> n association secrète des femmes [les membres fabriquent et utilisent les masques sacrés cachés des hommes]klɛ́njɛ̀ɛ̀le membre de cette association

894klɛ́nnɛ́ <klɛ́n+nɛ́> n groupe d’âge (les femmes qui ont fait l’initiation ensemble)klɛ́nnɛ́le femme initiée

895klɛ̀nnɛ́ n petit grain, granule, petit cristal

896klɛ́nya n santé (bonne)ò klɛ́nya yí être en bonne santé ; klɛ́nyá wóle état de santé ŋ́ klɛ́nyá wóle ò égbana lé je me sens bien

897klɛ̀ŋgbɛ́joro n Bubulcus ibis héron garde-bœuf [ils accompagnent les groupes de bovins]

898klɛ̀ŋglɛ̀ n igname (sorte), klinklin (Afr.)

899kli rn pied (arbre, montagne) ŋ́ jà à kpálɛ vlɛ gɔɔn ɛ́ kli ma je suis allé pour le mettre au pied de la montagne

900klì n amulette (en cuivre portée au reins ou en écharpe) [protection contre la maladie, particulièrement, la maladie néphrétique]bhlɛ klì amulette au cou è bhlɛ klì do dwà à bhlɔɔ ma ga ɛ́ lɛ́ɛ́ il a mis une amulette à son cou contre la maladie

901klì adv ideo ferme

902klìŋle v (mob) 1) vi 1. se coincer glawò klìŋnà loonɛ̀ glù líí l’hyène s’est coincée dans le trou du lièvre 2. se serrer ò klìŋlà gban gòŋ lɛ́ɛ̀ yí, mɛɛ do kán gòŋ bhɛ́ɛ́ké yí cette voiture est déjà remplie, il faut que quelqu’un prenne une autre voiture 3. faire (jour)too klíŋnà il a fait jour 4. avoir des problèmes 2) vt bourrer, fourrer nɛ̀ ɛ́ lòmlíŋ klíŋlà bɔ̀tɔ̀ ɛ́ yí l’enfant a bourré le sac d’oranges ŋ́ blàkɔ kpu klìŋlà bùtèlí líí j’ai enfoncé le bouchon dans la bouteille

903klo adj inutile, sans valeur Péjor.mɛɛklo personne qui n’est bonne à rien ; pɛklo vieillerie (vêtement, chaussure, vaisselle)

904klo n écorce (arbre), pelure (banane, igname), écaille (poisson, serpent, crocodile), carapace (tortue, pangolin), coquille (œuf)klo gole enlever (écorce, pelure, écaille etc.) ; klo bhɛ bouton ; klo lɛ̀bɔle boutonner ; klo lɛ̀gole déboutonner

905klogbɛ̀nɛ̀ n Potamochoerus porcus potamochère

906kloya <klo+ya> n sottise, bêtise

907klɔ n >> bhlɛ klɔ rouleau (de corde, de liane grosse et sèche)

908klɔ́ɔ n maître klɔ́ɔ ò bhɛ́ɛ̀ lu ò il y a des maîtres et il y a des esclaves

909klɔ̀ŋ n puits [un trou d’eau couvert ou souvent non-couvert, on y puise de l’eau]klɔ̀ŋ glù puits

910klɔ̀sì <Dioula> n attention, respect ◊ klɔ̀sì kúnle remarquer yaa zà ké do kpɔ́ klɔ̀sì kun à dìŋ il ne remarque rien autour de lui ; respecter mɛɛ é lɛ́ɛ́mi klɔ̀sì kun il faut respecter les plus âgés

911klù n hibou

912klu rn race, descendant, rejeton ◊ yaan klu rejetons d’un tubercule d’igname

913klùbhɔ̀bhɔ̀ n hibou [selon les croyances, des sorciers se transforment en hibou pour voler les âmes des gens]

914klùgbé n souris (de la maison)

915klúklú adv ideo puant, repoussant (d’une forte puanteur) wi vɛn dwà klúklú la viande sent trop mauvais

916klùnɛ́ n pygmée, nain Péjor. courtaud (personne de petite taille)

917klùta n cour, tribunal mɛɛ mu lá flámu a dri ɛ́ fáánlà bhe, ò jà ò lè klùta ceux qui ont volé le boeuf du Peul, on les a emmenés à la justice

918klúúle v (const) 1) vt rouler (la boue d’argile), enrouler (la natte, la liane) ò pɛ̀ɛ̀ kluu, bhɛ́ɛ̀ ò fɛ́ dɔ kɛ́lè on roule l’argile en boules et on construit la maison (avec elles) 2) vr se rouler, se plier mí ŋ́ yí klúúlà je me suis plié 3) vi se tourner gòŋ ɛ́ klúúlà jásá ɛ́ zi la voiture a tourné autour de la palissade

919klwà, klɔ̀à n terrain saline [naturel ou artificiel fait pour attirer des animaux sauvages]

920klwáále, klɔ̀àle vi (mob) 1. maigrir, être maigre è kwlààlà il s’est amaigri 2. vieillir

921klwààná <Sénoufo ?> n fétiche (fétiche importé qu’on enterre pour tuer ou chasser les sorciers)

922klwáánle, klɔ́ánle v 1) vt coller 2) vi 1. s’accrocher (à – ma) yrɔ ɛ́ klwáánnà yrì gbɛ do ma le filet s’est accroché à une branche 2. se coller ◊ yrɛ̀ kwlánle ò les yeux sont collés (sommeil ou maladie) 3. être incapable de s’arrêter (par exemple, la parole) Gùle a jà̰ láá yan, è kwlan jan ma Gulé ne peut pas s’arrêter de parler

923klwàn, klɔ̀àn rn coude ◊ gbe klwàn coude

924klwééle, klóéle vt creuser kwè glù gbɛ̀ntɛ̀n kwlee le blaireau creuse de gros trous ◊ bu kwlééle creuser la tombe ; mɔɔ kwlééle creuser des trous de souris (pour les chasser)

925Klwɛ́ɛn bɔ mlɛ n juillet (mois de plantation du coton)

926klwɛ́ɛn, klɔɛn n coton

927klwɛn n caméléon [n’est pas mangeable]

928kóbhílíí n sous-préfecture

929kójó <Akan> n sous-vêtement de femme

930kókó n Colocasia esculenta taro (plante et tubercule) [plante cultivée pour son large tubercule, comestible et riche en amidon]

931kòlaŋ <Fr. courant> n électricité, courant, ampoule kòlaŋ tɛ́ ɛ́ bhí ! allume l’ampoule !

932kòmì <Fr. commis> n commis (agent de l’état)

933kóŋ n pirogue ◊ yìtakóŋ pirogue

934kóŋ́ n porte (en bois)fɛ́lííkóŋ porte de la maison

935kòo adj gauche ◊ à gbɛ kòo ta à sa gauche gwláan mu yalàle ò ŋ́ gbɛ kòo ta les hommes sont assis à ma gauche ; gbɛkòodɔmi gaucher ; ŋ́ gbɛ kòo dɔle ò je suis gaucher ; gbɛ kòo ta gaan le pied gauche

936kòò n 1. cuvette (en bois) 2. rn portion, plat ◊ bàá kòò do un plat de riz

937koo n 1. rn reins, lombes 2. rein

938kóókò ké conj pour, à cause de è nwà gɛ̀ kóókò ké è jàn nrále wo kɔ̀ɔ́ ni il est venu pour nous donner de bonnes nouvelles

939kòókòó n hémorroïde

940kòònɛ̀ n cuvette traditionnelle (en bois) [hors d’usage depuis longtemps]

941kòrògbelɛ̀lɛ̀ n Marcusenius psittacus, Marcusenius ihuysi marcusenie (poisson d’eau douce)

942kósɔ̀ <Dioula kósɔ̀n> n cause

943kɔ̀á (kɔ̀ɔ́+à) pron nous (incl.)... le (série contractée « sujet-objet direct »)

944kɔ̀ɔ̀ diin n arbre (esp.)

945kɔ̀ɔ́ láò (kɔ̀ɔ́+láá+ò) pron nous ne... pas (1 pers. pl., incl., série contractée négative)

946kɔɔ n cage (pour transporter des poulets) kéé maa kúnlé, à kɔɔ ɛ́ líígo si tu veux attraper le poulet, il faut ouvrir sa cage. ◊ maakɔɔzi fond de la cage (par laquelle on commence à la tresser) ; volant de voiture

947kɔ̀ɔ̀ n (contr) main (paume de main)à kɔ̀ɔ̀ ò fleŋ̀ il est pauvre à kɔ̀ɔ̀ ò éfleŋ̀lé il n'ya rien dans les mains

948Kɔ̀ɔ́ ò bhe oo intrj au revoir ! (adieu à quelques personnes)

949Kɔ̀ɔ́ ò yi kèlé intrj à bientôt !

950kɔ̀ɔ́ pron nous (1 pers. pl., incl, série de base ; série non-sujet ; série impérative)

951kɔ́ɔ pstp (contr) 1. à la main de, avec é ŋ́ nɛ́ ɛ́ tóà du ɛ́ kɔ́ɔ́ ɛ́ɛ̀ ? as-tu laissé mon enfant avec le buffle ? 2. à cause de Tóónɛ̀ làà gbú ta gblàn kɔ́ɔ́ Toné s’est accusé lui-même de peur ŋ́ dɛ a ga ɛ́ kɔ́ɔ́ náá yàà sɔ gelè Pàliì à cause de la maladie de mon père, je n’ai pas pu aller à Paris le blaale ò pɛbhlele bèbè ɛ́ kɔ́ɔ́ la femme est devenue grosse à force de manger beaucoup 3. par (la valeur de l’agent dans la phrase passive) án sɛ́wɛ́ bhlele ò mɔɔ mu kɔ́ɔ́ mon papier est rongé par des souris zɔ̀ ɛ́ gɔnle ò ŋ́ ná kɔ́ɔ́ le pangolin a été vendu par ma femme 4. (marque le possesseur dans la construction possessive) fɛ́ do ò ŋ́ kɔ́ɔ́ j’ai une maison

952kɔ́ɔ́le vi trembler, frétiller, se battre

953kɔ́ɔ́fléŋ <kɔ́ɔ́+fléŋ> n pauvre ◊ kɔ́ɔ́fléŋ mɛɛ personne pauvre

954kɔ̀ɔ̀láá <kɔ̀ɔ̀+láá> n (contr) paume

955kɔ̀ɔ̀láálíí <kɔ̀ɔ̀+láá+líí> n (contr) paume (ouverte)

956kɔ̀ɔ́mɔɔ, kɔ̀ɔ́ mu pron nous (2 pers. pl., incl., série emphatique)

957kɔɔn n Bagrus bajad poisson argenté

958kɔɔn ti n Synodontis eupterus, Synodontis clarias, Synodontis ocellifer poisson-chat

959kɔ́ɔnɛ́ n colibri

960kɔ̀ɔ̀nkɔɔn n petit poisson (usually sold in the market)

961kɔ́ɔ́wóle adj personne invulnérable au mauvais sort ou à la sorcellerie (grâce à l'utilisation des plantes médicinales magiques)

962kɔkɔ adv admirablement, très (intensificateur ; à – lre)

963kɔlɔŋbàí n chien de brousse

964kɔlɛ̀ n métier, machine-outil ◊ sɔ tan kɔlɛ̀ métier de tisserand (des tissus traditionnels)

965kɔna n Lemniscomys souris zèbre (à raies) [interdite à la consomation pour les clans qui ont l’antilope rayée ou la panthère comme totems]

966kɔnɛ́ n scarabée, coléoptère, bestiole

967kɔ̀ní n harpe-luth (instrument musical) Soma kɔ̀ní wézií Soma joue de la harpe-luth

968kɔ̀niì <Dioula> intrj c’est ça, vraiment

969kɔ̀nnakɔ̀nna n Mycteria senegalensis jabiru (oiseau échassier à gros bec)

970kɔ̀ŋ́ (kɔ̀ɔ́+ŋ́) pron nous (incl.)... me (série contractée « sujet-objet direct »)

971kɔŋgɔ, kɔŋɔ n bosse (homme, animal)

972kɔŋgɔdɛ wlɛ̀nnɛ́ n chenille bossue

973kɔŋgɔdɛmi n bossu

974kɔ̀wlùu <Dioula> n Aonyx capensis loutre

975kùkù n grande corbeille (pour garder des vêtements ; faite de palmier) à gbe ò kùkù tánzií yaa bàà pɛ mu kpá pɛ lé son fils tresse une corbeille pour garder ses beaux vêtements

976kulàle vi s’incliner, se baisser (comme en passant sous la branche d’arbre) kulà pé bhɛ́ɛ̀ é kan yrì gbɛ ɛ́ lâ abaisse-toi d’abord avant de passer sous la branche d’arbre

977kúlè n tortue

978kumada <Fr. commandant> n sous-préfet

979kùnáá n famille (étendu), lignage (paternel) Yɛgbe mu a kùnáá ò plɛ Bàànluma il y a deux familles des Yegbé à Bambaluma

980kúnle vt (const) 1. attraper, saisir ◊ klɔ̀sì kúnle respecter 2. remarquer Zàle Piɛ́lì kwàn maa fàànwó yrɛ nɔɔ̀ Zalé a surpris Pierre en train de voler un poulet gbú kúnle se comporter (faire attention au comportement) é gbú kún kplankplan tiens-toi bien !

981kuŋgbe n feu de brousse (type de chasse) [on met le feu à la brousse pour que les animaux se dirigent vers les chasseurs]

982kùŋniì, kùŋlii, kúŋtiì <Dioula> n chef ◊ swràsé mu kùŋniì chef d’armée ; làkluù kùŋniì enseignant

983kúlukúlu, kurukuru n coléoptère (esp.)

984kutuku n koutoukou (boisson alcoolique forte)

985kúu, kúù n souris (esp. : de brousse, mangeable, les poils un peu dressés, de couleur grise ; « petit agouti »)

986kúúlu n faucon

987kuwíìnɛ́ n Atelerix albiventris, Erinaccus frontalis hérisson

988kwa n kaolin (argile blanche) [on l’applique sur le visage et le cou comme signe de joie]

989kwà, kwàà n folie ◊ kwàà ma za acte de folie ; kwàà ò à yí il est fou

990kwâjàá n banane « Conakry » (Iv.)’(petite banane douce)

991kwàníí, kwàní n fou ò kwàníí bami do yà Bàànluma gblèbà ɛ́ ta on a vu un Dioula fou dans les rues de Bambalouma ò kwàníí mu gaan wla gblúŋ yí on met les pieds des fous dans des sabots en bois

992kwe n bagage, charge ◊ kwé kpále charger, faire le bagage (Afr.) ò kwé kpa gòŋ ɛ́ ta on met les bagages sur la voiture ; kúé kpá yrɛ coffre à bagages

993kwe n Mellivora capensis ratel (animal)

994kwe n Ostryoderris stuhlmannii, Xeroderris stuhlmannii arbre (esp. : aux fruits noirs et amers, dont l’huile est utilisée dans les lampes traditionnelles)kwe yrɔ̀n huile de « kwé »

995kwɛ́níkwɛ́ n Bucerotidae calao [mange des fruits de l’arbre ca « pommier d’aki »]

996kwláan n plie (poisson)

Kp – kp, comme kpáa, kpáán, kpákò

997kpá... bi copula être (condition irréelle) ké ká kpá lɔ̀ɔ̀ mu lé bi, ó yáà ká dɛlè sáábhe si vous étiez Gouro, nous allions vous tuer tout de suite

998kpàà adj (coord) sec (de qqch qui peut être soit sec, soit mouillé : terre, tissu, herbes) trɛ́ kpáà ò la terre est sèche

999kpáa n >> yrì kpáa bois séché sur pied, bois mort

1000kpáá n 1. hangar, abri, préau (de toit en paille)jànwókpáá préau public, estrade publique 2. classe (à l’école du village)

1001kpáále, kpálále v (mob) 1) vi s’étendre, s’allonger è kpàlàá sàà ɛ́ ta il s’est étendu sur la natte 2) vt étendre è sɔ ɛ́ kpáláá tàbàlí ɛ́ ta il a étendu le pagne sur la table

1002kpáále (mob) v déposer ◊ zru kpáále être content, être heureux à zru kpàláá il est devenu content ké è nɛ̀le yàà, à nɔ̀ɔ̀ zru laa nu kpáálɛ si elle donne naissance à une fille, son mari ne sera pas content

1003kpaan n >> kpaan wli contradiction, riposte, réplique (pour contrarier) Táatóo ò à na zɔnzí kpaan wli ɛ́ zà yí Tato se met à battre sa femme pour ses répliques

1004kpáán rn tibia

1005kpààn, kpàn n lèpre

1006kpáciéle (mob) vt 1. brûler bɔ̀ɔ̀ lá wà kpáciézií, maanɛ̀ mu yi té yélà yì ces oiseaux ne demeurent que dans la forêt qu’on est en train de brûler 2. faire griller le mu blàán kpacie gblèbà zi ta les femmes font griller des bananes au bord de la route

1007kpaikpai adv ideo à distance l’un de l’autre Rìvèlaà fɛ́ mu baàle ò éke ma kpaikpai les maisons de la Riviera sont distanctes les unes des autres

1008kpákò n 1. coco ◊ kpákò diin cocotier ; kpákò bhaa noix de coco

1009kpàkpà n 1. fourmi (esp. : grande, noire, au corps allongé) 2. pinces, tenailles

1010kpákpá n gâteau de bananes (cuit dans les feuilles)

1011kpàlàkpálá n brancard [fait de branches des arbres liées par des lianes, sur lequel on porte les malades ou les morts]

1012kpále v (const) 1) vt 1. mettre (sur qqch ou dans qqch) mlɔ̀ kpá gbɔ yì mets le riz dans la marmite ◊ lrɔ̀ kpále demander ; blɛ́ɛ́ kpále envoyer un cadeau ŋ́ náá gwlɛɛn blɛ́ɛ́ kpàà à dòòle ni mon frère aîné a envoyé un cadeau à sa sœur ; sɛ́wɛ́ kpále envoyer une lettre ; yràla kpále avoir honte ; sɔ́n kpále mordre ; gbɛ kpále à kɔ́ɔ́ serrer la main de qqn mí ŋ́ gbɛ kpàà à kɔ́ɔ́ je lui ai serré la main ; kpáledomaya union 2. cultiver, biner (avec la houe) 3. additionner (à – ba) ké do kpàà do ba, è klɛ plɛ un plus un est égal à deux 2) vi 1. suivre (qqch – zi) kpá á gaan glùù zi suis sa trace ò kpàà kúu ɛ́ zi bhɛ́ɛ̀ wà dià on a poursuivi la souris et on l’a tuée 4. attraper (maladie) ga kpàà à ma il est tombé malade 4. croire (à – yí) mí ŋ́ kpá é yí moi, je te crois ◊ kpále ò être sûr à yì, à ta) ; ŋ́ kpále ò à yì bhíì... je suis sûr que...

1013kpálóŋ n fronde

1014kpama adv 1. par force ◊ kpama le yaàle mariage forcé, mariage par rapt [quand on vole la femme sans la demander en mariage auprès de ses parents ; on retient la femme jusqu’à ce qu’elle tombe enceinte, puis on règle l’affaire avec ses parents et on paye la dot] 2. exprès

1015kpàn n masque (de l’ethnie wan)

1016kpàn n place publique (du village) (où l’on célèbre les fêtes, et où les jeunes s’amusent)

1017kpáŋkpáŋ adv ideo très dur

1018kpátà n claie (table très haute composée de branches d’arbre, qui sert à faire sécher les légumes, les tissus, etc.)

1019kpataakpa adv ideo clair, vrai ◊ wlan kpataakpa vérité pure

1020kpàtrà n carpe

1021kpatrɛ́ n argile (mangeable) [consommé plutôt par les enfants et les femmes enceintes].

1022kpe n chaise, tabouret ◊ kpeklɛmi charpentier ◊ kpe gaanle chaise (moderne)

1023kpè n terrain infertile

1024kpéé pstp parmi, dans wà kpéé au village

1025kpéé rn, lok ventre ◊ ŋ́ kpéé dans mon ventre ; ŋ́ kpéé yi mon enfant ; kpéé bhɛ amande de noix ; ŋ́ kpéé ma à mon avis ; kpéé lɛ́ɛ́danle penser yóò é kpéé lɛ́-danzí mɛ̀là ma ɛ́ɛ̀ ? à quoi penses-tu ? ; nile à kpéé oublier jàn ɛ́ niâ ŋ́ kpéé j’ai oublié l’histoire ; kpéé lɛ́ɛ́nile être étonné waa bhɛ́ yélɛ lì do bhɛ́ ò kpéé lɛ́ɛ́-níà elles n’ont jamais vu ça, et elles en sont étonnées

1026kpéélɛ́níle <kpéé+lɛ́+níle> vt 1. oublier 2. étonner

1027kpéésíga <kpéé+sí+ga> n diarrhée, dysenterie

1028kpélìkpélì adv >> ti kpélìkpélì noir (précisément)

1029kpénɛ́ rn segment (ce qui est segmenté naturellement : canne à sucre, bambou, tige de manioc), morceau ◊ kpénɛ́ ma kpénɛ́ ma en morceaux à gbe ò vàkɔ̀ takánzií kpénɛ́ ma kpénɛ́ ma son fils découpe des cannes à sucre en morceaux

1030kpéŋ adv ideo avec les lèvres serrées, solidement bo é líí tánle lé kpéŋ reste avec la bouche serrée bien fort

1031kpeŋgàn n arbre (esp. : perd ses feuilles, son bois n’est pas très dur, donne des petits fruits ronds non mangeables)

1032kpeteekpe adv ideo court zi ɛ́ yòò kpeteekpe ce chemin est court

1033kpɛ rn ventre, estomac à kpɛ pàà son ventre est rempli ◊ kpɛ dɔle être rassasié à kpɛ laa dɔ bhíì maa il mange comme une poule (il ne peut pas se rassasier)

1034kpɛcìɛnɛ n fourmi (petite et noire, habite dans la maison)

1035kpɛ̀ɛ̀n n épervier

1036kpɛ́kpɛ́ n collant, épine, bardane (graine d’une plante sauvage qui se colle aux vêtements)

1037kpɛle adj enceinte à na kpɛle ò sa femme est enceinte

1038kpɛ́n det tout ◊ mɛɛkpɛ́n, mɛɛ kpɛ́nmu, mɔkpɛ́n tout le monde

1039kpɛ́n mɔɔ n souris (de brousse, rouge)

1040kpɛ́n n Cephalophus rufiatus céphalophe à flancs roux, biche, biche rouge

1041kpɛtɛɛkpɛ adv ideo bas ◊ fɛ́ kpɛtɛɛkpɛ une maison basse

1042kpiin adj lourd kwé lɛ́ɛ̀ kpiin ò nɛ̀ ɛ́ ma ce bagage est trop lourd pour l’enfant

1043kpiinɛ̀ n aubergine amère

1044kpla n sorgho, gros mil (Afr.) (graminée, utilisée dans l’alimentation)

1045kplákásá n Paullinia pinnata liane pied de chameau, hippo cola [utilisé pour fabriquer des cure-dents]

1046kplankplan adj vrai, véritable, juste jàn kplankplan vraie parole mɔɔdɔmi kplankplan wlan pe le vrai guérisseur dit la vérité

1047kplɔ́ n anneau de bras

1048kplɔ n mille-pattes

1049kplélé adj odorant làsìklɔ̀ kplélé ò les parfums sentent bon

1050kpléŋkpléŋ n Psammophis sibilans serpent rayé de sable

1051kplɛ adj 1. usé án dunɛ̀ pú mu ɛ́ wòò ékplɛ lé mes chemises blanches sont usées 2. inutile, bon à rien (objets, personnes)

1052kplɛɛnɛ̀ adj mince ŋ́ nɛ̀ kplɛɛnɛ̀ plɛ ye je vois deux enfants minces

1053kplɛsɛtɛnɛ̀ adj péjor. maigre, décharné

1054kplìkplì n varicelle

1055kplo n gourde [plante grimpante dont les fruits sont appelés courges calebasses ; récipient fait de ce fruit]

1056kplùù onomat t-rrr (son de voiture)

1057kpo n foyer (le foyer est fait de trois gros cailloux enfoncés dans le sol)kpoyì tɛ feu de foyer ; kpo klɛle faire la cuisine Zàlé a kpo klɛgbɛya laa sɔ ŋ́ ni je n’aime pas la manière dont Zalé fait la cuisine

1058kpoklɛpɛ <kpo+klɛ+pɛ> n ustensiles de cuisine (chaudières, marmites, vaisseau etc.)

1059kpokpàà rn association, grin [groupe de personnes qui s’entendent, qui forment des amitiés soudées et qui mangent ensemble ; amis d’enfance)ó kpokpàà notre association

1060kpolokpolo adv ideo à l’identique (par exemple, des morceaux de bois découpés)

1061kpomaglìn n Gryllotalpa africana taupe-grillon

1062kpònaà n igname (sorte)

1063kpóŋgán n Aframomum alboviolaceum amomum (herbe)kpóŋgán diin arbuste dont les fruits ont une pulpe comestible

1064kpòò n houe, daba ◊ kpòò bhɛ la lame de la houe ; kpòò yrì la manche de la houe

1065kpoo rn dos le à nɛ́ bɔ à kpoo ta la femme porte son enfant au dos

1066kpoti n (contr) caillou

1067kpɔ́ det seulement, uniquement ŋ́ bie yaga kpɔ́ là yà j’ai vu trois éléphants seulement

1068kpɔ́ n 1. rn genou ◊ kpɔ́ yrɛ́ pointe du genou ; kpɔ́ páánɛ́ rotule ; à kpɔ́ ta sur son genou ; yà kpɔ́ ziàn il s’est agenouillé 2. cale

1069kpɔɔ n cicatrice ◊ bhɛ kpɔɔ cicatrice ; bhlɛ kpɔɔdɔle faire des nœuds, nouer

1070kpɔɔ n plante (esp.) [plante herbacée à feuilles oblongues de 5-7 cm de long ; est utilisée comme base pour les sauces]

1071kpɔ̀ɔ̀ n cauri (coquillage) [coquillage ovale brillant, qui a servi de monnaie ou de decoration]kpɔ̀ɔ̀ bhɛ coquille de cauri

1072kpɔ̀kpɔ̀nɛ́ n marteau

1073kpɔtɔɔkpɔ adv ideo petit

1074kpɔti n silure

1075kpɔ́zɛ̀nle vi agenouiller, être agenouillé yòò kpɔ́zɛ̀nzí sáá ɛ́ ta il est en train de s’agenouiller sur la natte

1076kplóò, kprɔ n bouillie ◊ blàán kprɔ bouillie de banane

1077kplɔɔ, kprɔɔ adj mince et haut, élancé (personnes, arbre) gwà ɛ́ dwà kprɔɔ bɔ̀n ɛ́ drɛyí l’iroko a poussé tout droit au milieu de la brousse

1078kplo, kpro n pigeon

1079kpu n morceau à gbɛ kpu kààn on lui a coupé la main ◊ lɛ̀ kpu morceau coupé au bout

1080kpúkpú adv ideo ff-ff (le bruit émis par souffler le trou du rat) à gbe ò vli ɛ́ pɛ́ɛ́nzií kpúkpú kpúkpú son fils est en train de souffler dans le trou du rat : ff-ff

1081kpùn, kùŋ̀ n 1. caillou ◊ vlɛ kpùn gbɛ̀ntɛ̀n grand caillou 2. fruit (papaye, avocat ; ovale, de dimension moyenne) 3. poing ◊ à gbɛ kpùn poing 4. objet ovale (n’importe quel objet de forme ovale et de grandeur moyenne)

L – l, comme la, làànɛ́, laflɛ́

1082là <lè+à> pron c’est... que (marqueur de focalisation non-sujet) ŋ́ kaa là bhlà zɔ̀n c’est du poisson que j’ai mangé aujourd’hui ; là wóle (marqueur de focalisation du prédicat) ŋ́ kaa ɛ́ bhle là wòà zɔ̀n je l’ai mangé, le poisson, aujourd’hui (lit. c’est manger que je faisais avec le poisson aujourd’hui)

1083lá mrph lequel (relativisateur) mɛɛ lá sòó ɛ́ fáánlà, án yâ j’ai vu l’homme qui a volé le vélo

1084la n pluie ◊ la ban il pleut ; la yrɛ̀ bɔle la foudre jaillit Syn. wisí

1085la pstp 1. sous yrì diin là sous l’arbre 2. pendant, au cours de ◊ yi yaga là pendant trois jours

1086làà n (contr) feuille (d’arbre)gbɛlàà paume (de la main) ; gaanlàà semelle (du pied) ; Argo argent

1087laa part (contr) ne... pas (négation verbale) mɛɛ laa sɔ bolè trɛ́ ta yì pegéé pɛbhle blan l’homme ne peut vivre sur terre sans eau ni nourriture

1088laale adv là-bas (le plus éloigné)laale bhe là-bas

1089làànɛ́ n 1. feuille 2. médicament (herbe médicinale, comprimé, poudre, médicament liquide)làànɛ́ kpále soigner qqn (avec des médicaments)

1090làànɛ́kpámi <làànɛ́+kpá+mi> n docteur, médecin

1091laaníma, laanííma, laanɛ́ma n loc haut, en haut é gbɛ ɛ́ wlɛ́ɛ̀n laaníma lève la main en l’air ŋ́ laaníma sɔ́n la j’ai mal à une dent supérieure

1092ladúázì <Fr. ardoise> n ardoise

1093laflɛ́ n ciel laflɛ́ tílàá le ciel s’est assombri Christ. Wàànbhaa ò laflɛ́ yí Dieu est au ciel

