Navigation – Plan du site

Présentation

Presentation

Projet éditorial

Mappemonde vise d’une façon générale à l’amélioration des connaissances géographiques et de l’information sur les lieux et les territoires. Elle s’intéresse plus particulièrement aux images géographiques sous toutes leurs formes : cartes, croquis et cartogrammes, modèles, images traitées (aériennes, satellitaires, LIDAR), représentations 3D, animées, dynamiques, SIG, etc. Elle n’est pas restreinte à une discipline et souhaite publier des articles dans les domaines les plus divers de l’écologie, de l’archéologie, de la sociologie, de l’art, de l’urbanisme, l’architecture, etc.

Mappemonde publie quatre numéros par an, ouvre régulièrement ses pages à des dossiers thématiques (http://mappemonde.mgm.fr/les_dossiers) et invite à découvrir lieux, images, ouvrages, sites internet, méthodes et outils dans ses différentes rubriques. Les archives des numéros imprimés (1986-2003) au format .pdf et les numéros 2004 à 2015 sont accessibles à cette adresse : http://mappemonde.mgm.fr/num_re2.html.

Mappemonde s’adresse aux chercheurs, aux enseignants et aux étudiants, mais aussi à tous ceux qui ont à travailler sur le territoire, l’aménagement, l’environnement, les localisations, et à tous ceux qui sont curieux des configurations de la Planète et des activités humaines sur la Planète et alentour.

Référencement

La revue est indexée dans différentes bases et moteurs de recherche :

et est listée dans les revues de référence en Sciences humaines et sociales (AERES/HCERES : http://www.aeres-evaluation.fr/Publications/Methodologie-de-l-evaluation/Listes-de-revues-SHS-de-l-AERES).

Historique

La revue Mappemonde est fondée par Roger Brunet et Robert Ferras dans le cadre du Groupement d’intérêt public RECLUS (Réseau d’études des changements dans les localisations et les unités spatiales) qui va se chargerse chargera de sa publication et de sa distribution. Installé à la Maison de la Géographie de Montpellier, le GIP RECLUS prenait déjà charge la publication de la revue scientifique L’Espace géographique et menait des projets d’édition de grande envergure comme l’Atlas de France et la Géographie Universelle.

Le premier numéro de Mappemonde parait en 1986. Il comporte 48 pages entièrement en couleurs, chose exceptionnelle à cette date, avec un éditorial de R. oger Brunet, directeur de la revue, intitulé « Mappemonde, le monde des cartes ». Dès les tous premiers numéros, les images sont au cœur de la politique de publication. Le comité de rédaction a pris le parti de retenir des articles brefs fondés sur l’analyse de documents iconiques, de la carte ancienne aux premières sorties d’ordinateurs en passant par des cartes réalisées avec des minitels, dont des exemples figurent dès dans le premier numéro (dont des cartes en trois dimensions et en anamorphoses). Mappemonde devient alors le témoin privilégié des mutations de la production et de l’utilisation d’images en géographie avec la place de plus en plus importante accordée aux outils numériques qui permettent de démultiplier les possibilités. Ainsi, en 1989, la revue publie la toute première carte de France des 36 500 communes (densités de population) réalisée par ordinateur au format de la revue.

Pour ses dix ans, les conditions de publication évoluent avec l’anticipation de la fin du GIP reclus et la prise en charge de l’édition par Belin qui introduit une illustration sur la couverture jusqu’à jusqu’alors restée sobrement noire. Des changements apparaissent également dans le comité de rédactions qui s’élargit de ses bases méridionales pour prendre une dimension nationale. La revue est soutenue par le CNRS à partir de 2001 et sa fabrication (directeur de la publication, secrétaire de rédaction, cartographes) font partie de l’Unité mixte de recherche UMR 6012 ESPACE qui a hérité des avoirs et droits dévolus au GIP RECLUS.

Dès 1997, la revue accompagne l’émergence d’Internet et ses usages dans la recherche en géographie et en sciences humaines et sociales en ouvrant une rubrique « Le Monde d’Internet » et elle saute le pas de l’édition électronique en mars 2004 avec le premier numéro mis en ligne sur le site mgm.fr. La revue qui prendra temporairement le nom de M@ppemonde est désormais accessible gratuitement. Adhérent aux principes d’une science libre et accessible, à l’automne 2015, la revue décide de placer ses contenus sous licence libre Creative Commons, rejoignant ainsi plus formellement les initiatives de « Science ouverte », notamment regroupées dans le DOAJ. Au printemps 2019, Mappemonde intègre la plateforme Open Edition Journals.

  • Logo Avignon Université
  • Logo UMR ESPACE
  • Logo Institut national des sciences humaines et sociales (INSHS)
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals