Navigation – Plan du site
Témoignage

Conservation du concept, restauration contre l’oubli

Zoë Renaudie
p. 110-121

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Conserver-restaurer une œuvre conceptuelle
Réexposer des œuvres éphémères ou conceptuelles
Conserver des expositions
Le statut du conservateur-restaurateur en art contemporain

Aperçu du début du texte

Conserver-restaurer une œuvre conceptuelle

Un musée s’attache à collectionner l’art, à le conserver, le documenter, le diffuser et l’exposer. Mais les limites de cette institution sont sans cesse repoussées, déjouées par les artistes, engageant des mutations dans la pratique, la production et la présentation de l’art. En tant que conservatrice-restauratrice, je considère que cette remise en question interroge également la conservation des œuvres. Le conservateur-restaurateur est habitué à travailler sur des objets physiques, à appréhender l’œuvre par les matériaux qui la composent. L’objet matériel ainsi sacralisé paraît être seul au centre de toutes ces considérations. Pourtant l’art contemporain a transformé notre appréhension de l’œuvre, problématisant sa seule transmission «  matérielle ». Je propose de considérer la notion de concept de l’œuvre d’art en prenant appui sur des exemples concrets.

Le conservateur-restaurateur étudie les œuvres d’art pour en assurer la meilleure conse...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Zoë Renaudie, « Conservation du concept, restauration contre l’oubli », Marges, 27 | 2018, 110-121.

Référence électronique

Zoë Renaudie, « Conservation du concept, restauration contre l’oubli », Marges [En ligne], 27 | 2018, mis en ligne le 25 octobre 2020, consulté le 22 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/marges/1559 ; DOI : 10.4000/marges.1559

Haut de page

Auteur

Zoë Renaudie

Après avoir obtenu son diplôme de l’École supérieure d’art d’Avignon (ESAA), Zoë Renaudie est devenue conservatrice-restauratrice, responsable de la conservation à la Collection Lambert en Avignon. Elle s’est spécialisée dans la restauration des œuvres d’art contemporain et c’est à ce titre que la revue Marges lui a demandé d’intervenir dans ce numéro.

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Vincennes
  • OpenEdition Journals