1094làgale <là+gale> vi Euphém. être impuissant (homme) Syn. gbà gale

1095làglìnle <là+glìn+le> vt Fig. regarder au fond des choses, examiner, analyser ké ká yaa jàn ɛ́ láglìnnà, ká á yáán go épegéé è jàn yɔ́ɔ wòà si vous observez le fond de sa parole, vous vous rendez compte qu’il a mal parlé

1096làkluù, làkrùù <Fr. école> n école (institution)ò làkluù yì aller à l’école ; làkluù wà école (place) ; làkluùya instruction scolaire

1097làkluùnɛ́, làkrùnɛ n élève (de l’école)

1098làle vi (mob) 1. faire souffrir, faire mal ŋ́ sɔ̰́ ò làzí ŋ́ ma j’ai des maux de dents 2. blâmer (qqn – ta) Zàan làà á gbú ta Jean s’est blâmé 3. être désagréable, être difficile (à – ma) nɛ̀ yɛɛ̀ntɛ́n fɛ́le la le ɛ́ké ma certaines femmes n’aiment pas laver les bébés

1099làmà n lampe à pétrole ◊ làmà ɛ́ ma wla ! baisse la lumière de la lampe

1100lámátí <Fr. amende> n amende, taxe, impôt ◊ lámátí sɛ́wɛ́ facture, reçu

1101làsìklɔ̀ <Dioula lahkɔlɔn < Fr. eau de Cologne> n parfums

1102làsò <Dioula < Fr. la chaux> n ciment

1103làwlɛ́ɛ̀nle <là+wlɛ́ɛ̀nle> v 1. vt ramasser è wla ɛ́ lâwlɛ́ɛ́nzií trɛ́ ma il ramasse le couteau par terre 2. soulever gòŋ ɛ́ bwe ɛ́ lâwlɛ̀ɛ̀nlà la voiture a soulevé la poussière

1104layrɛ̀bɔle n éclair

1105le copula c’est, voilà (copule de présentation, élément de construction de la mise en relief)ò gbɛ lè ce sont leurs mains

1106lè foc c’est... qui

1107le n femme ◊ le yalàle épouser (une femme)

1108lé pstp avec (instr.) ŋ́ yɔ pɔ án zɔ lé j’abats le palmier avec ma pioche ◊ núle... lé amener, apporter mí nwà ŋ́ náá gwlɛn lé j’ai amené mon grand frère à gbe yàà zan ciɛnɛ̀ ɛ́ lé à kɔ́ɔ́ son fils a apporté le panier

1109le voir bhle manger

1110lè yàà copula c’était

1111leglízì <Fr. l’église> n église ◊ leglízì fɛ́ l’église (bâtiment) ò jà leglízì elles sont allées à l’église

1112ledɔle <le+dɔle> n mariage

1113leke n goitre leke dwà à blinnà il a eu un goitre au cou

1114leklezan <le+kle+zan> n célibataire Syn. gbààkɔ́ɔ́

1115lenɛ̀ n 1. madame, femme 2. vieille

1116Lèyɔnin n Leyonin (nom du masque) [un des plus dangereux masques sacrés, surtout pour les femmes]

1117leyrɔŋ n épuisette (pour la pêche)

1118lezipɛ <le+zi+pɛ> n dot (les biens donnés selon le contrat de mariage à l’épouse)lezipɛ klɛle payer la dot wáátí yɛkɛ̀lá ba ké wlo bhɛ lè klɛ lezipɛ lé au temps jadis, on payait les dots avec des woro (argent traditionel) Syn. flú

1119lɛ̀ n 1. rn (contr) lèvre, lèvres ◊ lɛ̀flɛ́ do une lèvre ; lɛ̀gɔɔn menton ; antenne (de l’insecte) ; lɛ̀magole essuyer la bouche 2. bec (d’oiseau)maagwlɛn lɛ̀láàbà barbe du coq 3. tranchant pɛ́ɛ́n ɛ́ lɛ́ ò éyɔ́ɔ lé le tranchant de la hache est émoussé ◊ à lɛ̀ ò il est tranchant 4. partie, partie intérieure ó bwà fɛ́ lɛ́ ma nous sommes restés à la maison

1120lɛ̀ n (contr) troupeau, troupe zro lɛ̀ gbɛ̀nnɛ̀ do ɛ́ yaa ò sa pé ce troupeau de gazelles n’est pas petit du tout ◊ lɛ̀ do groupe, ensemble dri lɛ̀ do ò kánzií laale le troupeau des vaches passe là-bas

1121lɛ̀balàle <lɛ̀+balàle> vt terminer (des paroles) yaa yaa jàn lɛ́balá veŋ̀ il ne termine pas sa parole vite

1122lɛ́bɔle <lɛ̀+bɔle> vt nourrir, élever ŋ́ ká kpɛ́n yáà, bhɛ́ɛ̀ ŋ́ ká kpɛ́n lɛ́bwà je vous ai tous mis au monde, et je vous ai tous nourri

1123lɛ̀bhìle <lɛ̀+bhìle> vt allumer par le bout, mettre le feu à, incendier ò yànnì lɛ́bhi bhɛ́ɛ̀ ò yɔ pɛɛ kɛ́lè on allume le brandon fait de branches sèches de palmier et on brûle le cœur du palmier (pour extraire le vin de palm)

1124lɛ̀bhúlàpɛ <lɛ̀+bhúlà+pɛ> n couvercle (de marmite, casserole)

1125lɛ̀biile <lɛ̀+biile> vt courber (le but de qqch) Màní piibhɛ ɛ́ lɛ́bii bhɛ́ɛ̀ ó máŋgròó ɛ́ kan kɛ́lè Mani courbe le bout de bâton de fer pour que nous cueillions la mangue avec

1126lɛ̀blaan <lɛ̀+blaan> n restes (de nourriture) ò lɛ̀blaan pɛ na nɛ̀ mu ni, waa na mɛɛ gblaan mu ni on donne des restes de repas aux enfants mais pas aux adultes

1127lɛ̀bole <lɛ̀+bole> vi être bête, être sot (qqn immature, dont l’intelligence est attardée) Soma lú Móólɔ́ɔ̀ lɛ́bole ò Moloo, la fille de Soma, est bête Syn. tabole

1128lɛ̀danle <lɛ̀+danle> vi >> kpéé lɛ́danle penser (de – ma, lé ; que – bhíì) nɛ̀ ɛ́ kpéé lɛ́danzí à nɛɛ lé l’enfant pense à sa mère yà kpéé lɛ́danzí bhíì è ge il pense à s’en aller é kpéé lɛ́dan pé bhɛ́ɛ̀ é jàn wo pense avant de parler

1129lɛ̀dɔɔle vt 1) vt redresser (ce qui est tordu) 2) vi ajuster é nɛ́ ɛ́ jóó láá lre, ké é jà kɛ́lè làkluù yí, à lɛ̀ nu dɔɔlɛ le comportement de ton enfant n’est pas bon, si tu le fais fréquenter l’école, il va se corriger

1130lɛ̀dɔle <lɛ̀+dɔle> v raccommoder (remettre en bon état ce qui est coupé), rattacher (attacher de nouveau)

1131lɛ̀dɛle <lɛ̀+dɛle> vt aiguiser ŋóò án wlanɛ̀ ɛ́ lɛ́dɛzí j’aiguise mon couteau

1132lɛ̀ɛ̀ n (contr) devant ◊ lɛ̀ɛ̀mi chef

1133lɛ́ɛ̀ det ce (indique l’objet proche du locuteur) mɛɛ lɛ́ɛ̀ dèlè kɛ́ lé ? qui est cet homme ?

1134lɛɛ n année è yàà Dalowa bhɛ́ lɛɛ yaga lè gɛ̀ il était à Daloa il y a trois ans à lɛɛ vu lè gɛ̀ il a dix ans ◊ lɛɛlà cette année ; lɛɛtoo l’année prochaine ; lɛɛweema l’avant-dernière année ; lɛɛ nɔ̀ɔ̀le mois (de l’année)

1135lɛ̀ɛ̀ pstp (contr) 1. devant 2. à (indique l’objet de la chasse) ganyan gbaan gbɛ̀n ɛ́ lɛ́ɛ́ pose le piège à écureuils 3. de (indique la source de danger) Táatóo wla le fɛ́ ɛ́ lâ ké yà gaanlè Zàle lɛ̀ɛ̀ quand Tato est entré dans la maison, il s’est caché de Zalé ◊ gblànle à lɛ̀ɛ̀ avoir peur de qqn. 4. que (indique l’étalon de comparaison)dɔle à lɛ̀ɛ̀ être plus âgé que lui

1136lɛɛli n année dernière, année passée ◊ lɛɛli ɛ́ lé l’année dernière

1137lɛ̀ɛ̀mi <lɛ̀ɛ̀+mi> n (contr) aîné nɛ̀ mu ɛ́ lɛ́ɛ́mi ɛ́, yélè nwâ c’est l’aîné des enfants qui est venu

1138lɛɛweema <lɛɛ+wee+ma> n l’avant-dernière année

1139lɛ̀ɛ̀ya <lɛ̀ɛ̀+ya> n rôle dirigeant, autorité

1140lɛ̀gale <lɛ̀+gale> vi s’émousser (pour des objets en fer : couteau, machette etc.) trɛ́ ɛ́ glɔ̀ɔ̀ya kɔ́ɔ́, án kpòò ɛ́ lɛ́gàà le sol est si dur que ma houe s’est émoussée

1141lɛ̀gbaanle <lɛ̀+baanle> vt tendre, dresser (piège) yòò ganyan ɛ́ lɛ́gbaanzí gbɛ̀n ɛ́ lɛ́ɛ́ il est en train de dresser un piège à l’écureuil

1142lɛ̀gbɛnle <lɛ̀+bɛnle> vt attendre kɔ̀ɔ́ sí vìn mu ɛ́ lɛ́gbɛn attendons les autres clans ŋóò ŋ́ nɔ́ɔ̀ a sííle lɛ̀gbɛnzí j’attends que mon mari me téléphonne

1143lɛ̀glìnle <lɛ̀+glìnle> vt regarder si qqn arrive ◊ ge à lɛ̀glìn ! vas voir s’il arrive !

1144lɛ̀gole <lɛ̀+gole> vt enlever le son (de riz, de maïs etc.), pré-piler

1145lɛ̀gɔɔn <lɛ̀+gɔɔn> rn barbillon

1146lɛ̀kánle <lɛ̀+kánle> vt attirer, entraîner à soi (avec – ta) ò nɛ̀ mu lɛ̀kan bɔ̀mɔ́ɔ́ ta on attire les enfants avec des bonbons

1147lɛ̀klúúle <lɛ̀+klúúle> vt tourner (par le bout)sòó lɛ́klúúle tourner le vélo sòó ɛ́ lɛ́klúu é gbɛ yìɛ ta tourne le vélo à droite

1148lɛ̀kpále <lɛ̀+kpále> v 1. vt aiguiser (une lame) yá còŋyò ɛ́ lɛ́kpá pé bhɛ́ɛ̀ é ge bɔ̀n bloolɛ tu dois aiguiser ta machette avant d’aller défricher la brousse 2. rassembler ◊ lɛ̀kpále éke ta ramasser

1149lɛ̀kúnle <lɛ̀+kúnle> vi 1. répondre (les mots, les chansons) náá ŋ́ náágwlɛɛn a púbɔ ɛ́ lɛ́-kúnlɛ je n’ai pas répondu à la salutation de mon grand frère 2. allumer (du feu) gázì ɛ́ lɛ́kún ! allume le gaz ! 3. Animist. accepter l’offrande (des esprits)

1150lɛ̀láàbà rn barbe (de coq), jabot

1151lɛ̀lâjanwomi <lɛ̀+là+jan+wo+mi> n porte-parole ◊ Wàànbhaa lɛ̀lâjanwomi prophète

1152lɛ̀làle <lɛ̀+làle> vt >> lɛ̀là yrɛ̀ yí être détesté, être haï sàyaàn mu lɛ̀la ŋ́ dɛ yrɛ̀ yí mon père hait les bandits

1153lɛ́lɛ́ <Fr. l’heure> n heure gwlaan gblan tɛ́nle ò fɛ́ ɛ́ yí lɛ́lɛ́ do là le vieil homme reste adossé au mur pendant une heure ó lɛ́ɛ́lɛ srɔ́a là klɛlè zi ɛ́ líí. nous avons huit heures de route à faire

1154lɛlɛ n épine ◊ kaa lɛlɛ arête

1155lɛ̀mabɔle <lɛ̀+ma+bɔle> v tailler (extrémité pointue) yrì ɛ́ lɛ̀mabɔ ! taille le bois !

1156lɛ̀male <lɛ̀+male> vi être trop mûr, blettir vàngàn ɛ́ lɛ́máà bhɛ́ɛ̀ è klà bhɔ̀kúbhɔ̀kú, kà à na swâ mu ni la papaye est devenue trop molle, donnez-la aux cochons

1157lɛ̀mazaabɔle vt contredire

1158lɛmɛ n souris (esp. : très petite souris de brousse de couleur grisâtre)

1159lɛ̀nále <lɛ̀+nále> vt donner, passer (par le bout) trɛ́ ma mɛɛ mu ɛ́ gàà ɛ́ lɛ́na fɛ́gààkpá mu ɛ́ ni les gens qui sont en bas donnent la paille à ceux qui la mettent sur le toit

1160lɛŋgbɛ n souris (de brousse, grosse)

1161lɛ̀pále <lɛ̀+pále> vp 1. vt remplir (compléter jusqu’au bord) 2. accueillir, embrasser (un nouvel arrivé) è nwâ ŋ́ lɛ́pálɛ wà ɛ́ ma il est venu m’accueillir à l’entrée du village 3vi rencontrer (qui – lé) ŋ́ ge yrɛ nɔɔ̀ ŋ́ lɛ́ láá pálɛ mɛɛ ké lé en partant, je n’ai rencontré personne ◊ éke lɛ̀pále se rencontrer

1162lɛ̀pwɛ́le <lɛ̀+pwɛle> vt annoncer (parole) dùùtiì pe tòòlódɔmi ɛ́ ni káá è kumada drɛ nu jan ɛ́ lɛ́pwɛ wàla mu ɛ́ ni le chef du village dit au crieur d’annoncer l’arrivée du nouveau sous-préfet aux gens du village

1163lɛ̀sɔ́le <lɛ̀+sɔ́le> vt ajouter, compléter, augmenter (jusqu’à une certaine mesure : un kilo, une cuvette) yaa yaan ɛ́ lɛ́sɔ́ ajoute de l’igname !

1164lɛ̀sɔ́nle vt allumer (feu du foyer)tɛ́ lɛ́sɔ́n ! allume le feu (de foyer)

1165lɛ̀síle <lɛ̀+síle> vi prendre de l’ampleur s’aggraver Bùéne pegéé à nɔ̀ɔ̀ a sra ɛ́ lɛ́síà la querelle entre Bouéné et son mari a pris de l’ampleur

1166lɛ̀taciɛ̀ <lɛ̀+ta+ciɛ̀> n moustache

1167lɛ́trɛ́ <Fr. lettre> n lettre ◊ lɛ́trɛ́ dɛle écrire une lettre ; lɛ́trɛ́ kpále envoyer une lettre

1168lɛ̀wɛ́ɛ́le <lɛ̀+wɛ́ɛ́le> vi préparer pour qqn, faire fête à, servir un repas aux étrangers (à celui qui vient d’arriver) mùà mu ba ò cíé mu lɛ̀wɛɛ bàá lé chez les Mwans, on sert du riz aux étrangers

1169lɛ̀wììle <lɛ̀+wììle> vt pré-piler (banane, igname bouillie)

1170lɛ̀wlale <lɛ̀+lale> v 1. vt boutonner, boucler (la ceinture) 2. faire entrer (les animaux dans leurs cages) maa ɛ́ lɛ́wlá kɔɔ ɛ́ yí ! fais entrer le poulet dans la cage !

1171lɛ̀yanle <lɛ̀+yanle> vi être achevé fɛ́ ɛ́ lɛ́yáàn la maison est achevée

1172lɛ̀yele <lɛ̀+yele> vt se voir, se rencontrer ó pegéé ŋ́ núàle laa éke lɛ̀ye táŋ́ ma petite sœur et moi, nous nous voyons rarement

1173lɛ̀zàà cíɛ̀ n barbe

1174lɛ̀zàà rn menton

1175lɛ̀zɛnle <lɛ̀+zɛnle> vt faire courber (qqch ou qqn) ŋ́ blàán láá ɛ́ lɛ̀zìàn trɛ́ ma j’ai fait courber la feuille de banane par terre

1176lì adv 1. pas encore ŋ́ nɛɛ laa yanlɛ lì gblànle lé màfá wìle lɛ̀ɛ̀ ma mère n’a pas encore fini d’avoir peur des fusillades 2. plus (avec négation) sɔ̀ ŋ́ dɛ yàà tàmàtá mi dùŋ sáánnígɛ̀ yaa mi lì auparavant mon père avait l’habitude de fumer la pipe, mais il ne fume plus 3. jamais (avec la négation)lì séké séké plus jamais ◊ lì do jamais náá ge lɛ lìdo Kòŋgòpla je n’ai jamais été à Kongasso

1177liààle vt (mob) faire la leçon, indiquer le droit chemin, exhorter, conseiller ké nɛ̀ ò gezí kolɛ́zì à dɛ mu á liaa káá yà gbú kún élrele lé ye si l’enfant est admis pour le collège, ses parents lui conseillent de se comporter bien là-bas

1178lìdoò <Fr. ludo> n ludo ◊ lìdoò zɔn jouer à ludo

1179liì <Fr. lit> n lit Syn. yilapɛ

1180lìì n 1. rn (contr) bouche ◊ yinlìì narine ; yɔ̀nlíí mamelle 2. porte ◊ fɛ́ ɛ́ líí la porte de la maison

1181lii n 1. rn ombre ŋ́ yáláà maŋgròó diin lii zi je me suis assis à l’ombre du manguier ◊ lɛɛlii lé l’année passée 2. âme srɔ́ɔ́nní mu mɛɛ lii kun les sorciers attrapent les âmes des gens 3. esprit ◊ lii yɔ̀ɔ mauvais esprit lii yɔ̀ɔ ò à zi il est possédé ; Christ. Lii wéŋ Saint Esprit 4. image, reflet ŋ́yóò ŋ́ gbú glììŋzí dùàléŋ ɛ́ yí je me regarde dans le miroir

1182lìì pstp (contr) 1. en, dans 2. sur (juste une partie de l’objet est en contact avec la surface) yɔ̀ɔ̀ gboo ɛ́ yòò zi ɛ́ líí une partie du tronc d’arbre est sur le chemin

1183lììbhaale <lìì+bhaale> v s’étonner, être stupéfié

1184lììbhulale <lìì+bhulale> vt couvrir (récipient) ŋ́ piibhɛ gbɔ ɛ́ lííbhúlàá à lììtánpɛ ɛ́ lé j’ai couvert la marmite en fer avec un couvercle

1185lììglìnle <lìì+glìnle> v provoquer, engueuler

1186lììgole <lìì+gole> vt ouvrir gòŋ líígole ɛ́ yòò án fɛ́ dìŋ la voiture ouverte est près de ma maison

1187lììkáále <lìì+káále> rv bâiller Màní é lííkáálà Mani a bâillé

1188lììkánle <lìì+kánle> vt couper la partie (d’un objet rond), pratiquer une ouverture nɛ̀ ɛ́ vàŋgàn ɛ́ lííkáàn l’enfant a coupé le bout de la papaye

1189lììklwánle, lììklɔ́ánle <lìì+kwánle> vt coller (la fermeture, y compris la plaie) ké ò bhɛ tɛ́kpáà wà lììkwlaan làànɛ́ láá lé quand on soigne la plaie, on la panse avec une feuille médicinale

1190lììkpále vt pratiquer une ouverture, faire un trou débouchant (dans la gourde, faire la porte de la maison)

1191lììle rn (contr) salive, crachat ◊ lììle kláále cracher

1192lììle v 1) vt 1. effacer, annuler wà tɔ́ ɛ́ líílà vóté sɛ́wɛ́ ɛ́ ta son nom a été radié de la liste électorale 2. éteindre (feu, bougie) 2) vi 1. s’éteindre 2. s’effacer

1193lììplóóle <lìì+plóóle> v 1. vt ouvrir, détacher (qqch par le bout) 2. admirer

1194lììsrále <lìì+srále> vt coudre pour fermer l’ouverture (ex. un sac de riz) mlɔ̀ bɔ̀tɔ̀ ɛ́ líísráa bhɛ́ɛ̀ yá na é jiè ni couds le sac de riz et donne-le à ta grand-mère

1195lììtánle <lìì+tánle> vt fermer

1196lììtánpɛ <lìì+tán+pɛ> n couvercle

1197lììwɛɛle <lìì+wɛɛle> vt provoquer, taquiner nɛ̀ mu éke lììwɛɛ táŋ les enfants se moquent les uns des autres tout le temps

1198lììyrééle <lìì+yrééle> vt attacher (en fermant l’ouverture) kà kaa bɔ̀tɔ̀ ɛ́ lííyrée attachez l’ouverture du sac de poisson

1199likɛtɛnɛ̀ adv ideo court et maigre (personnes, animaux, arbres)

1200lìle v (mob) avoir pitié, gracier (à – ma) nɛɛ nɛ̀ ɛ́, yaa li à lù ma la mêre n’a pas pitié pour sa fille

1201lívlù <Fr. livre> n livre

1202lòbòní n bouillie de banane (bouillie de bananes mûres melangées à de la pâte d’arachide : repas du matin habituel des Mwans au village)

1203lòkó <Baule> n banane plantain frite à l’huile de palme aloko (Afr.)

1204loko n brume (du matin) ké loko bwà plí klɛ quant la brume apparaît le matin, il y’a de la rosée

1205lolò n étoile filante ké lolò kààn, bhɛ́ klɛ mɛɛ gblaan do ò zan galɛ si une étoile filante est passée, ça veut dire qu’un grand homme va mourir

1206lòmlíŋ, lòmini, lòmíní n orange, citron ◊ lòmlíŋ yɛɛnle, lòmlíŋ kùmùnì citron («orange amère»)

1207lómo n Naja nigricollis cobra cracheur

1208lóná n taon

1209loonɛ́ n vieillarde, vieille

1210loonɛ̀, lóónɛ̀ n 1. Lepus sp. lièvre [personnage des contes, un trickster]

1211lɔ̀ami num le premier ◊ ŋ́ gbe lɔ̀ami lè gɛ̀ c’est mon premier fils

1212lɔ̀ɔ n gouro (ethnie, langue)lɔ̀ɔ̀mi Gouro (représentant de cette ethnie)

1213lɔ̀le vt (mob) acheter ŋ́ maa lùà ŋ́ dìŋmi ɛ́ kɔ́ɔ́ kɛ̀mɛ̀ yiziɛ j’ai acheté le poulet de mon voisin à deux mille francs

1214lɔ̀pɛ <lɔ̀+pɛ> n marchandise

1215lrèle v (mob) 1) vi être joli, être bon ŋ́ lréle yìya é ni je suis plus joli que toi 2) vt faire joli, décorer, améliorer nɛ̀ mu waa fɛ́ lre fɛ́tí kpɛ́n lé les enfants décorent leur maison pour chaque fête

1216lróŋ n mouche (grosse, qui pique)

1217lróŋ n plante aquatique

1218lrɔ̀ n envie ◊ à mi lrɔ̀ soif pɛbhle lrɔ̀ ò à ma il a envie de manger ; lrɔ̀kpále demander (qqn – kɔ́ɔ́)

1219lrwale, lrɔ̀àle v (mob) 1) vi 1. devenir souple, affaiblir ◊ lrɔ̀àle souple 2. s’apaiser ò wi bhɛlɛ́ blìŋnì gbìan ɛ́ ni bhɛ́ɛ̀ yaa yran ɛ́ lrwâlà on a jeté un os au chien enragé et il s’est apaisé 2) vt rendre souple, assouplir, affaiblir

1220lrwanìì, lrɔanì adj paresseux

1221lu n esclave

1222lù rn (contr) fille

1223lú rn tradition (des ethnies culturellement proches de Mwans : Wan, Gouro, Yakouba, mais pas Senoufo etc) ◊ mùàlú sɔ, mùàlú pɛbhle, mùàlú ye, mùàlú flú, mùàlú yrɔ̀n vêtements, nourriture, travail, mariage, huile rouge traditionnels des Mwans

1224luta mlɛ n Albizia adianthifolia albizia julibrissin (arbre), flamboyant (Afr.)

1225lwa, lɔ̀à adj premier zɛn élɔ̀a lé arrive le premier

1226lwà, lɔ̀à n rapport, dénonciation (sur qqn)lwààwóle dénoncer ; lwààwómi dénonciateur

1227lwààníí, lɔ̀àníí n rapporteur, dénonciateur, cancanier

M – m, comme ma, maa, mabri

1228ma pstp 1. à (la surface) fòtoò ɛ́ yòò fɛ́ gwle ma la photo est au mur 2. jusqu’à (sens temporel)yromazi ma... jusqu’au soir ké è san zrwanzi bhɛ́ɛ̀ è tɛn yromazi ma wáá pɛbhlelɛ lì du matin jusqu’au soir, nous n’avons pas mangé

1229ma rn surface (corporelle) ŋ́ ma ɛ́ kpɛ́n kaa j’ai des démangeaisons partout

1230màá adv bien sûr, vraiment (commence la proposition) màá ké yá klâ ŋ́ nu jilalɛ á ! vraiment, si tu le fais, je m’en vais

1231maa n 1. poule, coq (générique), poulet ◊ maa yrɛn œuf (de poule) ; maa gbɔ̀n spaghetti ; maakɔɔzi volant de voiture 2. oiseau

1232màa n balai ◊ màabhɛ do brindille de balai

1233maada <maa+da> n poule

1234maagwlɛn n coq ◊ maagwlɛn winta trò crête du coq ; maagwlɛn lɛ̀láàbà barbe du coq

1235maanɛ̀ <maa+nɛ̀> n oiseau

1236maanɛ̀ gàmà n Locusta migratoria locuste

1237maanɛ̀dɛdàan <maanɛ̀+dɛ+dàan> n lance-pierres

1238mabààle <ma+bààle> vt choyer, chérir yà nɛ̀ mu ɛ́ mabaa ébèbè lé il chérit beaucoup ses enfants

1239mabɔɔle <ma+bɔɔle> v 1) 1. vr se transformer (en – lé) wlɛ̀nnɛ́ à mabɔ̀ɔ̀là trɔ́ɔntrɔ́ɔngbà lé la chenille s’est transformée en papillon 2) 1. vt transformer srɔ́ɔ́nní á gbe mabɔ̀ɔ̀là sòófàlí lé le sorcier a transformé son fils en âne ◊ jàn mabɔɔle changer d’avis é jàn mabɔɔ wáátí kpɛ́n ba tu changes d’avis tout le temps

1240mabɛ̀ɛ̀nle <ma+bɛɛnle> rv s’approcher yà mabɛ̀ɛ̀nzí yilapɛ ɛ́ dìŋ il s’approche de la couchette

1241mabri <Dioula> n camion

1242mabhɔle <ma+bhɔle> vt 1. suffire mlɔ̀ bɔ̀tɔ̀ do ó mabhɔ mlɛ do là un sac de riz nous suffit pour un mois Syn. yìbhɔle 2. rincer (nettoyer à l’eau : des verres, des vêtements, des enfants) le mu waa sɔ mu mabhɔ Bloo ba les femmes rincent leurs pagnes dans le Béré

1243mabhèèle <ma+bhèèle> v vs rétablir, être en voie de guérison gadɛmi ɛ́ yáàle sààn à gbú ma àmasrɔ̀yí à mabhèèlà le malade arrive à s’asseoire par lui-même, parce qu’il est en voie de guérison

1244mabhwèle <ma+bhwèle> vt rater ŋ́ blòo ɛ́ mabhwèlà án dì ɛ́ lé j’ai raté l’agouti avec ma lance

1245mablaale <ma+blaale> vi grossir un peu, prendre du poids ga gwà Gbɔɔle ma, à mablààlà sáání gɛ̀ Gboolé est guérie, elle a un peu grossi maintenant

1246madɔle <ma+dɔle> vt 1. reconnaître ŋ́ drúanɛ̀ ɛ́ ge yrɛ mùàn tùàbù trɛ́ ta, è nwà yiɛ̀n lá lé náá madɔlɛ mon neveu est allé en Europe depuis longtemps, le jour où il est arrivé, je ne l’ai pas reconnu 2. accompagner (aller avec qqn) è jà nɛ̀ ɛ́ mádɔlɛ wàla il a accompagné l’enfant jusqu’au village

1247madɛ sɛ̀sɛ̀ n plante (esp.)

