Navigation – Plan du site

AccueilNuméros129À voir, à lireOlivier Dabène, Frédéric Louault ...

À voir, à lire

Olivier Dabène, Frédéric Louault et Aurélie Boissière, Atlas de l’Amérique latine

Autrement, 2019
Hervé Théry
Référence(s) :

Olivier Dabène, Frédéric Louault et Aurélie Boissière (2019). Atlas de l’Amérique latine, Autrement, 96 pages.

Texte intégral

1Cette cinquième édition (les précédentes datant de 2006, 2009, 2010 et 2016) tient compte des évolutions récentes du continent, notamment de la série d’élections alors gagnées par des candidats conservateurs. Elle avait fait dire à des observateurs superficiels que le continent avait « basculé à droite », ce qui n’est pas plus juste que quand les mêmes le voyaient « à gauche », alors que cette grille simpliste rend bien mal compte de la diversité de situations nationales bien plus subtiles.

2Les politistes Olivier Dabène et Frédéric Louault ne tombent évidemment pas dans ce piège et leurs textes les analysent avec clarté. Ce sont donc sans surprise les parties « culture et révolutions » et « les styles politiques » qui sont les plus riches, les autres (« legs historique », « espaces, ressources et peuplement ») étant moins originales.

3Pour ce qui est de la cartographie, intérêt principal de Mappemonde, la difficulté était évidemment de trouver des sources qui permettent de traiter de l’ensemble du continent, et il a souvent fallu se contenter de cartes comparant la vingtaine de pays qui le composent, cartes assez sommaires puisque les moyennes ou totaux nationaux masquent les diversités internes de pays géants comme le Brésil ou contrastés comme le Pérou.

4Certaines des cartes de l’ouvrage sont pourtant remarquables quand Aurélie Boissière (dont le nom devrait à notre avis figurer en couverture de l’atlas) a pu mettre en images des thèmes plus originaux et en rapport avec l’approche politique des auteurs, comme le montent les exemples qui suivent et qui traitent respectivement des visites officielles d’autorités chinoises en Amérique latine et vice-versa, du narcotrafic au Mexique et de l’isolement numérique de Cuba, un des aspects peu mentionnés du blocus qui affecte l’île depuis 1959.

Figure 1. Les visites officielles

Figure 1. Les visites officielles

Figure 2. Le narcotrafic au Mexique

Figure 2. Le narcotrafic au Mexique

Figure 3. L’isolement numérique

Figure 3. L’isolement numérique
Haut de page

Table des illustrations

Titre Figure 1. Les visites officielles
URL http://journals.openedition.org/mappemonde/docannexe/image/4532/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 101k
Titre Figure 2. Le narcotrafic au Mexique
URL http://journals.openedition.org/mappemonde/docannexe/image/4532/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 219k
Titre Figure 3. L’isolement numérique
URL http://journals.openedition.org/mappemonde/docannexe/image/4532/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 274k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hervé Théry, « Olivier Dabène, Frédéric Louault et Aurélie Boissière, Atlas de l’Amérique latine »Mappemonde [En ligne], 129 | 2020, mis en ligne le 10 novembre 2020, consulté le 03 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/mappemonde/4532 ; DOI : https://doi.org/10.4000/mappemonde.4532

Haut de page

Auteur

Hervé Théry

CNRS-Creda/USP

Articles du même auteur

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search