1248madíŋwóle <ma+díŋ+wole> vt blesser è zro ɛ́ madíŋ wâ à gaan ma il a blessé l’antilope à la patte arrière ◊ madíŋwóle drɛdrɛ une blessure fraîche

1249màfá n fusil ◊ màfá bhɛ balle ; màfá wìle tirer (surta)

1250mafáánle <ma+fáánle> vt Trad. 1. coucher avec sa femme (avant la date reconnue par la loi des Mwans) [l’homme ne doit pas avoir de relations sexuelles avec sa femme avant que leur enfant ait 2-3 ans] lenɛ̀ ɛ́ yáà, yaa lɛɛ yaga bhɔlɛ bhɛ́ɛ̀ à nɔ̀ɔ̀ á mafàànnà la femme a accouché d’un enfant, cela n’a pas atteint trois ans, et son mari l’a « violée avant terme » 2. violer la femme quand elle dort

1251mafɛ́le <ma+fɛ́le> vt laver (les membres) Syn. mabhɔle

1252magaanle <ma+gaanle> v 1) vt 1. cacher (de lɛ̀ɛ̀) mí án càn yrí magaan ŋ́ nɛ́ mu lɛ̀ɛ̀ je cache ma canne d’or de mes enfants 2. réparer mí án gòŋ magaan je répare ma voiture 2) vr se cacher

1253magale <ma+gale> v vr se rechauffer (à côté du feu) nɛ̀ mu ɛ́ wòò magazí tɛ́ ma les enfants sont en train de se chauffer près du feu

1254magbaandɛle <ma+gbaan+dɛle> vt louer Záan láá mɛké magbaandɛlɛ, yà gbú là magbaandià Jean ne loue personne, il s’est loué soi-même

1255magbaanle <ma+gbaanle> v 1. vt retenir, retarder 2. vi se retarder ŋ́ lú madɔle làkluù wà talè mí magbaannà le fait d’accompagner ma fille à l’école m’a retardé

1256magbawole <ma+gba+wole> vt Fig. payer, rembourser è nu à magbawolɛ ŋ́ ni il me payera pour cela

1257magbɛnle <ma+gbɛnle> vt attendre à lù mágbɛn sa ! attends sa fille un peu !

1258magele <ma+gele> v 1. vi s’améliorer, avancer ké è san kùŋlii drɛ ɛ́ nu, ye ɛ́ majà depuis l’arrivée du nouveau chef, le travail est allé mieux 2. être acceptable é wlanɛ̀ lá náà ŋ́ ni gɛ̀ bhe, bhɛ́ mage le couteau que tu viens de me donner est acceptable

1259maglàànle <ma+glàànle> vt masser, oindre ò nɛ̀ yíɛ́ntɛ̀n mu maglaan yrɔ̀n pú lé on oint les bébés avec du beurre de karité

1260maglɔ̀ɔ̀le <ma+glɔ̀ɔ̀le> vt frotter, laver (en frottant) é núàgwlɛɛnnɛ̀ ɛ́ maglɔ̀ɔ gblàluu ɛ́ lé kplankplan lave bien ton petit frère avec l’éponge

1261maglìnle <ma+glìnle> vt examiner (le corps) drɔ̀ɔ̀drɔ́ɔ̀mi gadɛmi maglin le docteur examine le malade

1262maglòó, maŋgroŋ n mangue, manguier ◊ maglòó bhaa mangue (fruit) ; maglòó bhɛ noyau de mangue

1263magole v 1) vt essuyer, nettoyer 2) rv s’essuyer, se nettoyer

1264majanwole <ma+jan+wole> vt parler mal è mí là majanwozí c’est de moi qu’il parle mal

1265makáále <ma+káále> v 1) vt gratter mí ŋ́ lɛ̀zàà makààlà je me suis gratté le menton 2) vr se gratter wòò á makaa les singes se grattent

1266makánle <ma+kánle> v 1) vt défricher, couper l’herbe autour de qqch è fɛ́ ɛ́ makan il coupe les herbes autour de la maison 2) vi grandir (des enfants) [il est sous-entendu que l’enfant est déjà grand, et sa mère peut avoir des relations sexuelles avec son mari] nɛ̀ ɛ́ makààn l’enfant a grandi

1267makɔ́ɔ́le v 1. vt gratter 2. vi se sauver, s’évader ké gwle bàláá mɔ kpɛ́n mú makɔɔ quand la guerre éclate, tout le monde se sauve

1268maklúúle <ma+klúúle> vt faire des boules (de terre, d’argile pour la construction des maisons) nɛ̀ mu pɛ̀ɛ̀ makluu waa fɛ́ dɔ pɛ lé les enfants font des boules de terre pour la construction de leur maison

1269makpáále <ma+kpáále> vi s’apaiser, se calmer (phénomènes naturels) Syn. mazinàle

1270makpále <ma+kpále> v 1. vt guetter dosòmi wi makpa bhɛ́ɛ̀ yà dɛ le chasseur guette le gibier et le tue 2. vi vieillir mɛɛ makpále lè kɛ́lè c’est un homme âgé ŋ́ dɛ ma ò kpázií mon père vieillit

1271makúnle v 1. vt choisir, trier, assortir, classer Màní sàà drɛ do makwàn Mani a choisi une nouvelle natte 2. vi être choisi

1272makwlééle <ma+kwlé́le> vt creuser au pied (d’un arbre, d’un igname)

1273malàle <ma+làle> vi 1. être malade 2. faire le paresseux ké ò Jábɔ́ winbwà yaa ge tìtì, à mala éyɔ́ɔ̀lé quand on envoie Jabot, il n’y va pas du tout, il fait le paresseux

1274malɔ̀le <ma+lɔ̀le> vt entraîner, « captiver » ké é mɛɛ malɔ̀zí, é jàn lrelenɛ̀ mu wo à ni si tu veux captiver quelqu’un, tu lui dis de bonnes paroles

1275male (mob) 1. vt entendre ŋ́ maa gwlɛn wèle mazí j’entends le coq qui chante 2. apprendre (facts) án máà kaa káá é nwâle yàláá gwlɛnna j’ai appris que ta petite sœur s’est mariée

1276male vi (mob) être cuit bàá ɛ́ máà le riz est cuit

1277máliɛ́n <Fr. malien> n Malien

1278malrwàle, malrɔ̀àle <ma+lrwàle> vi s’apaiser, se calmer nɛ̀ ɛ́ yáà wisízií ébèbèlé, à nɛɛ nuâ bhɛ́ɛ̀ yaa wisí ɛ́ malrwàlà l’enfant pleurait beaucoup, sa maman est arrivée, et ses pleurs se sont calmés

1279malrɔ̀gole <ma+lrɔ̀+gole> vt taquiner [surtout les « cousins à plaisanterie »]

1280mamaato n scolyte (insecte)

1281mamlààle <ma+mlààle> vi avoir des boutons sur le corps

1282mànévrù <Fr. main d’oeuvre> n ouvrier

1283maniinàle <ma+niinàle> rv se changer, changer l’aspect wlɛ̀nnɛ́ à manììnáá trɔ́ɔntrɔ́ɔngbà lé la chenille s’est transformée en papillon

1284manimani adv ideo >> manimani la grêle

1285manrààle <ma+nrààle> vt se moquer làkluù nɛ́ ɛ́ yaa sɔ sɛ́wɛ́ pélé, à vìŋ mu ò à manrààzí l’élève ne sait pas lire, ses camarades se moquent de lui

1286mapále <ma+pále> vt butter (le stade finale de l’opération) ó dɛ mu fe mu ɛ́ pále zi san, bhɛ́ɛ̀ ómɔɔ wóo fe mu ɛ́ mapa nos parents commencent le buttage, et nous le terminons

1287màsà n roi

1288masɔ́le <ma+sɔ́le> vi commencer à mûrir (fruits, légumes, tubercules) yaan ɛ́ maswà l’igname a commencé à mûrir

1289masiɛ́le <ma+siɛ́le> vt nuire (à qqn), gâter à nùàgwlɛɛn ŋ́ masìɛ̀là son petit frère a gâté mon affaire

1290masííle <ma+sííle> vt 1. s’adresser à quelqu’un par son nom clanique yà masììlà Gògbe il s’est adressé à lui par son nom de famille Gogbé 2. respecter

1291matánle <ma+tánle> vt clôturer qqch Zɔ̀ma yaa fɛ́ matààn Zoma a clôturé sa maison

1292matɔ́n <ma+tɔ́n> adj 1. aigre, tourné, gâté (des aliments) ziɛ̀n ɛ́ matɔ́n ò dɔzí la sauce est en train de tourner 2. Fig. mécontent, qui a l’air mécontent (de personnes)

1293matráánle <ma+tráánle> vi commencer à mûrir

1294matrúúŋ n enfance ◊ matruŋnɛ̀ enfant de 3-10 ans ; matrúŋ bhla période de l’enfance ; ŋ́ matrúŋ bhla zi dans mon enfance

1295mavɛ̀ɛ̀le <ma+vɛ̀ɛ̀le> v 1) vt diminuer, raccourcir, réduire 2) vs être chétif, être maigre (homme, animal, plante) à mavɛ̀ɛ̀le ò il est chétif à mavɛ̀ɛ̀là il est affaibli yrì diin lɛ́ɛ̀ mavɛ̀ɛ̀le ò c’est un arbre chétif

1296mawisíle <ma+wisíle> vi quémander (qqch indirectement) álì án mawisìà rájó zà ɛ́ yí, yaa nalɛ ŋ́ ni j’ai même supplié pour la radio, mais il ne me l’a pas donnée

1297mawlale <ma+wlale> vt diminuer (mèche de lampe à huile)

1298mawole <ma+wole> vt crépir (la surface extérieure des murs de la maison) ké fɛ́ dɔle yààn wà mawo quand on a fini de construire la maison, on la crépit

1299màyà n lutte (sportive)màyà dánle lutter Tóonɛ́ pegéé Piɛ́lì màyà dan wáátí kpɛ́n ba Tone et Pierre luttent tout le temps

1300mayààle <ma+yààle> vt réchauffer

1301mayròòle <ma+yròòle> v 1. vt égratigner Zàta a sròónɛ̀ ɛ́ ciémi ɛ́ mayròòlà le chat de Zata a griffé l’étranger 2. vi s’égratigner mí bàláá, bhɛ́ɛ̀ ŋ́ gbɛ mayròòlà je suis tombé et je me suis égratigné le bras

1302maza <ma+za> n besoin ◊ maza ò avoir besoin (de – ma) ŋ́ náágwlɛɛn maza ò gòŋ drɛ ma mon grand frère a besoin d’une nouvelle voiture ; zru maza désir, volonté

1303màzí <Fr. Maggie> n cube Maggi

1304mazinàle <ma+zinàle> vt diminuer, ralentir yá pɛbhle gbɛya ɛ́ mazinà il faut que tu manges d’une façon plus réservée Syn. makpáále

1305mazrɔɔnle <ma+zrɔɔnle> v 1. vt louer è yaa gɔnpɛ mu ɛ́ mazrɔɔnzí il est en train de faire de la publicité pour ses marchandises 2. rv se vanter yà mazrɔɔnzí yaa gòŋ drɛ yí il se vante de sa nouvelle voiture

1306mɛ̀ pron quoi ? que ? é pe mɛ̀ ? qu’est-ce que tu dis ?

1307mɛɛ n personne ◊ dìŋmɛɛ voisin, voisine

1308mɛɛ gbnútrú n être humain

1309mɛɛlɛ̀ɛ̀mi <mɛɛ+lɛ̀ɛ̀+mi> n chef, dirigeant

1310Mɛɛzan <mɛɛ+zan> n Christ. Seigneur (adresse à Dieu)

1311mɛ̀là pron quoi ? que ? (question à non-sujet)mɛ̀là ma pourquoi ? mɛ̀là ma é nwà Màní blaan ɛ́ɛ̀ ? pourquoi est-ce que tu es venu en l’absence de Mani ?

1312mɛ́le intrj mon amie (adresse à une interlocutrice)

1313mɛ̀lè pron quoi ? que ? (question au sujet) ◊ mɛ̀lè gɛ̀ ? qu’est-ce que c’est ? ◊ mɛ̀pɛ le quoi ? que ? (animal) mɛ̀ pɛ lè glù ɛ́ zi ? qu’est-ce qu’il y a dans le trou ? ; mɛ̀lè klà bhɛ́ɛ̀... qu’est-ce qui s’est passé que...

1314mɛ̀liì <Fr. mairie> n mairie

1315mɛ́nɛ, bhɛ́nɛ̀ intrj mon ami (adresse à un interlocuteur homme)

1316mɛ̀síɛ́ɛ́nɛ́ <Dioula> adj monnaie (argent) gɔ̀lí mɛ̀síɛ́ɛ́nɛ́ monnaie

1317mɛ́trɛ̀ <Fr. mètre> n mètre

1318mí pron 1. moi (1 pers. sg., série emphatique) 2. moi (1 pers. sg., série contrastive focalisée)

1319mia num vingt ◊ mia do vingt ; mia plɛ quarante ; gɔ̀lí mia do cent francs

1320mììle v (mob) 1) vt avaler mlɛ wi mììzí le serpent avale sa proie 2) vi être avalé (seulement au perfectif)

1321mile v (mob) 1. vt boire ò yàà yì mi páá yí autrefois on buvait l’eau de la calebasse ◊ yìmíyrɛ abreuvoir 2. fumer (cigarettes) ŋ́ nɛɛnɛ̀ ɛ́ sìklɛ̀tí mi mon frère fume

1322milízì <Fr. ministre> n ministre

1323miyi <mi+yi> n eau potable, eau buvable

1324mìzìlí n mosquée

1325mlààle v (mob) 1) vi se gonfler, s’enfler ŋ́ plòò kla bàloŋ̀ yí bhɛ́ɛ̀ bàloŋ̀ ɛ́ mlaa je souffle dans le ballon, et il gonfle 2) vt gonfler ŋ́ bàloŋ̀ mlaa je gonfle le ballon

1326mlɛ n serpent

1327mlɛ n 1. lune 2. mois

1328mlɛ̀ n 1. rn corne, antenne (d’insecte)du mlɛ̀ corne de buffle [les cornes de buffle ont servi de verres pour le vin de palme] 2. flûte (instrument de musique) 3. ligne (en plantation)kwlɛ́ɛ́n mlɛ̀ ligne de coton

1329mlɛdiin <mlɛ+diin> n Parkia biglobosa néré (arbre avec des gousses jaunes) [arbre dont on utilise les racines et les graines en médecine traditionnelle]

1330mlɛgblì n Sida corymbosa herbe (esp.)

1331mlɛkaa <mlɛ+kaa> n Gymnarchus niloticus gymnarche (grand poisson) [il fait des nids flottants et chasse les proies par localisation électrique]

1332mlɛ̀kɛ́ <Dioula> n ange

1333mlɛklɛnɛ n étoile mlɛklɛnɛ bèbè pwɛ bì zi beaucoup d’étoiles apparaissent dans la nuit

1334mlɛ̀líí <mlɛ̀+líí> rn front

1335mlɛ̀siɛnnú <Dioula> n aiguille

1336mliŋgan n enfant précoce (dont la naissance survient moins de trois ans après la naissance de l’enfant précédent) [traditionnellement, il y avait une interdiction sur la naissance des enfants avec un écart moins de trois ans, et un tel enfant était donné à un autre clan]

1337mlíŋgole <mlíŋ+gole> vi entourer fɛ́ glwɛ ɛ́ mlíŋgole ò fɛ́ ɛ́ zi les murs entourent la maison

1338mlíŋwóle <mlíŋ+wole> vi 1. se tourner 2. vagabonder

1339mlɔ̀ n riz (plante et grains)mlɔ̀bhɛ grain de riz ; toflàà zi mlɔ̀ riz irrigué

1340Mlɔ̀ bɔ mlɛ n juin (mois de la plantation du riz)

1341Mlɔ̀ kán mlɛ n novembre (mois de la récolte du riz)

1342Mlɔ̀ yíkpa mlɛ n octobre (mois du sarclage du riz)

1343mluŋ n bégaiement ◊ mluŋbɔle bégayer ; mluŋbɔmi bègue

1344mótó <Fr. moto> n mobylette

1345 n gens mɔ kpɛ́n yáà nu à púbɔlɛ tout le monde venait le saluer

1346mɔɔ n souris [tous les rongeurs de la maison quel que soit le type]

1347mɔɔdɔle <mɔɔ+dɔle> vi faire la divination, charlataner (Afr.)

1348mɔɔdɔmi <mɔɔdɔ+mi> n guérisseur, charlatan (Afr.), guérisseur [l’homme qui connaît la raison d’une maladie et quel sacrifice il faut faire pour se rétablir] Syn. yoklɛmi

1349mɔ̀le v (mob) 1. vi rester, durer (Afr.) le mwà plɛ́ yí la femme a duré au marché ŋ́ drúanɛ̀ ò mɔ̀zí Kànàdaà mon neveu se trouve au Canada depuis longtemps 2. avoir une longue vie ŋ́ dɛ lè wàla gblangblan lé, è mwà trɛ́ ta mon père est le plus vieux du village, il est resté sur la terre longtemps ◊ yrɛ mwà, à nɔɔ̀ mwà il y a longtemps nɛɛ ga yrɛ mwà ; nɛɛ gàà à nɔɔ̀ mwà depuis longtemps ma mère est morte

1350mɔ́sɔ́n n boule magique (médicament traditionnel : des petites boules de couleur noir ou brun foncé) [faite d’écorce concassée, mélangée avec de la terre ; est mise sur le front ou sur la plaie]

1351mɔ̀sí n burkinabé (originaire de Burkina-Faso)

1352mu det marque du pluriel

1353mú pron ils (3 pers. pl., série contrastive focalisée) mɔ kpɛ́n pegéé mú jóó lè chacun a son comportement

1354muɛ voir mɛɛ personne

1355muvùùŋ n mouche muvùùŋ ɛ́ bwà niini yrɔ ɛ́ yí la mouche est prise dans la toile d’araignée

1356mwà, mùà n mwan, mona (le groupe ethnique, la langue)mwàmi Mwan (représentant de cette ethnie)

1357mwɛ n Hylochoerus meinertzhageni hylochère

N – n, comme na, nààle, nàflò

1358ná part donc !

1359na rn (contr) épouse

1360náá <ŋ́+láá> pron je ne... pas (1 pers. sg., série négative)

1361nàà adv au moment où, à la minute où

1362náa adv où ?

1363nàà n (contr) 1. femelle (animaux) Syn. da 2. Pejor. femme ◊ nààzinɛ̀ bâtard

1364nàágwlɛn, nàáglɔɛn rn (contr) grand frère, cousin (aîné)nàágwlɛn gbe neveu (fils du grand frère), fils du cousin (de la lignée du grand frère du père) ; nàágwlɛn lù nièce (fille du grand frère), fille du cousin (de la lignée du grand frère du père)

1365nààle rn (contr) belle-mère (par rapport à une femme)

1366nàflò n richesse (en argent)

1367nákpáa rn tante (sœur de la mère)

1368nále adv comment ?

1369nale vt (mob) donner (à – ni) à ké ná ŋ́ ni donne m’en encore un ◊ naŋ́ni cadeau ká yaan mu lá yé zií bhe, naŋ́ni lè ò lè les ignames que vous voyez là sont des dons

1370nanale voir nrale être doux

1371náò <ŋ́+láá+ò> pron je ne suis pas (1 pers. sg., série négative avec la copule)

1372násáan n tante (sœur cadette de la mère ; fille d’un tíun oncle maternel)

1373nàwé rn (contr) frère aîné (s’applique également aux fils des frères du père), grand frère (Iv.)

1374nɛ̀ rn enfant (d’homme, d’animal)nɛ̀gwláan fils ; ŋ́ nɛɛ nɛ̀gwláan mon frère ; nɛ̀le fille ; nɛ̀glwáanɛ̀ vieillard ; nɛ̀ yɛ́ɛntɛ́n bébé

1375nɛ̀ adj petit

1376nɛ̀ mrph -ette suffixe diminutif

1377nɛɛ n 1. rn mère ◊ nɛɛ gblan grand-mère ; nɛɛ vìŋdomi autre mère (autre femme du père) 2. parente aînée, épouse du frère aîné

1378nɛɛ bhwèle n Péjor. marâtre (autre femme du père)

1379nɛɛ̀bhɛ mlɛ n Thelotornis kirtlandii serpent (esp.)

1380nɛɛnɛ̀ <nɛɛ+nɛ̀> rn 1. frère (fils de la même mère)nɛɛnɛ̀le soeur (de la même mère)

1381nɛɛnɛ̀ya <nɛɛ+nɛ̀+ya> n parenté, liens du sang, lien entre la mère et l’enfant nɛɛnɛ̀ya bhlɛ ò fíɛ́ntrɔ̀nnɛ́ bhɛ́ɛ̀ bhɛ́ láá takan le lien du sang est mince, mais il ne se rompt pas

1382nɛ̀lenɛ̀ <nɛɛ+nɛ̀+nɛ̀> n vieille, petite vieille

1383nɛ̀yákle <nɛ̀+yá+kle> adj stérile (humains ou animaux)

1384nɛ̀yále <nɛ̀+yá+le> n sage-femme

1385ni pstp à (valeur adversative)

1386niì rn (contr) vie mlɛ niì ò à wee yí la vie du serpent est dans sa queue ◊ niìma en pleine mesure, de tout coeur ; à niì ziàn ta il a soupiré ; é níìgole zà do yì dédier sa vie à qqch

1387niinàle v (mob) 1) vi 1. se retourner (en gardant la position couchée) 2. se retourner ó níínàá ó zàn nous nous sommes retournés náá níínàlɛ lì gban do wáa wà ɛ́ ta je ne suis jamais retourné à notre village 3. changer d’avis, cesser (de faire qqch) Màní nììnàzí yaan wloo yrɛ nɔɔ̀ Mani n’a pas creusé d’igname (et se retourne à village) 2) vt 1. tourner à niinà à gbɛ ta tourne-le sur l’autre côté 2. rendre ŋ́ dunɛ̀ ɛ́ níínàá Màní ma j’ai rendu la chemise à Mani 3. mettre à l’envers (un vêtement) dunɛ̀ ɛ́ niinàle ò le vêtement est mis à l’envers

1388niini n araignée ◊ niini yrɔ toile d’araignée

1389nììníí n froid mɛɛ bèbè gàà nììníí ɛ́ kɔ́ɔ́ beaucoup de gens ont péri par ce froid ◊ nììníí ò ; nììníí klɛle il fait froid ; nììníí dɛmi qui a la fièvre

1390nile v (mob) 1) vi se perdre nɛ̀ ɛ́ níà l’enfant s’est perdu ◊ nile à kpéé être oublié gɔ̀lí ɛ́ zà níà ŋ́ kpéé wàla j’ai oublié l’argent au village 2) vt perdre, faire disparaître srɔ́ɔ́nní mu mɛɛ nu lii ni les sorciers prennent les âmes des gens

1391nòó rn trompe (d’éléphant)

1392nɔ́ n barrage (sur la rivière, pour la pêche)

1393nɔɔ̀ n (contr) 1. endroit (n’est pas utilisé seul)tóle à nɔɔ̀ abandonner ; ò à nɔɔ̀ être présent 2.  náá nɔ́ɔ̀ dɔ je ne sais pas où (réponse à une question)

1394nɔɔ̀ pstp (contr) à, dans, en ◊ yrɛ do nɔɔ̀ quelque part ŋ́ dɛ jà widɛyrɛ nɔɔ̀ mon père est parti à la chasse

1395nɔ̀ɔ̀ rn (contr) mari

1396nɔ̀ɔ̀le v (mob) 1) vt compter gbakpami yaa yaan bhlɛ nɔɔ les cultivateurs comptent les rangs d’igname ŋ́ nɛ́ ɛ́ sɔ pɛ nɔ̀ɔ̀lé ké è tɛn vu ma mon enfant sait compter jusqu’à dix ◊ mlɛ nɔ̀ɔ̀le mois (de l’année) 2) vi être compté nɛ̀ mu ɛ́ nɔ́ɔ́là les enfants ont été comptés

1397nrààle v (mob) 1) vi être doux, être bon, devenir doux, devenir bon (à quima) wi nralà la viande est devenue bonne au goût nràle éké ma laa ò wà ɛ́ ta ils sont en mauvais termes dans ce village Infant. bhlàà zru nana le foie du mouton est bon ◊ jàn manrààle se taquiner, se moquer mutuellement (relations de cousinage de plaisanterie) jàn ma nra ò lɔ̀ɔ̀ mu pegéé yàòbá mu pleŋ̀ il y a plaisanterie entre les Gouro et les Yacouba ; lìì nráále dire des mots doux, chanter bien ; Christ. Zèzù a jàn nráále La bonne nouvelle de Jésus 2) vt faire doux, faire bon màzí ziɛ̀n nraa le cube « Maggi » rend la sauce bonne

1398nraleya n douceur

1399nranɛ̀ n (contr) petit enfant, descendant

1400nrɛ n langue (Anat.)

1401nrɛ̀ɛ̀le v 1) vt 1. filer ◊ kwlɛ́ɛn nrɛ̀ɛ̀pɛ quenouille ; kwlɛ́ɛn nrɛ̀mi fileuse ŋ́ jìè yàà kwlɛ́ɛn nrɛ̀ɛ̀mi gblan lé ma grand-mère était une grande fileuse de coton 2. conduire (voiture) 2) vi être filé kwlɛ́ɛn ɛ́ nrɛ̀là ce coton est filé

1402nri n 1. trace, empreinte ◊ gbɛ nri empreinte de doigts 2. ligne (trace d’écriture), plan ŋ́ fɛ́ ɛ́ nri kan je trace le plan de la maison

1403nrɔ́ <Dioula> n lait ◊ nrɔ́ tɔ́nle lait aigre ; nrɔ́ yí lait (y compris le lait condensé) ; nrɔ́ pii lait en poudre

1404nu adv ici (avec négation) Olivier láò nu Olivier n’est pas là

1405nu mrph marqueur de futur

1406nule vi (mob) venir ŋ́ lú nu dìmàsí ma ma fille vient le dimanche ◊ nule à lé apporter, amener ŋ́ nwâ án dunɛ̀ ɛ́ lé Bajɔ ni j’ai apporté mes habits à Badjo

1407nwâ rn frère cadet, sœur cadette

1408nwâgwlɛn, núàglɔɛn rn frère cadet ◊ nwàgwlɛn gbe neveu (fils du petit frère) ; nwàgwlɛn lù nièce (fille du petit frère)

1409nwâle rn sœur cadette

Ŋ – ŋ, comme ŋ́gbhlo, ŋ́gbhlokpàpɛ, ŋ́kɛ̀nà

1410ŋ́ pron 1. je (1 pers. sg., série sujet de base) 2. me (1 pers. sg., série non-sujet)

1411ŋ́ciè <Dioula> intrj merci ◊ ká ŋ́cíè merci (à de nombreuses personnes)

1412ŋéé <ŋ́+é> pron je te (série contractée « sujet-objet direct »)

1413ŋ́gbhlo, ŋ́gblò n 1. rn tête 2. régime (des fruits) se ŋ́gbhlo régime de graines de palme

1414ŋ́gbhlokpàpɛ <ŋ́gbhlo+kpà+pɛ> n appui-tête (traditionel, en bois)

1415ŋ́kɔ̀ intrj bienvenue, bonne arrivée, salut ! (à qqn qui est venu du marigot ou du puits)káŋ́kɔ̀ salut (la même salutation adressée à plusieurs personnes)

1416ŋ́kɛ̀nà intrj bon matin ! bonjour ! (la salutation du matin adressée à une personne) ŋ́kɛ̀nà oo ŋ́kɛ̀nà, Pɔ bonjour, Po !

1417ŋ́koŋgo intrj bienvenue, bonne arrivée, salut ! (à personne venue des champs)

1418ŋ́ŋ̀ intrj oui

1419ŋóò, ŋ́yóò <ŋ́+ò> pron je suis (1 pers. sg., série contractée avec la copule)

1420ŋ́sɛ̀ intrj mes condoléances ◊ ká ŋ́sɛ̀ ga ma acceptez mes condoléances pour

1421ŋ́sɛ̀ɛ̀ye (Dioula) intrj soyez le bienvenu, bonne arrivée, salut ! (à une personne qui est venue ou revenue)

1422ŋ́tèlè <Dioula> intrj bonjour ! (salutation de midi)

1423ŋ́tɛ́ndɛ intrj bonjour (réponse à une salutation – un homme répond à un homme)

1424ŋ́tɛ́nnɛ̀ intrj bonjour (réponse à une salutation – un homme répond à une femme)

1425ŋ́wlá <Dioula> intrj ká ŋ́wlá bonsoir ! (salutation du soir à plusieurs personnes)

1426ŋ́yáà <ŋ́+yàà> pron j’étais

O – o, comme ò, ómɔɔ, oo

1427copula être ◊ ò à zi (bhíì) vouloir ŋ́ ò à zi bhíì ŋ́ ge je veux partir ; ò zan arriver à zrù ò zan sa tante arrive

1428 pron 1. ils (3 pers.pl., série sujet de base) 2. les, leur, eux (3 pers.pl., série non-sujet)

1429 pron 1. nous (1 pers.pl. excl., série sujet de base)

1430ómɔɔ pron 1. nous (1 pers. pl. excl., série emphatique)

1431óó conj n’importe... ké mɛɛ óó mɛɛ lá núà kà yì ná à ni peu importe qui est venu, donne-lui de l'eau !

1432oo… oo conj 1. et... et gbla klàà mɔ kpɛ́n yí leglízì lâ mɛɛ mu oo pàsɛlì gbú oo tout le monde avait eu peur, les fidèles et le pasteur lui-même 2. (avec NEG) ni... ni Màní oo, Zàle oo, ò do kpɔ́ láá ò làkruù wàla ni Mani, ni Zele ne vont à l’école

1433oo part 1. est-ce que (marque de question générale avec doute ; souvent avec dɔ̀ké) dɔ̀ké yaa pɛ ɛ́ yélè oo ? peut être, c’est sa chose ? 2. expression du doute, incertitude, surprise dɔ̀ké è pɛ bhlelè oo peut-être, il veut manger nɛ̀ ɛ́ bɔ̀mɔ́ɔ́ lúà oo figurez-vous, l’enfant a acheté des bonbons 3. marque de préventif yáá é tɛ́nlɛ fɛ́ ɛ́ yí oo prends garde de ne pas t’adosser au mur 4. malgré álìké à gaan ò làzí oo, è blasan a ta malgré le fait que son pied lui fait mal, il court

1434óó part donc

Ɔ – ɔ, comme ɔ́nɔn

1435ɔ́nɔn intrj non

P – p, comme páá, paan, pàsɛlì

1436páá n calebasse [récipient formé du gros fruit du calebassier ou de différentes espèces de cucurbitacées, vidés et séchés]

1437páále vt (mob) piquer (d’insecte) ŋ́ kúnle yri ma ké gbèèsáàn ŋ́ páàlé quand j’ai saisi le bois, une guêpe m’a piqué

1438paan n arbre (esp. : gros tronc et grandes feuilles)

1439pààn n hie, dame (instrument de damage le plancher)

1440pàcáŋà n Heterotis niloticus heterotis, poisson-chien [poisson à corps long qui peut respirer l’air atmosphérique]

1441pále v 1) vt 1. remplir ò waa kóŋ ɛ́ páà kaa ɛ́ lé ils ont rempli leur pirogue avec du poisson 2. butter (igname)fe pále former des buttes 2) vi se remplir

1442pále vt jeter, lancer (qqn, qqch ma) è yrì pàà Pɔ a maa ma, bhɛ́ɛ̀yílè Pɔ á zwàn il a jeté le morceau de bois au poulet de Po, c’est pourquoi Po l’a frappé ◊ lɛ̀pále rencontrer

1443pánpán, pápán adv ideo très tranchant Táatóo a còŋyò ɛ́ lɛ́ ò pánpán gbú la machette de Tato est vraiment tranchante

1444páŋpáŋ adv ideo vivement (de lumière) yrètɛ́ bhíle páŋpáŋ ɛ́ la mɛɛ yrɛ̀ ba la lumière vive du soleil fait mal aux yeux

1445pápá ideoph très (intensificateur à tɛ́) à tɛ́ ò pápá c’est très chaud

1446pàsɛlì <Fr. pasteur> n pasteur Syn. bhlààtagbìnmi

1447pàsíàŋgà n danse (d’origine sud-américaine ; de réjouissance, accompagnée par les tambours)

1448pé adv d’abord lenɛ̀ ɛ́ yâ fɛ pé bhɛ́ɛ̀ yà lù fɛ la femme se lave avant de laver sa fille

1449péé n morceau ◊ péé dɛle déchirer mí án dunɛ̀ ɛ́ péɛ́dià j’ai déchiré ma chemise (exprès)

1450pegeé conj (contr) et, avec yrì ɛ́ kpɛ́n pégeé bhɛ́ bhaa lè chaque arbre a son fruit

1451pele v (mob) 1. vt dire Màní á píà káá yà lɔ̀lé Mani a dit qu’il voulait l’acheter ◊ zà pe demander qqn en mariage ŋ́ dɛ mu le plɛmi do zà pèà ŋ́ ni mes parents m’ont proposé une deuxième femme 2. ordonner (avec négation), interdire 3. avoir l’intention (de faire qqch) Màní yàà pe yà lɔ̀lé Mani avait l’intention de l’acheter 4. il dit (la formule de quotation)

1452péní n voir pléŋ aiguillon

1453péŋpéŋ adv intenspú péŋpéŋ blanc

1454pépé n baluchon (petit paquet de vêtements)

1455péù adv ideo vite (à toute vitesse)

1456 n 1. chose 2. Animist. génie ◊ bɔ̀n yí pɛnɛ̀ génie de brousse

1457 pron 1. quelque chose è mɛ̀ pɛ là bhle ? qu’est-ce qu’il mange ? 2. quelqu’un 3. celui-ci mlɛ̀siɛnnú do ná ŋ́ ni, án sɔ ɛ́ yísráà pɛ lé donne-moi une aiguille pour rapiécer mon pagne 4. quelque chose (substitut d’objet direct avec certains verbes bivalents) Zàan pɛ fàànnà pitikí do là Jean a cambriolé une boutique

1458pɛbhle <pɛ+bhle> n nourriture

1459pɛ́ɛ n >> pɛ́ɛ lìì dehors Pɔ gbú yílàle ò sàà ɛ́ ta pɛ́ɛ lìì Po est couché dehors sur la natte

1460pɛ̀ɛ̀ n (coord) 1. argile 2. banco (Afr.)pɛ̀ɛ̀ fɛ́ maison en terre battue 3. pâte ◊ farínì pɛ́ɛ̀ pâte de farine de blé

1461pɛ́ɛ́le v (mob) 1) vi 1. éclater, exploser bòm pɛ́ɛ́là la bombe a éclaté Zɔ̀ma yaa bàloŋ̀ ɛ́ mláánà bhɛ́ɛ̀ è pɛ̀ɛ̀là Zoma a gonflé son ballon et il a éclaté 2. éclater wáa kwlɛ́ɛn ɛ́ pɛ́ɛ́là, wó ò gezí à golɛ notre coton a éclaté, nous allons le récolter 3. sonner, éclater ŋ́ gblaan gblàŋ pɛ́ɛ́le ɛ́ lɛ́ɛ́ j’ai peur du grondement du tonnerre 2) vt crever, rompre nɛ̀ ɛ́ bàloŋ̀ pɛ̀ɛ̀là l’enfant a crevé le ballon

1462pɛ́ɛ́n n petite houe (à manche court)

1463pɛ́ɛ́nle v 1) vt 1. attiser (le feu) 2. nettoyer par soufflage, enlever qqch en soufflant 3. enfumer (façon de la chasse)plò pɛ́ɛ́nle souffler nɛ̀ ɛ́ plò pɛ́ɛ́nlà bàá ɛ́ ma l’enfant a soufflé sur le riz 4. purger qqn avec un clystère 2) vi être soufflé, être ravivé (du feu) tɛ́ ɛ́ pɛ́ɛ́nzií on ravive le feu en soufflant

1464pɛgɔnfɛ́ <pɛ+gɔn+fɛ́> n boutique Syn. bùtìkí, pitikí

1465pɛké pron rien, quelque-chose

1466pɛlììpɛ <pɛ+lìì+pɛ> n couvercle

1467pɛ́nle v 1) vt siffler, jouer (instrument à vent) nɛ̀ mu mlɛ̀nɛ́ pɛn les enfants jouent du cor ◊ srò pɛ́nle siffloter ; mlɛ̀ pɛ́nle jouer de flûte 2) vi siffler (le sifflet), émettre un son, jouer (d’un instrument à vent)

1468pɛ̀pɛ̀nɛ́ n babouches, tapettes (Afr.)

1469pɛ́rìmi <Fr. père+mi> n catholique

1470pɛ́rìya <Fr. père+ya> n catholicisme

1471piɛ́sì <Fr. pièce> n pièce, papiers

1472pìgìnì n pigini (argent traditionel)

1473pii n (contr) 1. poudre ◊ màfá pii poudre de fusil 2. pâte ◊ blɛ̀ɛ̀ pii pâte d’arachide

1474pii rn vomissement ◊ pii dɔzí ŋ́ zru ta j’ai la nausée

1475piibhɛ n 1. fer 2. anneau (bijou)gbɛma piibhɛnɛ bague ; gaanma piibhɛ anneau de pied

1476piibhɛgbɔ <piibhɛ+gbɔ> n marmite en fer

1477piilàle v 1) vi 1. être éparpillé sɛ́wɛ́ mu ɛ́ piilàle ò tàbàlí ɛ́ ta les livres sont éparpillés sur la table 2. s’en aller, se disperser (assemblée, assistance) ké bhee ɛ́ píílàá, mɔ kpɛ́n jila quand le public des funérailles se disperse, tout le monde rentre chez soi 2) vt éparpiller

1478pííle v 1) rv vomir ké ŋ́ wɛ̀ɛ̀n mìà mí ŋ́ pi si je bois du vin, je vomis 2) vt provoquer des vomissements wɛ̀ɛ̀n mɛɛ ɛ́ píízií le vin a fait vomir cet homme

1479pííle vt forger ŋ́òò gannan píízií je suis en train de forger un piège

1480pílá-pílá adv ideo vite (en trottinant)

1481pinàle v 1) vi 1. sauter pinà máŋgròó ɛ́ zi bhɛ́ɛ̀ yá kan saute vers la mangue pour la cueillir ◊ pinàle gaan do ta sauter sur un pied 2. sauter par-dessus pinà yrì gboo ɛ́ ta saute par-dessus le tronc 2) vt faire sauter, laisser sauter ŋ́ nɛ̀ ɛ́ pìnàá yrì ta j'ai fait sauter l'enfant par-dessus un arbre ◊ Euphém. lɛ̀ɛ̀ pinàle avoir l’érection ké bhoo lɛ̀ɛ̀ pináá yaa to à gbú nɛɛ ma (yaa nɛɛ to) quand le bouc est excité il n’épargne pas sa mère

1482pipii onomat bip-bip (son de klaxon)

1483pitikí <Fr. boutique> n magasin, boutique Syn. bùtìkí, pɛgɔnfɛ́

1484-pla mrph 1. village (dans des mots composés) 2. village (suffixe des noms des villages)yipla en sommeil nɛ̀ mu ò yipla les enfants dorment

1485pláále vt 1. laper, lécher zo do ò drɔ̀ plí ɛ́ pláázií un margouillat lape la mousse de vin 2. manger avec les mains (en se léchant les doigts) mɛɛ ziɛ̀n ɛ́ pláálà l’homme a mangé toute la sauce

1486plángle vt 1. attirer (une personne avec des mots) preidaàn ò mɛɛ mu ɛ́ pláánzií le président est en train de attirer les gens 2. draguer (une femme), séduire án pláánlà yi do kpɔ́ ɛ́ lé j’ai dragué cette femme le même jour

1487plàntiinɛ́, plàntiì <Fr. apprenti+nɛ̀> n receveur (de taxi-minibus)

1488pleka n Cephalophus jentinki céphalophe

1489pleŋ pstp 1. parmi, entre, chez é nɛ́ mu síi ó pleŋ̀ appelle tes enfants chez nous 2. jusqu’à ◊ yromazi bhɔle pleŋ̀ jusqu’au soir

1490pléŋ, péni n 1. dard, aiguillon ◊ zrɔ̀bhɛ́ pléŋ l’aiguillon de l’abeille ; gààpléŋ, gààpéni chiendent (herbe piquante) 2. tuyau (pour recolter le jus du palmier)

1491pleŋ̀go <plèŋ+go> v s’écarter

1492pléŋpléŋ adv entièrement, totalement

1493plɛ́ n marché

1494plɛ num deux do ké (bhɛ́ɛ̀) do bhɛ́ klɛ plɛ ; do bɔle do ba bhɛ́ klɛ plɛ un plus un font deux ◊ plɛplɛ deux fois bhɛ́ láá klɛ plɛplɛ cela ne se répète pas

1495plɛ́ rn prix, valeur wòò dri ɛ́ do plɛ́ pézií zrù ni, ò pégeé Srɛ lé la tante et Sre discutent le prix d'une des vaches ◊ à plɛ́ láá ò ce n’est pas cher ; plɛ́le cher ò gòŋ plɛ́le mu gɔn Bíjàn on vend des voitures chères à Abidjan ; plɛ́ péle marchander

1496plɛ́ɛlé adv tôt ŋ́ nwâ éplɛ́ɛ lé je suis venu tôt

1497plɛ́gɔnmi <plɛ+gɔn+mi> n marchand Mùà mu ò sáánígɛ̀ bhíì plɛ́gɔnmu lé il y a très peu des Muan qui sont commerçants

1498plɛ́gɔnyrɛ <plɛ+gɔn+yrɛ> n place du marché

1499plɛmi adj deuxième

1500plí n rosée ké bie kààn yrɛ lá nɔ́ɔ̀, plí láá bo bhɛ́ nɔ́ɔ̀ là où l’éléphant passe, il ne reste plus de rosée

1501plí, plíí rn bulle, mousse ké la bààn mɛɛ à plí ye yrɛ kè nɔ́ɔ̀ quand il pleut, on voit des bulles d’eau par ci par là ◊ à plíí dɔ fais-le mousser !

1502plííle vi (mob) 1. avoir des bulles, bouillonner, écumer, faire des bulles (des enfants) saflée plii le savon mousse 2. bouillir se ɛ́ plíízií les graines de palme bouillent 3. être nerveux à zru plííle yàà il était nerveux

1503plímù <Fr. plume>. n plume (pour écrire)

1504plin n tambour ◊ plin dɛle battre le tambour

1505plò n 1. vent 2. air

1506ploglámù <Fr. programme> n programme

1507plòòkánpɛ <plòò+kán+pɛ> n éventail ò tɛ́ ɛ́ bhi pɔn gbɔ ɛ́ lâ plòòkánpɛ lé on attise le feu sous le canari de foutou avec un éventail

1508plóóle v 1) vt 1. détacher mɛɛ ɛ́ yòò gàà dri ɛ́ plóózií l’homme détache les piles de paille 2. laisser, libérer 2) vi se détacher

1509plɔ̀ n Saba senegalensis liane saba (plante grimpante)

1510plɔtɔ́ >> plɔtɔ́ ye n travail forcé (au temps de la colonisation) Syn. sìlìkúŋ

1511poli n crapaud

1512pòlìsièmi <Fr. policier+mi> n policier

1513polu n ampoule, cloque polu dwà ŋ́ gaan ma j’ai une ampoule au pied

1514poo n hache

1515pòòmi n un tel (remplace le prénom ; est utilisé aussi comme salutation quand le prénom de la personne est inconnu ou oublié) bhɛ́ɛ̀ é pe oo ! pòòmi et tu dis : « Oh ! telle personne ! »

1516pɔ́ɔ́ n vague ◊ yì pɔ́ɔ́ vague

1517pɔɔnɛ̀ n aubergine

1518pɔ́ɔ́nle v se libérer, se dispenser (de travail) ké ká yáàn yewole lé bhɛ́ɛ̀ ká pɔ́ɔ́n quand vous finissez le travail, vous êtes libres ◊ à pɔ́ɔ́nle ò il est libre, il n’est pas occupé ; à pɔ́ɔ́nle laa ò il est préoccupé, il est triste é wlɛyí pɔ́ɔ́nle laa ò ton visage est triste

1519pɔ́le v (mob) 1) vt abattre, faire tomber (arbre)yrìpɔ́mi bûcheron ; bì pɔ́le passer la nuit ŋ́ bi ɛ́ pwâ gba ɛ́ ta la nuit m’a surpris au champ 2) vi 1. être abattu

1520pɔ́lì <Fr. port> n port

1521pɔn n foutou [boulette de banane et manioc ou de manioc seul ; est servie avec différentes sauces] mwà ta waa súglùú pɔn na cié mu ni en pays mwan, on ne sert pas de foutou de manioc à un étranger

1522pɔ́nbhé <Fr. pompe> n 1. pompe, seringue ◊ pɔ́nbhé yí engrais (liquide)

1523pɔ́nle v 1) vt 1. percer ◊ trɔ́n pɔ́nle percer les oreilles ; zi pɔ́nle tracer une voie, faire un chemin 2. piquer 2) vi (seulment Prf) être percé

1524pɔ́nní n pointe, clou

1525pɔ̀ŋ <Fr. pont> n pont

1526pɔ́sì <Fr. poste> n radio, poste de radio

1527prɔ́tɔ́ye n voir prɔ́tɔ́ travail forcé

1528prɛ̀ɛ̀loŋ voir klɛ̀ɛ̀loŋ trompette

1529preidaàn <Fr. président> n président Syn. mɛɛwìnmi

1530pu <Fr. pou> n pou

1531pú adj blanc, clair (couvre les couleurs très claires) [c’est un symbole de pureté et de bien : les gens enduisent les visages avec la cendre blanche en signe de joie ; c’est aussi la couleur des forces magiques et supernaturels ; celui qui va effectuer des danses rituelles tache son visage avec de l’argile blanche ; les esprits de la brousse aussi sont blancs]

1532púbɔle vt saluer Kíló nú lá wóà ké è gelè ŋ́ dɛ púbɔlɛ Kilo est venu et est allé saluer mon père

1533pwɛ́le v 1) vi 1. sortir mɛɛ pwɛ pɛ́ɛ lìì zrwan kpɛ́n zi les gens quittent la maison chaque matin ◊ pwɛ́yrɛ sortie 2. apparaître ◊ púɛ́le ò ressembler lé) sròónɛ̀ ɛ́ pwɛ́le ò trwànɛ́ ɛ́ lé le chat ressemble à la panthère 2) vt 1. sortir pɛ óó pɛ lá wòò gɛ̀, kà ò kpɛ́n púɛ pɛ́ɛlìì faites sortir toute chose qui se trouve ici

R – r, comme ràábu, rájo, rúsi

1534ràábu, ràábí n arabe

1535rájó <Fr. radio> n radio

1536rúsì <Fr. russe> n russe

S – s, comme sá, saa, saadɛ

1537sa det petite quantité (d’objets indénombrables) súgrùú ɛ́ sa un peu de ce manioc ŋ́ pɛ sa bhlà j’ai mangé un peu

1538sá n arc ◊ sá bhɛ flèche è yaa sá pégeé à bhɛ mu ɛ́ sízií il prend son arc et ses flèches

1539sáa n 1. Alestes marcolepitodus aleste (poisson) 2. Lates niloticus perche du Nil

1540sàà n (contr) 1. natte 2. surface plate (partie plate de la surface)

1541saa n Setaria barbata graminée sauvage (esp.)

1542sáá rn groupe, attroupement (qui vont à la file, à la queue leu leu, en file indienne)zro sáá ramassis des fourmis ò sáá nwâ ŋ́ ta il sont venus nombreux chez moi

1543saadɛ n Thrasops occidentalis serpent noir arboricole

1544sáánle v dépiquer, battre ò yàà mlɔ̀ saan yrì lé sɔ̀ avant on battait le riz avec des bâtons

1545sáánni bhe adv tout de suite ké ká kpá lɔ̀ɔ mu lé drɔɔ́n ó yáà ká dɛlè sáánbhe mais si vous êtes des Gouros, nous allons vous tuer tout de suite

1546saanwli <Dioula> n mode ŋ́ yóò saanwli sɔ mu lɔ̀lé je veux acheter des pagnes à la mode

1547sààwóle v (mob) annuler, abandonner ò ge za wàla ɛ́ sáàwòà leur départ pour le village est annulé

1548saflée n savon (traditionnel)saflée ti savon noir

1549sàkɔ́sì <Fr. sacoche> n sac

1550sàkla n peigne (de type africain) Syn. wíŋ̀gopɛ

1551sàládì <Fr. salade> n salade (plant)

1552sàmá <Dioula> n éléphant

1553sanɛ̀nɛ́ <sa+nɛ̀+nɛ̀> n un peu yà zi é bhɛ́ sanɛ̀nɛ́ píà à ni il veut que tu lui en racontes un peu

1554sánigbɔ̀ɔ n ganglion enflammé

1555sánigɛ <Dioula> conj 1. avant que sánnì ó nu gelɛ, ó pɛbhlà pé avant de partir nous avons mangé 2. au lieu de é yáà sɔ bhɔlè ŋ́ ba sánnì é nu é gbú lii glììnlɛ dwàléŋ yí tu aurais dû m’aider au lieu de te regarder dans le miroir

1556sánlè v (mob) 1) vi grimper, monter wòò san yrì yí le singe grimpe à l’arbre ◊ sánle sóò ta monter sur un vélo 2) vt trébucher ké mɛɛ gbɛ kòo ta gaan sààn kpoti ma, bhɛ́ klɛ zàblɛ́ láá ò à lɛ̀ɛ̀ si ton pied gauche cogne un caillou, c’est qu’il n’y a pas de bonheur devant toi

1557sánle v (mob) 1) vt commencer (à faire qqch – wóle) gwláan ɛ́ sɔ lùà à na ɛ́ do ni bhɛ́ɛ̀ à na vìŋdomi zran wole sààn l’homme a acheté un pagne à une des ces femmes, et l’autre a commencé à être jalouse ◊ ké è sán depuis ké è sán ŋ́ le yaláá, náá ŋ́ núàgwlɛɛnnɛ̀ yélɛ depuis que je me suis marié, je n’ai pas vu mon petit frère 2) vi commencer ye ɛ́ san zrwanzi le travail commence le matin

1558sánnì, sánní adv (contr) 1. en ce moment, maintenant, actuellement ◊ sánnì yromazi pléŋ jusqu’au soir (lit. entre maintenant et ce soir) 2. tout de suite

1559sánŋgansó <Dioula sánkanso> n bâtiment à étages Syn. táási

1560sánsi <Fr. essence> n essence ◊ sánsi gblɛ̀ɛ̀n odeur d’essence

1561saŋye <Dioula sánke> n mousticaire

1562sasa det un peu, un tout petit peu (Afr.) jàn ɛ́ wó sasa parle un peu ŋ́ súglùú tòó ɛ́ sasa bhlà j’ai mangé un peu de ce tô de manioc

1563sàwlà <Arab. sabbaat. ou Port. sapata> n chaussure

1564sàyaàn <Fr. assaillant> n assaillant

1565se n graine de palmier à huile (dont la pulpe est comestible)se ŋ́gblo régime de graines de palmier à huile

1566séé adv absolument, complètement (intensif pour kpɛ́n)mɛɛ kpɛ́n séé tout le monde sans exception

1567séébáá <Dioula> n jeune femme

1568sékéséké adv jamais plus (intensif à lì pas du tout) náá nu pɛbhlelɛ lì sékéséké à ba je ne mangerai plus jamais chez lui

1569sélí n prière ◊ sélíwóle prier (pratique religieuse de toute religion) kɔ̀ɔ́ kɔ̀ɔ́ sélí wó prions ! ràábì mu sélí wo gbɛya ò bhíì bamu les arabes prient comme les Dioulas (c’est-à-dire ils sont musulmans)

1570selilɛɛ̀ <Fr. cellulaire> v téléphone portable

1571sélíwófɛ́ <sélí+wo+fɛ́> n église Syn. leglízì

1572seluu bɔ̀n n Mariscus alternifolius herbe (esp.)

1573seluu n déchets des graines de palmier à huile (les fibres des graines de palmier après l’extraction de l’huile de palme)

1574semúù n crevette

1575sénsén n hoquet ◊ sénsén bɔle donner le hoquet

1576séŋ <Dioula> n 1. pont (en bois)séŋgboo pont 2. capacité, possibilité

1577sèŋsèŋ́ adv ideo sur un pied (marche de l'unijambiste)

1578séŋwóle v vaincre, surmonter, avoir le pompon Táátoo séŋ wóà Tóónɛ̀ lé Tato a surmonté Toné

1579Sètrán <Dioula> n Christ. Satan, diable

1580sɛ́ɛ̀n adv déjà, cela présuppose qu’une action répétée est possible lenɛ̀ ɛ́ blú lwâ sɛ́ɛ́n la femme a déjà acheté du pain

1581sɛɛn onomat chirrr (son émis par le grillon)

1582sɛ́ɛnɛ́ n petit carnassier (chacal, mangouste, chat)

1583sɛ́kɛ́ b potasse [ajouté à la sauce pour la rendre claire ; est produit de la cendre de pelures de cacao ou de bananes brûlés]

1584sɛ́nnɛ́, sɛ́lɛ́n n racine (d’une plante)

1585sɛ́tí <Fr. assiette> n assiette

1586sɛ́wɛ́ <Manding sɛ́bɛ <Arab. safha> n papier, lettre, livre ◊ tɔ́ sɛ́wɛ́ liste de noms ; wo jan sɛ́wɛ́ yì manuel ; Christ. Zèzù sɛ́wɛ́ Bible

1587sɛ́wɛ́dɛpɛ <sɛ́wɛ́+dɛ+pɛ> n stylo, bic

1588sì <Fr. scie> n scie

1589sí rn clan, lignée, tribu ◊ síya clanisme ; sí mu parents, membres de la même tribu, famille

1590sì rn vie ké yéé dɛ mu klɔ̀sì kwàn, sì gbɔɔn ò é kɔ́ɔ́ si tu respectes tes parents, tu auras une longue vie

1591sìan n Capra ibex bouquetin, mouflon, cabri de brousse

1592siánle v (mob) 1) vr éternuer [quand quelqu’un éternue, d’autres prononcent son nom clanique ; si quelqu’un éternue à droite c’est un bon signe, éternuer à gauche est un mauvais signe] yéé síáánlà tu as éternué mí ŋ́ siáánlà klɛ̀klɛ̀ ɛ́ kɔ́ɔ́ le piment m’a fait éternuer 2) vt faire éternuer

1593sie n fouet, chicotte (Afr.)

1594siésíé gàma n sauterelle (esp.)

1595siɛ́le v (mob) 1) vi 1. se gâter 2. se casser (y compris des appareils électromécaniques) fɛ́ ɛ́ líípɛ ɛ́ síɛ́ɛ́là la porte de la maison s’est cassée 2) vt 1. gâter (aussi Fig.) yà nɛ̀ ɛ́ síɛ́ɛ́là il a gâté son enfant 2. gaspiller bàá ɛ́ kpɛ́n bhle, yáá síɛɛlɛ mange tout le riz, ne le gaspille pas

1596siɛ́n n >> siɛ́n dɔle tamiser ŋ́ gòò siɛ́ɛ́n dɔzí je tamise le maïs

1597siɛ́n n côtes ◊ síɛ́ɛ́nbhɛlɛ́ côte ŋ́ síɛ́nbhɛlɛ́ do takààn je me suis enfoncé une côte

1598síí adv 1. peut-être, sans doute ò yàà wèzí síí ká mu là lè sans doute, ils parlaient de vous-même 2. environ, à peu près (avec un nombre) mɛɛ miaplɛ bhɛ vu síí à peu près cinquante personnes

1599sííle v 1. vt appeler (par le prénom) wò ŋ́ sii Moísí je m’appelle Moïse yà gbe Gemi sììlà il a appelé son fils Guémi 2. inviter (chez – ba) 3. téléphonner

1600síin adv auparavant

1601sìklɛ̀tí, sìkrɛ̀tí <Fr. cigarette> n cigarette ◊ sìklɛ̀tí míle fumer

1602síle v 1) vt 1. prendre ◊ gwlɛn síle se marier (de la femme) ; sɔ́n síle rire ; kà sí zà ! quel dommage ! ; tákísí síle prendre le taxi 2. porter, emporter nu bhɔ ŋ́ ba ciɛ síle lé viens m’aider à porter le panier ◊ à gbɛya síle copier la manière de qqn de faire qqch mɛɛ tááwógbɛya síle copier la démarche de qqn 2) vi 1. s’emporter yáa fáá ɛ́ síà é ŋ́gbhlo ma ton chapeau s’est envolé de ta tête 2. voler, s’envoler (d’oiseau) Syn. tánle

1603sìlí n grimace douloureuse ◊ wlɛyí sìlíwóle grimacer de douleur

1604sìlìkúŋ ye <Dioula(?)> n travail forcé (au temps de la colonisation) ó dɛ mu yàà sìlìkúŋ ye wo nos parents faisaient le travail forcé Syn. plɔtɔ́

1605sìŋlí <Dioula> adv tôt ◊ zrwanzi sìŋlí tôt le matin

1606Síwlí n samedi

1607so rn viande, muscle nɛ̀ ɛ́ wi so ɛ́ kpɛ́n gwà ziɛ̀n ɛ́ lâ l’enfant a enlevé tous les morceaux de viande de la sauce

1608sòó n 1. cheval ◊ wisòó cheval ; sòó bhlɔ attelage de chevaux 2. bicyclette

1609sòó n variole

1610sóó num cinq

1611sòófàlí <Dioula> n 1. Equus asinus âne 2. cheval

1612sóóle v mâcher

1613sóómi adj cinquième

1614sóyonlìma <Dioula> adv accroupi ◊ ò sóyonlìma être accroupi ò yaàzí ò sóyonlìma tɛ́ ɛ́ zi ils sont accroupis à côté du feu

1615sɔ̀ adv 1. autrefois, auparavant sɔ̀, ké bhlèŋgbè ɛ́ yáà nu yrɛ lá nɔɔ̀ mɔ kpɛ́n yáà nu à púbɔlɛ jadis, quand le roi arrivait, tout le monde venait le saluer 2. en attendant pɛ ɛ́ ké bhlé sɔ̀ ŋ́óò zan mange en attendant, j’arrive

1616 n 1. tissu ◊ sɔtànmi tisserand [traditionnellement, parmi les Mwans il n’y pas de tisserands, le tissage est généralement fait par les Dioula] 2. pagne [pièce d’étoffe ou de matière végétale tressée que l’on porte drapée autour des hanches et qui couvre le corps de la taille jusqu’aux mollets]

1617sɔ́ɔ́n rn totem [un animal ou une plante considéré comme le sauveur de l’ancêtre du clan, interdit à consommation pour tout le lignage] Yɛgbe mu sɔ́ɔ́n lè trúànɛ́ lé le totem du clan Yegbé est la panthère

1618sɔ̀ɔ̀nníí rn ennemi

1619sɔ̀ɔ̀nsɔ̀ɔ̀n n épilepsie sɔ̀ɔ̀nsɔ̀ɔ̀n ò nɛ̀ ɛ́ yí l’enfant a l’épilepsie

1620sɔgbɛ n morceau de tissu

1621sɔ́le v 1) vt planter (plante)sɔ́le éke aplanir, niveler 2) vi être planté

1622sɔ́le v 1. vi être aimé, plaire (à – ni) nɛ̀ mu sɔ ò nɛɛ ni la mère aime ses enfants tááwále bhlù wee ta laa sɔ à ni la vipère n’aime pas qu’on marche sur sa queue 2. atteindre (qqn – ma)

1623sɔ́le vi 1. pouvoir ŋ́ sɔ yì kánlé je sais nager 2. devoir

1624sɔ́lè vi être bien formé (bananes, concombres, maïs, manioc et autres plantes qui ne changent pas de couleur, qui sont mangés non mûrs, mais quand ils ont atteint une certaine taille) blàán ɛ́ sɔ́le ò la banane est formée

1625sɔ́n rn dent, défense ◊ sɔ́n bhɛ une dent ; bie sɔ́n bhɛ défense d’éléphant ; sɔ́n kpále mordre, piquer ; sɔ́n dɛle (se) noircir les dents ; sɔ́n yáánle tailler les dents ; sɔ́n síle rire

1626sɔ̀nmɔ n Anacardium occidentale 1. anacardier, cajou [arbre tropical] 2. anacarde (noix de cajou)

1627sɔ̀nsí <sɔ̀n+sí> n rire

1628sɔ́nsíle <sɔ̀n+síle> vi 1. rire 2. se moquer (de – ma)

1629sɔ̀ŋ́ n mutilation permanente, infirmité, défaut physique sɔ̀ŋ́ lá bhɛ́ ò à ma, bhɛ́lè ké à gbɛ gale lé son infirmité est au niveau de son bras qui ne fonctionne pas

1630sɔŋ rn cœur [pour les Mwans c’est un organe sans grand importance ; on croit que c’est le foie qui est le centre des caractéristiques spirituelles d’une personne] ŋ́ sɔŋ ɛ́ yélè la ŋ́ kpéé c’est mon cœur qui me fait mal

1631sɔtanmi <sɔ+tan+mi> n tisserand

1632srà n payement, salaire yà klà à srà kpá za yí il l’a fait pour être payé

1633sra n querelle, dispute ◊ sra dɔle faire querelle, disputer ; sra dɔle à ma gronder

1634sráále v 1) vt 1. piquer (qqn, qqch) 2. coudre [occupation des hommes de préférence]sɔsràmi, sɔsráámi tailleur 2) vi 1. piquer (piment, moutarde), être ardent (soleil) 2. être méchant (personnes) 3. (seulement Prf) être cousu

1635sràbà <Dioula> n mèche (de lampe à pétrole)

1636sráká <Manding sáráká <Arab ṣaḍaqa> n offrande ◊ sráká gole sacrifier (que – lé)

1637sràn n grenouille mɛɛ bhɛ̀ɛ̀ké mu sràn bhle certains gens mangent des grenouilles

1638sranɛ̀ n tisserin (oiseau) [oiseau passereau, capable de tisser un nid suspendu]

1639sráŋgɔ n Combretum micrantum quinquéliba (plante médicinale)

1640srázé <Fr. chargement> n chargement

1641sre n poivre, gingembre, piment souterrain

1642srɛ́ɛ́ rn groupe, troupeau dri srɛ́ɛ́ ɛ́, wòò yí mízií drà ɛ́ ba le troupeau de vaches boit l’eau du lac

1643srɛ́ɛ́ rn 1. descendant (par le lignage du père, par lequel les tabous alimentaires sont transmises) Tóo srɛ́ɛ́ mu descendants de Too ◊ srɛ́ɛ́ do un descendant zɔ̀n yi lɛ̀ɛ̀ ma ómɔɔ Zɛ̀íbàà srɛ́ɛ́ mu trúànɛ́ bhle, wáá trúànɛ́ to lì de nos jours, nous, famille de Zeiba, mangeons la panthère, nous ne nous en abstenons plus 2. témoin (au jugement)klɛle srɛ́ɛ́lé témoignage

1644srɛŋgbɛtɛ adv ideo mince, fin

1645srii rn tristesse ◊ sriíwóle être triste mɛ̀làma é wlɛ yì sriíwóle ò ɛ́ɛ̀ ? pourquoi es-tu si triste ?

1646sríŋle v (mob) 1) vi rester pétrifié sur place, rester cloué sur place è jàrà gbɛ̀ntɛ̀n ɛ́ yéle ké è srìŋlé gblàn ɛ́ kɔ́ɔ́ il a vu un gros lion et il était pétrifié par la peur 2) vt pétrifier sur place, clouer sur place jàrà gbinnàle ɛ́ mɛɛ ɛ́ sríŋlà le rugissement du lion a pétrifié l’homme

1647sró n chanson, danse ◊ srókpále chanter ; srótánle danser sróó kpále pégeé sróó tánle sɔ à ni il aime chanter et danser

1648srò n sifflet ◊ srò pɛ́nle siffler

1649sròmà n pardon ◊ sròmà bɔle demander pardon ; mɛɛ a sròmà yánle pardonner à qqn

1650sróóle v 1) vt oindre, frotter (avec – lé) ò gadɛmi ɛ́ sróólà ké kwa lé on a frotté le malade avec du kaolin 2) vr se pommader, se frotter [traditionnellement on frottait le corps avec de l’huile de palme ou du beurre de karité (surtout les femmes et les enfants)]

1651sròónɛ̀ n chat ◊ bɔ̀nyí sròónɛ̀ chat de brousse Syn. sɛ́ɛnɛ́

1652srɔ̀ n ongle, griffe

1653srɔ́ɔ́ adv tranquille ◊ bole srɔ́ɔ́ rester tranquille bhaa è ge làkruù wàla, bhɛ́ɛ̀ mɛɛ bo srɔ́ɔ́ qu’il aille à l’école et que les gens aient la paix ; tóle srɔ́ɔ́ laisser tranquille gbàan ɛ́ tó srɔ́ laisse le chien tranquille !

1654srɔ̀ɔ n (contr) cause ◊ à srɔ̀ɔ̀yí grâce à ŋ́ náwé srɔ́ɔ̀ yí ŋ́ jà Flàŋzì grâce à mon grand frère je suis allé en France

1655srɔ́ɔ́nníí n sorcier mɛɛ dɛle sɔ srɔ́ɔ́nníí ɛ́ bhɛ́ ɛ́ ni les sorciers aiment tuer les gens

1656srɔ́ɔ́nyrɛ́ɛ̀na <srɔ́ɔ́n+yrɛ́+ɛ̀+na> n royaume de la sorcellerie

1657srɔ́n n sorcellerie

1658srɔ́nníí mɔɔ n Sorcidae, Rhynchocyon cirnei musaraigne, rat à trompe à damier [la souris-sorcier, on ne la mange pas]

1659srɔpɛ n 1. Panthera pardus panthère Syn. trwânɛ́ 2. carnassier

1660srùɔ̀wóle, srɔ̀ɔ̀wóle v (contr) 1. vt gagner, trouver, avoir (argent, lettre, cadeau etc.) ŋ́ jà ye bhɛ́ɛ̀ mí án pɛ glaán srɔ̀ɔ̀wòà je suis allé là-bas et j’ai reçu mon cadeau 2. récolter kɔ̀ɔ́ súgrùú bèbè srɔ̀ɔ̀wòà nous avons eu une bonne récolte de manioc 3gagner lotterie) nɛ̀ lá mílíyɔ́n vu ta sóó srɔ́ɔ̀wóà yélà yaàlelè bhe l’enfant qui a gagné quinze millions est assis ici 4. réussir (dans)

1661srú n forêt (près d’un cours d’eau)

1662srùŋgbhɔɔ́ n foulard

1663srɔ́a, srúa num huit

1664srɔ́ami, srúami num huitième

1665srɔ́ado, srúado num six

1666srɔ́adomi, srúadomi num sixième

1667srɔ́aplɛ, srúaplɛ num sept

1668srɔ́aplɛmi, srúaplɛmi num septième

1669srùàsé <Dioula sɔ̀rɔdasi <Fr. soldat> n soldat, militaire

1670srɔ́ayiziɛ, srúayiziɛ num neuf

1671srɔ́ayiziɛmi, srúayiziɛmi num neuvième

1672sú n cure-dent [un bois mâché destiné au nettoyage des dents]sú gɔ̀ɔ̀le se nettoyer les dents avec un cure-dent ŋ́ sú ɛ́ glɔ̀ɔ̀ bhɛ́ɛ̀ án kan ŋ́ sɔ́n ta je mâche le cure-dent et je le passe sur mes dents

1673súà n cochon, porc

1674súáá adv ideo lentement

1675suaan adv>> tɛ́n suaan jaune

1676súàgblèèmi n éleveur de porcs

1677súéle vt guérir miraculeusement [par exemple, par aspersion d'eau]

1678sùè n Mormyrus macrophthalmus mormyre (poisson électrique d’eau douce)

1679súékò n Civetticis civetta civette (d’Afrique)

1680suɛŋsuɛŋnɛ́ n chuchotement ◊ suɛŋsuɛŋnɛ́ yíjànwole chuchoter

1681súglùú n Manihot glaziovii manioc ◊ súglùú kpáciéle manioc braisé ; súglùú pɔn foutou de manioc ; súglùú tòó tô de manioc ŋ́ nɛɛ súgrùú lɔ kóókò ké è pɔn klɛ ma mère achète du manioc pour faire le foutou

1682sukalo, sukaro <Fr. sucre> n sucre

1683suluu adv ideo face à face

1684súmawɛ́dɛ̀ŋ n fétiche d’eau (nom d’un certain bassin naturel) [adoré par le clan de Yegbé] ò súmawɛ́dɛ̀ŋ gbale maa lé c’est avec le poulet qu’on adore le Sumaweden

1685súŋ n jeûne ◊ súŋwlále jeûner

1686súŋmlɛ <súŋ+mlɛ> n Ramadan

1687susulusu adv ideo insensible, engourdi

1688suù <Fr. choux> n chou

1689súúsù adv habituellement

T – t, comme tàà, táátáánɛ́, tàbàlí

1690ta pstp 1. sur, à ◊ tàbàlí ta sur la table 2. à cause de ◊ mɔ̀ ... dàwlíya ta survivre par la ruse 3. en numeraux ◊ vutado onze

1691taà conj ou, ou bien è nɛ̀ lá yáà, gwláan lè taà le lè ? de qui est-ce qu’elle a accouché, d’un garçon ou d’une fille ?

1692tàà n (contr) 1. rn grand père, aïeul ◊ à tàà mu ces grands-parents 2. ancêtre

1693táá n 1. marche, voyage ◊ tááwóle marcher ; tááwó yrì canne ; tááwó gbɛya comportement, coutume 2fois (des actions homogènes)táá lɛ́ɛ̀ yí cette fois-ci

1694Táá nránle <táá+nrále> intrj bon voyage !

1695tááŋíí, táíŋ toujours adv

1696táásì adj à étages (bâtiment) Syn. sángansó

1697taataa adv ideo vite-vite ◊ à gbɛ ta ò taataa il est généreux

1698táátáánɛ́ n Citharinus citherus poisson-lune

1699tàbàlí, tabalí <Fr. table> n table

1700tabasakíì <Dioula> n tabaski

1701tabhlele <ta+bhlele> vt tricher Soma mɛɛ mu tabhle Soma escroque les gens ◊ tabhle mɛɛ escroc tabhle mɛɛ mu Zílì a gɔ̀lí ɛ́ kpɛ́n yáàn à kɔ́ɔ́ les escrocs ont tiré l’argent de Jules

1702tadɛle <ta+dɛle> vt nettoyer (le terrain de champs de toute la végétation) ò gbabhɛ tadɛ pé bhɛ́ɛ̀ ò fe pa on fait le débroussaillage du terrain avant de faire les buttes

1703tafɛ́le <ta+fɛle> vt Fig. casser la gueule à qqn, frapper ŋ́ é tafɛ bhɛ́ɛ̀ zàké láò à yì je te casse la gueule certainement

1704tàfò <Dioula> n amulette de tissu (de bras ou de pied ; fait de tissu, ou de fil de coton) [il est utilisé pour les danses rituelles, comme amulette pour les personnes malades et fétiche protecteur pour les enfants]táá wó tàfò anneau de marche ò táá wó tàfò bwà nɛ̀ ɛ́ gaan ma on a mis un anneau de marche au pied de l’enfant

1705tagaanle <ta+gaanle> vt protéger qqn (empêcher qqn d’être exposé à un danger ; de – lɛ̀ɛ̀) le à nɔ̀ɔ̀ tagàànnà fáázan mu lɛ̀ɛ̀ la femme a protégé son mari de la police

1706tagale <ta+gale> v rn se taire é taga ! tais-toi ! mí yáà ŋ́ taga ké ŋ́ dɛ jàn wózií j’avais l’habitude de me taire quand mon père parlait

1707tagbɛnle <ta+bɛnle> vt attendre (un peu) ŋ́ tagbɛn ! attends-moi !

1708tagbìnle <ta+gbìnle> v surveiller ◊ tagbìnmi surveillant, Christ. évêque

1709taglɔ̀ɔ̀le <ta+glɔ̀ɔ̀le> vt essuyer, époussetter tàbàlí ɛ́ taglɔ̀ɔ sɔ kplɛ lé essuie la table avec le chiffon

1710taglìnle <ta+glìnle> v 1. vt surveiller, observer qqch, qqn (avec attention : la sauce, l’enfant qui dort etc) 2. visiter, rendre visite Zɔnma pégeé Soma nwà ò dɛ mu taglìnlɛ zɔ̀n Zonma et Soma sont venus rendre visite à leurs parents aujourd’hui

1711tagole <ta+gole> v 1. nettoyer (une surface plate, comme la table) tàbàlí ɛ́ tago ! nettoie la table ! 2. vi maigrir à tagwà ga ɛ́ kɔ́ɔ́ elle a maigri à cause de la maladie

1712takánle <ta+kánle> vt 1. traverser 2. couper Pɔ ò yɔ̀ɔ̀ gboo ɛ́ takánzií poo ɛ́ lé Po est en train de couper le fagot avec la hache ◊ yɔ takánle extraire le vin de palme 3. défricher ŋ́ maza ò é ma gba ɛ́ yɔ̀ɔ̀ ɛ́ takán za yí j’ai besoin de toi pour défricher le champ

1713táklá <Dioula> n allumettes ◊ táklábhɛ allumette

1714takláále <ta+káále> vi se calmer (diminuer d’intensité ; phénomènes naturels) la ɛ́ ta ò kláázií la pluie est en train de se calmer

1715taklɔ́ale, takwláále <ta+kwláále> v perdre du poids (un peu) à taklwààlà il a perdu du poids

1716takpáále <ta+kpáále> rv se courber (en passant sous qqch) mí ŋ́ takpàláá bhɛ́ɛ̀ ŋ́ káàn bhlɛklɔ ɛ́ lâ je me suis courbé pour passer sous la liane

1717takpále <ta+kpále> vt ajouter (au marché), donner (ration supplémentaire) án mlɔ̀ ɛ́ takpá ! ajoute-moi du riz !

1718takulàle <ta+kulàle> vi s’abaisser (en passant au-dessous de qqch) bhlɛkɔɔ ò bɔ̀ɔ̀ ɛ́ yí ébèbè lé kà ká takulà bhɛ́ɛ̀ ká kan il y a beaucoup de lianes dans la forêt, abaissez-vous pour passer

1719tàmatá n pipe ŋ́ dɛ yàà tàmatá mi mon père fumait la pipe

1720tami n l’aîné, le supérieur (l’enfant le plus âgé de la famille)

1721tàn n tresse

1722táànɛ́ >> jàn ma táànɛ́ n devinette [au village on posait des devinettes les soirs après les travaux de champs] ◊ táànɛ́ bɔle poser une devinette

1723tánle v 1) vt 1. tresser (cheveux, panier, corde)yrɛ̀líí tánle fermer les yeux ; sró tánle danser ò sró tan fɛ́ti yí on danse pendant la fête 2. tisser (lacets, corde) 2) vi être tressé

1724tánle vt 1. marcher (sur – ta) Bie tààn Súà a kpòò ta Éléphant a piétiné la houe de Porc 2. écraser (d’une voiture ; qqn, qqch – ta) gòŋ ɛ́ tààn bhlà da ɛ́ ta la voiture est passée sur le mouton 3. donner un coup de pied (à qqn, qqch – ma)

1725tánle vt enterrer (tubercules) ké ò bhɛ́ yaan là tánzí et voilà qu’ils plantent de l’igname

1726tàŋga <Dioula tànká ‘50 centimes’> n pièce de 20 centimes

1727táŋgófáá n Atractaspis vipère creusant

1728táŋíí, táíŋ́ adv 1. toujours è yàà sìklɛ̀tí mi táíŋ́ il a toujours fumé gwláan lɛ́ɛ̀ nu sɔ́lɛ à lù ni táŋíí sa fille aimera toujours ce garçon 2. un jour (dans des propositions conditionnelles)

1729tapɛ n 1. couverture (tout ce qui peut se mettre sur qqch) 2. toit

1730tapele <ta+pele> vt lire Piɛ́lì pe Zàle ni è sɛ́wɛ́ tape Pierre dit à Zalé de lire sa lettre

1731tapwɛ́le <ta+wɛle> vt révéler (secret, qqch de caché), dénoncer (qqn, qqch) mɛɛ ɛ́ yaa ga jàn ɛ́ tapwèlà cette personne a annoncé la nouvelle de sa mort Pɔ nule ké Gbayro Lɛŋgɛ̀ tapwɛ́lé à gaanyrɛ nɔɔ̀ quand Po est venu, Gbayro a dénoncé la cachette de Lengué ◊ zà tapwɛ́le révéler qqch

1732tásá <Dioula> n cuvette

1733tásì <Fr. tasse> n tasse

1734tasíle <ta+síle> v être bête (ne pas connaître toutes les règles de la communauté, les choses les plus élémentaires) Tátà kla zà kpɛ́n yrɛ ba, è we jàn kpɛ́n ma bhɛ́ɛ̀ é jàn kpɛ́n yílrɔ́ɔ̀ kpa, bhɛ́yaɛ́yí à tasíle ò Tata se mêle à tout, elle s’invite dans les causeries et pose des questions sur toutes les choses, en effet, elle est bête

1735tàtabhíà <Dioula tàsabiya> n chapelet, rosaire

1736tatróóle <ta+tróóle> vi grandir, croître (enfants, jeunes plantes ou animaux ; en taille) nɛ̀ ɛ́ tatròòlà mlɛ plɛ lɛ́ɛ̀ lâ pendant ces deux mois l’enfant a beaucoup grandi

1737tayròòle <ta+yròòle> v passer à travers un filtre, filtrer (liquide avec du tissu propre) mwà mu wàà lòmlíŋ yí tayroo tɛ̀mɛ̀ yí les Mwans filtrent le jus d’orange avec un tamis

1738tazɔnle <ta+zɔnle> vt nettoyer (le champ nouveau où la brousse est déjà brûlée) Táatóo ò gbabhɛ tazɔnzí Tato prépare un nouveau champ

1739té adv exactement (temps, argent, quantité et mesure), seulement gɔ̀lí vu na ŋ́ ni té donne-moi exactement cinquante francs ŋ́ maa yaga té ye je vois exactement (seulement) trois poulets nɛ̀ mu laa ò nɛɛ gblaan mu klɔ̀sì kun wáátí kpɛ́n ba fɔ́pé ò nɛɛ mu té les enfants n’obéissent jamais à leurs grand-mères, ils n’obéissent qu’à leurs mères

1740te n 1. cataracte (affection de l’œil caractérisée par une opacité totale ou partielle du cristallin) 2. malheur

1741téètéè intrj hélas (exclamation exprimant une plainte ou un regret)

1742tèètéé, téétee adv ideo clignant (des yeux à cause de la lumière vive)

1743tèlèvìziɔ̀n <Fr. télévision> n télévision, téléviseur

1744téŋ adv exactement, précisément, justement (position, disposition) án fɛ́ ɛ́ yòò Bàànluma wà ɛ́ drɛyí téŋ ma maison se trouve exactement au centre du village de Bambalouma fɛ́ mu ɛ́ wòò éke téŋ ta les maisons sont alignées soigneusement

1745tété n à tout hasard, à l’aventure ◊ tété dɔle tirer au sort nɛ̀ mu tété dɔ yaan gbɛ̀nɛnɛ̀ mu ta les enfants font des tirages au hasard sur les petites ignames

1746tɛ́ adv enfin, ainsi ké è sán tɛ̀nɛ́ɛ́ ma, pɛ laa nra nɛ̀ ɛ́ líí ga ɛ́ kɔ́ɔ́, fɔ́ zɔ̀n lè bhɛ́ɛ̀ pɛ nràlà lìì tɛ́ depuis lundi l’enfant n’a pas eu d’appétit à cause de sa maladie, c’est aujourd’hui enfin qu’il a de l’appetit

1747tɛ́ n feu ◊ tɛ́ gblɛ̀ɛ̀n fumée ; tɛ́ yí pétrole ; tɛ́le chaud, brûlant ké é kwàn gbɔ tɛ́le ɛ́ ma yèé gbɛ ma blò wo si tu saisis le canari chaud, tu vas te brûler les mains ; tɛ́ bɔle allumer le feu ; tɛ́ bɔle bɔn yí feu de brousse (pour la chasse) ; tɛ́ bhíle lumière ; tɛ́ wlále incendie nɛɛ gblaan tɛ́wlále fɛ́ yí lɛ́ɛ́ ma grand-mère a peur de l’incendie à la maison ; zru ba tɛ́ ò s’inquiéter

1748Tɛ́ ta bhla zi n janvier (temps de la chasse avec le « feu de brousse »)

1749tɛ́bhléle <tɛ́+bhlele> v brûler

1750tɛ́dɔle <tɛ́+dɔle> vt 1. chauffer yì tɛ́dɔ fais chauffer de l’eau 2. troubler, inquiéter ◊ zru ba tɛ́dɔle donner sur les nerfs ; yrɛ̀ ba tɛ́dɔle ennuyer, embêter

1751tɛ́ɛ adj chaud (eau) ŋ́ yì tɛ́ɛ kwé síà j’ai apporté de l’eau chaude

1752tɛ̀ɛ̀ n rancune

1753tɛ́ɛ̀ part c’est intéressant (marque de question générale avec une nuance de doute) pɔtáblù lɛ́ɛ̀ ŋ́ nu sɔlɛ à magaanlè tɛ́ɛ̀ ? c’est intéressant, est-ce que je saurai réparer ce portable ?

1754tɛ́fúú <tɛ́+fúú> n chaleur tɛ́fúú ɛ́ kɔ́ɔ́ ó bwà fɛ́ lɛ́ ma à cause de la chaleur nous sommes restés à la maison

1755tɛ́gblɛ̀ɛ̀n n fumée

1756tɛ́le adj chaud zru gblan láá bàá tɛ́le bhle gros cœur ne mange pas de riz chaud (proverbe : même si tu es courageux, tu ne peux pas manger de riz chaud)

1757tɛ̀mɛ̀ <Fr. tamis> n tamis

1758tɛ́n adj rouge (inclut tous les nuances de rouge, orange, jaune et brun clair)tɛ́n klɛ̀ɛ́n rouge vif ; tɛ́n fláóflao orange, jaune ; tɛ́n jìlàŋ̀ brun clair

1759tɛ̀nɛ́, tɛ̀nnɛ́ <Dioula> n lundi ◊ tɛ̀nɛ́ ɛ́ ma le lundi

1760tɛ̀nɛ́nɛ́ n insecte (esp.)

1761tɛ́nkpále v vr s’adosser (à – yí) é tɛ́nkpá yrì diin ɛ́ yí adosse-toi à l’arbre

1762tɛ́nle v 1) vi 1. rattraper (qqn – ma) wáá sɔ tɛ́nle Zàle ma nous ne pouvons pas rattraper Zalé 2. arriver, se passer (à – ma) zà yɔ́ɔ gbɛ̀ntɛ̀n do tiàn à ma il lui est arrivé un grand malheur 3. atteindre (aussi pour l’âge) (qqch – ma) 4. s’adosser (à – yí) mɛɛ ɛ́ tɛ́nle ò gblè diin ɛ́ yí à na magbɛn yrɛ nɔɔ̀ l’homme s’est adossé au baobab en attendant sa femme 2) vt adosser (à – yí) le ɛ́ yɔ̀ɔ̀ ɛ́ tìà fɛ́ gwlɛ yí la femme a adossé le bois sec au mur

1763tɛ́pléŋ̀ n lieu du feu de brousse, brousse brûlée

1764tɛ́trííŋ, tɛ́tíni n charbon (de bois) tɛ́trííŋ bɔ ziɛ̀n ɛ́ ba bhɛ́ɛ̀ à tɔ́n láá dɔ mets du charbon dans la sauce pour qu’elle ne se gâte pas

1765tɛ́yɔ́ɔ̀n n braise

1766ti adj noir, sombre (inclut les tons sombres des toutes les couleurs, ainsi que les couleurs froides : bleu, vert, gris)ti yrèyrè vert ; ti kpélìkpélì noir ; yrɛ̀ti pupille (d’œil)

1767ti rn (contr) oncle maternel, oncle (Iv.) (frère cadet de la mère ; par rapport au neveu drùanɛ̀) [il a des relations spéciales avec son neveu, le fils de sa sœur : le neveu travaille sur le champ de son oncle, mais est également autorisé à prendre n’importe quelle chose qu’il aime dans la maison de son oncle]

1768tiin adv soigneusement Bhoo á yrɛ́kpáà yo mu ɛ́ ba tiin Cabri a examiné les fétiches avec minutie

1769tilàle v 1) vi noircir, devenir noir nɛ̀ ɛ́, yòò tilàzí cet enfant est en train de noircir 2) vt rendre noir yrètɛ́ mɛɛ tilá le soleil fait noircir les gens

1770tìsà n Cassia sieberiana casse du Sénégal, casse de Siéber, casse flûte

1771tìtì adv du tout, jamais mɛɛ gwe laò ò ba tìtì il n’y a aucun vieux parmi eux

1772to n roseau

1773tòà n Galago sp. galago

1774toko n Herpestes ichneumon, Crossarchus obscurus mangouste (on peut appeler comme ça un autre petit prédateur, une civette ou une genette)

1775tóle vt 1. laisser (avec intention) Màrií kàkàó bhaa ɛ́ tóà gɛ̀ bhɛ́ɛ̀ è jìlàà Marie a laissé les cabosses de cacao ici et elle est partie ò pɛbhle vìŋ to nɛ̀ mu ni on laisse les restes de nourriture aux enfants à tó srɔ́ laisse-le tranquille ◊ mɛɛ ma za tóle pardonner à qqn 2. laisser nɛ̀ ɛ́ tó è pɛ bhle laisse l’enfant manger ◊ ŋ́ tó e (gèé) ! laisse-moi (comme ça) ! 3. Animist. s’abstenir de [habituellement cela suppose de ne pas manger certains aliments, mais aussi de s’abstenir, par exemple, de porter de choses en or] Gògbe mu ɛ́ mú yáà mlɔ̀ to les Gogbé ne mangeaient pas du riz

1776tólí <Fr. tôle> n tôle ◊ tólí fɛ́ la maison à toit de tôle

1777tóŋ n loi (traditionnelle)tóŋta za règles de la vie traditionnelle tóŋta za ɛ́ séŋ ò mɛɛ mu ɛ́ kpɛ́n ni respecter la loi est obligatoire pour tout le monde ; tóŋ dulàle établir la loi

1778too n 1. jour (opposé à nuit)too klíŋle arriver (jour), faire jour bhɛ́ klɛle bhɛ́ too ɛ́ klíínlà tout était comme ça et le jour est arrivé 2. demain too kɔ̀ɔ́ nu gelɛ gba la demain nous irons au champ ◊ lɛɛ too l’année prochaine

1779too n espace derrière qqch ◊ fɛ́ too zi derrière la maison

1780tòó n(pâte de farine de maïs ou de manioc, ou de leur mélange)

1781tóo rn homonyme

1782tòòló n avertissement, annonce (annoncé par un crieur publique au village)tòòlódɔle crier pour annoncer un avertissement, une nouvelle ò tòòló dɔ mɛɛ kpɛ́n ni ils crient pour annoncer un avertissement pour tous ; tòòlódɔ sɛ́wɛ́ journal, magazine

1783tòòlódɔmi <tòòló+dɔ+mi> n crieur public, héraut

1784tootama adv après-demain

1785toozi n alentours (de la maison), abord (de la maison) fɛ́ toozi mu ɛ́ tríìn ò le passage à la maison est remplie d'herbe

1786tɔ́ n cuillère

1787tɔ́ n nom ◊ tɔ́ kpále appeler ; accuser de (qqn – ma) è fààn tɔ́kpàà à ma il l’a accusé de vol ; Christ. tɔ́bhɔle glorifier kɔ̀ɔ́ Wàànbhaa ɛ́ tɔ́bhɔ glorifions Dieu !

1788tɔ́bhɔ́leya <tɔ́+bhɔ́le+ya> n gloire

1789tɔbhlɛ n affluent

1790tɔ̀ɔ̀màsíé n signe, symbole (scarification)

1791tɔ́ɔ́nle v 1. s’épanouir, pousser (jeunes feuilles) án yaan gban ɛ́ tɔ́ɔ́nlà mes ignames ont pris de jeunes feuilles 2. faire pousser de jeunes feuilles pɔ́nbhé yaan ɛ́ tɔ́ɔ́nlà l’engrais a accéléré l’apparition des jeunes feuilles d’igname

1792tɔflà n rivière, marigot (d’irrigation)tɔflàyí mlɔ̀gba rizière irriguée

1793tɔ́le vt puiser, verser yòò yì tɔ́lé il veut puiser de l’eau ò yàà yì tɔ gbóŋgbó yí on puisait de l’eau avec un seau en fer

1794tɔ́mi n un certain

1795tɔ́n n 1. aigreur lòmlíŋ tɔ́n ò le citron est aigre ◊ tɔ́nle aigre lòmlíŋ tɔ́nle ɛ́ un citron aigre ◊ tɔ́n dɔle avoir durillon ké wi kɛ́lá pwɛ́là bhɛ́ á tan, mú gaan ma tɔ́n dɔ chaque animal qui sort danse cette danse, jusqu’à ce qu’il aille des durillons sur les pieds 2. Fig.. irritable, peu communicatif

1796tɔ̀n n forge (métier)tɔ̀n kpáá forge (atelier) ŋ́ gezí tɔ̀n kpáá lâ je vais à la forge

1797tɔ́nì <Fr. tonne> n tonne

1798tɔ̀nmi n forgeron yaò tɔ̀nmi lé il n’est pas forgeron

1799tɔ́nwóle vi péter dèlè é tɔ́n wóà ? qui a pété ?

1800tɔ́ŋ, tɔ́ŋmu n baoulé (ethnie, langue)tɔ́ŋmi Baoulé (représentant de cette ethnie)

1801tɔ́péle <tɔ́+pele> v rapporter, dénoncer, critiquer nɛ̀ á dɛ tɔ́pe à nɛɛ ni l’enfant critique son père auprès de sa mère

1802traa adj 1. plat (de vaisselle) 2. en forme d’assiette wi mu ɛ́ kààn yì traa lɛ́ɛ̀ bhɛ́ ɛ̀ ba les animaux sont passés dans cette eau peu profonde

1803trá, tráá adv en bas

1804traalami rn l’aîné, le supérieur (l’enfant le plus âgé de la famille) Zínì lè Màriì tami lé Jules est l’aîné de Marie

1805tráánle vi 1. rougir (prendre une teinte rougeâtre ou jaunâtre) 2. mûrir (souvent pour le riz, les mangues : pour les plantes dont les fruits changent de couleur) blàànná mu ɛ́ tráánle ò les bananes sont mûres

1806trala loc au-dessus maanɛ̀ mu ɛ́ fɛ́ klâ à gwà trala les oiseaux ont fait leur nid sur le toit

1807tran n furoncle, abcès

1808trèŋgale vi passer (toute la journée) ó pegéé Záàn trèŋgàà ye líí Jean et moi, nous avons passé toute la journée au travail

1809treprízì <Fr. entreprise> n entreprise

1810trɛ́ n 1. sol, terre ◊ ŋ́ trɛ́ ta ma vie ; trɛ́ta mɛɛ mu les habitants de la terre ; Tradit. trɛ́ zan propiétaire de la terre 2. plancher ◊ trɛ́ ma go ! balaye le plancher !

1811trɛ́ bhɔle <trɛ́+bhɔle> vi être fatigué, se fatiguer (de – ma)à trɛ́ bwâ il est fatigué

1812trɛ́ɛ́le rv respirer yà trɛɛ a lìì il respire par la bouche yà trɛɛ veŋ̀veŋ̀ il respire péniblement

1813trɛ̀ŋ́ <Fr. train> n train

1814trɛ́zan n propriétaire du terrain (le chef de la famille des fondateurs du village)

1815trii adj petit et rond ŋ́ tró láa triitrii mu yà j’ai vu beaucoup de petits champignons très ronds Syn. grii

1816trììtrìì adv ideo attentivement, en regardant autour de soi dri zan ɛ́ yòò dri mu ɛ́ taglìnzí trììtrìì yì mí yrɛ ɛ́ nɔ́ɔ̀ le berger surveille les vaches quand elles s'abreuvent

1817tríŋ n 1. rn saleté ◊ à tríŋ ò il est sale ; tríŋ dɔle se salir ké nɛ̀ mu tríŋ dwà, Zàle mú kpɛ́n fɛ quand les enfants se salessent, Zalé les lave tous 2. Animist. poudre magique noire [on la met sur le front ou sur le corps contre la maladie ou les mauvais sorts] è tríŋ dwà à mlɛ̀ líí il s’est mis de la poudre magique sur le front

1818tró n champignon le mu jà tró yrólɛ bɔ̀n yí les femmes sont allées ramasser des champignons en brousse ◊ tróláá champignon (surtout sa partie supérieure) zrɛ ta tró láá gbɛ̀nnɛ̀gbɛ̀nnɛ̀ ɛ́ Tóonɛ̀ ò à yròòzí Toné est en train de ramasser des champignons très larges sur la termitière ; zù tró banɛ̀ termitière à étages

1819trò n crête (d’oiseau)maagwlɛn winta trò crête du coq

1820trò n escargot ◊ trò klo coquille d’escargot

1821tróóle v 1) vi 1. être long, devenir long trwânɛ́ ɛ́ cíɛ pú mu troo les poils blancs de la panthère sont longs 2. être grand (de taille) fɛ́ tróole mu de grandes maisons à do troo bhɛ́ɛ̀ à do ò kpeteekpe une (fille) est grande et l’autre est petite 2) 1. vt élever 2. Fig. éduquer ◊ tróómi éducateur

1822tropɛ <tro+pɛ> n animal domestique tropɛ lè maa lé, tropɛ lè sròónɛ̀ lé le poulet et le chat sont des animaux domestiques

1823trɔ́ɔntrɔ́ɔngbà n papillon

1824trɔ́n kàlá rn arrière-petit fils, arrière-petite fille [ne doit pas toucher les oreilles de son arrière-grand père, on croit que quand on le fait le vieil homme meurt]

1825trɔ̀n n bénéfice ◊ trɔ̀n srɔ́ɔ̀ wóle avoir du bénéfice

1826trɔn n rhume, toux trɔn ŋ́ trɔ́n kpɛ́n líí táàn ŋ́ ma le rhume m’a bouché les oreilles

1827trɔ́n, trɔ́ɔ́n rn oreille ◊ trɔ́n láá oreille, pavillon ; trɔ́nyí pɛ boucle d’oreille ; trɔ́n kpále écouter (à – ni  à quoi – là) ; trɔ́nwimi sourd (personne)

1828trú rn vagin ◊ trú cíɛ poil pubien (de femme)

1829trúŋgóle trúŋgóle vi disparaître, s’enfuir, s’évader (de – kɔ́ɔ́) fàànníí ɛ́ trúŋ góà fáázan mu ɛ́ kɔ́ɔ́ le voleur a échappé aux policiers

1830truu adj rond zàdɔmu pe trɛ́ ò truu les savants disent que la terre est ronde

1831trúù n bêtise Màní ò trúù mɛɛ lé Mani est bête trúù ò à ma bhíì glawò il est bête comme une hyène

1832trwànɛ́, trúànɛ́ n Panthera pardus léopard, panthère Syn. srɔpɛ

1833tùàbù <Dioula> n 1. personne de race blanche, personne blanche (y compris les Européens, Arabes, Japonais, Chinois etc.)tùàbù yaan pomme de terre ; tùàbù blàán banane douce ; tùàbùmu a tòòlóó dɔ sɛ́wɛ́ magazine, journal ; tùàbù wà ville 2. français ◊ tùàbù wlí la langue française Syn. mɛɛpú

1834túénɛ̀ n orphelin

1835tùɛ̀ntùɛ̀nnɛ́ n fourmi (noire, de taille moyenne, qui pique douloureusement)

1836túŋtúŋ adv ideo considérablement (de distance en âge) ŋ́ dɔ ò kpɛ́n lɛ́ɛ́ túŋtúŋ je suis beaucoup plus âgé qu’eux

1837tútú adv très tôt ◊ zrwanzi tútú très tôt le matin

1838tútùle n prostituée

1839tùùbɔle <Dioula> vt embrasser, serrer dans les bras nɛ̀ á dɛ tùùbùà l’enfant a embrassé son père

1840túúle vi être chiffonné, être usé (tissu, natte, toit de chaume etc.) án fɛ́ ɛ́ túúlà le toit de ma maison s’est froissé

U – u, comme usa, úun, ùùwi

1841usa n haoussa (ethnie, langue)

1842úun intrj m-m (expression de doute)

1843ùùwi n cache-cache (jeu d’enfant)

V – v, comme va, vaa, vaagblòó

1844va n aigle

1845vaa adv désert plat (sans végétation)

1846vaagblòó n carpe

1847vàànvààn adv ideo avidement (façon de fumer)

1848vàkà adv en sursaut ŋ́ bwèlà vàkà je me suis réveillé en sursaut

1849vàkɔ̀ n canne à sucre ◊ vàkɔ̀ yrí canne à sucre (tiges abattues)

1850vamaa n Threskiornis aethiopica ibis sacré [ils accompagnent les groupes de bovins]

1851vàn n miel (sauvage)

1852vàŋgàn n papayer ◊ vàŋgàn kpúŋ̀ papaye

1853vàvà n zèle ◊ zà vàvà dɛle mettre son zèle à

1854veŋ̀ adv tout de suite, aussitôt mlɛ yɔ̀ɔ lè bɔ̀n mlɛ lé àmasrɔ̀yí waa madɔ veŋ̀ le mamba vert est un serpent très dangereux parce qu’on ne le remarque pas tout de suite

1855veŋ̀veŋ̀ ideo péniblement (respirer)

1856vɛ̀ n Ceiba pentandra fromager (le plus grand arbre de l’Afrique de l’Ouest).

1857vɛ̀ɛ̀le v 1. diminuer, baisser 2. humilier (une personne)

1858vɛ́ɛ́lí <Fr. verre> n verre

1859vɛn n puanteur, odeur infecte ◊ vɛn ò être puant, sentir mauvais wi síɛ̀le ɛ́ vɛn ò la viande gâtée sent mauvais

1860vi rn estomac, ventre, abdomen (animal, insecte)

1861viaŋ onomatop sifflement (bruit de la balle)

1862vìŋ adj autre, qui reste mɛɛ vìŋ mu ɛ́ bwà Bíjà les autres gens sont restés à Abidjan

1863vìŋdomi rn 1. voisin 2. Christ. prochain 3. coépouse (femme d’un homme par rapport à une autre épouse) 4. l’autre objet (d’une paire)

1864víɔ̀n <Fr. avion> n avion

1865vitivinɛ̀ adv ideo petit et faible

1866vléèvléè n sifflet ◊ vléèvléè pɛ́nle souffler dans un sifflet

1867vlevle, vrevre n herbe (esp.)

1868vlɛ n 1. pierre, galets 2. montagne, roc ◊ vlɛ gɔɔn montagne ; vlɛnɛ̀ tɛ́ pierre à briquet

1869vlɛ n Cephalophus monticola céphalophe bleu, biche blanche

1870vlɛ mɔɔ n Lophuromys souris (esp.)

1871vlɛdùé n Labeo senegalensis labeo (poisson)

1872vlɛmalɛ́ɛ́lɛ́ n Ammotragus lervia mouflon (bouc de montagne)

1873vli n Cricetomys emini rat (vivant plutôt dans la brousse ; comestible)

1874vlinle, vliŋle vt distribuer, partager

1875vlɔ̀ n botte, régime, main (de banane) è nu a gɔlɛ à vlɔ̀ ma il va le vendre par régime

1876vlùú n Thrasops occidentalis serpent noir d’arbre

1877vónɛ́ n moineau (esp.)

1878vòtànɛ́ n >> nɛ̀ vòtanɛ dernier-né (dans une famille), benjamin

1879vɔ́álíɛ́, vɔ́álíyɛ́n <Fr. ivoirien> n Ivoirien (citoyen de Côte d’Ivoire)

1880vɔɔ bhlɛ n Cariospermum grandiflorum liane (esp.)

1881Vɔɔ kán mlɛ n décembre (le mois de l’harmattan)

1882vɔɔ n 1. harmattan [vent du Nord très sec qui souffle du Sahara, particulièrement fréquent en décembre et janvier] vɔɔ bhla zi nììní ò il fait froid pendant l'harmattan

1883vu num dix

1884vumi num dixième

1885vun rn vitesse ◊ é vun ! depêche-toi ; ká vun ! depêchez-vous !

W – w, comme wà, wààn, wáátí

1886wà <ò+à> pron ils le (série contractée « sujet-objet direct »)

1887wá <ó+à> pron nous (excl.) le (série contractée « sujet-objet direct »)

1888wà n village, ville

1889waa <ò+ láá> pron ils ne... pas (3 pers. pl., série négative)

1890wáá <ó+ laa> pron nous ne... pas (1 pers. pl., excl., série négative)

1891waa <ò+a> pron leur (3 pers. pl., série possessive)

1892wáa <ó+a> pron notre (1 pers. pl., excl., série possessive)

1893waa diin n Carapa procera okoto, touloukouna (arbre)

1894wáá num mille ◊ gɔ̀lí wáá do cinq mille francs

1895waa rn urine ◊ waa wole uriner waa laa wo gɛ̀ il est interdit d’uriner ici !

1896wààn n graine de palmier à huile (la noix qui donne de l’huile)wààn yrɔ́n huile de palme ; wààn bhɛ une graine de palmier

1897Waànbhaa n Christ. Dieu álìké ó gàà oo, ó ge Waànbhaa ba même si nous mourrons, nous allons vers Dieu

1898wáátí <Arab> n 1. instant ◊ wáátí ɛ́ kpɛ́n toujours ; wáátí lá ba quand ; wáátí kpɛ́n ba toujours, jamais (avec la négation) Syn. bhla

1899wákísì <Engl. super-wax> n tissu de coton de haute qualité, super-wax (Afr.)

1900wàla <wà+la> loc au village

1901wan n wan (ethnie, langue)wanmi Wan (représentant de cette ethnie)

1902wànmì <Dioula> n beignet, galette (petite, sucrée)

1903wànnì n awalé (jeu) [consistant à déplacer des pions sur un plateau à 12 trous]wànnì bɔle jouer à l’awalé

1904wànyán, wàyán n Trad. scarification (les marques sur le visage)wànyán kánle faire la scarification

1905wáò <ó+láá+ò> pron nous ne sommes pas (1 pers. pl., excl., série contractée négative avec la copule) wáò gelè nous ne voulons pas partir

1906wásó <Dioula> n vantardise ◊ wásówóle se vanter (de – yí) yà wásó wo yaa fɛ́ drɛ yí il se vante de sa nouvelle maison

1907wáwá n brousse (petite forêt clairsemée d’arbustes), lisière Syn. bɛɛ

1908wee n Mallophaga pou

1909wèè n mortier

1910wee rn 1. queue (mammifère, oiseau, poisson, insecte)bhlù wee queue de vipère 2. passé ◊ lɛɛ wee ma l’avant-dernière année

1911wèle vt (mob) produire un son, parler (gens), chanter (oiseaux) dèlè wèzí bhí lé ? qui parle de toi ? maa gwlɛɛn nu wèlɛ zrwan zi le coq va chanter le matin ◊ gòŋ ɛ́ wéà la voiture s’est mise en marche ; yì-wéle résonner (de cravache) ; se faire une entorse ŋ́ gaan yì-wèà je me suis fait une entorse au pied

1912welewelematɛ́nɛ́ n petit poisson à queue rouge

1913wéŋ adj 1. honnête, juste, clair (d’homme) 2. Christ. saint ◊ Màriì wéŋ Notre-Dame, la Sainte-Vierge

1914wésé n Ipomoea batatas patate douce, patate

1915wewenɛ̀ adv ideo petits et nombreux

1916 n sel wɛ klá ziɛ̀n ɛ́ ba ajoute du sel à la sauce ◊ wɛ yì mer, océan

1917wɛba blàán yáále n chips de banane (salé) [se préparent avec des bananes plantains non mûres] Syn. blàá yáále

1918wɛ́ɛ num combien é maa nàà wɛ́ɛ là lwâ combien de poulets as-tu achetés ? é lɛɛ wɛ́ɛ lè gɛ̀ ? quel âge as-tu ?

1919wɛ̀ɛ̀ onomat son émis par les termites

1920wɛ̀ɛ̀le v (mob) 1) vi chercher ◊ gele wɛ̀ɛ̀lɛ aller chercher ŋ́ jà yɔ̀ɔ̀ wɛ́ɛ́lɛ je suis allé chercher du bois 2) vt Eufem. avoir des rapports sexuels (pour un homme) Syn. yilà le ba

1921wɛ́ɛmi num quel (en comptant) è blàán wɛ́ɛmi là bhlà ? le quantième banane a-t-il mangé ? (afr. “quelième banane...”)

1922wɛ̀ɛ̀n n (contr) vin de palme wɛ̀ɛ̀n danle ó kɔ́ɔ́ ɛ́ yáà éyɔ́ɔ lé le vin que nous avons goûté était mauvais ◊ wɛ̀ɛ̀ndɛmi soûl ; wɛ̀ɛ̀nmími buveur de vin de palme

1923wɛlɛ̀ n étable (bâtiment où est logé le bétail)

1924wɛwɛ̀ɛ n fourmi noire [avancent en chaîne ; plus grandes que les fourmis ordinaires, peuvent attaquer des termites]

1925wɛ́yɛ́nnɛ́ <Dioula> n bracelet ◊ gbɛma wɛ́yɛ́nnɛ́ bracelet

1926wi n 1. animal ◊ widɛmi chasseur 2. viande trwânɛ́ wi wlɛ̀ɛn bhle la panthère mange la viande crue ◊ blòo wi la viande d’agouti

1927wi n pleurs

1928wiánle vt 1. répandre ◊ yrɔ wiánle jeter le filet ; yì wiánle asperger d’eau [sur un enfant qui est malade : le guérisseur prend de l’eau dans sa bouche et asperge l’enfant] 2. semer (à la volée)

1929widɛ doso n Megacephala, Coleoptera coléoptère (esp.)

1930widɛmi <wi+dɛ+mi> n chasseur ŋ́ dɛ ò widɛmi gbɛ̀tɛ̀n lé mon père est un grand chasseur Syn. dosò

1931wììle vt écraser, aplatir (déformer) máŋgròó ɛ́ bàláá bhɛ́ɛ̀ è wììlà la mangue est tombée et écrasée

1932wiìn, wiìŋ n 1. haut, dessus ◊ wiìŋ mɛɛ chef 2. toit (d’une maison traditionnelle)

1933wiìŋ adv loc (contr) 1. sur la tête ◊ mɛɛ wiìŋ gale chauve (personne) 2. sur la tête (façon de transporter les objets) 3. sur la tête de bɔ̀tɔ̀ bébé ò ŋ́ wíìŋ j’ai beaucoup de sacs sur la tête

1934wiìŋ, wiin pstp (contr) sur (des objets qui ressemblent à une « tête »)gɔɔn ɛ́ wiìŋ sur le sommet de la montagne

1935wikpátɛ́maciɛnɛ̀ <wi+kpá+tɛ́+ma+ciɛnɛ̀> n gril (pour sécher la viande)

1936wìle v (mob) 1) vt 1. casser yìmípɛ ɛ́ wíà nɛ̀ mu ɛ́ kɔ́ɔ́ le verre a été cassé par les enfants 2. tirer avec (surta) è màfá wíà swâ ta il a tiré sur un porc 2) vi 1. se casser 2. sortir en courant (à l’encontre de qqn) ké wà ɛ́ kpɛ́n wíle à zi et tout le village a couru vers lui

1937winbɔle <win+bɔle> vt (mob) envoyer (qqn) le ɛ́ yá gbe wiŋbwà mlɔ̀ lɔ́ yrɛ nɔɔ̀ la mère a envoyé son fils acheter du riz ◊ winbɔwomi apôtre

1938wiŋ, win rn (contr) 1. cheveux ◊ win bhɛ un cheveu ; winle cheveux à winle ò ébèbèlé il est très chevelu ; win yì-gole peigner é wín yí go ! peigne-toi ! ; win zi bliŋle repousser qqn par la nuque

1939wiŋ̀gole <wìŋ+gole> vt peigner

1940wiŋ̀gopɛ <wìŋ+go+pɛ> n peigne (d’un type africain) Syn. sàkla

1941wiŋzàn <wiŋ+zàn> n nuque ◊ gele à wíŋ̀zàn suivre qqn

1942wisí n pleurs

1943wisíle vi pleurer, sangloter ◊ nɛ̀ wisíle l’enfant qui pleure nɛ̀ wisi a nɛɛ zan l’enfant pleure au dos de sa mère ké mɛɛ gàà ò wisi quand quelqu’un meurt, on pleure

1944wla n couteau ◊ wikáán wla couteau pour couper la carcasse d’un animal ; wla bhɛ lame de couteau

1945wlàkàsà n Alestes baremose péré (poisson)

1946wlale v (mob) 1) vi 1. entrer, arriver ò wà kpéé bɔ̀n ɛ́ kpɛ́n go kóókò mlɛ mu laa wlalɛ fálà on enlève toutes les herbes du village pour que les serpents n’entrent pas dans les maisons 2. entrer (école, collège, association), se convertir (à une religion), è wlàà baya yí il s’est converti à l’Islam 2) vt faire entrer ŋ́ gbàan wlàà fálà j’ai fait entrer le chien dans la maison ◊ píké wla faire une injection ; wlale à ŋgblo ma mettre (chapeau) ŋ́ fáá wláà ŋ́ ŋ́gblo ma j’ai mis un chapeau

1947wláma <wlá+ma> loc place commune

1948wlan n (contr) vérité é zà wlán klâ tu as agi correctement ◊ wlan kplankplan pure vérité ; mɛɛ wlan personne intègre ; wlan ɛ́ ma en vérité

1949wláŋ n 1. désert, Sahel 2. salon

1950wle n voir wlo boro

1951wlɛ̀ɛn adj (contr) cru, non cuit (d’alimentation)wésé wlɛ̀ɛn patate douce crue súglùú ò é wlɛ́ɛn lé le manioc est cru

1952wlɛ̀ɛ̀nle v 1) vi 1. se lever (de la position assise ou couchée) 2. être debout mɛɛ lá wlɛ́ɛ́nlà ò pleŋ̀ ŋ́ lú lè kɛ́lè la personne qui est debout entre eux est ma fille 3. se lever (de son sommeil) ké ó yí zií gba la ó wlɛɛn éplɛ́ɛlé bhɛ́ɛ̀ ó maanɛ̀ mu gbin mlɔ̀ ɛ́ ta quand nous dormons au champ, nous nous levons tôt pour chasser les oiseaux du champ de riz 1) vt lever (une partie du corps) kà ká gbɛ làà wlɛ́ɛn haut les mains !

1953wlɛ̀nnɛ́ n chenille ò yɔyì wlɛ̀nnɛ́ bhle on mange les chenilles de palmier

1954wlɛ́wlɛ́ n pistache

1955wlɛyí n 1. rn visage é wlɛyí fɛ́ lave ton visage 2. air à wlɛyí ò ké gadɛmi lé il a l’air malade

1956wli rn (contr) 1. son, bruit à gaan wli laa we ces pas ne font aucun bruit 2. langue (parole)tùàbù wlí yí en français ; mwàn wlí la langue mwan ŋóò mwàn wlí pele yìdanzí j’essaie de parler la langue mwan

1957wlìn n pilon

1958wlo n boro (ancienne monnaie : bandes étroites de fer, élargies aux bouts) [auparavant, ils étaient souvent utilisés pour payer la dot pour la femme] ŋ́ wlo bhɛ mu yà ŋ́ dɛ kɔ̀ɔ̀ j’ai vu d’anciennes monnaies chez mon père

1959wlósó <Dioula> rn obscénité ◊ wlósó ma za acte obscène

1960wlɔ̀ n nasse, clôture de pêche [faite de roseaux et cannes pour pêcher dans les endroits marécageux]wlɔ̀ gbɛkpále mettre la clôture de pêche

1961wlù n soufflet (de forge)

1962wó pron eux (seulement dans les pronoms portemanteau)

1963wòé <ò+é> pron ils te (série contractée « sujet-objet direct »)

1964wólà <ò+là> pron eux, ce sont... eux que (3 pers. pl., série focalisée non-sujet)

1965wólè <ò+lè> pron celui-là (3 pers. pl., série focalisée sujet)

1966wole v (mob) faire (verbe auxiliaire)jàn wóle parler ; gba wole payer (à – ni) (pour – ma) ; frú wóle payer la dot ; sélí wóle prier ; srií wóle être triste ; ye wole travailler ; yran wole être féroce ; zran wole être jaloux

1967wòŋ́ <ò+ŋ́> pron ils me (série contractée « sujet-objet direct »)

1968wóŋ́ <ò+ŋ́> pron nous (excl.) me (série contractée « sujet-objet direct »)

1969wóò <ó+ ò> pron nous (excl.) les (série contractée « sujet-objet direct »)

1970wòò <ò+ò> pron <ò+ò> ils se, ile les (série contractée « sujet-objet direct »)

1971wóò <ó+ò> pron nous sommes (1 pers. pl., excl., série contractée+copule)

1972wòó <ò+ó> pron ils nous (excl.) (série contractée « sujet-objet direct »)

1973wóó <ó+ó> pron nous (excl.) nous (excl.) (série contractée « sujet-objet direct »)

1974wòò <ò+ò> pron wò ils sont (série contractée+copule)

1975wóo pron ils (3 pers. pl., série emphatique)wóomu eux

1976wòò n singe (toutes les espèces sauf les chimpanzés)

1977wóò bhe oo intrj au revoir ! (adieu à une personne)

1978wòòdɛ n Dendroaspis mamba vert

1979wòòkpáán n Lecaniodiscus cupanioides akika (arbre avec des fruits noirs presque pas mangéables)

Y – y, comme yà, yàà, yáále

1980yà <è+à> pron il se, il le (série contractée « sujet-objet direct »)

1981yá <é+a> pron ton (2 pers. sg., série possessive)

1982yá <é+à> pron tu le (série contractée « sujet-objet direct »)

1983yà voir ye voir

1984yaa <è+ laa> pron il ne... pas (3 pers. sg., série négative)

1985yaá <é+laa+ò> pron tu ne... pas (2 pers. sg., série négative avec la copule)

1986yáá <é+laa> pron tu ne... pas (2 pers. sg., série négative)

1987yàà <ò+à> v était

1988yàà n igname épineuse

1989Yàà bhlé mlɛ n septembre (le mois de la récolte d’igname épineuse)

1990Yàà pá mlɛ n avril (le mois où on butte les ignames épineuses)

1991yaa pron <è+a> son (3 pers. sg., série possessive)

1992yaà voir yalà s’asseoir

1993yáále n >> blàán yáále banane (grillée ou frite)

1994yààle vt (mob) rôtir, griller

1995yáálí wole <Dioula> v se réjouir, manifester sa joie

1996Yaan go mlɛ n février (le mois de la récolte de l’igname)

1997yaan n Dioscorea gen. igname ◊ yaan pù bètèbètè (Afr. : sorte d’igname) ; tùàbù yaannɛ̀ pomme de terre

1998yáán n savoir, connaissance

1999yáángole v connaître, savoir

2000yàànle vt (mob) tailler, sculpter (bois) yòò paan ɛ́ yáánzií pɛ́ɛ́n ɛ́ lé il est en train de tailler l’arbre de « pan » avec un burin ◊ sɔ́n yáánle tailler les dents (pour l’esthétique)

2001yaàyrɛ <yaà+yrɛ> n abri è yaàyrɛ do dɔzí bɔ̀ɔ̀ yì il construit un abri dans la forêt

2002yaga num trois

2003yagami num troisième

2004yaklà n (contr) ruse, malin

2005yalàle, yaàle v 1) vi s’asseoir ◊ yalàle à goo ba garder qqch, protéger qqn ; yalàle ò être assis à yaàle yàà yrì kpu ta à lù lɛ̀gbɛn yrɛ nɔɔ̀ il était assis sur le tronc d’arbre attendant sa fille 2) vt 1. asseoir 2. épouser qqn ◊ le yalàle épouser (pour un homme) ŋóò à zi bhíì ŋ́ le yálà je veux me marier ; yalàle gwlɛɛnna épouser (pour une femme)

2006yale v (mob) 1. vt mettre au monde, accoucher (de qui – lé) wòŋ́ yáà wàla je suis né au village le ɛ́ nɛ̀ yàà gwláan do lé la femme a accouché d’un garçon

2007yàn, yáàn n 1. contenu ◊ yàn do (en parlant du contenu de qch) ; tásá yàn do blɛ̀ une cuvette d’arachide ŋ́ vɛ́lí yáàn do gàfé yí míà zrwan ɛ́ zi j’ai bu un verre de café le matin à yàn do tɔ́ ŋ́ ni ! sers-moi un verre ! 2. coup ◊ yàn do lé d’un coup è maa dià gbɛ kpùŋ yáàn do lé il a tué le poulet d’un coup de poing

2008yànfèfè n épidermophytie, pied d’athlète

2009yanle vi (mob) finir (de faire quoi – lé) ŋ́ yáàn pɛbhlele lé j’ai fini de manger 2. vt finir è fɛ́ dɔle yààn il a fini de construire la maison

2010yànna n plante (avec les feuilles amères utilisées comme l’assaisonnement au manioc, riz, igname, mil)

2011yànnì n torche (traditionnelle) [faite d'un tronc du palmier sec]

2012yànŋgán, yàŋán n ananas yàŋán ɛ́ swà, kɔ̀ɔ́ à kán l’ananas est mûr, coupons-le

2013yánsí det semblable ŋ́ Zàle a sɔ ɛ́ yánsi lwà j’ai acheté un pagne semblable à celui de Zalé

2014yaò <è +laa+ò> pron il ne... pas (3 pers. sg., série contractée négative avec la copule)

2015yáò <é+laa+ò> pron tu ne... pas (2 pers. sg., série contractée négative avec la copule)

2016yàòbá n dan, yakouba (ethnie, langue)yàòbámi dan, yakouba (représentant de cette ethnie)

2017yápe <é+à+pe> conj 1. comme loonɛ̀ pɛ bhle yápe vli le lièvre mange comme le rat (de la manière de manger) 2. comme si yà klɛ yápe à síí láá ò il se comporte comme s’il n’y avait personne comme lui Syn. bhíì

2018yapɛ mu <ya+pɛ+mu> n (contr) les parents nɛ̀ mu ɛ́ pwɛ́le ò égbɛ̀tɛ̀n lé ò yapɛ mu ɛ́ lé les enfants ressemblent beaucoup à leurs parents

2019yasata adv ideo par-dessus la jambe, à la va-vite (de qqch fait négligemment ou laissé inachevé) è kpoklɛpɛ ɛ́ to yasata bhɛ́ɛ̀ è ge yilàlɛ elle laisse les ustensiles de cuisine défaits et va se coucher Syn. yabhlata

2020ye adv là-bas (hors visibilité)ó ba ye chez nous là-bas

2021ye n travail ◊ ye wole travailler

2022yé pron lui (3 pers. sg., série contrastive focalisée)

2023yé pron lui (seulement dans les pronoms portemanteau)

2024yéé <é+ é> pron tu te (série contractée « sujet-objet direct ») ké yéé dɛ mu klɔ̀sì kwàn, sì gbɔɔn ò é kɔ́ɔ́ si tu respectes tes parents, tu as une longue vie

2025yèé <è+é> pron il te (série contractée « sujet-objet direct »)

2026yée pron lui (3 pers. sg., série emphatique)

2027yɛɛn rn sang yɛɛn laa go é ŋ́gblo yì bhíì klùgbé tu es bête (lit. le sang ne quitte pas ta tête) comme la souris ◊ yɛɛn bhlɛ vaisseau sanguin, veine

2028yɛɛn, yiɛn adj 1. amer kpiiɛ̀ ɛ́ yɛɛn ò la petite aubergine est amère 2. méchant, vilain ◊ mɛɛ yɛɛnle homme méchant ; yɛɛnya méchanceté

2029yɛɛnkaa n Tilapia aurea tilapia (poisson de l’eau douce)

2030yɛ́ɛ̀ntɛ́n adj >> nɛ̀ yɛ́ɛ̀ntɛ́n bébé ◊ nɛ̀ yɛ́ɛ̀ntɛ́nnɛ́ bébé nouveau-né

2031yɛkɛ̀ adv à peu près (en mesurant la distance ou le temps) yá pe Yéŋgbé yrɛ́ɛ̀n a la yɛkɛ̀ gbɛɛ̀n on dirait à peu près la distance d’ici au bord de Yéŋgbé

2032yélà <è+là> pron lui, c’est... lui que (3 pers. sg., série focalisée non-sujet) ŋ́ yélà pezí é ni gɛ̀ c’est ce que je suis en train de te dire maintenant

2033yele v 1. vt voir klùbhɔ̀bhɔ̀ yrɛ ma ye bì zi les hiboux voient la nuit ◊ à ma fleŋ yà je l’ai vu nu (impolitesse) ; yrɛmayele voir clair, être clairvoyant (en sorcellerie) 2. vt considérer Piɛ́lì á gbú ye élre lé Pierre se croit beau 3. trouver, décrocher, toucher è pe è nu klɛlɛ drɔ̀ɔ̀drɔ́ɔ́mi lé bhɛ́ɛ̀ yaa bákì gban sáán yélɛ il dit qu’il va devenir médecin, mais il n’a pas encore obtenu son bac

2034yélè <è+lè> pron celui-là (3 pers. sg., pronom sujet focalisé)

2035yɛnpian rn bile

2036yèŋ́ <è+ŋ́> pron il me (série contractée « sujet-objet direct »)

2037yéŋ́ <é+ŋ́> pron tu me (série contractée « sujet-objet direct »)

2038yéò <é+ò> pron tu es (2 pers. sg., série contractée avec la copule)

2039yéò <é+ò> pron tu les (série contractée « sujet-objet direct »)

2040yetanɛ̀ n ouvrier agricole

2041yewomi <ye+wo+mi> n travailleur

2042yì n (contr) 1. eau ◊ yì tɛ́ɛ eau chaude ; yì bhɛ goutte d’eau ; yì bhle rivière ; yì kláále faire une libation aux ancêtres yì klálá é táà jɛli mu ni, bhɛ́ɛ̀ é dɔ̀ɔ̀ bo il faut verser de l’eau à tes aïeux et tu restes en paix 2. jus ◊ yàŋgán yí jus d’ananas ; yì klɛle exprimer (le jus) 3. liquid ◊ dùté yí thé ; ziɛ̀n yí soupe ; maa yì soupe de poulet ; tɛ́ yí pétrole 4. sauce pɔn ɛ́ lre zɔ̀ yí ɛ́ zi le foutou est bon grâce à la sauce de pangolin 5. sécrétion ◊ yin yì morve ; lìì yí salive

2043yì n (contr) espace à l’intérieur (de qqch), contenu tásá ɛ́ yí ò éfleŋ lé l’assiette est vide gba yì gbaanle ò le champ est envahi par les herbes

2044yi n jour (24 heures)yi ta, yi ta bhe une fois, un jour ; yi oo yi chaque jour ; yinɛ̀ lá ta le jour où, un beau jour ; yi óó yi toujours ; yi dɔle fixer le jour

2045yi n sommeil

2046yì pstp (contr) 1. dans, en ◊ gba ɛ́ yí dans le champ

2047yi vi 1. dormir ó yáà yi bɔ̀n yí nous avions l’habitude de dormir dans la brousse 2. habiter, vivre ómɔɔ yi fɛ́ ɛ́ lâ nous habitons dans une maison

2048yiàle (mob) n se porter, aller é yíàà comment ça va ? ká yíàà comment ça va (chez vous) ?

2049yiàn n lombric, ver (de terre) yìàn pwɛ la ɛ́ ta le lombric sort sous la pluie

2050yiàn rn oncle (frère cadet du père), tonton, petit frère du père (Afr.)

2051yiàn yrɔ n Olax subscorpiordea santal (plante médicinale)

2052yìba bhoorú n hippopotame

2053yìba gbàádwà <yì+ba+gbàádwà> n Palacrocorax africanus grand cormoran

2054yìba zu n lamproie (poisson à bouche arrondie, ayant l’apparence d’une anguille ; comestible)

2055yìbààle <yì+bààle> rv faire le malin (Iv.), faire l’important gblànɛ̀ ɛ́, yà baa élre lé bhɛ́ɛ̀ yà yìbaa la jeune fille s’habille bien et fait la maligne

2056yìbɛɛnle <yì+bɛɛnle> vt inviter qqn (par convenance, par politesse), essayer qqn (Afr.) [quand on mange on ne manque pas d’inviter à manger quelqu’un qui passe ; mais cette personne normalement décline l’invitation ; l’invitation n’est acceptée que si on insiste] waa Sama yìbɛɛn pɛ bhle ma ké yaa nu yaàlɛ yá pɛ bhle ɛ́ ta Soma ne peut pas être invité par politesse, il va certainement s’asseoir pour manger

2057yìbhɔle <yì+bhɔle> vt suffir mlɔ̀ bɔ̀tɔ̀ plɛ ómɔɔ yìbhɔ deux sacs de riz nous suffisent nɛɛ jàn bèbè lá wóà ŋ́ ni ó pegéé ɛ́ nɔ́ɔ̀ a sradɔ yi ɛ́ lé, bhɛ́ ŋ́ yíbwâ Fig. tout ce que ma mère m’a dit le jour de notre querelle (entre mon mari et moi) m’a suffi

2058yìbhɔ́pɛ n Belostoma nèpe géante

2059yìbhlole <yì+bhlole> vt 1. presser, serrer 2. tordre (tissu, vêtement)

2060yìciɛ́nle <yì+ciɛ́nle> v 1. vt partager (entre – ma, pléŋ)yìciɛ́nle yrɛ Matem. diviser vu yìciɛ́n yrɛ sóó bhɛ́ klɛ plɛ dix divisé par cinq égale deux

2061yìdanle <yì+danle> v 1. vt essayer ŋ́ nu dunɛ̀ klɛle yìdanlɛ sɔ lɛ́ɛ̀ lé je vais essayer de faire une chemise de ce tissu 2. tester, goûter (pour la première fois) ŋ́ kókó lɔ́a bhlele là yìdanzí zɔ̀n aujourd’hui j’ai goûté du taro pour la première fois

2062yìdɔ̀ɔ̀le <yì+dɔ̀ɔ̀le> vi être gentil, être doux ◊ é yí klɛ édɔ̀ɔ̀ lé ! sois gentil !

2063yìdɔ̀ɔ̀ya <yì+dɔ̀ɔ̀+ya> n bonté

2064yídɔle <yì+dɔle> v mettre en, placer en

2065yìdɛle <yì+dɛle> vt 1. Trad. zàbla yìdɛle dégager le terrain de danse (de la foule), disperser les gens ◊ zàbla yìdɛmi personne qui dégage le terrain de danse 2. Fig. faire une route à travers la foule mɛɛ ɛ́ yòò mɛɛ mu ɛ́ yídɛzí cet homme est en train de disperser les gens

2066yidɛle v 1. vi dormir é yidɛ bhíì lɛmɛ tu dors comme la souris lémé 2. vi habiter 3. passer la nuit ó yiâ sró ɛ́ tánle ta nous avons dansé toute la nuit

2067yìdɛle vt agrandir è yaa gba ɛ́ yídɛzí il agrandit sa plantation ◊ yìdɛle un peu plus grand

2068yidɛyrɛ <yi+dɛ+yrɛ> n lieu à coucher

2069yìdrɔ̀àle, yìdrwààle <yì+dwrààle> vi s’apaiser ké zà yí lrwààlà, ò pe mɔ kpɛ́n láá golɛ wà ɛ́ ta si tout se calme, ils disent que les gens n’ont pas besoin de quitter le village

2070yìdulàyrɛ <yì+dulà+yrɛ> n place pour garder de l’eau

2071yièe n cendre [les cendres blanches sont utilisées pour couvrir le cou et le front en signe de joie]

2072yièle v (mob) 1) vt faire fondre tɔ̀nmi ɛ́ piibhɛ ɛ́ yie bhɛ́ɛ̀ yà pii kpòò lé le forgeron fond le métal et forge la houe 2) vi fondre

2073yìɛ adj droite ◊ ŋ́ gbɛ yìɛ ta à ma droite fɛ́ ò yrì diiŋ gbɛ kòo yí bhɛ́ɛ̀ mɛɛ dulàle ò yrì yìɛ yí à gauche de l’arbre se trouve une maison et à droite un homme est debout

2074yìɛ n Glossina tsé-tsé (agent d’infection de la maladie du sommeil)

2075yíɛní rn ami (par opposition à l’ennemi)

2076yiɛnkánle <yiɛn+kánle> vt s’inquiéter de, être en peine de è nɛ̀ ɛ́ bhɛ́ ɛ̀ yiɛnkánzií c’est l’enfant dont il s’inquiète nɛ̀ nɛɛ á nɛ́ yiɛnkan la mère s’inquiète pour son enfant

2077yìfɛ́le <yì+fɛ́le> vt laver (à l’intérieur), faire un lavage, bassiner

2078yìglàànle <yì+glàànle> v 1. vt tendre, tirer 2. rv s’étirer ké mɛɛ bwèlà yipla, yà yìglaan quand on se sent endormi, on s’étire

2079yìglɔ̀ɔ̀le <yì+glɔ̀ɔ̀le> vt gratter (à l’intérieur) lenɛ̀ fuaŋ ɛ́ yíglɔ̀ɔ̀zí tɔ́nɛ̀ ɛ́ lé la femme est en train de gratter dans la marmite avec la cuillère

2080yìglìnle vt chercher le sens de qqch, savoir le sens de qqch è jàn ɛ́ yígliŋ dɛ́ il cherche à voir clair dans l’affaire (il essaie de trouver le sens secret de l’histoire)

2081yìglù <yì+glù> n source d’eau, trou d’eau (traditionnel)

2082yìgole <yì+gole> v 1) vt 1. nettoyer à l’intérieur 2. peigner 2) rv se peigner mí ŋ́ wín yígo je me peigne

2083yìgɔ̀ɔ̀nle <yì+gɔ̀ɔ̀nle> vt raconter (en décrivant à – ni) ŋ́ nu jàn ɛ́ yígɔ̀ɔ̀lɛ ŋ́ dɛ ni je vais raconter cette histoire à mon père

2084yigrɔ̀nle vi ronfler

2085yikán <yì+kán> n ruse, malice, astuce ◊ yikanle rusé Zalè yikánle ò bhíì loonɛ̀ Zalé est rusé comme un lapin

2086yìkánle <yì+kánle> vi nager ◊ yìkánle zànta nager sur le dos

2087yikánpɛ <yì+kán+pɛ> n 1. rn nageoire (de poisson) 2. rame

2088yìklúúle <yì+klúúle> vi se rouler ŋ́ mlɛ yìklúúle yà j’ai vu un serpent enroulé ◊ le gblanɛ̀ drɛ yíklúúle la vieille femme au dos voûté

2089yìkpále <yì+kpále> vt arracher des mauvaises herbes dans le champ (d’igname, de riz etc.) án mlɔ̀ ɛ́ yíkpá zɔ̀n ! désherbe mon champ de riz aujourd’hui !

2090yìkúànle vt arrêter (dispute, bataille) ó ge gwle ɛ́ yíkúàn ! allons arrêter la bataille !

2091yìkúnle <yì+kúnle> vt endurer, encaisser, supporter (recevoir une action déplaisante sans broncher) ké twenɛ̀ lè é lé, é zà bèbè yíkun si tu es un orphelin, tu dois supporter beaucoup de choses ◊ À yì-kúŋ ! du courage !

2092yilablà n 1. aise, soulagement (en état de paix, avoir ce dont on avait besoin depuis longtemps) ŋ́ yilablà wòà je me suis senti à l’aise sàyaàn mu gòà Bàànluma wà ɛ́ ta, yilablà ziàn Bàànluma wà nɛ́ mu ɛ́ kpɛ́n ta quand les assaillant ont quitté le village, tous les gens de Bambalouma ont resenti un grand soulagement yilablà ziàn ŋ́ ta j’ai ressenti une grande joie 2. paix

2093yilàle v 1. vi se coucher yrèkpáa, è yilá lòŋmlí diin lii ɛ́ lâ à midi, il se couche à l’ombre de l’oranger 2. commettre adultère, coucher (avec – ba) è yìláá dùtiì ná ɛ́ ba il a couché avec la femme du chef de village

2094yilapɛ (yila+pɛ) n couchette

2095yìmále <yì+mále> vt comprendre náá é yíma je ne te comprends pas tùàbù mu laa mɛɛ ti mu a tóŋ yíma les Blancs ne comprennent pas les lois africaines

2096yìmílrɔ̀ <yì+mí+lrɔ̀> n soif

2097yìmípɛ <yì+mí+pɛ> n verre (récipient)

2098yìmláále <yì+mláále> vi 1. se gonfler 2. Fig. se gonfler d’orgueil mɛɛ ɛ́ gɔ̀lí gbɛ̀ntɛ̀n yà, bhɛ́ɛ̀ yà yìmláázií l’homme a eu beaucoup d’argent et il se gonfle (d’orgueil)

2099yin rn nez ◊ yinlíí narine ; yin yì morve

2100Yìnɛ́ n Animist. génie d’eau [est représenté comme une petite personne blanche]

2101yinglù <yin+glù> rn narine

2102yìniinàle <yì+niinàle> vt tourner (pendant le braisage) Zàle à blàán gɔn do màà bhɛ́ɛ̀ yà yìníínàzí une face de la banane est cuite et Zalé est en train de la tourner sur l’autre face

2103yìníínàle <yì+níínàle> vt (mob) transformer

2104yìnile <yì+nile> v 1. vt tromper bɔ̀nyípɛ mu lè yàà kɔ̀ɔ́ yíni c’étaient les génies de brousse qui nous faisaient tromper de chemin 2. vi se tromper (en faisant qqch d’autre) ŋ́ yíníà zi ɛ́ ma je me suis trompé de chemin gòŋlrɛ́nmi ɛ́ yíníà gɔ̀lí nɔ́ɔ́ yrɛ nɔɔ̀ le chauffeur s’est trompé de calcul

2105yìpele <yì+pele> vt expliquer (à quini) án klɛgbɛya ɛ́ yípíà é ni je t’ai expliqué sa conduite

2106yipla <yi+pla> adv en sommeil ò pɛ ɛ́ kpɛ́n bhléà ké ŋ́ zrù ò yipla on a tout mangé pendant que ma tante dormait

2107yìplóóle <yì+plóóle> vt détacher (une corde nouée)

2108yisata adv ideo grand et lourd

2109yìsráále <yì+sráále> vt raccommoder (vêtement)

2110yìtakóŋ <yì+ta+kóŋ> n pirogue

2111yìtasɛɛnì n 1. Odonata libellule, demoiselle 2. Embioptera embioptère

2112yìtrɛ́ɛ́le <yì+trɛ́ɛ́le> v se reposer ké è yewozí, yaa yìtrɛ́ɛ́ veŋ̀ quand il travaille, il ne s’arrête pas pour se reposer yaa yìtrɛ́ɛ́ tàmàtá míle ta il fume la pipe sans cesse

2113yìvlinle <yì+vlinle> vt distribuer ò blúú lɛ́kpu kpáŋkpáŋ yívlìlan ó ma ils nous ont distribué des morceaux de pain très durs

2114yìwéle <yì+wéle> vt se fouler (le pied, la jambe)

2115yìyále vt être supérieur (dans les constructions comparatives ; qqn – ni) é lrele yìya Zalé ni tu es plus jolie que Zalé

2116yìyele <yì+yele> v 1) vt savoir les pensées de qqn, voir clair dans la pensée de qqn mí ŋ́ naagwlɛɛn na a jàn yíyâ, àmasrɔ̀yí ŋ́ gbìŋ lrɔ̀ɔ̀ ò à ma je sais ce que pense la femme de mon grand frère, car elle a envie de me chasser 2) vi avoir règles gblà mu yìye wáátí ɛ́ kpɛ́n ba ké mlɛ gàà les jeunes filles ont leurs règles toutes les fins de mois

2117yìyrèèle <yì+yrèèle> vt attacher (la corde), se ceinturer (attacher la ceinture)

2118yìzɔɔnle <yì+zɔɔnle> vt secouer (la racine des herbes arrachées, les tissus), remuer kà bɔ̀n mu ɛ́ yízɔɔn la ɛ́ lɛ́ɛ́ secouez les racines des herbes arrachées avant qu’il commence à pleuvoir (afin qu’elles ne poussent pas)

2119yiziɛ num quatre

2120yiziɛmi num quatrième

2121yo n fétiche [objet, animal, végétal, minéral avec des pouvoirs surnaturels qui peuvent protéger contre la maladie, le malheur] mùà mu yo klɛ mlɛ̀ mu lé les Mwans font des fétiches avec des cornes d’animaux ◊ yo bhɛ fétiche ; yoklɛmi féticheur qui fait les fétiches ; yogbale adorer un fétiche

2122yobhlele <yo+bhle> vi juger (en justice)

2123yogbami <yo+gba+mi> n animiste (adepte des croyances et pratiques religieuses traditionnelles), féticheur (Afr.)

2124yoklɛmi n guérisseur, charlatan (Afr.), savant [l’homme qui connaît la cause d’une maladie et quel sacrifice il faut faire pour se rétablir] Syn. mɔɔdɔmi

2125yonɛ̀ n jumeau (les jumeaux sont souvent des sorciers et sont capables de faire des choses extraordinaires ; ils sont redoutables)yole jumelle

2126yòŋ́ <è+ŋ́> pron il me (série contractée « sujet-objet direct »)

2127yòŋ́ n nœud coulant, boucle

2128yòò <è+ ò> pron il les (série contractée « sujet-objet direct »)

2129yòó <è+ó> pron il nous (excl.) (série contractée « sujet-objet direct »)

2130yóò <é+ò> pron tu es (2 pers. sg., série contractée avec la copule)

2131yòò n hivernage (de juillet à septembre)yòò bɔ bhla saison des pluies

2132yòò pron il est (série contractée avec la copule)yòò bhíì épegéé il faut, il faut que

2133yóóyè, yóyè intrj non (réponse négative à une question)

2134 n palmier à huile

2135yɔ̀ɔ adj (contr) mauvais

2136yɔ̀ɔ̀ n bois à brûler, fagot (Iv.)yɔ̀ɔ̀ gboo gros morceau de bois sec ; yɔ̀ɔ̀ ciɛ́nle casser du bois

2137yɔɔn n trace, empreinte ◊ à gbɛ yɔɔn empreinte de la main de qqn ; yɔɔndɛle écrire ; sɔ yɔɔnle pagne de couleurs traditionnelles (blanc et bleu indigo)

2138yɔɔndɛle v écrire

2139yɔ́ɔ́nma n chameau

2140yɔkɔpɛ n branches de palmier (utilisées comme matériau pour la fabrication des objets)

2141yɔ̀n rn sein, tétin, tétine (Afr.)yɔ̀n líí tétin, bout de la mamelle ; yɔ̀n yí gole traire, extraire le lait (Afr.)

2142yɔ̀ndɔ́le <yɔ̀n+dɔ́le> vi allaiter (des femmes) le ɛ́ yɔ̀ndɔ́zí à nɛ̀ ɛ́ ni la femme allaite son enfant

2143yɔ̀nmíle <yɔ̀n+míle> vi téter (qqn – ma) bhoo ɛ́ yɔ̀nmízií à nɛɛ ma le cabri est en train de téter les mamelles de sa mère

2144yɔǹnále <yɔ̀n+nále> vi allaiter (des animaux ; qqn – ni) bhoonɛ̀ ɛ́ yɔ̀nnázií à nɛ̀ ɛ́ ni la chèvre allaite son petit

2145yɔta zalo n Cicadellidae insecte (esp., parasite des champs de riz ; sa larve – yɔyí wlɛ̀nɛ́)

2146yɔwlɛ́ n yaouré (ethnie, langue)yɔwlɛ́mi Yaouré (représentant de cette ethnie)

2147yɔyì wlɛ̀nɛ́ <yɔ+yì+wlɛ̀nɛ̀> n larve du scolyte (forme adulte – yɔta zalo) [on les ramasse dans les palmiers abattus, et on les mange braisées ou grillées]

2148yrà n allégresse, joie (grande joie) à mi yrà gbú lè ò ta c’est un bonheur pour eux de (le) boire

2149yràla n honte ◊ yràla kpále avoir honte yaa yràla kpa é lɛ́ɛ́ il n’a pas honte de toi

2150yràn n Onotragus leche, Onotragus mariae antilope (esp. : de moyenne taille, habite à côté de l’eau)

2151yran rn colère, férocité ◊ yranwole être féroce, devenir féroce

2152yranle vi (mob) se fâcher, se mettre en colère, être en colère, flamber (feu) ké é gbàan wee glààlà è yran é ò si tu tires la queue du chien il se met en colère tɛ́ yránzií le feu est en train de flamboyer

2153yranníí, nraníí n créature féroce bhíì wi yranníí comme un animal féroce

2154yràyrà adv ideo brillant, pétillant

2155yrè n lumière (de soleil), soleil ◊ yromazi yrè lé après-midi (entre 16 et 17 h.) è nwà yromazi yrè lé il est venu l’après-midi

2156yrèèle vt (mob) attacher è bhoonàà ɛ́ yréézií yrì diiŋ do ma il attache la chèvre à un arbre ◊ win yrèèle se tresser (ficeler des touffes de cheveux avec un fil spécial) nu, mí é wín yrèe ! viens, je vais te tresser !

2157yrèkpáa n loc (contr) midi (de 10 à 14 heures)yrèkpáa do jour è yrèkpáa yaga klà Kòŋgòpla il a été à Kongasso pendant trois jours

2158yrètɛ́ n soleil (le contraire de l’ombre), chaleur de soleil ◊ yrètɛ́ wlɛ́n bhla zi au lever du soleil ; yrètɛ́ baà bhla zi au coucher du soleil

2159yrètɛ́bhɛ <yrètɛ́+bhɛ> n soleil (corps céleste) ké yrètɛ́bhɛ pegéé mlɛ éke lɛ̀ pàà, too laa kliŋ quand le soleil et la lune se rencontrent, le jour ne vient pas (il y a éclipse)yrètɛ́bhɛ púɛ́le lever du soleil ; yrètɛ́bhɛ báàle coucher du soleil

2160yrèyrè adv >> ti yrèyrè vert

2161yrɛ̀ klɔ̀àn bɔle, yrɛ̀ klwàn bɔle v clignoter, cligner de l’œil yaa yrɛ̀ klwàn bwà ŋ́ ni il m’a fait un clin d’œil

2162yrɛ n endroit ◊ yrɛ nɔɔ̀ pendant, sur le lieu (de l’action) ŋ́ Zàan yà Zèzù sɛ́wɛ́ lape yrɛ nɔɔ̀ j’ai vu Jean en train de lire la Bible ◊ yrɛ lá nɔ́ɔ̀ la place où án gɔ̀lí ɛ́ níà yrɛ lá nɔ́ɔ̀ yélè gɛ̀ voici l’endroit où j’ai perdu mon argent ; yrɛba tɛdɔle tracasser ; yrɛ mayele Animist. voir clair, être clairvoyant (en sorcellerie)

2163yrɛ̀ rn (contr) 1. yeux ◊ yrɛ̀ bhɛ œil ; mɛɛ yrɛ̀ bhɛ gɔn do borgne ; yrɛ̀cíɛ cil ; yrɛ̀flɛ́ paupière ; yrɛ̀líí paupières (lit. bouche de l’œil) ; yrɛ̀ ti pupille (d’œil) ; yrɛ̀ yí larmes ; yrɛ̀ ba dɔle regarder bien é yrɛ́ ba dɔ yáá wi bɔnle lɔ̀lɛ regarde bien, n’achète pas de la viande pourrie ; bole yrɛ̀ ma vivre ; yrɛ̀ tánle fermer les yeux gbàannɛ̀ mu yrɛ̀líí tánle ò yale blaan les yeux des jeunes chiens sont fermés après leur naissance ; à yrɛ̀ kɔ́ɔ́ pour plaire án kláà é yrɛ́ kɔ́ɔ́ je l’ai fait pour te plaire 2. couleur

2164yrɛ̀bakánle adj adulte ◊ mɛɛ yrɛ̀bakánle adulte

2165yrɛ̀kpále <yrɛ̀+kpále> v 1. vi regarder (qch – ta) Syn. glìn 2. surveiller (qn – ba) é yrɛ́kpá é nɛ̀ mu ba ! surveille tes enfants !

2166yrɛ̀kpámi <yrɛ̀+kpá+mi> n gardien

2167yrɛma <yrɛ+ma> adj 1. vivant 2. veillant

2168yrɛma <yrɛ+ma> n 1. terrain (à cultiver) 2. nature 3. temps (conditions climatiques)

2169yrɛn n 1. œuf (oiseau, poisson, reptile) 2. perle

2170yrɛ̀n n 1. sable ◊ yrɛ̀n trɛ́ sable 2. souffrance ◊ à yrɛ̀n klále... ma apitoyer qqn ; yrɛ̀n bhlele souffrir ; yrɛ̀n kpá mɛɛ ta torturer, faire souffrir qqn

2171yrɛ̀nà n échelle [n’est jamais utilisée pour monter sur les arbres] ò san yrɛ̀nà ma ké wà zi bhíì ò ge fɛ́ wíìŋ kpá on monte par l’échelle quand on veut mettre la paille sur le toit

2172yrɛ̀nblɛ̀n n amusement (petite moquerie ou plaisanterie entre des amis ou des parents) è bhɛ́ píà yrɛ̀blɛ̀n lé il l’a dit par plaisanterie ◊ yrɛ̀nblɛ̀n wóle s’amuser

2173yrɛ̀wíle < yrɛ̀+wíle> vi devenir aveugle

2174yrɛ̀wími <yrɛ̀+wí+mi> n aveugle

2175yrɛ̀wókòònɛ̀ <yrɛ̀+wó+kòò+nɛ̀> n quémandeur, mendiant

2176yrɛ̀wóle <yrɛ̀+wóle> v demander, mendier ŋóò gezí gɔ̀lí yrɛ́ wólɛ à ma je vais chez lui demander de l’argent

2177yrɛ̀wómi <yrɛ̀+wó+mi> n mendiant

2178yrɛ̀yí <yrɛ̀+yí> rn larmes ◊ yrɛ̀yí bhɛ une larme

2179yrì n (contr) 1. bois ◊ yrìpɔ́mi bûcheron 2. bâton 2. bloc

2180yri n (contr) espérances, attente, intérêt, pensée dessus (Afr.)yri ò espérer (qqch – ta) Zòzɛ́fù da lá wóà Kànàdaà, mɔ kpɛ́n yrí yáà mú glaán ta quand Joseph est venu du Canada, tout le monde attendait des cadeaux

2181yrìma kpɔ̀kpɔ̀ <yrì+ma kpɔ̀kpɔ̀> n pic (oiseau)

2182yrìma síɛ́nú n Sahlbergella Miridae miride du cacaoyer (insecte nuisible)

2183yrìpɔ́n kɔnɛ́ n Anthia Carabidae carabe (esp.)

2184yrìyáánmi <yrì+yáán+mi> n sculpteur sur bois (fait des masques, mortiers, pilons)

2185yroma n soir (de 15 à 18 heures)yroma kpɛ́n zi tous les soirs

2186yròòle v (mob) 1) vt 1. arracher è yrì zikli mu ɛ́ yróólà il a déraciné les souches ◊ sɔ́nbhɛ yròòle casser une dent à qqn., arracher une dent Sɔti Sɔzù laaníma sɔ́n bhɛ do yròòlà Soti a arraché une dent supérieure à Sozou 2. verser ◊ yì yròòle verser l’eau chaude d’une marmite dans un seau pour se laver, vider une partie endiguée de la rivière (pour pêcher) 3. ramasser (prendre) [arachide, champignons qui poussent sur des termitières ou sur des arbres tombés]tró yróóle ramasser des champignons ; gàà yróóle couper de la paille 4. rouler, circuler ◊ mí yròòlà à ma bhe je m’en vais, hein ! 2) vi couler (de l’eau)

2187yróŋ̀ n couler (eau, rivière)

2188yrɔ n filet, hamac ◊ kaadɛ yrɔ, kaadɛle yrɔ filet de pêche ; niini yrɔ toile d’araignée

2189yrɔ́n n chaîne ◊ càn yrɔ́nnɛ́ chaîne d’or

2190yrɔ̀n n huile, graisse ◊ kpɛ́n yrɔ̀n graisse de biche ; zrɔ̀ yrɔ̀n miel ; yrɔ̀n pú beurre de karité ; yrɔ̀n bhɛ goutte d’huile

2191yue n fleuve, lagune

Z – z, comme zà, zaa, zàànweele

2192zà n affaire, chose Táatóo zà do yà zɛ ɛ́ yí Tato a vu quelque chose sur le palmier ◊ zà blɛ́ chance, bonheur ◊ à zà dɔle être intelligent ; kà sí zà ! quel dommage ! ; zà ké láá ò ye... il n’y avait aucune autre affaire là-bas (que...) ; Christ. zà yɔ̀ɔ péché ; zà ò 1) être objet de désir (de quima) gɔ̀lí bèbè zà ò Màní ma Mani veut beaucoup d’argent ŋ́ fɛ́le zà ò ŋ́ ma je veux me laver ; 2) être aimé (par qui – kɔ́ɔ́) à nɛɛ zà ò à kɔ́ɔ́ égbɛ̀nnɛ̀ lé il aime beaucoup sa mère

2193za rn cause, raison ◊ dɛ za cause de la mort

2194zaà conj réellement, en effet zaà à dɛ lè c’est son père, donc !

2195zaa n 1. discussion, dispute, débat 2. concurrence, examen gwláan mu ɛ́ wòò zaa bɔzí les hommes sont en train de se faire concurrence

2196zaabɔle <zaa+bɔle> vi discuter (de – yí ; avec – lìì, ba) zaa bɔle é ba ò églɔ̀ɔ̀ lé il est difficile de discuter avec toi ◊ lɛ̀ma zaabɔle contredire qqn

2197zaabɔmi <zaa+bɔ+mi> n discuteur, querelleur

2198zààn n Aegoryx algazel, Gazella rufifrons, Gazella soemmeringi gazelle

2199zàànweele n scorpion

2200zàbla n fête (traditionnelle), réjouissance, danse (type de) klɛ́nɛ́ mu zàbla ò pwɛ́ yrɛ nɔɔ̀ les danses en l’honneur des filles excisées ont lieu quand elles sortent (de la forêt) ◊ zàblapɛ jouet

2201zablàle v s’amuser ò zàblàlà ò gbú a trɛ́ta ma ils passaient leur vie en amusements

2202zàblɛ́ n 1. bien án zàblɛ́ láá ò trɛ́ ta je n’ai pas de bonheur sur la terre 2. cadeau ◊ zàblɛ́ klɛle faire un cadeau (à – ni)

2203zàdɔkleya <zà+dɔ+kle+ya> n ignorance

2204zàdɔleya <zà+dɔle+ya> n connaissance, savoir

2205zàdɔmi <zà+dɔ+mi> n divinateur, devin [fait la divination pour savoir la cause de la maladie]

2206zàdrɛ <zà+drɛ> n nouvelle, nouveauté zàdrɛɛ nwà ò pe gwle yààn il y a une nouvelle, on dit que la guerre est finie

2207zàglízàglí adv ideo zig-zag (en titubant)

2208zàkaà adv alors, car

2209zàké pron 1. quelque chose zàké do klɛ ! fais quelque chose ! 2. rien zàké láá ò ŋ́ kɔ́ɔ́ je n’ai rien

2210zàmáá <Dioula jàma> n foule ŋ́ nwâ wáátí lá ba ké zàmáá sáá nwà gban ga yrɛ ɛ́ nɔ́ɔ̀ quand je suis arrivé, il y avait déjà une foule de gens à la place mortuaire

2211zan n propriétaire yaan gba ɛ́ zan lè Táatóo lé le propriétaire de ce champ d’ignames est Tato kpákò gba ɛ́ zan lè mí lé c’est moi qui suis le propriétaire de cette plantation de cocotiers

2212zàn pstp derrière mɛ̀lè klà bhɛ́ɛ̀ ká nwâ ká zàn wàla ɛ́ɛ̀ ? que s’est-il passé pour que vous reveniez au village ?

2213zàn rn espace derrière qqch ◊ ò zan 1) revenir, s’approcher de nouveau (de – ta) yòò zan ò ta il s’approche d’eux de nouveau ŋ́óò zan ! j’arrive ! ; 2) commencer (faire qqch de nouveau) bhɛ́ɛ̀ ké bhɛ́ ò zan banlɛ il a commencé à pleuvoir encore

2214záná n porte (faite de branches de palmier) [porte traditionnelle qui se lève et se baisse]

2215Zanble n Zamblé (masque et danse de l’ethnie gouro) [se présente comme le museau d’animal]

2216zandámù <Fr. gendarme> n gendarme

2217zànráále <zà+nráále> v s’amuser, taquiner nɛ̀ mu ɛ́ wòò zànráázií gbèŋ ɛ́ yí les enfants s’amusent dans la cour

2218zànta loc 1. sur le dos, au dos 2. derrière, arrière ◊ fɛ́ ɛ́ zàta derrière la maison

2219zàntami <zànta+mi> adj dernier ò nwà sòó ɛ́ lé ká kpɛ́n zàntami là ni on a apporté le vélo à celui qui est le dernier d’entre vous

2220zàŋgɔ̀ɔ̀ adj multicolore maa gwlɛɛn zàŋgɔ̀ɔ̀ tɛ́n coq rouge multicolore

2221zàsánle vi se quereller, se disputer Màní pegéé Zàlé zàsààn Mani et Zalé se sont querellés

2222zawli n Zawli (masque et danse de l’ethnie gouro) [un masque avec le visage et la voix d’une belle femme porté seulement par des hommes ; la jupe de fibres est très courte ; la danse a un caractère divertissant et joyeux dans des événements significatifs, par exemple, aux enterrements]

2223zayí, zaí <za+yì> pstp à cause de, pour (avec le verbe) è yrì gbɛ ɛ́ kpá zií éke ta kpàràkpàrà tán zayí il met les branches ensemble pour faire un brancard

2224zèklè n grillon (mangeable), chenille rouge

2225zeklee adv sans cesse, beaucoup ŋ́ yewoà zeklee le ɛ́ zi, bhɛ́ɛ̀ náá le ɛ́ gbú srɔ̀wólɛ j’ai beaucoup travaillé pour obtenir cette femme, mais je ne l’ai pas eue

2226zèklè yùkú n chenille (couverte de poils rouges ; comestible) [est mangée grillée ; les poils étant préalablement enlevés au-dessus du feu]

2227zeŋ rn angle (extérieur) è ciɛnɛ̀ ɛ́ dùláá tàbàlí ɛ́ zeŋ ta il a mis le panier sur l’angle de la table

2228zetì n maître de maison, tuteur ◊ zetìmi maître de la maison ; zetìle maîtresse de maison

2229zèzè adj authentique, vrai wiŋle zèzè lè gɛ̀ c’est une chevelure vraie mí ŋ́ nàágwlɛ zèzè yà j’ai vu mon vrai grand frère

2230 n raphia

2231zɛgbɔ n Polypterus senegalus polyptère du Sénégal (poisson) [poisson avec un corps ressemblant à un serpent]

2232zɛ̀nɛ́yì mɔɔ n Dendrohyrax daman d’arbre

2233zɛnle v 1) vt 1. décharger qqn (de la tête) ŋ́ nwâle ŋ́ ziàn ma petite sœur m’a déchargé ◊ yà kpɔ́ ziàn il s’est agenouillé 2. être premier (dans la course, dans le travail, dans la marche) Táatóo pegéé Soma ò kwlɛ́ɛ́n gozí, ò mɛɛ plɛ dwà mlɛ do do ta ; Táatóo ziàn Soma lɛ̀ɛ̀ Tato et Soma récoltent le coton ; chacun se met sur une ligne ; Taatoo finit avant Soma 2) vi 1. trouver porte close, manquer (qqn zànta) 2. tressaillir ◊ zɛnle zi entourer

2234zɛnle v faire écho, retentir, résonner à wele ɛ́ zɛnzí fɛ́ yí fléŋ́ ɛ́ yí sa voix retentit dans une maison vide

2235zɛŋ n crinière

2236zi n sentier, chemin ◊ zi gbɛɛ carrefour

2237zi pstp 1. à 2. autour fɛ́ ɛ́ zi autour de la maison

2238zi pstp dans (un récipient, rivière) è kaa yà Kaan ɛ́ zi il a vu des poissons dans la rivière de Kaan ◊ ò à zi (bhíì) vouloir

2239zi rn fesses, derrière, partie postérieure ŋ́ nu yaàlɛ gòŋ ɛ́ zi zàn je vais m’asseoir à l’arrière de la voiture ◊ ŋ́ gelè ŋ́ zi zi je vais déféquer

2240zibɔ̀ɔ̀ rn enfant (qui est né immédiatement après un enfant qui est mort)

2241zibɔɔle <zi+bɔɔle> v passer sans se voir (l’un l’autre) Màní pegéé à na zibɔ̀ɔ̀là Mani et sa femme sont passées sans se voir

2242zibɔle <zi+bɔle> v 1. vt répliquer, rendre zi) yèŋ́ zwàn wòà ébèbè lé, náá yaa jàn ɛ́ zibɔlɛ il m’a beaucoup insulté, mais je n’ai pas répliqué 2. vt prendre son élan

2243ziɛ̀n n sauce ◊ seyì ziɛn sauce graine (Iv.) ; ziɛ̀n gba potager

2244zigbɛnle <zi+gbɛnle> vi observer le chemin, guetter (qqn – lɛ́ɛ́) sròónɛ̀ ɛ́ yòò zigbɛnzí mɔɔ mu lɛ̀ɛ̀ le chat guette les souris

2245ziglìnle <zi+glìnle> vt Pejor. être curieux, fourrer son nez è za ziglin wáátí kpɛ́n ba il fourre son nez partout

2246zìgole <zi+gole> vt rendre un coup ké wò ŋ́ nɛ́ ɛ́ zwà̰n, è yaa pɛ zìgo quand on frappe mon enfant, il rend le coup

2247zikánle <zi+kaŋle> v 1. vi débroussailler (autour de qqch) 2. Fig. manquer (des pieds, bras ; à cause de la fatigue), s’engourdir (doigts, mains) le ɛ́ gbɛ kpɛ́n zikààn à ma la femme a les mains engourdies

2248zíkɛ̀líkɛ̀ n Myrmeleon fourmi-lion zíkɛ̀líkɛ̀ klɛ bwe yí la fourmi-lion vit dans le sable

2249zikli n 1. rn hanche 2. souche

2250zikpáále <zi+kpáále> vi tracer une voie (dans la brousse ou dans la forêt, pour la première fois)

2251zikpále <zi+kpále> vt répliquer, renvoyer la parole, donner réponse (à la renverse) à vìŋdomi á zwà̰n wòà, bhɛ́ɛ̀ yaa bhɛ́ zikpálɛ sa co-épouse l’a insultée, mais elle n’a pas répliqué

2252zikùŋ rn fesses

2253zilíí <zi+líí> rn marieur, intermédiaire (vient à la maison du père de la future fiancée) [habituellement c’est un homme, représentant d’un autre clan ou groupe ethnique ; il utilise des expressions allégoriques ; dans cette affaire il n’a aucun intérêt pécuniaire direct]

2254zimi <zi+mi> n disciple, adèpte

2255Zíná n 1. Zina (le génie) [les danseurs de Zina s’habillent avec un tissu comportant des petits miroirs et des petites cornes d’animaux ; ils se maquillent avec du kaolin ; ils peuvent attraper des sorciers et prononcer des prophéties]Zíná tánle femme danseuse de magique dance pour Zina 2. diable ◊ zínánɛ́ mu démons

2256zinàle v (const) 1) vi descendre (d’un arbre, d’une voiture – yí) ◊ zinà à yí ! il faut y descendre ! 2) vt 1. faire descendre zandámù ɛ́ gòŋlrɛ́nmi ɛ́ zìnáá gòŋ ɛ́ yí le gendarme a fait descendre le conducteur de la voiture 2. faire descendre, baisser plàntiì, kúé kpá yrɛ ɛ́ líígo yè kúé mu ɛ́ zinà ! apprenti, ouvre les coffres et descends les bagages !

2257zisánle <zi+sánle> vt débuter, commencer (dès le début) ó ye ɛ́ zisààn zrwan zi bhɛ́ɛ̀ wá lɛ́yáàn yromazi nous avons commencé le travail le matin et terminé le soir

2258zitole <zi+tole> v se venger, rendre la pareille

2259zitɔ́n rn aigre, tourné (aliments qui commencent à se gâter) wɛ̀ɛ̀n ɛ́ zitɔ́n ò le vin a tourné ◊ zitɔ́nle aigre

2260ziwole <zi+wole> vt désherber, déblayer autour de qqch bɔ̀n bhwà ébèbèlé Soma a fɛ́ ɛ́ zi, bhɛ́ɛ̀ è pe (káá) à gbe yaa fɛ́ ɛ́ zi wo beaucoup d’herbes ont poussé autour de la maison de Soma, et il dit à son fils de désherber autour de la maison

2261zizi n besoins naturels ◊ zizi kpále se soulager

2262zo n Agama agama margouillat (lézard) [les petits Dioulas chassent et mangent les margouillats]

2263zóó rn raison zóó ò é zi tu as raison ; zóó láá ò é zi tu as tort zóó ò dùtiì zi wáátí ɛ́ kpɛ́n ba le chef du village a toujours raison ; é zóó lè pardon, s’il te plaît ; à zóó lè qu’il me pardonne !

2264zózó <Fr. ciseau> n burin, entailloir ◊ plin go zózó entailloir (instrument qui sert à tailler l’intérieur d’un tambour) ŋ́ dɛ plin glù go zózó là lè c’est avec l’entailloir que mon père fait le tambour

2265zɔ̀ n Manis tricuspis pangolin

2266 n pioche ò yɔ pɔ zɔ lé on abat le palmier à huile avec une pioche

2267zɔ̀ bhálìnɛ́, zɔ̀ bháànɛ́ n Manis tetradactyla pangolin (à longue queue)

2268zɔ̀kótànɛ n Manis tetradactyla, Manis tricuspis pangolin à longue queue, pangolin à écailles tricuspides

2269Zɔ̀màplɛ́ n jeudi

2270zɔ̀n n aujourd’hui ◊ zɔ̀n yi lɛ̀ɛ̀ ma actuellement

2271zɔnle v (const) 1piler 2vt frapper nɛ̀ zɔnle sɔ Maní nɛɛ ni la maman de Mani aime frapper les enfants wò éke zwàn ils se sont battus

2272zɔɔnle vt remuer, agiter yì pɔ́ɔ́ ɛ́ yìtakóŋ ɛ́ zɔɔnzí les vagues agitent la pirogue è magròó gbɛ zɔɔnzí kóókò à bhaa mu ɛ́ klálá il secoue une branche de manguier pour faire tomber le fruit

2273zrá n tabac (plante, feuilles vertes)

2274zra rn pénurie, manque yì zra ò vɔɔ bhla zi ; ké vɔɔ kààn, yì zra dɔ il y a un manque d’eau pendant l’harmattan

2275zran n jalousie ◊ zranwole être jaloux (deba) lenɛ̀ ɛ́ zran wozí à vìŋdomi ba la femme est jalouse de sa co-épouse

2276zrazra adv ideo large, grande et pointue (feuilles des plantes, épluchures d’igname) zrá láá ɛ́ yòò zrazra les feuilles de tabac sont longues et larges

2277zrɛ n 1. tas 2. termitière

2278zro n Dorylinae magnan (fourmis brunes très voraces et piquantes qui marchent en colonne ; dangereuses même pour des animaux assez grands)zro sáá une colonne de fourmis

2279zro n Tragelaphus scriptus, Boocercus euryceros guib harnaché, bongo (antilope de taille moyenne)

2280zromaa n Phoenicopterus ruber flamant rose

2281zrɔ̀ bhóbhó n Bombyliida bombyle

2282zrɔ̀ n abeille (collectif)zrɔ̀ bhɛ une abeille ; zrɔ̀ yrɔ́n miel ; zrɔ̀ kpáfɛ̀ ruche

2283zrɔ̀ɔ̀le vi s’évanouir srɔpɛ lɛ̀ɛ̀ è zrɔ̀ɔ̀là en voyant la panthère, elle s’est évanouie

2284zrɔɔnle v 1) vt 1. montrer (à – ni) ◊ gbɛ zrɔɔnle montrer du doigt é gbɛ zrɔɔn a ta ! montre du doigt ! 2) rv se vanter yà gbú zrɔn il est vantard

2285zrɔn n Gnathonemus tamandus poisson-éléphant

2286zrɔ̀n n haricot vert

2287zrɔŋ̀bɔle n Hemichronis bimaculatus cichlidé à deux taches

2288zru n 1. rn foie 2. Fig. cœur Zàle zru lre le cœur de Zalé est bon ◊ à zru ba tɛ́ ò s’inquiéter ; à zru ba zinà se calmer ; zru glɔ̀ɔ̀ lé courageux ; zru kpáále être content, être heureux ; zru ma le la femme aimée Piɛ́lì á zru ma le yàláá Pierre a épousé la femme qu’il aimait ; ŋ́ zru ò é ni je compte sur toi ; zru wlale à kpéé encourager qqn

2289zrù rn tante (sœur du père)

2290zruŋ n >> zruŋ gbɛ coussinet (tissu enroulé pour poser une charge sur la tête), bourrelet (mis sur la tête pour porter le fardeau)

2291zruplììle <zru+plììle> vt se fâcher contre Màní nɛɛ zruplììlà zɔ̀n Mani s’est fâché contre sa femme aujourd’hui

2292zrɔan, zrwan n matin ◊ zrwan kpɛ́n zi tous les matins ; zrwan do zi un matin mɛɛ kpɛ́n mú fɛ zrwanzi tout le monde se lave le matin ó nu zrwan là zi c’est le matin que nous venons

2293zù n termitière (petite)zù tróbanɛ̀ termitière à étages

2294zùàngbɛtakánwla <zuəaən+gbɛ+ta+kán+wla> n poisson (esp. ; de rivière)

2295zùfú <Fr. juif> n juif

2296zùzù n Animist. génie, esprit (les puissances surnaturelles)zùzù yɔ́ɔ mauvais esprit

2297zùàn, zwàn n garçon, jeune homme (de 14-30 ans) zwàn mu jà les jeunes hommes sont partis ◊ zùànnɛ̀ petit garçon

2298zùàn, zwàn n injure, insulte ◊ zwànwóle insulter, injurier zwan mu ò na mu zwànwó bhla kpɛ̀n ba les jeunes hommes insultent toujours leurs femmes

2299zùɛ̀n, zwɛ̀n n moustique ◊ zwɛ̀nnɛ̀ moustique ké zwɛ̀n ɛ́ sɔ́n kpáà yrɛ lá nɔ́ɔ̀, à nɔɔ̀ kaa là où le moustique pique, ça démange

Dictionnaire des noms propres

2300Bāsāplā n Bassapla (un des villages mwan)

2301Bàànbɔ̀ɔ̀ <Gouro ‘forêt des singes’> n Bambo (la forêt entre les villages Bambalouma et Soukourougban)

2302Bàànluma <Gouro baan ‘singe’> n Bambalouma (le plus gros village mwan, nommé par le nom de la forêt — Bàànbɔ̀ɔ̀ ; clans: Yààyrí, Siágbe, Zɔ̀ɔ̀gbe, Kaangbe, Yiɛ́ɛ́gbe, Gògbe, Dìgbe, Gɔ̀gbe) wòŋ́ yáà Bàànluma je suis né à Bambalouma

2303Bíjàn Bíjà <Fr. Abidjan> n Abidjan ◊ Bíjàn wà yí d'Abidjan

2304Blo n Béré (rivière dans le pays mwan)

2305Bhaakɔ́pla n Bakopla (un des villages mwan ; clans : Zrɛ̀gbe)

2306Bhaapla n Bapla (un des villages mwan ; clans : Yààyrí, Gwáà, Jìéébi) ó drúanɛ̀ Màní ò dùùtiì lé Bhaapla notre neveu Mani est le chef du village de Bapla

2307Bhalɛ̀pla n Balepla (un des villages mwan ; clans : Yààyrí, Gògbe, Kwààngbe, Bomiso)

2308Bhɔɔ̀ n Boh (nom personnel, donné à l'enfant né après des jumeaux) [la personne née après des jumeaux possède un pouvoir magique extraordinaire plus que les jumeaux]Bhɔɔ̀le Bolé (femme née après des jumeaux)

2309Caluma n Tialouman (un des villages mwan ; clans : Yààyrí, Kwààngbe, Gwáà)

2310Dalowa n Daloa (ville en Côte d'Ivoire)

2311Dàngbè n Dangbé (un des clans des mwan ; forme féminine — Dànlú)

2312Dànlú n Danlu (femme du clan Dàngbè)

2313Dɛɛlú n Delu (femme des clans Kwaangbè, Yɛgbe) [ces clans ont les mêmes tabous alimentaires : ils ne mangent pas le léopard et d'autres félins, le silure]

2314Digbe, Drigbe n Digbé (un des clans des mwan ; forme féminine — Dìlú ; groupes totémiques — mwɛ̀, tàŋ)

2315Dìlú n Dilu (femme des clans Dìgbe, Kaangbe)

2316Fàsàpla n Fassapla (un des villages mwan ; clans : Siágbe)

2317Fòfúɛ̀ Bwàŋíì n Houphouet Boigny (président de la Côte d'Ivoire)

2318Frànzi <Fr. France> n 1 France ò yàà Frànzi ils étaient en France 2 Français (nation)frànzì mu les Français

2319Glàáyìpla n Grahipla (un des villages mwan ; clans : Siágbe, Kààngbe)

2320Glaòglùta n Gblagblasso (un des villages mwan ; clans : Siágbe, Zrɛ̀gbē)

2321Gògbe n Gogbé (un des clans mwan ; forme féminine — Gòòlú ; groupes totémiques — fiŋ̀yɔ̀ɔ̀, yeŋ, nraŋ̀, waàŋ̀)

2322Gòòlú n Golu (femme du clan Gòògbe)

2323Gɔ̀gbe n Gogbé (un des clans des mwan ; forme féminine — Gbèŋgba)

2324Gɔ̀ŋ n Gon (prénom personnel d'homme) [traditionnellement donné à un enfant qui doit adorer la montagne]

2325Gɔŋ n Gông (la rivière près de Bambalouma)Bàànluma Táátoo pégeé Pɔ lè yàà dúléŋ bɔzí Gɔŋ ta Tato et Po de Bambalouma font la pêche à la rivière Gông

2326Grɔ̀pla n Gropla (quartier dans la sous-préfecture Kongasso)

2327Gwâ n Goua (un des clans des mwan ; forme féminine — Gwàna ; groupe totémique — bàó)

2328Gwâna n Gouana (femme du clan Gwâ)

2329Gbàbhɛ̀lɛ̀ n Gbamelé (nom donné à rouquin)

2330Gbèŋgba n Gbengba (femme du clan Gɔ̀gbe)

2331Gbɛ̀kɛ̀dù n Bouaké (une grande ville de Côte d'Ivoire)

2332Gwánà n Konandidougou (un des villages mwan ; clans : Síágbē, Jààcɛ̀, Sumaro)

2333Jíélù n Jielu (femme du clan Yààyri)

2334Jīɛɛ <masque Jīɛ̄> Djé (prénom des hommes)

2335Kaamɔɔ n Karamoko (un des clans des mwan ; forme féminine — Kaamɔɔ ; groupe totémique — zɔ̀ɔ́)

2336Kawaa n Kaoua (nom personnel d'homme)

2337Kaangbe n Kangbé (un des clans des mwan ; forme féminine — Dìlú ; groupes totémiques — mɔ̀ɔ̀n, bhɔɔŋ)

2338Klanyí n Kounahiri (le village principal wan)

2339Klɛ̀ŋgbɛ́ta n Tienigbe (un des villages mwan ; clans : Yɛ̀ɛ̀gbe, Gògbe, Dìgbe, Gɔ̀gbe, Trawole, Kwààngbe, Gwáà)

2340Klòópla n Korokopla (un des villages mwan ; clans : Yɛ̀ɛ̀gbe, Yààyrí, Trawole, Kwààngbe, Gwáà)

2341Kòŋgòpla n Kongasso (sous-préfecture, centre administratif des mwan ; clans : Yɛ̀ɛ̀gbe, Zɔ̀ɔ̀gbè, Gògbe, Siágbe, Yààyri, Zrɛ̀gbe, Dìgbe, Gɔ̀gbe, Taawole)

2342Kɔyàa n Mankono (ville au nord de la région mwan)

2343Kwata n Kouata (un des villages mwan ; clans : Zìgbe)

2344Kwangbe n Kwangbé (un des clans des mwan ; forme féminine — Dɛɛlú ; groupes totémiques — gɔ̀la, kwé)

2345Kwaánpla n Kominapla (un des villages mwan ; clans : Zɔ̀ɔ̀gbe, Siágbe, Yààyrí)

2346Lroŋla, Lrooŋna n Soukourougban (un des villages mwan ; clans : Gògbe, Siágbe, Mlɛ̀gbè, Zɔ̀ɔ̀gbe, Kwààngbē, Drigbe) Àtiì da Lroŋla Artur vient de Soukourougban

2347Màní n Mani (nom de l'homme ; celui qui porte le masque que les femmes ne doivent pas voir]

2348Mlɛ̀gbè n Menegbé (un des clans des mwan ; forme féminine — Mlɛ̀lú)

2349Mlɛ̀lú n Mlenlu (femme de clan Mlɛ̀gbè)

2350n Po (prénom masculin)

2351Sekɛ̀sɛ̀pla n Gbaziasso (un des villages mwan ; clans : Zògbe, Gɔ̀gbe, Gwáà, Jààjɛ̀, Sumawro)

2352Seŋgè n Sengé (mare dans les alentours du village de Banbalouma)

2353Sɛɛnfla n Sinfra (ville des Gouro)

2354Siágbe n Siagbé (un des clans des mwan ; forme féminine — Siálú ; groupes totémiques — dàŋ, dɔ̀ɔ̀n)

2355Siálú n Sialu (femme des clans Siágbe, Yààyrí)

2356Sogbɛna n Sogbeni (un des villages mwan ; clans : Yààyrí, Yɛ̀ɛ̀gbe, Kwààngbe, Gwáà)

2357Sùúpla n Supla (un des villages mwan ; son nom officiel est Bataso)

2358Táátoo n Tato (nom personnel masculin) [c'est un nom euphémistique d'origine remplaçant le vrai nom de la personne]

2359Táŋgófáá n Tangofa (nom propre masculin)

2360Tògbapla n Togbasso (un des villages mwan ; clans : Zògbe, Gɔ̀gbe, Gwáà, Jààjɛ̀, Sumawro)

2361Tóo n Too (prénom masculin)

2362Tóonɛ n Toné (prénom masculin)

2363Trawole, Trawale n Traoré (un des clans des Mwan ; forme féminine — Zɔ̀ɔ̀lú ; groupe totémique — mɛɛ̀)

2364Tukɔɔma n Tukoma (forêt entre Bambalouma et Bataso)

2365Vlɛlà n Kavakro (un des villages mwan ; clans : Zògbè, Trawale)

2366Yààyrí, Yàyrī n Yayiri (un des clans des mwan ; forme féminine — Siálú ; groupes totémiques — zrɔ, gùàŋ)

2367Yéŋgbé n Yeŋgbé (hydronyme)

2368Yɛ́ɛ́gbe, Yiɛ́gbe n Yegbé (un des clans des mwan ; forme féminine — Dɛɛlú ; groupe totémique — zrɔn)

2369Yòpúgɔn n Yopougon (quartier populaire en Abidjan)

2370Yàámìsókolo n Yamoussoukro (capitale de la Côte d'Ivoire)

2371Zàànpla n Kavagouma (un des villages mwan ; clans : Dìgbe, Gwáà)

2372Zenúfla n Zwenula (ville dans le pays Gouro)

2373Zèzù <Fr. Jésus> n Christ. Jésus ◊ Zèzù sɛ́wɛ́ la Bible ; Zèzùmi chrétien, -ienne ; Zèzùya christianisme ; Zèsù Krisi Jesus Christ

2374Zɔ̀ɔ̀gbè, Zɔ̀ɔ̀gbe n Zogbé (un des clans des mwan ; forme féminine — Zɔ̀ɔ̀lú ; groupes totémiques — gbèè, loŋgaŋ) [ne mangent pas de rat]

2375Zɔ̀ɔ̀lú n Zôlou (femme du clan Zɔ̀gbè)

2376Zrɛ̀gbe n Zregbé (un des clans des mwan ; forme féminine — Zrɛ̀lú ; groupes totémiques — gun, lrooŋ)

2377Zrɛ̀lú n Zrelou (femme du clan Zrɛ̀gbe)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Elena Perekhvalskaya et Moïse Yegbé, « Dictionnaire mwan-français », Mandenkan [En ligne], 60 | 2018, mis en ligne le 30 janvier 2019, consulté le 30 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/mandenkan/1873 ; DOI : https://doi.org/10.4000/mandenkan.1873

Haut de page

Auteurs

Elena Perekhvalskaya

Articles du même auteur

Moïse Yegbé

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de Mandenkan sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Mandenkan (Llacan)
  • Logo Llacan – Langage, langues et cultures d’Afrique noire
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search